Avigdor Lieberman: « c’est un clash des civilisations! » | JSSNews

Avigdor Lieberman: « c’est un clash des civilisations! »

Publié le : 22 mars 2010

Avidor Lieberman, le Ministre Israélien des Affaires Etrangères vient de donner une interview au très sérieux Spiegel. Il revient sur le conflit israélo-palestinien qu’il qualifie davantage de « clash des civilisations », mais il parle également du statut non-négociable de Jérusalem, le ma menace iranienne et évite tant bien que mal de parler du meurtre d’Al Mabhouh à Dubaï. En exclusivité, voilà l’interview intégrale en français pour JSSNews.

SPIEGEL: M. le ministre des Affaires étrangères, la semaine, alors que les Palestiniens ont finalement accepté de négocier indirectement la paix, votre gouvernement a annoncé des plans pour construire 1.600 nouveaux logements dans une localité juive à Jérusalem-Est. Vous avez provoqué non seulement les Palestiniens, mais également votre allié le plus important. Pourquoi?
Lieberman: Nous ne provoquons personne. J’entends toutes les condamnations d’Israël concernant de prétendues Jérusalem-Est. Dans la même semaine, 60 personnes ont été tuées au Pakistan dans des attaques terroristes. Dans tous les pays autour de nous il y a des effusions de sang et de la tension. Mais tout le monde préfère critiquer Israël. J’attends le jour où au Bundestag allemand, les débats sur la violation des droits de l’homme en Arabie saoudite se tiendront

SPIEGEL: Mais nous parlons au ministre israélien des Affaires étrangères, et non d’Arabie Saoudite.
Lieberman: Mettre toute la faute sur le dos d’Israël est de l’hypocrisie. Nous sommes la seule démocratie au Moyen-Orient. Le conflit israélo-palestinien représente peut-être 3% de tous les conflits dans la région. Les membres du Congrès américain et les sénateurs américains nous disent que, pendant leurs visites dans les pays du Golfe, en Égypte, Arabie saoudite ou Jordanie, leurs homologues arabes ne parlent que que très brièvement des Palestiniens, et que c’est du bout des lèvres. 85% du temps, ils mettent en garde contre la menace iranienne.

SPIEGEL: Mais pour le moment tout le monde parle d’Israël. Les États-Unis font porter à votre gouvernement l’accusation de saper le processus de paix et a annulé une visite de son envoyé spécial de George Mitchell.
LIEBERMAN: Même entre les meilleurs amis du monde des malentendus peuvent survenir. Nous n’avons jamais promis d’arrêter de construire à Jérusalem. Mais l’annonce au cours de la visite de la Vice-Président Joe Biden a été une erreur – une erreur bureaucratique du comité de construction.


SPIEGEL: Vous critiquez donc seulement le calendrier mais pas le plan d’expansion des colonies existantes?
Lieberman: Vous devez comprendre: ce n’est pas des colonies. 65% de la population juive de Jérusalem vit dans des nouveaux quartiers que nous avons commencé à construire après la guerre des Six Jours en 1967.

SPIEGEL: Même les Américains les considèrent comme des colonies. Elles se trouvent au-delà des frontières de 67 et c’est un problème.
Lieberman: Elles sont situées au-delà des frontières de 67, mais elles ne sont pas des villes ou des petits villages. Ce sont des quartiers de Jérusaelm avec des dizaines de milliers de résidents.

SPIEGEL: Donc, votre problème est encore plus grand!
Lieberman: Ce n’est pas un problème, c’est une partie intégrante de notre capitale. Nous ne sommes pas prêts à négocier sur Jérusalem.

SPIEGEL: Pourquoi avez-vous besoin des localités juives en Territoire Disputés?
Lieberman: Tout d’abord, la Judée et la Samarie sont le berceau de notre nation depuis l’époque de la Bible. Mais les localités sont également importantes pour notre sécurité.

SPIEGEL: Les colonies? Ne sont-elles pas un danger votre sécurité?
Lieberman: Non, les localités de Judée et de Samarie sont comme une barrière de sécurité pour nous.

SPIEGEL: Mais vous avez déjà construit un mur qui sépare Jérusalem de la Cisjordanie.
Lieberman: Les localités juives sont comme un anneau de sécurité. Nous avons besoin d’elles. Mais nous sommes prêts à négocier sur certaines d’entre-elles.

SPIEGEL: Vous vivez vous-même dans une colonie: Nokdim, au sud de Bethléem.
Lieberman: Et j’ai dit que je suis prêt à y renoncer. Mais je dois être sûr qu’il y ait un partenaire de l’autre côté qui est en mesure de faire la paix. De notre expérience, nous constatons qu’il n’y a pas de partenaire et pas de résultats.

SPIEGEL: Peut-être qu’Israël n’a tout simplement pas offert suffisamment?
Lieberman: Il ya un malentendu fondamental sur la nature de ce conflit. Il a commencé comme un conflit national entre deux peuples sur une parcelle de terre. Mais il s’est transformé en un conflit religieux. C’est un choc des civilisations que vous ne pouvez pas résoudre avec un compromis territorial.

SPIEGEL: Les motifs d’Israël sont aussi en partie religieux, votre gouvernement a récemment déclaré le tombeau du patriarche biblique Abraham, à Hébron, un patrimoine « sioniste ». Toutefois, il est également un lieu saint pour les musulmans.
Lieberman: Hébron a été la première ville juive de l’histoire. Le roi David a commencé à bâtir notre nation à partir de là. Nous n’avons pas modifié le statut quo de la tombe d’Abraham, les musulmans ont le libre accès à la mosquée. Ce genre de tolérance n’existe pas du côté musulman. La semaine dernière, le Hamas a appelé à une « journée de la rage », parce que nous avons ouvert la synagogue Hurva dans la Vieille Ville de Jérusalem, qui a été détruite en 1948.

SPIEGEL: Alors, quelle est votre solution?
Lieberman: Je ne vois pas de solution pour le moment. Nous devrions nous concentrer sur la gestion du conflit. Voyez-vous une solution en Afghanistan? En Irak?

SPIEGEL: En Afghanistan, moins, en Irak plus.
Lieberman: Si l’Occident a échoué dans de nombreuses parties du monde, vous ne pouvez pas vous attendre à ce que le conflit israélo-palestinien soit résolu plus rapidement. Vous ne pouvez pas arrêter un tsunami islamiste par la construction d’une petite île, quelque part dans l’océan. Le plus gros problème est l’influence agressive de l’Iran.

SPIEGEL: Le Conseil de sécurité des Nations Unies discute actuellement de nouvelles mesures punitives contre l’Iran. La Chine et la Russie ont déjà annoncé qu’ils s’opposaient à des « sanctions paralysantes ». Sans eux, est-il encore possible d’empêcher l’Iran de construire la bombe nucléaire?
Lieberman: Le problème n’est pas seulement la Russie ou la Chine, mais aussi l’Inde, la Turquie et d’autres. Mais il suffirait d’avoir des sanctions sévères au sein de l’Union Européenne ou des Etats-Unis ainsi qu’au Japon, en Australie et au Canada. Ce serait suffisant pour étouffer le programme nucléaire iranien.

SPIEGEL: L’Allemagne en fait-elle assez, selon vous?
Lieberman: L’Allemagne joue un rôle très positif. Lors de ma dernière visite, j’ai ressenti pour la première fois que le gouvernement allemand considère que des sanctions sévères sont nécessaires. Mais je crains que les désaccords et un manque de volonté politique au sein de la communauté internationale pourrait empêcher de véritables sanctions.

SPIEGEL: Il ne reste que la frappe militaire alors?
Lieberman: Je ne pense pas qu’Israël doit se charger de cette question. Mais toutes les options restent sur la table.

SPIEGEL: Quel est le plus grand danger pour Israël: un Iran nucléaire ou le soutien de Téhéran au Hamas et au Hezbollah libanais?
Lieberman: Le plus grand danger est l’indécision de la communauté internationale. L’Iran menace le monde entier. Ce n’est pas une coïncidence s’ils ne célèbrent pas une « fête de l’indépendance » mais la « Journée de la Révolution islamique ». Les Révolutionnaires essayeront toujours d’exporter la révolution, ce qui a été le cas avec les bolcheviks, et aussi avec le Che Guevara. Aussi, nous observons les activités iraniennes dans le monde entier: en Afrique, en Amérique du Sud et bien sûr au Moyen-Orient: le Hamas, le Hezbollah ou Muqtada al-Sadr en Irak. Ce sont tous des mandataires de l’Iran.

SPIEGEL: Et c’est pourquoi Mahmoud al-Mabhouh a dû être tué par le Mossad à Dubai?
Lieberman: Vous devez avoir vu trop de films James Bond. J’ai aussi vu la vidéo de la police de Dubaï sur la TV, mais il ya aucune preuve de que ce soit.

SPIEGEL: Tous les éléments accusent Israël: Les agents utilisés ont étés identifiés comme des juifs qui ont immigré en Israël à partir de la Grande-Bretagne et d’Australie.
Lieberman: Nous coopérons avec la Grande-Bretagne et l’Australie dans leurs enquêtes. Ils ont envoyé des inspecteurs de police en Israël.

SPIEGEL: Donc vous dites que ce n’était pas le Mossad?
Lieberman: Nous luttons contre la terreur chaque jour. Nous essayons malgré tout de rester une démocratie avec des règles claires. Je m’attends à plus de compréhension de nos problèmes dans le monde.

SPIEGEL: Un des assassins présumé a utilisé un passeport allemand qu’il a reçu car ses parents étaient des rescapés de la Shoah. Le procureur fédéral allemand a ouvert une enquête sur des accusations d’assassinat des d’espionnage. La volonté d’Israël de répondre à une demande d’aide de l’Allemagne est-elle reçue positivement ?
Lieberman: Nous aiderons autant que nous le pouvons. Nous avons une coopération très étroite entre l’Allemagne et Israël, à tous les niveaux.

SPIEGEL: Cette affaire irrite énormément les renseignements extérieur allemand, le BND, parce qu’Israël a tué un homme du Hamas alors que le BND est au cœur des négociations sur la libération de Gilad Shalit.
Lieberman: Nous apprécions tous vos efforts, dans le cas de Gilad Shalit.

SPIEGEL: Le BND, dit que le gouvernement israélien à fait marche arrière à la dernière minute lors d’un possible échange de prisonniers.
Lieberman: Je ne suis pas là pour commenter sur ce sujet. Nous ferons tout notre possible pour clore ce chapitre très sensible.

SPIEGEL: Il semble y avoir une bonne chimie entre vous et le ministre allemand des Affaires étrangères Guido Westerwelle. Vous avez fumé un cigare ensemble à Jérusalem.
Lieberman: Westerwelle est un homme politique très sérieux. Je crois qu’il représente l’Allemagne dans la dignité.

SPIEGEL: La plupart des Allemands ont une opinion différente. Ils pensent que Westerwelle se comporte davantage comme le leader de l’opposition que comme un ministre des Affaires étrangères. Pourquoi êtes-vous toujours perçu comme le méchant?
Lieberman: Les gens peuvent choisir entre le mensonge sucré ou l’amère vérité. Je dis la vérité amère, mais beaucoup de gens ne veulent pas l’entendre.

SPIEGEL: M. le ministre des Affaires étrangères, nous vous remercions pour cette interview.

Par Spiegel -adaptation française JSSNews.

64 Réponses à Avigdor Lieberman: « c’est un clash des civilisations! »

  1. marco Répondre

    22 mars 2010 a 17:50

    Encore une interview a charge, a sens unique !
    rien sur les kassams, rien sur le terrorisme du hamas !
    rien sur le fond !

    comme d’habitutde, c’est lassant !

  2. benny Répondre

    22 mars 2010 a 18:41

    c est le choc des civilisations effectivement . lieberman utilise a dessein cette image pour definir le conflit entre israel et le monde musulman .

  3. Maxime Répondre

    22 mars 2010 a 19:09

    « Vous devez avoir vu trop de films James Bond.. »

    mdrrr

    Il l’a bien canardé en tous cas

  4. Hilda Répondre

    22 mars 2010 a 19:37

    Évidemment que nous allons à un clash de civilisation. Pourquoi? Parce que dans le Coran il existe un pilier de l’Islam appelé le jihad, consistant à propager la parole d’Allah à travers le monde. Le verset sourate 2:256 proclame pourtant qu’il n’y a pas de contrainte en religion. Il est indispensable de lire juste après, le verset 2:257 qui démontre magistralement l’intolérance de l’islam promettant le Feu de l’enfer aux non-musulmans. Mentionnons également la peine de mort prévue par l’islam pour ceux qui abandonnent la religion. On aura alors un aperçu complet et réel de ce qu’est l’islam. Il est donc par ces seules raisons, évident que nous allons tôt ou tard, vers une guerre de civilisation, n’en déplaise aux larbins de la pensée unique.

  5. Damran Répondre

    22 mars 2010 a 20:14

    Dire qu’il y a certains tordus qui se moquent de Lieberman.
    Pour une fois qu’un ministre des affaires étrangères n’utilise pas la langue de bois traditionnelle et s’éloigne des discours convenus, il se fait lyncher par tous les tarés adeptes de la bienpensance, même en Israël.

    Le ton utilisé au cours de cet interview est particulièrement offensif et offensant, mais Lieberman a répondu de façon parfaite, tout en évitant de tomber dans les pièges grossiers où ses interlocuteurs voulaient le coincer.

    N’en déplaise à tous les débiles profonds qui critiquent Lieberman, je le trouve formidable, mieux, il devrait rester à ce poste pendant longtemps encore, ne serait-ce que pour donner de l’urticaire à tous les bienpensants méprisables.

    P.S : Si les malades mentaux pouvaient nous éviter leurs débilités infantiles, on respirerait encore mieux sur ce site…

  6. le chomer Répondre

    22 mars 2010 a 20:16

    malheureusement les peuples arabes, grace à leurs imams vivent encore au moyen âge, a part quelques arabes bourgeois qui veulent vivre comme les occidentaux !! souvenez vous en europe, le moyen âge a été la cause de nombreuses guerres de religions et les juifs en on fait les frais par les pogroms, l’inquisition, l’expulsion et j’en passe !! c’est exactement ce qui se passe dans les pays arabes !! il vafalloir attendre encore quelques siècles pour que ces masses musulmanes avancent dans l’histoire et sortent de ce lavage de cerveaux de leurs imams!! tout au long de l’histoire et jusqu’à la schoah les juifs ont toujours servis de bouc emissaire mais Baroukh Hachem le Peuple Juif est toujours debout et aujourd’hui il a reconquis Israel et malgrès quelques âmes égarées ils se sont mis sous la protection d’Hachem!! et là ils ne craignent plus la vindicte des peuples du monde !!

  7. le chomer Répondre

    22 mars 2010 a 20:24

    regardez bien dans tous ces pays musulmans dictatoriaux dès qu’il y a un renversement de régime on croit assister à ce qui se passait pendant la révolution française des exécutions sommaires, une barbarie permanente et j’en passe et tout ça au vu et au su de tous les pays dits démocratiques et modernes et qui ne font rien pour intervenir pour arréter ces massacres !! aujourd’hui la seule valeur de l’homme ce sont les relations commerciales et le bizness!! dès qu’il ya une révolution les pays modernes se précipitent pour conserver leur bizness !! la morale n’est plus de ce monde !! et c’est pour ça qu’ils avalent et avaleront encore et encore des couleuvres de plus en plus grosses pourvu que leur bizness ontinue !! ils n’ont pas eu le temps de voir qu’Israel continue à vivre même si plus de la moitié du monde lui ferme la porte (officiellement)!!

  8. Trumpeldor Répondre

    22 mars 2010 a 20:48

    Remarquable Lieberman.
    Et tous ces cons de gauchistes de critiquer son passe de videur de boite de nuit
    Mais il fesait ce travail pour payer ses etudes universitaires ,il est en effet diplome en agronomie de l’universite de Kichinev !

  9. boubou aylik Répondre

    22 mars 2010 a 22:23

    Mr Lieberman Kol hakavod ,

  10. nessim Répondre

    22 mars 2010 a 22:31

    Nous vivons dans une ère où le monde a désespérément besoin de paix, d’amitié et de solidarité. Les tensions et les conflits qui ont ainsi défini le 20ème siècle se perpétuent dans ce nouveau siècle, et les innocents du monde entier en souffrent encore.
    En dépit du besoin pressant de solidarité et de coopération, certains groupes incitent au conflit, et plus particulièrement à la discorde entre les deux civilisations les plus profondément enracinées au monde. Ce point doit être minutieusement examiné, d’autant plus que la guerre des civilisations qu’ils envisagent pourrait avoir des conséquences désastreuses pour l’humanité.
    Afin d’empêcher un tel bouleversement de se produire il est nécessaire de renforcer le dialogue et la coopération entre ces civilisations. Compte tenu de l’absence de différences fondamentales entre l’Islam et le monde occidental judéo-chrétien, cette solution ne saurait être dure à réaliser. Bien au contraire ils convergent sur bien des plans, et vu la situation actuelle et la nature des problèmes qu’endure le monde, ces valeurs partagées rendront la coopération indispensable pour résoudre ces problèmes.
    Les conflits idéologiques continuent de diviser le monde d’aujourd’hui. Cependant, les musulmans ne sont pas dans un pole et les juifs et les chrétiens dans le pole opposé. En fait, un pole représente ceux qui croient à l’existence et à l’unité de Dieu, et l’autre pole les non- croyants, qui adoptent des idéologies athées telles que le matérialisme et le darwinisme. Il existe un moyen unique de briser l’alliance des divers groupes impies sur le plan idéologique: supprimer les influences négatives et destructives du matérialisme irréligieux et servir la cause d’une société où règnent moralité, bonheur, tranquillité, sécurité, et prospérité. Cette idée serait réalisable grâce à la genèse d’une alliance de tous les gens intègres, à savoir, chrétiens sincères, avec juifs et musulmans religieux, qui s’uniraient tous pour servir une cause commune.

  11. jacqueline Répondre

    23 mars 2010 a 09:15

    ça y est le mot est dit ! 1600 logements en construction à Jérusalem6Est est une provocation pour les palos !! les pOvres !! vite une kleenex !! snif snif …;
    Mais ces connards n ‘ont aucun droit légitime sur notre capitale , que soit à l ‘ Est ,
    à l ‘Ouest au Nord et au Sud !!! CETTE CAPITALE EST AU JUIFS , UNE ET INDIVISIBLE ne leur en déplaise , aussi bien aux Ricains , à l ‘UE et à l ‘ ONU !!!
    STOP qu ‘ils aillent tous squatter La Mecque , ce truc ridicule leurs appartient !!
    Là ils font tous une fixation pour nous scléroser nos constructions qui plus que
    normale et légitime !! NOUS SOMMES CHEZ NOUS !! merde , ça c ‘est Français …qu ‘ils nous lâchent les baskets

  12. jacqueline Répondre

    23 mars 2010 a 09:38

    pour la peine soyez gentil , signer donc cette pétition pour ne plus manger casher aussi cher !!

    http://www.lapetition.be/list_signs.php?petid=1943&page=16#signs

  13. Nathalie Répondre

    23 mars 2010 a 10:30

    Israel est un état artificiel, il est voué à la disparition, tôt ou tard!!!! Vive la grande Palestine plurielle! Abas le sionisme

  14. benny Répondre

    23 mars 2010 a 10:36

    essaye donc avec tes amis la denommee nathalie ou abdesslam ! d eradiquer israel! le mythe arabe s effondre ! de lui meme ! le sionisme va au contraire s amplifier et s etendre dans cette malheureuse region vouee aux pires crapules islamistes j invite les populations arabes a devenir sionistes c est leur interet !

  15. Yehoudi Répondre

    23 mars 2010 a 10:37

    Oui Nathalie mta3 Zébi

    mais moins artificiel que ton pseudo, pas vrait Latifa ou Nourredine

    la palestine plurielle ??
    ah non! tu vas pas nous refaire le coup d’ un état palestinien a Gaza, un autre a Ramalla,un troisième en exil a Paris, et un quatrième de fait en Jordanie!!

    le tout dans un sac et hop! a la décharge de Tyr

  16. Yehoudi Répondre

    23 mars 2010 a 13:19

    et c’est bien la base!!

    ……cet humour acide!cette réactivité!!

    comme disait la Marquise Phtaleine du Phénol :lol:

  17. Hilda Répondre

    23 mars 2010 a 15:41

    Et pour continuer dans la joie et la bonne humeur :

    « C’est Mohamed Chajjar qui est à l’école au Québec.
    Le professeur prend les présences et rendu à Mohamed lui dit :
    – Tu sais, tu demeures au Québec il faut maintenant t’appeler comme un bon québécois soit: Jean-Marc Tremblay.
    – Merci, dit maintenant Jean-Marc tout content de son nouveau nom.
    Jean-Marc revient à la maison et annonce la nouvelle à ses parents, la mère dans tous ces états appelle son père qui lui fou une raclée.
    Le lendemain à l’école le professeur reprend les présences et rendu à Jean-Marc elle s’arrête et le regarde, il a un oeil amoché.
    Jean-Marc lui répond.
    – Cela ne faisait pas deux heures que j’étais québécois que deux maudits musslim m’ont sauté dessus. »

    « Pourquoi les Talibans exigent-ils que leurs femmes se cachent sous leurs vêtements?
    – Ça leur donne une excuse quand ils se trompent de femme. »

    « Deux Talibans discutent:
    – Eh puis Rachid, es-tu heureux en ménage?
    – Certainement. Ma femme est un ange.
    – T’es vraiment chanceux, la mienne est encore vivante. »

    « Une tireuse de cartes explique à un Taliban ce qu’elle a vu.
    – Je vois votre femme en danger de mort!
    – Ah bon… et est-ce que je vais être acquitté? »

    et une petite dernière pour terminer, en précisant qu’on peut inverser, entre autres à l’occasion, « combien as-tu de femmes » par « combien as tu d’hommes »…pour nous les femmes bien sûr, dans un paradis polygame de type matriarcal qui reste encore à inventer…. et de préférence en terre d’islam,histoire de bien faire ch… ces messieurs musulmans.

    « Ben Laden est au lit avec une de ses femmes.
    – J’ai du mal à réaliser la chance que j’ai que tu m’aies choisie dit-elle… Dis-moi, chéri, combien as-tu de femmes?
    Très long silence.
    – Chéri, as-tu compris? Combien as-tu de femmes?
    – Tais-toi, je suis en train de compter. »

  18. Hervé Répondre

    23 mars 2010 a 16:26

    Lieberman m’a plu, m’a surpris, m’a convaincu (AUJOURD’HUI) qu’il doit continuer à garder ce poste et ainsi affirmer haut et fort que :

    « Pourquoi Israël est-il le seul Etat-nation dont la légitimité continue d’être mise en cause ?  »
    (Par Emmanuel Navon, professeur de relations internationales à l’Université de Tel-Aviv,)

    En fait, les mecs… :
    1) on vous emm…erde
    2) on vous enfumme
    3) et vous avez depuis longtemps compris qu’on peut vivre sans les palestiniens… mais que l’inverse n’est pas vrai !
    4) Faut savoir que toutes les 24 heures, le soleil se lève sur Jérusalem… et que nos prières sont les suivantes:

    >>Sois béni… Roi de l’univers, qui ouvre les yeux des aveugles !
    >>Sois béni… Roi de l’univers, qui délie les enchainés !
    >>Sois béni, Eternel notre D.ieu, Roi de l’univers, qui redresse ceux qui sont courbés !
    >>Sois béni, Eternel notre D.ieu, Roi de l’univers, qui vêt ceux qui sont nus !
    >>Sois béni, Eternel notre D.ieu, Roi de l’univers, qui ne m’a point fait idolatre !
    >>Sois béni, Eternel notre D.ieu, Roi de l’univers, qui ne m’a point fait esclave !
    >>Sois béni, Eternel notre D.ieu, Roi de l’univers, qui donne force au fatigué !
    etc… et surtout celles ci :

    >>Sois béni… Roi de l’univers, qui ceint ISRAEL de puissance !
    >>Sois béni… Roi de l’univers, qui couronne ISRAEL de gloire !

    J’ai pas le temps.. je dois construire MON pays !!!

    P.S./ Comment croyez vous que l’on construit TOUS ces nouveaux quartiers autour de JERUSALEM ???
    >>…GRACE AUX CAILLOUX, PIERRES, BARRES DE FER et BLOCS DE BETON .. que les palestininiens nous balancent en permanence.

    En fait (pour Ramat Schlomo) les israéliens ultras orthodoxes (donc pauvres) avaient besoin de matériaux de construction… n’en jetez plus … LA COUR EST PLEINE !!! :-)

  19. M.S. Répondre

    23 mars 2010 a 16:35

    Finalement, « clash des civilisations » je trouve que c’est un bien grand mot.
    Je suis pas du tout sûre qu’en face nous ayons affaire à quoi que ce soit qui ressemble à de la civilisation.
    Mais à de l’abrutissement des masses et de la bêtise, très certainement ….

  20. benny Répondre

    24 mars 2010 a 10:10

    au lieu de s indigner bruyamment du fait qu israel construit des logements d ailleurs ecolos pour sa population il faudrait que ces gens s indignent plutot des constructions de caches d armes du hezb au liban ce qui est parait il la tache de la finul en place ! mais la motus et bouche cousue rien ! israel leur fournit pourtant des phoros aeriennes tres explicites qui demontrent bien que le hezb poursuit tranquillement son rearmement directement issu de l iran !

  21. XLucid Répondre

    25 mars 2010 a 02:26

    @ Jack,

    Puisque tu persistes et tu reviens à la charge, alors allons-y.

    Tu dis : « L’idée de créer un Etat sur la base d’un royaume vieux de 2000 ans »

    La base de la création de l’État d’Israël ne se trouve pas seulement dans les liens historique et religieux, mais également au niveau juridique. Tu devrais te renseigner un peu plus.

    Que fais-tu de la Déclaration Balfour ? Que fais-tu de la Conférence de San Remo ? Que fais-tu de la Résolution 181 de l’ONU ?

    Tu continues tes divagations en affirmant : « agrémentée en plus de mythes religieux, et permise surtout grâce à de l’argent et une migration »

    Je crois plutôt que c’est ta cervelle qui est agrémentée de mites teigneuses.

    Là tu verses franchement dans le révisionnisme. Tu sapes à la base même les fondements du Peuple Juif. Tu nies son histoire plusieurs fois millénaires. Tu dénies sa légitimité sur sa terre.

    Cependant, tu ne sembles pas avoir d’objection aux prétentions infondées du melting-pot aux origines intraçables, venu il n’y a pas si longtemps de tous les pays limitrophes : Syrie, d’Irak, du Liban et d’Égypte…

    Décidément, tu as tout à apprendre. Mais bon…

    • joel. Répondre

      25 mars 2010 a 08:25

      • jacqueline Répondre

        25 mars 2010 a 09:06

        MERCI pour le lien joel c ‘est super …Jack-line :)

      • jacqueline Répondre

        17 août 2010 a 15:09

        merci pour le lien joel !! manque de bol pour vous !! j ‘ ai toujours aimé cette
        chanson !! et moi je suis bien ici ALORS J ‘ Y SUIS J ‘ Y RESTE OK !!
        vous n ‘ avez pas changer depuis Houmous , pour envoyer des vacheries aux autres hein !! vous savez je n ‘ oublie pas les vacheries que l ‘on me fait et encore moins celui qui les envoie !!
        alors joel redescendez de votre piédestal , je suis à la même hauteur que vous !! vous vous prenez pour qui ???
        http://www.youtube.com/watch?v=UknUI2dtQIc
        ça c ‘est pour vous !!

    • Jack Répondre

      4 avril 2010 a 15:40

      Les bases « juridiques » comme tu dis ont aussi le droit d’être interrogées. Par exemple Balfour, je ne vois pas en quoi une lettre d’un ministre anglais à un banquier juif constitue un acte juridique légitime. Surtout qu’il ne précise pas spécifiquement la forme de ce « foyer national juif », et qu’au même moment les français et les anglais promettaient aux arabes l’établissement de gouvernements indépendants après la victoire sur l’Empire Ottoman.

      San Remo est également une simple validation des accords Sykes-Picot réalisées entre grandes puissances européennes et destinés à se partager le gâteau Ottoman, et établir leurs zones d’influences respectives dans la région, notamment dans la perspective d’un accès aux riches ressources ou de garantir une voix d’Est où l’Angleterre a encore ses intérêts. Là encore rien qui ne prenne en compte la réalité locale et les désirs des populations.

      Quand à l’ONU ce qu’elle propose en priorité c’est un moyen de régler au mieux le conflit avec une préférence pour la solution de deux Etats séparés poussés par certaines puissances qui feront pressions sur les pays réticents à cette solution pour obtenir leurs votes. Il a fallu pas moins de
      3 votes pour arriver à la validation de la résolution pendant lesquels les Etats-Unis ont fait pression pour retourner les pays sous son influence.

      Quand au peuple d’Israël, je n’ai jamais nié qu’il y a plus de 2000 ans des hébreux peuplaient les zones de l’Israël actuelle, et alors ? Ce que je conteste c’est le droit pour un peuple de se revendiquer après 2000 un territoire qu’il aurait occupé. Surtout que la continuité même de peuple juif dans le sens des sionistes n’est pas partagée par tous les juifs, qui se reconnaissent une origine et une religion commune avec les israéliens, mais pas une communauté de destin et le besoin de quitter le pays où ils vivent depuis des générations.

      Enfin je ne sais pas de quel melting pot tu parles. Je sais juste que pendant l’occupation ottomane il y avait une population arabe, juive, chrétienne etc. Et que du fait du sionisme, de l’intervention des occidentaux et du nationalisme arabe des peuples ont été déplacés et / ou persécutés. Je ne rends donc pas les sionistes seuls responsables de cette situation de guerre.

  22. Gally Répondre

    25 mars 2010 a 13:07

    @ Jack :

    @M.S.

    Il me semble que ces recensements de 1922 et 1935 ne tiennent pas compte de la Jordanie. C’est d’ailleurs sûr pour celui de 1945 où seuls 2 districts étaient majoritairement juifs : Jaffa et Haïfa. A la même date, aucun district n’était non plus majoritairement juif au niveau des propriétés agraires.

    1 : ce qu’il te semble, on s’en balance, c’est la vérité qui compte. Et justement, en 1922, la Jordanie était comptée dans la Palestine mandataire, vu qu’elle n’était pas encore créée…
    2 : pourquoi ne prend tu que les stats qui t’intéressent ? Tout le monde sait très bien que les recensements de 1935 ne présentent qu’un intérêt très relatif, vu que premièrement les anglais avaient freiné par tous les moyens l’imigration juive en incitant au contraire la musulmane, cela pour plaire à leurs interlocuteurs arabes, dont ce grand nazi qu’était le mufti de Jérusalem.
    Parce que tes stats, on peut y apporter quelques précisions intéressantes :
    * ledit recensement anglais précise également que la population musulmane provient de 48 pays et parle 23 langues différentes, point que tu occultes soigneusement puisqu’il confirme que les centaines de milliers de musulmans dont tu te gargarises ne sont pas du tout une population autochtone
    * les recensements ottomans précédents, que tu occultes soigneusement également, indique clairement que la « Palestine » était un territoire complétement vide de population hormis quelques villes (qu’on devrait quasiment appeler villages vu leur faible taille) habitées majoritairement par… des juifs…

    En 1844, alors que le sionisme de Herzl n’était pas encore né, la population de Jérusalem comptait 7.120 juifs en face de 5.000 musulmans et de 3.390 chrétiens. Ces musulmans et ces chrétiens appartenaient d’ailleurs à des ethnies fort différentes : Turcs, Arabes, Syriens, Arméniens, Coptes, Phéniciens, Grecs ou Latins. Au nom de cette mosaïque de communautés rivales, jalouses de sauvegarder leur identité particulière à l’encontre des autres, nul alors ne songeait à revendiquer les droits d’une prétendue nation palestinienne face à la puissance ottomane qui, depuis 1520 , régnait sur tout le Proche-Orient. Sans doute, le conquérant ottoman avait adopté la religion de l’Islam, amis il n’avait d’arabe ni la langue, ni le caractère, ni les mœurs, il était turc. Turcs étaient aussi les grands féodaux qui possédaient les principaux domaines de Palestine comme de Syrie. Plutôt que de les cultiver, ils préférèrent vendre des étendues de marécages et des friches à des juifs rescapés des pogroms de Russie et de Pologne qui s’appliquèrent à faire refleurir ce que mille ans d’occupation musulmane avaient transformé en désert. C’est ainsi que, dans une Palestine gouvernée par les Turcs, s’accrut la population juive. En 1187, à Jérusalem, sur 42.630 habitants, on dénombrait 28.000 juifs pour 7.560 musulmans et 7.070 chrétiens. En 1905, les statistiques turques font apparaître une population de 45.000 juifs à Jérusalem, 12.000 à Safed, 5.500 à Tibériade. Ils n’ont jamais cessé de s’y maintenir, depuis Titus et Hadrien, cependant que les millions d’autres, dispersés dans le monde, vivaient dans l’espérance du retour : « l’an prochain à Jérusalem ».
    (Un guide de la Palestine et de la Syrie, publié en 1906 par Karl Baedeker, illustre ce fait : alors même que l’Empire ottoman musulman régnait sur la région, la population musulmane de Jérusalem était minime. Ce livre estime la population totale de la ville à 60.000 habitants, dont 7.000 musulmans, 13.000 chrétiens et 40.000 juifs)

    =============================

    Même le partage de 1947 ne me semble pas très équitable. La logique aurait voulu qu’un Etat Palestinien soit créé sans qu’aucune communauté ne s’arroge le pouvoir, et en freinant les migrations massives et les achats de terres. C’était d’ailleurs le projet du dernier livre blanc de 1939.

    Ah ça, pour ne pas être équitable, il ne l’était pas… pour les juifs !!!!
    Les accords de San Rémo, qui en droit international sont les seuls accords encore valides, vu que tous les suivants ont été refusé par la partie musulmane (même principe que pour la constitution européenne qui était non appliquée tant que toutes les parties ne l’avaient pas signé), donnaient aux musulmans toute la future Jordanie, soit 80% de la Palestine Mandataire, et le partage de 1947 prétendait ne laisser au futur état d’Israël que 55% de ce que les accords de San Rémo (signés par la partie arabe, rappellons le) prévoyait, soit 11% de la Palestine Mandataire !!!! Et même cela était encore trop pour les arabes, qui déclenchèrent une guerre immédiate, guerre claironnée comme devant être une guerre d’épuration ethnique !!!

    =============================

    Je pense t’avoir suffisament démontré que tu n’es qu’une saloperie de propagandiste tordant les faits comme bon lui semble, sélectionnant soigneusement ce qui l’intéresse dans les faits historiques pour tenter de cacher la réalité des choses => avoir étaler au grand jour le bien peu que tu vaux, hormis dans la tentative de justifier la haine et le colonialisme (le vrai, le musulman, celui qui prétend s’approprier des terres sur lesquelles il n’a strictement aucun droit), donc maintenant, tu vas nous faire plaisir, DEGAGE SAC A MERDE, VA ETALER TA PROPAGANDE DE CANIVEAU SUR LES SITES ISLAMO-GAUCHISTES OU ELLE EST PRONEE ET ARRETE DE NOUS EMPUANTIR L’ATMOSPHERE, SOMBRE GUIGNOL HAINEUX SUPPOT DU SUPREMATISME MUSULMAN !!!!!!!!!!

  23. Yehoudi Répondre

    25 mars 2010 a 19:09

    Georges Hamouda

    c’est bien …c’est bien ….
    bien sage le petit chien

    voilà un sussucre

    allez bien sage… ala niche ya Kleiyba

  24. jaki Répondre

    18 avril 2010 a 23:49

    Merci pour vôtre combat Avigdor Lieberman!

  25. cat Répondre

    17 août 2010 a 12:58

    Et la tolérance ? Le débat constructif ? La collaboration pour un avenir plus… souple ? Vos commentaires sont tellement chargés de haine qu’ils ne sont que déconstruction… J’étais là pour me faire une idée, ce que je retire de cette petite incursion c’est que vous risquez tous de continuer à vous taper dessus en vain, au prix de vos vies et de celles de vos enfants. Just my 2 cents comme disent les américains…
    Une française peu politisée, croyant en une intelligence supérieure, et ne l’ayant trouvée dans aucunes des trois monothéistes :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *