Scoop JSSNews: Comment le Hezbollah prépare la guerre du Liban III… | JSSNews

Scoop JSSNews: Comment le Hezbollah prépare la guerre du Liban III…

Publié le : 26 juillet 2010

Tout l’indique: il y aura bien une guerre du Liban III. Non pas que nous nous voulions alarmiste mais les signes d’une confrontation sont très présents côté libanais. D’abord et surtout à cause du Hezbollah qui se réarme avec des missiles longue portée pouvant transporter des ogives chimiques. Mais ce qui inquiète surtout, c’est la stratégie de ce mouvement terroriste. Pour les experts militaire, il est certain que le Liban ne sera jamais tranquille tant que le Hezbollah contrôlera tout. Tant que ce mouvement terroriste voudra la destruction d’Israël, il sera impossible que Beyrouth puisse être serein.

Beyrouth, le sud-Liban, mais aussi le nord-Liban. Car Israël prévient:si une guerre devait arrivée, non seulement le gouvernement libanais serait tenu pour responsable (car il ne veut pas désarmer le Hezbollah), mais en plus car ce mouvement pro-iranien est infiltré partout.

Adra, au nord du Liban, est le nouveau centre opérationnel iranien

Il y a quelques semaines, lors des funérailles de l’Ayatollah Fadlallah, Téhéran à d’ailleurs organisé une véritable parade militaire dans le sud de Beyrouth. Des centaines de dignitaires politiques iraniens étaient là, ainsi que des religieux et des Gardiens de la Révolution Islamique (forces spéciales iraniennes). Ces derniers ne sa cachent même pas et leur contingent au Liban ne cesse d’augmenter. Selon une source sécuritaire israélienne de JSSNews, les pasdarans étaient 800 il y a un an au Liban (800 permanents). Leur nombre à doublé aujourd’hui. Ils préparent toutes les infrastructure pour une prochaine guerre. Ils s’occupent également des entraînements militaire. C’est pour cela qu’ils ont choisi la ville de Tallet El Adra, à 50 km de la frontière nord avec la Syrie, comme centre opérationnel central. Le Nord-Liban. Plus seulement le sud.

Les relations entre Beyrouth et Jérusalem ne cessent de monter en épingle. Surtout depuis qu’Israël a annoncé avoir découvert des champs pétrolifères au large de Haïfa… Et que le Liban veut en voler une partie. C’est ainsi que sur le conseil de Téhéran, le Hezbollah réclame du gouvernement libanais qu’il attaque les positions de forage israéliennes pour les distribuées au monde arabe.

Mais pire, sous le patronage des Gardiens de la Révolution, l’Iran met petit à petit en place un système offensid contre Israël. Toujours selon un expert ayant répondu à JSSNews, une bonne dizaine de sites de lancement de missiles FAJR-3 (fabrication iranienne), auraient dores et déjà été mis en place au nord du Litani. « Ce qu’ils font est intelligent. Enfin… Ils respectent les résolutions de l’ONU qui disent qu’ils ne peuvent s’armer au sud du Litani. Alors ils le font au nord. Mais le résultat sera catastrophique pour eux car si la guerre s’étend ur tout le territoire libanais, nous ne pourront plus y aller gentillement. »

Et à la question « des armes du sud-liban », il répond: « il faut être aveugle pour ne pas voir la vérité en face. Ils ont plus de 40.000 missiles. Tous livrés par l’Iran, la Syrie, indirectement la Russie et la Corée du Nord. Ils ont une capacité d’attaque puissante. Ils enterrent leurs armes partout. Ils creusent des caches dans chaque village. Dans les écoles, les dispensaires, les Husseiniyates (mosquée chiite). Toutes les positions du mouvement chiite au Sud-Liban sont reliées entre elles par des galeries souterraines, creusées par les Pasdarans. Ces tunnels permettent aux membres du Hezbollah de se déplacer au Sud-Liban sans être détectés par les drones israéliens. Des tunnels ont également été creusés sous la frontière syrienne, à l’est de l’axe entre les villes libanaises de Baalbek et Hermel, pour faciliter un repli sur le territoire syrien au cas où les positions du Hezbollah au Sud-Liban seraient débordées par l’armée israélienne. Mais nos renseignements restes excellent. Nous savons tout d’eux. Leurs déplacements. Leurs caches d’armes. Les chrétiens du Liban en ont marre de vivre dans la terreur islamique. Ils veulent retrouver leur Liban. Ils veulent pouvoir construire leur futur en évitant les guerres… Et beaucoup pensent qu’il faut arrêter de chercher des billes à Jérusalem. »

Zoom sur la villet de Tallet el Adra

Enfin, concernant la FINUL, il explique « certains commandants de la FINUL avouent fermer les yeux. Ils sont là pour observer et pas pour agir. Ils ont peur. Ils se font déjà humilier par les habitants pro-hezbollah. Ils ne veulent pas bouger. Le contingent français est courageux mais il a les mains liés. L’Italien n’est pas mauvais mais a chaque fois qu’il a une info, ils se débrouillent pour en faire n’importe quoi. Les autres… Je préfère ne pas en parler. La FINUL est donc là et sous ses yeux, on creuse, on importe des armes et on prépare la prochaine guerre. Ils vont devoir partir un jour et ils diront, pendant la guerre, ne pas « comprendre » pourquoi ou comment… Mais ils savent. Ils voient tout. Savent tout. C’est de la real politik. »

20 Réponses à Scoop JSSNews: Comment le Hezbollah prépare la guerre du Liban III…

  1. jacqueline Répondre

    26 juillet 2010 a 15:28

    A la FINUL ILS SONT NULLES !! ils sont justes là en tant que spectateurs !
    ils sont sourds , muets et aveugles .. ces militaires ne servent à rien ..

    • Serge Belley CD Répondre

      2 septembre 2010 a 19:40

      La plus grande frustration pour un soldat de l’ONU dit le machin, c’est d’être dans l’impossibilité d’intervenir en toutes circonstances, il ne fait qu’observer et faire rapports. Il n’a pas de règles d’engagement sauf celui de la légitime défense de sa propre personne et encore…Une force d’intervention avec des règles claires d’engagement comme pour les soldats de l’OTAN seraient différentes mais ca les parties en présence ne pourrait le tolérer. C’est la triste réalité, regardez ce qui se passe en Afghanistan avec les pays coalisés de l’OTAN, ca n’avance pas pour la simple raison qu’ils sont en train de se peinturer dans le coin, autrement dit limiter leurs opérations de combats et ne pas créer de situations qui pourraient déplaire a l’ONU. Voilà ou nous en sommes de discuter avec des terroristes.

  2. Chantal Répondre

    26 juillet 2010 a 15:56

    les freres zebala qui pretendent vouloir une guerre du liban III ont deja leurs passeports pour l’enfer.

  3. jacqueline Répondre

    26 juillet 2010 a 16:03

    Hariri: le Hezbollah demande du soutien
    AFP
    25/07/2010 | Mise à jour : 20:07
    Le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah, qui a dit récemment s’attendre à une mise en cause de membres de son parti par un tribunal de l’ONU dans l’assassinat du dirigeant Rafic Hariri, a appelé aujourd’hui la classe politique libanaise à soutenir le mouvement chiite. « Nous sommes une partie contre laquelle on fabrique une accusation (…) il y a un grand complot qui se prépare contre le Liban et contre la Résistance (le Hezbollah, ndlr) », a affirmé Nasrallah dans un discours diffusé sur écran géant à l’occasion d’une cérémonie en l’honneur des fils et filles de « martyrs » du Hezbollah.

    « Si le Conseil des ministres ou le Comité de dialogue national se réunissent pour discuter de cette question, nous y sommes favorables », a-t-il dit, en référence au comité chargé de discuter de la stratégie de défense du pays. « Il y a quelque chose qui se prépare (contre le Hezbollah). Nous devons donc voir tous ensemble comment y faire face, comment traiter cette question », a-t-il poursuivi. « Nous ne permettrons à personne au monde, quelque soit son importance, de toucher à la dignité de la Résistance, qui est la chose la plus chère à nos coeurs », a-t-il prévenu.

    Jeudi, Nasrallah avait affirmé que le Premier ministre Saad Hariri l’avait informé en mai que des membres du Hezbollah seraient « désignés par l’acte d’accusation » du Tribunal spécial pour le Liban (TSL), créé en 2007 par l’ONU. Le TSL doit publier l’acte d’accusation entre « septembre et décembre », selon son président Antonio Cassese.

    La perspective d’une mise en cause du Hezbollah, acteur incontournable de la politique libanaise, fait craindre un renouvellement des violences à caractère confessionnel de mai 2008 qui avaient opposé des partisans du sunnite Saad Hariri et ceux du parti chiite, et fait une centaine de morts. Samedi, M. Hariri a réagi au discours de Nasrallah en appelant au « calme » face aux « tentatives (…) d’organiser des campagnes pour inquiéter les Libanais ».

  4. La Mécréante ! Répondre

    26 juillet 2010 a 16:19

    cette graine ne comprend que « la vitrifieuse ».

    la FINUL ?…. pfffff ! les mecs sont en vacances !!!!

    les français ?… ceux de la françarabia ? pfff ! c’est ça :

    http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/07/26/immobilier-paris-essaie-d-attirer-les-investisseurs-respectant-la-loi-islamique_1392215_3234.html

    ils veulent dévoyer les islamo-arabes du londonistan ! y a qu’à leur vendre carrément le 9-3-islamiya !

  5. jacqueline Répondre

    26 juillet 2010 a 16:56

    pour ceux qui n ‘ont pas encore signer la contre pétition JCall
    Le lundi 26 Juillet 2010
    11232 Internautes ont signé l’appelRAISON GARDER

  6. marco Répondre

    26 juillet 2010 a 18:28

    C est une certitude,
    Le champ de bataille est bel et bien le Liban, mais aussi la Syrie,
    Des elemnts des mollahs, sont deja sur place,
    Bref une guerre , se prépare bien au Liban,
    Mais cette fois ci, elle sera très différentes…….

  7. mefaresh01 Répondre

    26 juillet 2010 a 18:29

    Je n’ai pas l’ honneur de servir dans Tsahal mais, on peut se poser la question de savoir ce que pensent VRAIMENT les Libanais de la rue.
    Compte tenu des démélés avec la Syrie et l’atittude de conquête du Hezbollah , il est plus que probable que nombre de gens du pays des cèdres voudraient bien que tout cela cesse…Même s’ils ont peur de parler………….
    Serait-il rentable de PREVENIR TOUS CES LIBANAIS LAMBDA que, en cas d’agression massive contre Israël, LEUR PAYS SERAIT QUASIMENT DETRUIT???
    Une simple campagne de bombardement des objectifs tels que routes, gares, aéroports, ports,dépôts de carbu, réseaux d’eau, centrales électriques, transformerait le pays en repère de zombies..Et ce , en quelques jours…….
    Et au détriment de tous!
    Une campagne d’ « information » quelconque auprès de ces quidams leur ferait peut-être prendre conscience que, si le Hezbollah et son marionnettiste de Téhéran jouent trop avec le feu, ce sont les passants anonymes dont la vie sera très dure après la réplique israëlienne ……………

    • marco Répondre

      26 juillet 2010 a 20:21

      Les libanais ne sont plus un peuple mais déjà plusieurs groupe
      Chrétien
      Musulman
      Forment le 1′ cercle
      Puis pro syrien, ou pas
      Pro occidental ou pas
      Etc……
      Bref, un peuple désunis, parfaite cible pour le Hezbolah,
      Dont le premier but, est de prendre le pouvoir comme la fait le Hamas a Gaza !

      • Yéhoudi Répondre

        26 juillet 2010 a 20:43

        une future Somalie ??

  8. Tomate Répondre

    26 juillet 2010 a 19:39

    S’il y a une guerre du Liban 3 ce sera la dernière guerre.

    Il n’y a que 2 solutions:

    1/ Meilleure solution

    Israël devra la gagner de façon magistrale.

    Décapiter le Hezbollah, faire sauter les gouvernement libanais et syrien et « occuper » une large partie de leur territoire.
    Monter qu’israël est le plus fort et que le terrorisme est voué à l’échec.

    Il faut aussi et surtout qu’Israël gagne la guerre médiatique.
    Que le monde comprenne qu’Israël est le dernier rempart contre le terrorisme.

    Si Tsahal achève le hezbollah et décapite les gouvernements libanais et syrien, l’Iran se retrouvera seul avec en plus des usa et de l’Europe, tous les autres pays arabes contre lui.

    une guerre totale, éclaire et magistralement gagnée par Israël (donc rapidement) serait bénéfique pour toute la région.

    2/ catastrophe:
    Une guerre genre Liban 2.

    Israël détruit les infrastructures libanaises mais reçoit quantité de missiles à l’intérieur du pays.
    Les morts civils (boucliers humains) sont nombreux et israël est acculé aux yeux du monde.

    Le hezbollah reste présent au Liban et l’invincibilité d’Israël n’est plus qu’un mythe.

    L’Iran se sent pousser des ailes, le monde arabes le soutien et les soldats de Tsahal sont déconfits.

    ce sera la dernière guerre car soit Israël la gagne et en tirera tous les bénéfices, soit Israël la perd et en paiera un prix très lourd.

    Pour mon cas, sans pro israélisme exacerbé, je reste persuadé qu’Israël la gagnera de façon plus que magistrale.

    • Christiane Répondre

      27 juillet 2010 a 11:28

      Tomate : le plus dur pour Israël de ta solution n°1 :  » Il faut aussi et surtout qu’Israël gagne la guerre médiatique »

  9. xxx Répondre

    26 juillet 2010 a 21:03

    ce dont reve les libanais est qu israel fasse la guerre pour les debarasser du hezbollah (nasrahah)-iran et de la syrie quitte a payer le prix fort, et il serait judicieux de la part des libanais d’agir sur le plan médiatique en denoncant le recours systematique aux boucliers humains mais cette fois ci en live , mais auront ils ce courage????????????

    • Yéhoudi Répondre

      27 juillet 2010 a 10:43

      Troizixe

      les cafards se relaient pour les pouces rouges :lol:

  10. benchetrit Répondre

    27 juillet 2010 a 10:11

    Je ne pense pas qu’une guerre éclaterait avant 3 ans (sauf si le Hizbollah attaquait en premier). Tous nos stratèges sont formels. Même si nous sommes sûrs de rayer le Liban de la carte, le bénéfice sécuritaire et politique à en tirer est mince.

    Mais si le Hizbollah attaque, bien entendu, ce sont les Libanais dans leur majorité qui vont trinquer.

    Le grand risque avec le Hizbollah est que même si nous en détruisons les infrastructures, il renaitra de nouveau. Nous avons des informations précises sur les dirigeants Hizbollah vivant à l’étranger et ceux prévus dans la succession…

    Bref, nous sommes condamnés à ne jamais baisser la garde, à ne jamais dormir !

  11. benny Répondre

    27 juillet 2010 a 10:14

    le but affiche et reussi de l iran est l etablissement d une republique islamique du liban avant garde de l armee du soit disant mahdi !lla syrie fait bien sur partie de cette strategie iranienne d encerclement d israel desormais l armee iranienne est bel et bien aux frontieres ! israel a eu tord de ne pas reagir plus tot et plus brutalement il devra maintenant le faire et la meilleure reaction est tout simplement pour moi mettre le feu aux deux capitales damas et beyrout toutes deux tres vulnerables a l aviation d israel et surtout a l artillerie longue portee TOUT AZIMUT il faudra prendre le liban a revers cad a partir du territoire syrien !

  12. nostradamus Répondre

    27 juillet 2010 a 19:19

    La question de la supériorité militaire ne se pose pas. Mais, comme dans toute guerre asymétrique, la victoire appartient à celui qui sait encaisser le plus de coups, le plus de pertes.

    Lors de la deuxième guerre du Liban, les Israélien du nord sont allés se réfugiés hors de portée des missiles. Depuis 2006 le Hezbollah a accumulé un grand nombre de projectiles, grands et petits, mettant tout le territoire Israélien à sa portée.

    A supposé que Tsahal rase le Liban en deux semaines, les missiles continueront de s’abattre de Haïfa (raffineries, port) à Ashkelon pendant des mois avec de lourdes pertes civiles en conséquence, une économie paralysée et plus un avion au départ de Ben-Gourion. Le Hezbollah, dont les miliciens rêvent de martyr, n’attend que ça !

    Vaincre le Hezbollah dans ces conditions serait une victoire à la Pyrrhus. Regardez un peu ce qu’il se passe en Afghanistan ! Souvenez-vous de l’Algérie !

    Et au final, qui demandera un cessez le feu ?

    • Frank Répondre

      28 juillet 2010 a 00:46

      Israël a des missiles encore plus gros et plus dévastateurs.

      • aramis Répondre

        20 août 2010 a 16:15

        Frank says:
        28/07/2010 at 00:46
        Israël a des missiles encore plus gros et plus dévastateurs.

        oui mais elle ne pêut les utiliser sous peine d’etre abandonné de tous usa compris

  13. Serge Belley CD Répondre

    2 septembre 2010 a 19:56

    Je pense qu’Israel est a un tournant de son histoire, il n’aura pas une autre chance s’il ne réagit pas avec toute la force dont il est capable et celà peu importe ses détracteurs tels que tous les pays amis de ses ennemis. Qu’Israel prenne exemple de la Russie qui ne fait pas dans la dentelle lorsqu’il s’agit d’écraser un ennemi elle le fait sans état d’âme faisant fis des critiques d’oû qu’elles viennent.
    Vous aurez remarqués que personne ne crie au loup, autrement dit tout le monde ferme sa gueule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *