L’impact diplomatique et stratégique de l’incendie de Haïfa

Publié le : 6 décembre 2010

Le problème avec l’incendie qui a ravagé Israël n’est pas seulement écologique. Et je ne me concentrerais pas non plus ici sur « qui est coupable », « comment est parti le feu », « est-ce un attentat » ou encore « pourquoi Israël n’était pas prêt ? » Cet article va tenter d’expliquer pourquoi, après coup, Israël est aujourd’hui diplomatiquement affaibli.

Les pompiers palestiniens lors du feu du Mont Carmel

Et je vous propose de commencer ce petit tour des capitales mondiales du double langage avec Ankara. Que faire d’Ankara dans une telle situation ? Fallait-il oui ou non accepter l’offre d’aide d’Erdogan. Il y a deux écoles: ceux qui disent « tout est bon à prendre » et l’autre qui dit « méfiance ». Dans ce cas précis, celle qui prône la méfiance aurait dû primer. Les raisons sont nombreuses à commencer par le fait que l’aide apportée par la Turquie, malgré les remerciements chaleureux de Netanyahu, était ridicule. Deux petits avions sans produit chimique pour prouver au monde que le problème c’est bien les sionistes et pas les forêts. Deux petits avions et la tirade « nous attendons des excuses pour la flottille » prend plus de poids. Et en prendra encore plus dans quelques semaines quand Erdogan dira à l’ONU « Nous avons tout fait pour vous et vous refusez encore de demander pardon ». A ce moment là, il aura oublié qu’Israël a aussi tout fait pour la Turquie (sauvetage pendant tremblement de terre, aide diplomatique, militaire, etc.).

Le cas de la Turquie est vraiment mesquin… Mais en Israël, au niveau diplomatique, on croit que « c’est un petit tournant qui peut faire changer les choses ». Une manière bien naïve de penser je trouve. Vous voulez qu’Israël fasse changer la Turquie ? Donnez aux turcs tout l’argent offert par les Ayatollahs d’Iran pour gagner en amitié ? Offrez vos meilleurs contrats aux entreprises turques ! Et léchez les babouches du parti islamiste au pouvoir au lieu de défendre les minorités écrasées comme les kurdes et le devoir de mémoire sur le génocide arménien. Voilà les seules et uniques raisons qui font que la Turquie n’est plus l’ami d’Israël.

Ceci-dit, rien n’empêche à présent de dire « merci pour votre aide », d’ajouter « nous serons là pour vous en cas de crise similaire » mais « en attendant, oublions-nous cordialement ».

Prenons un deuxième exemple, celui des palestiniens. Les pompiers palestiniens, disons-le tout de suite, ne sont pas mauvais et connaissent les meilleures techniques depuis qu’ils sont formés par Israël. Leur matériel est pour le moins excellent puisque payé par les Etats-Unis. Pendant que l’incendie a ravagé le nord d’Israël, beaucoup de palestiniens sont descendus dans la rue, en fêtant la mort de 40 israéliens. Pour contrer cette image dévastatrice non publiée par les agences de presse (uniquement par les médias israéliens), Abou Mazen a décidé de faire contre mauvaise fortune, bon cœur. « J’envoie de ce pas mes meilleurs équipes ». Je ne sais pas combien de pompiers il y a par « équipe » mais ce que je sais c’est qu’il n’y avait que 20 palestiniens pour combattre le feu le plus terrible de l’histoire de la région. 20 pompiers et 3 camions. C’est plutôt maigrichon pour des gens qui se veulent être les propriétaires des lieux ! Surtout qu’il n’aura fallu que quelques minutes pour que là, l’info fasse le tour du monde et que les palestiniens soient vus comme les sauveurs d’Israël ! Ironie, quand tu nous tiens.

Puis, il y a les autres nations comme l’Egypte et la Jordanie. Qui, pour le coup, ont toutes deux pas mal assuré ! Le Royaume Hachémite a même proposé 1.000 hommes pour soutenir la lutte contre les flammes. L’Egypte, en pleine crise électorale, a envoyé ses meilleures pilotes. Là, il faut prendre le temps de remercier chaleureusement. Tout comme il faut vraiment (et beaucoup) remercier l’aide considérable apportée par la Russie, la Roumanie, la Bulgarie ou la France. Car la France, ne l’oublions pas, a fourni à Israël des avions, des hélicos, mais aussi des milliers de litres de produits chimique dont Israël était en rupture de stock. Sans la France, le feu ne serait peut-être toujours pas maitrisé pour l’heure.

Dans tout cela, il reste une inconnue. Quel sera l’impact de cette catastrophe sur Israël ? Non pas l’impact naturel mais stratégique. Est-ce que certains pilotes en ont profité pour faire des clichés aériens de zones sensibles ? Est-ce que des « espions » étaient envoyés pour surveiller certains endroits au profit d’un état ou d’une entité terroriste affiliée ?

Jonathan-Simon Sellem – JSSNews

 

Articles liés
Bernard Kouchner lors de sa dernière visite à Jérusalem
Bernard Kouchner ne se rendra pas en Israël et dans les territoires palestiniens à l'occasion de sa visite dans la région, prévue initialement du 23 au 25 octobre. Le porte-parole du Quai d'Orsay a expliqué ...
Lire tout l'article
Des spécialistes israéliens pour régler la maltraitance des enfants chinois
Pour la première fois, l'expertise israélienne dans la lutte contre la maltraitance des enfants s'exporte vers la Chine... Une équipe de l'Institut Haruv (Jérusalem), offrant une formation innovante dans l'identification et la lutte contre la maltraitance ...
Lire tout l'article
Turquie – Iran : jamais les échanges commerciaux n’ont été aussi bons !
Qui est assez naïf pour croire que la crise diplomatique entre Israël et la Turquie a pour cause la "flottille" de 2009 ? A part les Occidentaux, qui ? Parce qu'en Israël, on a d'autres ...
Lire tout l'article
Abdallah II : « L’ Égypte peut vraiment rompre le traité de paix avec Israël »
"L' Égypte pourrait rompre son traité de paix avec Israël" prévient le Roi de Jordanie Abdallah II, dans une interview donnée à la presse internationale. Pour lui, la "Jordanie est le dernier homme debout qui ...
Lire tout l'article
L’Egypte demande à la Turquie de redevenir l’ami d’Israël
C'est officiel, l'Egypte demande à la Turquie de mettre un terme aux tensions dans ses relations avec Israël. Slimane Aouad, porte-parole de la présidence égyptienne, a déclaré, "la Turquie doit reprendre son rôle auprès ...
Lire tout l'article
Ehud Barak, le faiseur de paix israélien ?
Dans un écho aux spéculations qui avaient entouré la visite, initialement secrète, du premier ministre Benyamin Netanyahou en Russie au mois de septembre, des rumeurs courant à nouveau, mais cette fois au sujet d’un prétendu ...
Lire tout l'article
Lieberman met l’Egypte, la Turquie et la Russie dans le même sac -à patates!-
On savait qu'il ne rigolait pas Avigdor, quand il disait que la Russie ne devait pas être aussi conciliante avec des terroristes, aussi bon clients soient-ils ! Mais la Russie ne sait pas supporter la ...
Lire tout l'article
Erdogan vient d'apprendre que les Etats-Unis n'ont pas tenu parole, le 16 juillet 2011
Les responsables égyptiens et turcs s'efforcent d'organiser une visite du Premier ministre turc Tayyip Erdogan à Gaza, le 24 ou le 25 juillet. Comme un air de défi qui flotte au-dessus des États-Unis et d'Israël, ...
Lire tout l'article
Le QG de Kadhafi, le 23 aout 2011
Depuis hier la progression des rebelles libyens semblait très surprenante au vu de leur apparente désorganisation. JSSNews vous l’avait déjà annoncé en mars dernier, les rebelles sont encadrés et entrainés par des forces spéciales limitées ...
Lire tout l'article
Après les élections gagnées, la Turquie d’Erdogan redevient l’amie d’Israël
Il aura fallu un an. Un an pour gagner les élections législatives en tapant sur Israël. Comme dans bon nombre de pays, le plus souvent de dictatures, critiquer et attaquer Israël est un outil d'unification ...
Lire tout l'article
Après Carl Bildt et Erdogan, c’est Kouchner qui en veut à Israël
Des spécialistes israéliens pour régler la maltraitance des enfants chinois
Turquie – Iran : jamais les échanges commerciaux n’ont été aussi bons !
Abdallah II : « L’ Égypte peut vraiment rompre le traité de paix avec Israël »
L’Egypte demande à la Turquie de redevenir l’ami d’Israël
Ehud Barak, le faiseur de paix israélien ?
Lieberman met l’Egypte, la Turquie et la Russie dans le même sac -à patates!-
Erdogan veut aller à Gaza pour gifler Washington !
QG de Kadhafi : les forces spéciales françaises, britanniques et jordaniennes à l’œuvre.
Après les élections gagnées, la Turquie d’Erdogan redevient l’amie d’Israël

38 Réponses à L’impact diplomatique et stratégique de l’incendie de Haïfa

  1. marco Répondre

    6 décembre 2010 a 15:01

    LA question est censè
    qu en est il en réalitè de l’aide international ?

    pour ma part, je pense qu il aurai fallu rejeter l’offre Turc,
    Erdogan, la fait pour plaire aux US, mais surement pas pour Israel, sa tete rappelons le, est en haut d une pille au pentagone …

    En ce qui concerne les autres pays, comme la Russie, je suis rester très surpris par l’ampleur de leur aide, et les moyens mis en oeuvre ,
    c’est peut etre bien le pays en qui nous ne pouvons avoir confiance,
    il dispose des moyesn technique pour nous espionner et a peut etre profiter de l’ocasion pour exfiltres des agents sur place ..

    pour les autres ,
    je ne voit pas de probléme ….

    en tout cas excellentes reflexion que Maurice 2 avait aussi soulevé dans un post

    • Gally Répondre

      6 décembre 2010 a 15:23

      J’ai entendu dire qu’en plus, l’autre crétin d’islamiste n’avait bougé que parce que l’Allemagne l’avait exigé. Tu as des infos sur ce point Marco ?

      • marco Répondre

        6 décembre 2010 a 15:51

        Non aucune ….

        Par contre , je pense qu Obama a certainement passée un coup de fil a Erdogan en lui expliquant que cela pourra peut être lui sauver sa tête …
        Entre frères islamistes….

        • salome Répondre

          6 décembre 2010 a 16:31

          « Entre frères islamistes….. le téléphone arabe fonctionne bien…

          Celà parait assez clair que ces 2 hélicoptères envoyés par la turquie ne viend d’une réelle compassion en vers israël mais d’une stratégie diplomatique………….

  2. jacqueline Répondre

    6 décembre 2010 a 15:14

    Bien sûr qu ‘il fallait de méfier de la Turquie !! Herr Dogan à juste montrer à
    l ‘union internationale qu’il aidait Israël , tout ça n ‘est que l ‘hypocrisie !!
    deux avions sans produit , c’est d’un ridicule :lol: il se moque de nous !
    je savais qu ‘il fallait être méfiant des pays muzz !

  3. Christiane Répondre

    6 décembre 2010 a 15:16

    Je crois que nous y avons tous pensé « au prix à payer »…. même moi, alors :lol:

    Perso, peut-être orgueil mal placé, j’aurais refusé l’aide turc.

    J’espère bien qu’Israël ne va pas se plier en 4, en 6 et en 8 pour les remercier.

    Jonathan, vous me rassurez concernant l’aide de la France, mais n’a-t-elle pas été un peu tardive, sachant que chaque heure compte ?

    • Gally Répondre

      6 décembre 2010 a 15:22

      Non, parce qu’amener ce type d’avion ne pouvait se faire en 2 heures, ne serait-ce que parce qu’il fallait les ravitailler pour rejoindre Israël.

      J’ai depuis eu la confirmation que la France a envoyé une bonne partie de sa flotte utilisable, une grosse partie étant en maintenance : rien à redire, même si personnellement je remercierai plus les pinpons de Marseille et la Sécurité Civile que la France elle même : trop de coups de couteau dans le dos, trop de mensonges ou d’occultation (on attend toujours qu’un média français parle de la revendication Al Qaida, par exemple, ou de la nouba dans les villages mahométans)

      • Christiane Répondre

        6 décembre 2010 a 15:29

        Merci Gally pour tes précisions concernant l’aide.

        Quant au reste : hélas, hélas, hélas ! et ce ne sont pas les élections dans 18 mois qui vont arranger les choses !

  4. guy Répondre

    6 décembre 2010 a 15:25

    je crois qu’Israël a bien fait d’accepter l’aide internationale,même si son impact sur l’évolution de l’incendie reste à déterminer.Pourquoi?Parce-que la diplomatie sérieuse repose sur des faits,et non pas sur de l’intox.Les campagnes BDS en sont un exemple.A force de répéter comme des perroquets qu’Israël pratique l’apartheid des antisémites,des naïfs ou même des gâteux(Helen Thomas!)ont fini par le croire.Mais cela change-t-il la réalité?Non,bien sûr.Mais cela enferme ces antisémites,naïfs et gâteux dans un monde imaginaire qui s’auto-entretient si bien que son impact sur le réel finit par disparaître.Voir toujours la campagne BDS.

  5. TAIEB Répondre

    6 décembre 2010 a 15:28

    Merci à tous les pays qui nous ont aidés.
    Je ne vois pas en quoi cela peut nous engager .
    Tendre la main droite à quelqu’un dans le besoin c’est très bien. cela ne doit en aucun cas nous obliger à accepter les terroristes.
    Le problème des terroristes est universel et ne concerne pas seulement Israël
    Nous avons proposé ( et pas seulement proposé ) de l’aide au monde entier ( Iran irak…) c’est leur tour . Cela montre qu’il y a des braves gens partout au contraire des gens qui dansent et chantent quand il y a une catastrophe;

  6. jacqueline Répondre

    6 décembre 2010 a 16:39

    Nucléaire iranien sur 20minutes
    Catherine Ashton, haute représentante pour les affaires étrangères de l’Union européenne et le négociateur iranien Saïd Jalili, président les discussions sur le nucléaire iranien qui se tiennent à Genève le 6 décembre 2010. REUTERS
    DIPLOMATIE – Mais Téhéran a annoncé de nouvelles avancées dans son programme dimanche…

    Le dialogue reprend entre l’Iran et les six grandes puissances sur le programme nucléaire du régime islamique. Les premières discussions depuis plus d’un an ont débuté lundi à Genève, alors que Téhéran a annoncé dimanche qu’elle allait se servir pour la première fois de concentrés d’uranium de fabrication domestique, signe de sa volonté de poursuivre ses activités dans le domaine nucléaire.

    Du coup, les pays du groupe P5+1 (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU et l’Allemagne) n’attendent pas d’avancée notable durant les entretiens de lundi et mardi. Des diplomates estiment qu’un accord en vue de nouveaux pourparlers, qui seraient déjà un signe de progrès, pourrait intervenir début 2011.
    Chacun campe sur ses positions

    La rencontre, dont les travaux sont dirigés par le négociateur iranien Saïd Jalili et Catherine Ashton, haute représentante pour les affaires étrangères de l’Union européenne, a débuté dans une atmosphère plutôt détendue, selon un diplomate prenant part aux entretiens. Mais sur le fond, chacun campe sur ses positions. L’Iran défend son droit à développer un programme nucléaire civil. L’Occident le soupçonne de chercher par ce biais à se doter de la bombe atomique et fait pression sur lui pour qu’il mette fin à ses activités d’enrichissement d’uranium.

    Lors de ces rencontres, les «Six» attendent des éclaircissements sur des questions restées sans réponses, selon un responsable européen. «Les choix sont clairs pour l’Iran: il peut s’exposer à un isolement grandissant ou coopérer», a-t-il dit à Reuters.
    Sanctions durcies

    Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a cependant affirmé la semaine dernière que la question clé de l’enrichissement ne figurait pas à l’ordre du jour des discussions de Genève. Il a aussi accusé les Occidentaux de faire deux poids, deux mesures. «Vous avez des milliers de bombes A, (aussi) comment se fait-il que vous vous inquiétiez de ce que l’Iran soit peut-être en mesure de mettre au point des bombes atomiques dans trois ans?», demande-t-il lundi sur son site internet.

    Ali Baqeri, numéro deux de la délégation iranienne, a déclaré que les entretiens iraient au-delà de la question nucléaire et porteraient sur la sécurité régionale, l’Irak, l’Afghanistan, le trafic de drogue et le terrorisme. Les Nations unies ont durci leurs sanctions contre l’Iran ces derniers mois et, selon des diplomates occidentaux, leur impact se fait sentir sur son économie tributaire du pétrole. Mais si l’on en croit Baqeri, ces pressions sont sans effet. «Il n’y a pas d’autre choix que de mener des pourparlers (…) Ces entretiens peuvent préparer le terrain à une interaction», a-t-il déclaré à l’agence iranienne Irna.

    Les Etats-Unis ont menacé Téhéran de nouvelles pressions si Téhéran continue ses activités d’enrichissement d’uranium.

  7. chutzpanite Répondre

    6 décembre 2010 a 16:59

    C’est plutôt maigrichon pour des gens qui se veulent être les propriétaires des lieux !  »

    ils aiment tellement les lieux qu ils le brulent !!!!!
    On n avait pas besoin d accepter l aide turque , comme si que les 43 morts auraient ete sauve avec ou sans !!
    Un pays qui a envoyer un bateau terroriste pour tuer nos militaires . n a le droit a aucun traitement ni remerciement de notre part
    Les dirigeants du passe n aurait jamais fait cela ne seraite ce que pour notre securite interieur ! y en a marre de croire tout le monde il est beau il est gentil !

    comme dit Jonathan , qui nous dit que les turques n ont pas pris des photos de points strategiques pour le nabot iranien ou le Nasrallah???

  8. Yehoudi Répondre

    6 décembre 2010 a 17:36

    « merci pour votre aide », d’ajouter « nous serons là pour vous en cas de crise similaire » mais « en attendant, oublions-nous cordialement ».

    ////////////

    Trés bien !!!

  9. xxx Répondre

    6 décembre 2010 a 17:38

    La russie et son aide interessée

    Peut etre un debut de reponse

    http://fr.rian.ru/world/20101118/187899655.html

    • marco Répondre

      6 décembre 2010 a 17:44

      Merci pour l Info ….extrêmement importante …

  10. dorou Répondre

    6 décembre 2010 a 17:38

    L’ingratitude est un très très gros défaut mais ce n’est pas la première fois…. que vous etes ingrat

    • Yehoudi Répondre

      6 décembre 2010 a 17:56

      allez Doudou

      a la niche !!!!

    • Gally Répondre

      6 décembre 2010 a 18:31

      Que dire de ceux qui doivent tout à l’Occident (entre leur incapacité à créer quoi que ce soit, le fait que la moindre production, même de pétrole ou de gratte-ciels, ils la font faire par des occidentaux, et les milliards de dollars qui leur sont versé en aide), mais qui passent leur temps à haïr le même Occident, à vouloir le mouler à leur botte shariatesque, et à financer les attentats djihadistes alors ?

      L’hôpital qui se fout de la charité (et encore, je serai bien curieux de savoir en quoi les juifs seraient ingrats, vu comment de tout temps ils ont été le sel des pays dans lesquels ils résidaient, vu comment toujours de nos jours ils passent leur temps à faire avancer l’humanité dans le bon sens, et aident dans une mesure ahurissante quand on la ramène à leur nombre restreint. Simple exemple : Haïti, où l’aide israélienne a sidéré tout le monde, aussi bien en qualité qu’en quantité. Autre exemple : les réfugiés soudanais. Et pour parler de gratitude, ils font pourtant fort ceux là, tabassant les éthiopiens juifs en Israël pour les punir d’avoir « quitté l’Islam » (genre noir implique musulman…)

    • AmIsrael Répondre

      6 décembre 2010 a 18:36

      ingratitude de quoi ? Pas ingrats, justement l’article dit qu’on aurait peut être pas du accepter l’aide de tout le monde!

  11. salome Répondre

    6 décembre 2010 a 17:40

    Il me semble qu’il y a attaque massive de pouces rouges…….

  12. chutzpanite Répondre

    6 décembre 2010 a 17:58

    ben oui Salome la verite blesse !!! les gros pouces rouges des abrutis !!

    • salome Répondre

      6 décembre 2010 a 18:23

      je crois qu’ils ne se donnent même pas la peine de lire les commentaires ni les articles, pour certain c’est une distraction qui ne coute pas cher….

  13. isaacafriat Répondre

    6 décembre 2010 a 18:59

    Un âlestiniens noir?

    • Yehoudi Répondre

      6 décembre 2010 a 21:19

      oui!
      un palestinien noir !!

      un descendant de la Shulamite, cette du chir hachirim :lol:

  14. chutzpanite Répondre

    6 décembre 2010 a 19:09

    vous avez vu le Liban est en feu !!!!

    http://www.maxisciences.com/incendie/incendie-le-liban-en-proie-aux-flammes_art10885.html

    ils dansaient pour nos morts !! Tout se paie !!

  15. marco Répondre

    6 décembre 2010 a 19:15

    Chuzpanite,
    Depuis hier, mais j émet un gros doute sur l origine des feux,
    Je pense que c est le hezbola qui l a déclencher pour ne pas que l on puisse lui reprocher d’ être le commanditaire de ceux du carmel…

    • Yehoudi Répondre

      6 décembre 2010 a 21:17

      Mais bien sur Marco !!

  16. salome Répondre

    6 décembre 2010 a 19:19

    Il sera intéressant de voir comment l’info sera traitée dans les medias concernant ces feux au Liban…

  17. Nergal Répondre

    6 décembre 2010 a 19:44

    Ce site est malhonnête, la Turquie a envoyé 2 CL-125 qui ont chacun une de 6000 lites d’eau…

    • salome Répondre

      6 décembre 2010 a 19:45

      l’info a été relayé sur un autre fil…………

    • Gally Répondre

      6 décembre 2010 a 19:58

      Variation de profil = ban immédiat.

      Au revoir Oustacha – K2R – Galil – Nergal

      • Yehoudi Répondre

        6 décembre 2010 a 21:14

        Bravo Gally!!!

    • Yehoudi Répondre

      6 décembre 2010 a 21:16

      crétin
      maintenant que Gally t’ a repéré t’as un nérgon !!

  18. chutzpanite Répondre

    6 décembre 2010 a 20:16

    Gally supertanker lol

  19. MDR !!! Répondre

    6 décembre 2010 a 23:48

    Juste une info sur la cause possible du retard de la France à envoyer des secours.

    Je me souviens d’un entrefilet paru il y a quelques années (aux alentours de 2004) dans la presse locale disant que le Gouvernement ne renouvellerait pas la flotte de Canadairs (qui coûtent extrêmement cher à l’achat et à entretenir) et qui ne servent finalement que l’été. Je n’avais pas apprécié ce genre d’économies car dans le Sud ces Canadairs sont le seul moyen de combattre le feu avec efficacité.

    La France avait donc décidé de les louer…….Où ? je n’en sais rien mais en tout cas ils ont mis beaucoup de temps pour arriver

    J’ignore si cette info est toujours d’actualité, mais si la France les a loués pour venir en aide à Israël……..Waou ! ça coûte la peau des nouilles.

  20. wikileaks Répondre

    7 décembre 2010 a 16:41

    De toute évidence,l’humanité est tellement étrange pour vous que je m attendais pas a ce que vous soyez reconnaissant après laide humanitaire turque(votre sagesse élémentaire ne le permet point) , maintenant continuer a chercher la ptite bêtedu genre  » Est-ce que certains pilotes en ont profité pour faire des clichés aériens de zones sensibles ? » MDR.

    ICI ISTANBUL A VOUS JERUSALEM

    • chantal Répondre

      7 décembre 2010 a 19:04

      C’est pas toi qui va nous apprendre ce qu’est l’humanite.

  21. Maurice 2 Répondre

    7 décembre 2010 a 18:40

    Effectivement Marco j’avais déjà été méfiant des Russes et des Turques plus que des autres
    Il est clair que les russes passeront les infos à l’Iran et la Syrie
    Pour la France elle gardera les infos pour elle mais au quai certains seront tentés de les refiler au Liban en cas de conflit

    Je partage l’idée de beaucoup pour dire qu’il fallait refuser l’aide de la Turquie sans vergogne car n’oublions pas lors d’une catastrophe survenue en Turquie je ne me souviens plus laquelle après l’affaire du Maemara elle avait refusé l’aide proposée par Israël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *