Rapport Goldstone: L’Assemblée générale de l’ONU débattra à nouveau vendredi

Publié le : 26 février 2010
Print Friendly

L’’Assemblée générale de l’ONU discutera vendredi 26 février des suites données au rapport de la commission Goldstone qui accuse Israël et les Palestiniens de crimes de guerre pendant la guerre de Gaza l’hiver dernier. Le président de l’Assemblée générale, Ali Triki, réunira l’Assemblée en séance plénière. Il s’agira pour l’Assemblée, où siègent les 192 Etats membres de l’Organisation internationale, d’examiner le rapport du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, sur la manière dont Israël et les Palestiniens ont répondu aux demandes contenues dans le rapport du juge sud-africain Richard Goldstone.

Dans document  remis le 4 février dernier , M. Ban affirmait n’être pas en mesure de déterminer si Israël et les Palestiniens s’étaient conformés à l’exigence de l’ONU d’ouvrir des enquêtes indépendantes et crédibles sur la guerre de l’hiver dernier à Gaza.

Dans la résolution » 64/10 de l’Assemblée adoptée à une large majorité le 5 novembre 2009, l’Assemblée générale de l’ONU (dominé par des pays hostiles à  l’Etat Hébreu) avait donné trois mois à Israël et aux Palestiniens pour ouvrir des enquêtes « crédibles » sur les allégations de crimes de guerre commis lors du conflit de Gaza, contenues dans le rapport de la Commission d’enquête du juge Goldstone.

M. Ban avait reçu fin janvier  2010 un rapport officiel du gouvernement israélien, dans lequel l’Etat hébreu se défendait d’avoir violé les lois de la guerre et s’efforçait de réfuter les accusations de la commission Goldstone.

Dans ce justificatif, l’Etat hébreu vantait « l’indépendance et l’impartialité » du système judiciaire israélien et assurait que son armée s’était conformée au droit international pendant l’Opération « Plomb Durci » à Gaza, du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009.

Malgré le rapport déraisonnable du Juge Richard Goldstone, à la fois équivoque et dangereux, qui a  établi  un parallèle entre les tirs aveugles de roquettes avec lesquels le Hamas bombardait Israël et les étapes progressives à travers lesquelles Israël a entrepris de se défendre ; Jérusalem  a  eu le courage de rendre des comptes.

Ftouh Souhail, Tunis 

4 Réponses à Rapport Goldstone: L’Assemblée générale de l’ONU débattra à nouveau vendredi

  1. marco Répondre

    26 février 2010 a 21:15

    Comment peut on etre juge et partie ?
    le dechet que represente ce rapports a été initié à la demande de la ligue arabe, majoritaire à l’onu comme l’explique si bien l’article !

    c’est un procés impossible , ridicule, sans fond ni forme !!!

  2. Bellar Répondre

    27 février 2010 a 00:02

    Un tiré à part de la revue « controverses » n°13 , dir par Shmuel Trigano,est consacré au Rapport Goldstone, intitulé « Gaza, une critique du rapport Goldstone » el est possible de le commander en allant sur le site de « controverses » . Et là tout est démonté et dénoncé. C’est ce que les juges devraient lire, avant de statuer .

  3. Maurice 2 Répondre

    27 février 2010 a 00:38

    En fait je crois que les éléments founit par le hamas n’étant pas probant face aux rappot d’Israel
    Pour faire bonne mesure l’ONU a demandé aux deux parties de revoir leur copie pour dans cinq moi
    Ceci dit je doute que le front restera calme d’ici là et suis persuadé qu’un autre round aura lieu avant et le rapport goldstone sera couvert par d’autres coups tordus du hamas après leur prochaine dérouillée

  4. jacqueline Répondre

    27 février 2010 a 17:52

    le rapport Goldstone est scandaleux !! ce Goldstone est un traître pour sa nation
    AM ISRAEL HAY !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *