Nous travaillons actuellement sur l'amélioration du site internet

Divorces en Israël: qui va garder les enfants ?

Publié le : 27 décembre 2010

Est-ce que la garde conjointe des enfants de parents divorcés va devenir la norme en Israël ? Pour l’heure, lorsque le divorce d’un couple israélien est prononcé, c’est la mère reçoit la garde des enfants de moins de 6 ans. C’est la décision « par défaut ». Le père peut demander au tribunal d’obtenir la garde, mais les accords du tribunal sont inhabituels. Après une campagne menée par des groupes de pères, la Commission Schnitt a été formé pour étudier la question. Ils recommandent que l’arrangement par défaut pour les jeunes enfants soit modifié pour favoriser la garde partagée.

Les principales raisons de la commission souhaite attribuer la garde conjointe sont les suivantes:

- La règle actuelle est sexiste – il n’y a aucune raison de supposer que les mères feront mieux que les pères.
- Des études montrent que les enfants réussissent mieux quand les deux parents sont impliqués dans leur vie. Les enfants ont besoin de stabilité émotionnelle. Ils gèrent très bien leurs vies quand ils ont deux maisons. Et d’avoir accès aux deux parents contribue à assurer cette aisance psychique.

Mais les organisationsféministes souhaitent maintenir le statu quo. Elles font valoir que:

- Au Canada et en Australie, où la garde partagée est actuellement la norme, la situation a conduit à des résultats désastreux.
- La mère est presque toujours celle qui a la relation plus étroite avec les enfants.
- Les pères ont tendance à avoir plus d’argent pour mener une bataille judiciaire pour la garde principale. Les femmes ont tendance à renoncer à se battre plus vite, afin de protéger leurs enfants de l’hostilité.
- En Israël, la nécessité pour un homme de donner un guet (divorce religieux) de sa propre volonté lui donne « une arme de plus » pour mettre la pression sur son ex-femme en lui demandant de renoncer à une demande de garde exclusive.

Ce sujet risque de faire débat en Israël, un pays largement en avance sur les droits de la femmes… Mais ou les hommes n’ont pas dits leurs derniers mots. Ils sont de plus en plus nombreux à réclamer la parité total… Et particulièrement dans ce domaine.

Joanthan-Simon Sellem – JSSNews

 

Articles liés
Des spécialistes israéliens pour régler la maltraitance des enfants chinois
Pour la première fois, l'expertise israélienne dans la lutte contre la maltraitance des enfants s'exporte vers la Chine... Une équipe de l'Institut Haruv (Jérusalem), offrant une formation innovante dans l'identification et la lutte contre la maltraitance ...
Lire tout l'article
Les rabbins d’Israël s’unissent contre les violences conjugales
Le jour même où le tribunal de Jérusalem a condamné une personne auto-proclamée rabbin pour une longue liste d'abus et de violences conjugales, le Grand Rabbin de Ramat Gan vient de publier une décision rabbinique ...
Lire tout l'article
Et pourquoi ne pas séparer les hommes des femmes dans les bus ?
Les milieux dits orthodoxes désirent instaurer une séparation entre hommes et femmes dans les bus qu'ils empruntent et dans le domaine public des quartiers dans lesquels ils vivent. Ne serait-ce pas logique de leur accorder ...
Lire tout l'article
Quelles solutions pour les messorevot guet ? – par Janine Elkouby
Dans un premier article, Janine Elkouby – vice présidente du Consistoire du Bas-Rhin –  nous introduisait aux lois du divorce selon la Halakha. Dans ce second article, elle s’intéresse au douloureux sujet des « Agounot », ces femmes « liées » à leur ...
Lire tout l'article
Agounot – ces femmes entravées : Conférence du Grand Rabbin Dahan à Paris
De nos jours, des centaines de femmes de par le monde sont concernées par le problème des Agounot. Il peut aussi bien s'agir de femmes auxquelles le mari refuse la délivrance du Guett (acte de divorce religieux), ...
Lire tout l'article
Exclusif – Affaire du Guet : le Grand Rabbin Michel Gugenheim s’exprime !
En exclusivité pour JSSNews, le Grand Rabbin de Paris Michel Gugenheim, qui assure également l’intérim du poste de Grand Rabbin de France au côté du rabbin Olivier Kaufmann,a accepté de livrer son témoignage en répondant ...
Lire tout l'article
Scandale du guet : l’ombre d’un doute
Scandale du guet : réflexions personnelles et suggestions constructives Messieurs du Consistoire : le Talmud nous enseigne (Avot 1 :17) que le monde subsiste grâce à trois choses : la Justice, la Vérité, et la Paix. ...
Lire tout l'article
Acte d’accusation déposé contre Abraham Lévy, auteur du double infanticide de juin 2014.
Le bureau du procureur a déposé ce matin (dimanche) l'acte d'accusation contre Abraham Levy , qui est accusé d'avoir assassiné, il y a un mois, ses deux enfants (qui vivaient avec son ex-femme aux Etats-Unis). Selon ...
Lire tout l'article
"Femme à vendre" - manifestation féministe israélienne
Par la députée Gila Gamliel (Likoud) - Il existe une histoire bien connue au sujet du premier Grand Rabbin Sépharade d'Israël, Ben-Zion Uziel Meir Hai. Un jour au milieu des années 1960, alors qu'il voyageait en ...
Lire tout l'article
photo - Ynet
Des Haredim du quartier de Mea Shearim à Jérusalem ont adopté des techniques de racailles, samedi, lançant depuis leurs balcons, des blocs de pierre sur la police. Plusieurs officiers ont été blessés. Les affrontements ont ...
Lire tout l'article
Des spécialistes israéliens pour régler la maltraitance des enfants chinois
Les rabbins d’Israël s’unissent contre les violences conjugales
Et pourquoi ne pas séparer les hommes des femmes dans les bus ?
Quelles solutions pour les messorevot guet ? – par Janine Elkouby
Agounot – ces femmes entravées : Conférence du Grand Rabbin Dahan à Paris
Exclusif – Affaire du Guet : le Grand Rabbin Michel Gugenheim s’exprime !
Scandale du guet : l’ombre d’un doute
Acte d’accusation déposé contre Abraham Lévy, auteur du double infanticide de juin 2014.
Israël a besoin d’une révolution des sexes !
Des haredim anti-sionistes attaquent des policiers à Jérusalem

21 Réponses à Divorces en Israël: qui va garder les enfants ?

  1. marco Répondre

    27 décembre 2010 a 16:43

    A peine marié, et un enfant, voilà que Jonathan pense divorce !

    Ta pas honte, ….

  2. jacqueline Répondre

    27 décembre 2010 a 16:56

    Mais la Nounou d ‘enfer , voyons !!! :lol:
    http://www.youtube.com/watch?v=MLQXvTye3cU
    ou comme partout soit l ‘enfant reste chez la maman et le papa partage le temps des vacances avec la maman ..c ‘est souvent les juges qui font le partage et
    voit ce qui est le mieux pour l ‘enfant !!
    les parents s’engueulent et les enfants trinquent …

  3. chutzpanite Répondre

    27 décembre 2010 a 17:51

    Ouais ……… chaque cas est different et chaque situationfamiliale est differente ….. donc qu ils fassent au cas par cas
    et surtout que seul doit compter le bien des enfants !!!

  4. Sim Répondre

    27 décembre 2010 a 18:44

    Égalités des sexes doit aller dans un sens comme dans l autre égalités

  5. Michel Répondre

    27 décembre 2010 a 21:39

    chaque cas est unique quelquesoit le pays…des pères souffrent car on leur retire la garde..ne l’oubliez pas …cette proposition israélienne est très bonne…il faut regarder cas par cas..;mais la justice quelque soit le pays n’a pas le temps…elle doit être rentable..n’oubliez pas que quelque soit l’avocat (bon ou mauvais) au bout de la table il y a un juge qui fait ce qu’il veut en fonction de son humeur…Etant passé par là, je peux vous assurer que tout dépend du juge..comme disait coluche…ya l’avocat qui connait bien la loi..et ya l’avocat qui connait bien le juge..
    à méditer

  6. Ben Répondre

    27 décembre 2010 a 22:13

    Israel souffre du mal occidental atteint d’une forme de populisme feministe dont les ardeurs, certes justifiés au départ,ont fini à l’image du parti communiste par faire plus de tort que de bien; il est temps d’atterir et de voir les choses en face, à savoir la nature masculine qui selon moi doît dans certaines circonstances rester un socle d’autorité. Je pense le but égalitaire est largement atteint et qu’il faut maintenant un peu redresser la barre; trop d’hommes ont tendance à fuir les femmes modernes pour des étrangères plus traditionnelles, sachant que toute investigation familliale actuelle se résume par une vie sous une épée de Damoclès; intenable ! En some il ne faut pas confondre égalité avec embourgeoisement pseudo-égalitaire d’un groupe sociologique organisant leur vie sur mesure.

    • Yéhoudi Répondre

      27 décembre 2010 a 23:37

      Ben !
      je partage :lol:

  7. Trumpeldor Répondre

    27 décembre 2010 a 23:07

    Le divorce est la consequence de la mort de la moralite occidentale
    Droits/obligations sont aussi lies que homme/femme ou amour/respect.
    Le binome argent /apparence n’est que miroir aux alouettes,juste reserve aux esbrouffes parisiennes.
    En couple,comme en amitie, ,il faut donner ,pas seulement de l’argent mais aussi de son temps,de sa personne,en ne comptabilisant pas avec des tableaux .xls.
    Quand il y a des enfants ,le pere et la mere se doivent d’oublier leurs propres desirs,en mettant la priorite sur les droits ET les devoir de leurs enfants.
    Alors seulement,cela peut marcher.
    Qui n’est pas d’accord avec ce programme se doit de rester ……SEUL !

  8. Nénuphar Répondre

    27 décembre 2010 a 23:44

    Cher Ben, rien à ajouter, j’abonde à 1’000 % avec tout ce que vous dites, pourtant je suis une femme.

    C’est un fait que tous ces excès contribuent à l’éclatement de la cellule familiale et par effet domino à l’évaporation de notre civilisation. Comme disaient les romains : patrie, FAMILLE, foi, honneur sont les vertus qui font la force d’un empire; et la disparition de ces valeurs contribuera à court terme à l’affaiblissement et à l’effondrement de notre civilisation occidentale pour laisser le terrain libre à l’islamo-fascisme, le réveil à certaines réalités risquera alors d’être dures à supporter pour certains bobos post 68ards.

  9. nani Répondre

    27 décembre 2010 a 23:49

    ça fait mal au coeur, pour les enfants…
    les parents ne font franchement aucun effort alors que la plupart des divorces auraient pu être évités en se battant vraiment pour rester un couple au lieu de se battre pour partager ses enfants en deux clans…horrible…..
    faut voir pour quelles raisons les couples divorcent maintenant, à se faire dresser les cheveux sur la tête de nos chères grand-mères,, qui faisaient pas tant d’histoires… et les grands-pères qui étaient un peu moins gamins et égocentriques que maintenant….désolant pour les enfants, encore une fois. Rien ne reconstruira l’image qu’ils auraient du avoir de papa/maman= amour= unité= fruit de leur amour.
    Et pourtant, c vrai, c pas facile tous les jours mais on doit on peut se battre au lieu de si vite se séparer…pour devoir encore tout recommencer de toute manière…

  10. nani Répondre

    27 décembre 2010 a 23:51

    qd je dis « moins gamins et egocentriques que maintenant » je parle pas des grands-pères, einh! (oups!) je parle des bonhommes….bref, on peut comprendre en lisant bien

  11. Yéhoudi Répondre

    28 décembre 2010 a 00:13

    Ahouani dit Nani :lol:

    t’inquiète! on avait bien compris

    mais je me dis que c’est un balancier…ça reviendra…

    et Ben a totalement raison…le genre de femme qui a fait des brillantes études, qui se la joue indépendance et égalitaire,qui a un bon job libéral , celle là se retrouve a 38 ans sans mari ni enfants parce qu’ elle effraye les mecs

    qui, non seulement sont devenus des grands bébés, mais au fond d’ eux meme n’ apprécient pas du tout ce coté égalité…
    parce qu’un mec qu’il ait 80 ans, ou 18 ans ce qu’il recherche c’est surement pas la bonne femme en futal ..qui se la pète et donne des ordres …la Tradition avait que du bon …

  12. chutzpanite Répondre

    28 décembre 2010 a 01:22

    ah bon et en quoi ca derange une femme qui a fait des etudes et qui est independante dans son travail ? en quoi il est impossible de concilier vie de famille et vie professionnelle ?
    C est quoi le remede? la femme a la maison faisant bobonne ?
    on n est plus en 1950 la !!!
    et quand un mec donne des ordres a sa femme ,et qui fait le pacha devant les enfants tu appelles cela comment ?
    de l amour peut etre ?

  13. Ben Répondre

    28 décembre 2010 a 01:44

    Yéhoudi@ Oui, j’en sais quelque chose..lol, parfois il est encore préférable d’avoir affaire au Hamas qu’ à certaines femmes..Enfin ! Restons zen, de toute façon la nature trouve toujours son chemin et ne tarde pas à nous ramener à l’ordre.

  14. Nathan Répondre

    28 décembre 2010 a 02:57

    Le malheur, et je pèse mes mots, vient de la victoire absolue du moi sur le nous.
    Je vais écrire au masculin par facilité mais vous pouvez, devez, mettre tous les adjectifs au féminin.
    JE veux être heureux (se).JE veux de l’argent mais ne pas trop bosser. J’ai le Droit à un enfant mais JE veux une place en crèche une nounou pour ne pas trop avoir à m’en occuper. JE veux un mec (une nana) qui soit là mais pas trop, qui soit riche mais qui ne m’écrase pas, qui soit une bonne maîtresse(amant) mais qui ne soit pas collant; qui soit intelligent mais pas chiant, qui soit drôle mais pas lourd, qui soit masculin mais pas macho, qui soit féminine mais pas vulgaire.
    JE veux m’épanouir, JE veux du temps pour moi.
    JE ne sacrifierai rien de MON bonheur à un intérêt collectif, qui ne serve pas mon intérêt personnel. Le JE a remplacé le nous, l’intérêt individuel l’harmonie collective. Parfois la collectivité a nié l’individu (collectivismes..). Le retour de balancier est brutal!

  15. Ben Répondre

    28 décembre 2010 a 06:15

    Nénuphar@ Oui merci, mais il faut dire que le thème est assez délicat, de toute façon quoi qu’il en soit il est préférable d’être dans la situation actuelle dont la base n’est pas mauvaise que se retrouver dans les abérrations d’antan; essayons donc plutôt d’améliorer tout cela que de jetter l’eau sale avec le bébé. J’ai longuement analysé le problème en faisant des comparaisons sociologiques qui seraient trop longues à décrire ici. Cependant je peux dire que le couple doît redevenir une mini-entreprise, que l’homme retrouve la joie de bâtir son oeuvre, d’être l’heureux possesseur de son fruit qu’on tente de lui déligitimiser au nom de l’égalité, qu’il puisse retrouver la joie de la transmission; qu’on cesse d’en faire un coupable devant mendier l’autorisation d’être père; il n’a pas à justifier sa paternité en regard d’une idéologie scabreuse. La femme n’a pas à craindre l’apport matériel de l’homme, de toute façon les progrès culturels empêcheraient de retomber dans une situation antérieure négative, c’est elle qui fait la plus grande part de travail, qu’elles redeviennent donc ces Reines protégées qui accordent humblement et qui recompensent. Se transformer en despote ne sachant que nous jetter leurs droits et leurs conditions à la figure ne mènera à rien du tout; il faut retrouver cet écho-systême qui pendant des milliers d’années géra les rapports entre hommes et femmes, cette saine dissuasion qui hors des soçiétés industrielles fit ses preuves. Tout cela est possible même dans une soçiété moderne et égalitaire à condition les hommes se reveillent de leur torpeur de chien battu devant demander l’autorisation à tout. Ainsi la flamme créatrice et conquérante du vieux guerrier endormi renaîtra et sa force décuplera. L’exigeance est le propre de la femme, toute femme normale est exigeante, mais de grâce, que l’argent ne vienne pas se substituer à la présence physique de l’homme. Entre ma fresque et la réalité il y a du boulot.. je sais cependant que certaines soçiétés asiatiques modernes s’en rapprochent par la reussite d’avoir sû mélanger tradition et modernité. Que ce funeste ennui..du mâle occidental puisse un jour toucher à sa fin.

  16. nani Répondre

    28 décembre 2010 a 09:00

    ok avec nathan , je vois hélas quantité de célibataires (mais au moins pour l’instant, ils sont pas en train de « couper » leur marmaille en deux) qui voudraient bien rencontrer leur moitié mais qui peuvent pas puisqu’ils recherchent surtout un modèle parfait imaginaire qui n’existe pas! et ils le savent en plus!
    de toute manière, le mariage, c du boulot, c toi face à tes gros défauts qui te splachent à la figure, alors soit tu t’arranges soit tu fusille!
    par contre je suis qd mm persuadée qu’une femme peut être très « traditionnelle » tout en étant brillante intellectuellement et même en fut (malgré que ça fait pas parti de nos traditions)
    c une question de douceur intérieure ça…

  17. Trumpeldor Répondre

    28 décembre 2010 a 11:21

    Le couple doit se mettre d’accord AVANT le mariage sur ses objectifs professionels respectifs !
    J’ai un couple de merveilleux amis orthodoxe moderne:
    Il est avocat et elle est devenue Docteur en mathématique de TRES haut niveau apres le mariage.
    Beaucoup d’amour,de tolérance,de patience et d’introspection rendent un mariage heureux et accompli !

  18. Pastoul Répondre

    28 décembre 2010 a 11:24

    Sujet très intéressant ma foi.. Merci pour cette information… Et je dois avouer être partisan de la garde partagée à 100%…
    Les hommes ne devraient pas pouvoir souffrir d’être loin de leurs enfants !

  19. Maurice 2 Répondre

    28 décembre 2010 a 18:03

    De nos jours dans les sociétés modernes le divorce a atteint un tel degré de banalité que s’en est devenu désolant

    Maintenant on divorce dès le premier accrochage dès la moindre contradiction
    souvent pour des futilités qui tournent au drame

    En grossissant le trait je dirais que des désaccords sur la couleur du papier peint de la chambre du premier bébé peut finir par un divorce

    Je suis d’accord avec Nani c’est devenu ridicule tout cela pour pour l’égo de chacun avec comme seules victimes les enfants
    Peu importe qui en obtient la garde l’autre est privé des enfants

    A moins qu’une séparation du couple soit bénéfique pour l’équilibre des enfants ( ce qui est très rare ) ou d’actes irréparables les couples devraient prendre dur eux pour rafistoler les morceaux et repartir sur de nouvelles bases

    J’ai même connu des couples qui ont vécu des années sans être mariés et qui
    une fois passé devant le maire n’ont pas tenu un an et ont divorcé ce qui prouve
    bien que le monde marche sur la tête

  20. nani Répondre

    28 décembre 2010 a 20:39

    c’est un fait, les couples qui vivent des années « heureux » et se marient, et vlan ça tient plus la route….étrange non?
    ya des Rabbins qui disent que hors mariage, le yetser hara n’a rien à faire puisque le couple fait tout le boulot, mais une fois mariés, donc dans la vérité selon ce que D.ieu a voulu, alors là le yetser hara se met rudement au boulot pour tenter de tout gâcher….pas mal la théorie, un peu hardos mais logique en fait…dans le domaine spirituel s’entend….mais celui qui veut il surmonte tout ça…faut se battre, c’est comme les gosses, c’est très beau, mais combien de soucis!!! c’est pas une raison pour éviter d’en faire, faut ….se battre et réussir!
    bref, mais svp les couples, essayez de mettre de l’eau dans votre vin avant de vous tourner défintivement le dos, ça fait mal à votre progéniture et ça les désarme pour la vie entière….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *