Anti-propagande : aucun chien n’a été lapidé à Jérusalem !

Publié le : 19 juin 2011
Print Friendly

Ces derniers jours, une histoire terriblement choquante a été diffusée dans tout l’internet anglophone et francophone. Même l’excellent Slate a repris l’histoire en français, suscitant l’indignation de tous… Et particulièrement de la communauté juive de France qui ne comprenait pas bien comment dans l’État Juif, un chien aurait pu être lapidé. Voilà ce que publié ce site français, qui reprenait une information du Yediot Ahronot :

Un tribunal rabbinique de Jérusalem a condamné un chien errant à la mort par lapidation, rapporte le site israélien Ynet. Les juges soupçonnaient le chien d’être la réincarnation d’un célèbre avocat laïque qui les avait insultés 20 ans auparavant.

Une histoire d’abord publiée par le site orthodoxe (!) Behadrei Haredim, puis reprise par Ynet, Maariv et les journaux israéliens… Avant d’être démentie par le Beit Din puis par la mairie de Jérusalem et enfin le Beit Mishpat de Jérusalem. Le journal Maariv est le seul à avoir publié un rectificatif dans son journal du 15 juin en s’excusant auprès du Rav du Tribunal pour cette non-info publiée dans ses pages… Le Rav Levin compte d’ailleurs porter plainte pour diffamation !

Hélas, l’article ayant été traduit par Ynet en anglais, l’info est reprise par l’AFP avant de se répandre comme un traînée de poudre dans tous les journaux et sites d’info de par le monde : des US jusqu’en France en passant par la Nouvelle-Zélande et l’Inde… Parmi eux la BBC, le TIMELe FIGAROThe TELEGRAPH… Et j’en passe !

Un sacré coup porté aux valeurs du judaïsme tant tout le monde s’était mis à comparer ces possibles sauvages aux barbus d’Iran ou de Gaza. Mais du petit lait pour les journalistes français qui cherchent toujours à se mettre quelque chose d’anti-israélien (ou anti-juif) sous la dent…

Par Jonat – JSSNews

 

50 Réponses à Anti-propagande : aucun chien n’a été lapidé à Jérusalem !

  1. mike2 Répondre

    19 juin 2011 a 13:42

    Dommage qu’une histoire fausse, se répandent comme sa. Mais bon, les ultras orthodoxe d’Israel commence à me faire chier. On est au 21e siécle, ca suffit les subventions venant du contribuable israélien, ils doivent travailler comme tous le monde. Et leur extrémisme est parfois nuisible à Israel. Vivement que netanyahu leur supprime toutes subventions.

  2. chantal Répondre

    19 juin 2011 a 13:54

    Ca me rappelle une autre info, vraie celle-ci, sur de jeunes bedouins qui s’amusaient a verser de l’essence sur des chiens vivants et a les enflammer, l’animal courait dans tous les sens et mourait dans des souffrances terribles.
    Ca me rappelle les chinois qui mangent des petites pieuvres encore vivantes.
    Les japonais qui mangent du poisson qui fretille encore.

    • marock Répondre

      19 juin 2011 a 14:48

      Et tous ceux qui mangent des huitres ?

      • chantal Répondre

        19 juin 2011 a 19:04

        Et qui ebouillantent des crabes et des homards…

        • marock Répondre

          19 juin 2011 a 22:08

          Sauf que ceux la, on les mange cuits.
          Bien que l’ horreur infernale en soit la même.
          Bouilli vivant, ça me traumatise mes cauchemards, de vieux souvenirs de cathéchisme.
          Menaces de se consumer en enfer, pour cause de doigts dans le pif, vociférées par la brave dame patronnesse.
          Qu’ il suffisait d’ ébouillanter de la trogne, facile :
          « Madame, madame, racontez nous Jésus et Marie Madeleine !!! »
          On est pas gentils, quand on a dix ans.

    • Yéhoudi Répondre

      19 juin 2011 a 15:08

      Chantal

      tu devrais visionner la cassette VHS

      Mondo Cane

  3. Yéhoudi Répondre

    19 juin 2011 a 14:09

    Cogizboub

    fe teze ya 5anzeer ya 3arbi

  4. Fredo les dents blanches Répondre

    19 juin 2011 a 14:21

    Ce n’est pas jonathan-simon sellem qui a écrit cet article mais « jonat »…
    Et puis, pourquoi anti-musulman ? Je crois justement que ce site est de loin un anti anti-musulman ! Des musulmans écrivent sur ce site, et beaucoup le lise. Car si les commentaires peuvent être tendancieux, les articles sont toujorus réguliers et impecs !

    Et le problème de la lapidation n’est pas judéo-israélien…A ma connaissance !

  5. Yéhoudi Répondre

    19 juin 2011 a 14:39

    la meilleure propagande ant-anti israel ce sont desz gens comme Bernard le Lorrain qui la réalisent:

    il manie l’ ironie comme un dieu !! ils a toujours cette imagination décoiffante et il nous fait bien marrer

    http://lelotharingien.wordpress.com/2011/06/18/israel-finance-secretement-le-programme-spatial-congolais/#comment-8

    mettez le dans vos favoris c’est un superbe antidote au spleen et aux inquiétudes pour Israel

  6. Moshé_משה Répondre

    19 juin 2011 a 14:58

    Je crois Cogitus que tu as loupé une occasion de cogiter avant de te précipiter sur ton clavier. En effet, si tu relis bien, il est écrit :  » tant tout le monde s’était mis à comparer ces possibles sauvages aux barbus d’Iran ou de Gaza. « .

    Cette phrase relève la réaction des journaux ayant repris l’information et qui EUX ont comparé les auteurs de cette lapidation imaginaire aux barbus d’Iran ou de Gaza. »

    N’est pas celui qui fourre les barbus d’Iran et d’ailleurs dans un article, qu’on croit!

  7. schon Répondre

    19 juin 2011 a 15:01

    Merci d’avoir publié ce rectificatif que je viens de poster sur divers blogs , des abrutis avaient cru bon devoir publier ce type d’information sans vérifier , la presse israélienne est elle entrain de devenir aussi imbécile qu’ailleurs ?

  8. Yéhoudi Répondre

    19 juin 2011 a 15:04

    quel ^plaisir de te lire a nouveau
    je t’ embrasse :lol:

  9. Christiane Répondre

    19 juin 2011 a 15:09

    Ne lisant pas l’hébreu, il y a des points que je n’ai pas compris. Merci de bien vouloir me renseigner.

    1. Des religieux ont-ils bien condamné un chien à la lapidation ?
    2. Les enfants du quartier étaient-ils bien chargés d’effectuer cette lapidation ?
    3. Le chien a t-il eu effectivement la vive sauve en se sauvant ?

  10. moshé Répondre

    19 juin 2011 a 15:33

    en vérité ce chien était place tahir au caire .et les services spéciaux d’égypte l’avaient à l’oeil,mais le chien avait du flair c’est normal, c’est un chien !et à donc réeussi à s’échapper. il à donc fait son rapport à son maitre le rabbin orthodoxe,un peu comme le chat du rabbin de john sfar.mais ce rabbin trés pointilleux forcément orthodoxe! n’à pas été content de son travail, et la condamné à la lapidation. voilà c’est tout simple, et les journaux et autres circuits d’informations du monde entier ont été chercher des fantasmes à dormir debout.

  11. Yéhoudi Répondre

    19 juin 2011 a 16:27

    J’aimerais tant lapider un chien a Jérusalem, un clébard hargneux répondant au nom de Raed Salah….

    dont la présence en Israel est une insulte au Pays

    a coups de pierres de la bonne taille, celles du ballast des voies ferrées est parfaite :lol:

  12. marseille13 Répondre

    19 juin 2011 a 17:51

    encore une fois un mauvais point aux journalistes francais.honte a ces personnes qui relaient l’info sans la verifier,surtout lorsque cela porte tort a israel.
    encore une fois,les journalistes francais ont montre avec certitude qu’ils etaient antisemites,anti-juifs et anti-israeliens.
    mais le pire dans tout çà c’est que les politiciens juifs ferment leur gueule et meme c’est a se demander s’ils ne sont pas complices.honte a eux.

  13. Jonat Répondre

    19 juin 2011 a 18:08

    Voici le rectificatif publié le 15/06 par le Maariv :

    « Le 3 Juin 2011, nous avons publié une information intitulée « Mea Shearim: la Cour rabbinique ordonne de lapider une chienne ». Dans l’article en question, nous avions rapporté une plainte déposée à la police par la SPA contre le Tribunal civil rabbinique de Jérusalem. Nous avions en outre mentionné que le juge, rav Yeochoua Levin, avait formellement nié une quelconque plainte.
    Le rav tient a précisé : « il n’y a aucun fondement quant à la violence à l’égard des animaux, tant selon la loi juive que selon la logique ! ». Il explique que des employés du centre urbain de la Mairie sont simplement venus évacuer la chienne du Tribunal. Le titre de la dépêche ne reflétait donc pas l’histoire dans son entièreté et nous nous excusons auprès du Tribunal rabbinique ainsi que ses membres pour la peine occasionnée. »

    http://s1.kikar.net/th/data/auto/addonsmgr/ib/vl7q2uvv__w450h497q70.jpg

    • Christiane Répondre

      19 juin 2011 a 18:22

      Merci Jonat pour la précision. Mais il reste des points flous. Pourquoi la SPA aurait déposé une plainte contre Tribunal Civil Rabbinique ?

      Et je repose mes questions :

      1. Des religieux ont-ils bien condamné un chien à la lapidation ?
      2. Les enfants du quartier étaient-ils bien chargés d’effectuer cette lapidation ?
      3. Le chien a t-il eu effectivement la vive sauve en se sauvant ?

      Ne vous méprenez pas concernant mon insistance. L’on ne peut bien défendre que si l’on a les bonnes infos en sa possession.

      • Jonat Répondre

        19 juin 2011 a 18:58

        La SPA a été contacté par des internautes qui ont lu cette fausse histoire sur le site d’info orthodoxe. La SPA n’a pas eu le temps de porter plainte que l’affaire s’était déjà dégonflée…

        1. Les religieux (ou plutôt les juges rabbiniques) n’ont condamné aucune chienne à la lapidation.
        2. Les enfants du quartier n’ont donc pas été chargés d’effectuer une quelconque lapidation.
        3. La chienne n’a pas eu besoin d’être « sauvée », puisqu’elle n’a pas été en danger. Le Tribunal rabbinique a juste contacté les services municipaux afin d’évacuer la chienne qui ne voulait pas sortir des lieux…

        A vous de jouer maintenant afin de rectifier l’info dans les centaines de médias qui ont déjà diffusé cet hoax…

        • Christiane Répondre

          19 juin 2011 a 21:29

          Merci Jonat.

          Le boulot a déjà commencé :lol:

  14. pat Répondre

    19 juin 2011 a 19:03

    J’avais vu cette grosse anerie sur Guysen. Non seulement c’était débile mais en plus il n’y avait ni date, ni lieu ni noms. Ca puait l’ânerie à plein nez. Ils disaient que ça venait de YNET mais le lien était cassé. On a de la chance que ca ait pas fait la une de l’(im)Monde.

  15. debile Répondre

    19 juin 2011 a 19:05

    Y a vraiment trop d’anti-religieux primaires y compris parmi les juifs (cette stupidité a été lancé par des médias juifs) qui ne connaissent rien à la Thora et ont des fantasmes anti-rabbiniques.

    • Yéhoudi Répondre

      19 juin 2011 a 20:57

      les copains
      Bernard vient de nous gratifier d’ un article Hénaurme

      a pisser de rire!!

      extrait ::

      Israël veut faire lapider des chiens pro-palestiniens pour délit d’opinion
      Publié le juin 19, 2011 par Parti Ninja Anti Sioniste
      C’est le site pro-israélien d’origine sioniste (mais quand même bien écrit), JSS News qu’a révélé le scandale : L’entité sioniste pro-israélienne compte faire lapider les chiens qui sont la réincarnation d’avocats laïque pro-palestiniens.

      Depuis l’annonce de ses mesures de rétorsions coercitives, un vent de panique s’est emparé de la communauté canine pro-palestinienne de Jérusalem :

      ………….

      Rex est la réincarnation d’un rabbin antisioniste du Neturei Karta. Si le Mossad le chope, il est foutu.

      Sultan a pu échapper à la lapidation en s’engageant dans l’armée.

      Rolf n’a du son salut qu’à son adhésion au Parti Ninja Anti Sioniste. Il vit actuellement sous fausse identité dans un quartier de Thionville Ouest.

      Jeune palestinien de Gaza stripes et son chien priants le petit jésus pour que son
      ///////////////

      courrez tous lire la suite et voir les photos

      Israël veut faire lapider des chiens pro-palestiniens pour délit d’opinion
      Publié le juin 19, 2011 par Parti Ninja Anti Sioniste
      C’est le site pro-israélien d’origine sioniste (mais quand même bien écrit), JSS News qu’a révélé le scandale : L’entité sioniste pro-israélienne compte faire lapider les chiens qui sont la réincarnation d’avocats laïque pro-palestiniens.

      Depuis l’annonce de ses mesures de rétorsions coercitives, un vent de panique s’est emparé de la communauté canine pro-palestinienne de Jérusalem :

      Rex est la réincarnation d’un rabbin antisioniste du Neturei Karta. Si le Mossad le chope, il est foutu.

      Sultan a pu échapper à la lapidation en s’engageant dans l’armée.

      Jeune palestinien de Gaza stripes et son chien priants le petit jésus pour que

      /////////////////

      je suis dithyrambique

      Bernard est le meilleur humoriste que j’ ai jamais rencontré sur le Net et meme sur le brouillé

      A FAIRE CONNAITRE PARTOUT !!! :lol:

    • Christiane Répondre

      19 juin 2011 a 21:32

      Super !!!!

      • mefaresh01 Répondre

        19 juin 2011 a 22:11

        Salut Christiane !!!

        Pour la « petite » histoire je voudrais vous préciser la chose suivante ( que tout étudiant débutant dans la Tora sait déjà à l’âge de 6 ou 7 ans !!!)

        Lorsqu’on se pose la question : » Selon Les Lois de la Tora, quelle doit être l’attitude de l’ Homme vis-à-vis de l’ animal??? » La réponse est :  » D’une manière générale, D-ieu a donné à l’ Homme la préséance sur l ‘animal, comme il lui a donné la préséance sur la terre…..Ceci revient en quelque sorte à lui donner la propriété des animaux peuplant le globe………..Or, qui dit propriétaire dit Responsable….Dès lors, l’Homme est responsable du bien-être de la survie etc.des animaux présents dans la Nature (nature qui lui a aussi été confiée !!!)……..

        Il faut être complètement abruti ( ou faire semblant) pour croire que des juges rabbiniques d’un tribunal orthodoxe vont condamner un chien pour des raisons fumeuses !!!!

        Il existe une loi de la Tora qui demande l’ exécution d’un animal si, et seulement si, cet animal a tué un homme…..Ce qui n’est pas le cas dans cette sombre affaire……

        • Christiane Répondre

          19 juin 2011 a 22:40

          Mefaresh, il est évident que je n’y croyais pas un seul instant mais ne pas croire soi-même est une chose et convaincre les autres avec les bons arguments en est une autre.

          Convaincre les Juifs avec la Tora est un argument de choc mais pas avec des non-juifs… de là mon insistance auprès de Jonat.

          Merci pour cette petite leçon de Tora. Vous le savez peut-être j’ai une grande inculture religieuse… mais j’adore que l’on me raconte tout ce qui se rapporte à la Bible.

          • marock

            20 juin 2011 a 03:11

            Je dois vous avouer, Chère Amie en Fahrenheit, que toutes ces histoires de thora, bible, évangile, deutérion et autres me gonflent autant que la lecture des tables de logarythme.
            Népériens ou décimal.

          • Christiane

            20 juin 2011 a 14:02

            Cher Ami : vous avez peut-être baigné dans les Evangiles qui étaient peut-être en « eaux troubles » à l’époque ; moi j’arrive avec un regard neuf :lol:

            Allez, j’avoue : j’ai un petit faible pour la bible, ses histoires de famille c’est la vraie vie : amour, passion, haine, argent, souffrance, espoir ..ses multiples interprétations sur le sens d’un mot, peut-être devrais-je dire sur le point sur le i : est-il plus à droite ou à gauche (mais oui je sais que c’est pas le même alphabet :lol:) Finalement je me serais bien vue à Mea Sharim en chat étudiant la Torah !

      • marock Répondre

        19 juin 2011 a 22:20

        Non.
        Honteux de lapider un clébard.
        Ça casse les os.
        Enfilé ensuite en méchoui sur les braises, aprés cuisson, on y trouve plein d’ escares.
        Questionné, le mien est absolument contre, pas vraiment partant.
        Comme je suis pas censé comprendre le marocain, j’ ai déja enflammé mon kanoun.

  16. paboo Répondre

    19 juin 2011 a 21:21

    j’ai publié un article sur le post reprenant ces infos , il a été supprimé.
    L’article de départ a dépassé les 20 000 vues http://www.lepost.fr/article/2011/06/17/2526239_israel-un-chien-errant-condamne-a-la-lapidation-par-un-tribunal-rabbinique_0_5745001.html#reaction_5745001 et floppée de commentaires …. no comment
    Je trouve cela tres symptomatique. Un de mes articles sur lepost concernant le martyr d’Asia Bibi chrétienne pakistanaise condamnée pour avoir bu de l’eau reservée aux musulmans n’a soulevé que des indignations de « stigmatisation de l’islam » et 1000 lectures max. Cet article improbable sur un chien qui prend la fuite devant des bourreaux enfants n’est qu’un prétexte pour « casser du juif »
    tiré d’une reaction à ce post http://www.lepost.fr/article/2011/06/19/2527494_lettre-ouverte-a-la-poazon_0_5743984.html#reaction_5743984
    « quelques uns des commentaires que vous avez suscités. Je n’ai aucune envie de décortiquer les mots qui fusent, de la boue qui se déverse.
    Pas un ne dit, « fêlé de type ». Tous disent, « dégénérés d’Israéliens ». C’est de l’amalgame ou je ne m’y connais pas. Et vous-même, qui surenchérissez : « Et en plus, ils (!) font faire le sale boulot (!) par les gosses. »
    Et je ne parle pas de vos tags. Chien, maltraitance, horreur, Juif, Israël…
    Mais ça va pas ou quoi ? »

    C’est de l’antisémitisme pur. Et lorsqu’on sait que l’auteur de l’article , poazon , d’un autre coté , montre une parfaite indulgence envers l’islam , on retrouve les ingrédients habituels de cette pensée qui s’est répandue dans la gauche Française http://www.lepost.fr/article/2011/04/06/2457579_pour-quoi-tant-de-haine-envers-les-musulmans-et-l-islam-qui-fait-du-proselytisme-les-musulmans-ou-les-temoins-de-jehovah.html

    Paboo , chrétien , Mariniste

    • marock Répondre

      19 juin 2011 a 23:22

      J’ ai rien compris à ce texte, ni à ses références multueuses.
      Qui pense sain s’ exprime clair, comme dit ma portugaise de concierge.
      Pourquoi faire simple alors qu’ on peut faire compliqué, vieux proverbe marocain.

    • marock Répondre

      20 juin 2011 a 03:01

      Alors là, je comprend plus rien.
      5 pouces vertes à un texte dont je n’ ai aucunnement compris le sens.
      Pourtant, je suis culturé, ayant passé un brevet trés élémentaire et obtenu la mention « moins que passable »

  17. mefaresh01 Répondre

    19 juin 2011 a 22:25

    AMIS DE JSS-NEWS, JE NE VOUS FELICITE PAS !!!!!!

    N’importe quel habitant de Jérusalem aurait pu vous dire quel est le nom de ce sympathique canidé : Il se nomme  » Spooky » , son numéro, tatoué sur l ‘oreille gauche est : 008-Z-117-009-JRS, ce qui signifie :
    008 = Genre canidé
    Z = Zakhar ( mâle)
    117= Numéro individuel de l’ animal
    009= numéro de code de l’ administration propriétaire ( 009= Mossad)
    JRS = Jérusalem ( centre d ‘affectation )

    Eh, ouuuuuuui !!!! ILS ONT AUSSI DES CHIENS !!!!

  18. Désiré Répondre

    19 juin 2011 a 22:49

    Oui merci pour les rectificatifs .
    C’était nécessaire y compris pour moi je le reconnais .
    Au moins ici ça n’a pas tourné au psychodrame .

  19. Jonat Répondre

    19 juin 2011 a 23:33

    Je dois dire que le nombre de sites d’info qui ont repris cet hoax m’a donner le vertige ! je n’arrive plus à les compter…

    Les Italiens s’y sont mis aussi sur tous leurs sites d’info et les plus sérieux, Corriere della Sera, Libero, même au 20H de la TG2 !
    Les Belges et les Suisse : La Dernière Heure, 7sur7, RTL, RTBF, Skynet, La Meuse, Le Matin, TDG…
    Chez les anglophones, je n’ai pas été voir… hormis la BBC, le Telegraph et le Time, tout de même !
    Les Français je t’en parle pas : pratiquement tous les sites d’info du web : Libération, Le Figaro, Le Nouvel Obs, Entrevue, 20minutes, Slate, Mediapart, L’Orient, L’Alsace, Le Dauphiné, Sud Ouest, Alterinfo…
    Tous les sites pro-palestiniens dont Alain Soral…
    6 articles sur LE POST, et je compte même pas les centaines de blog et les centaines de forum créés sur ce sujet…

    Mais le plus effrayant dans cette histoire, ce sont les milliers de commentaires que j’ai pu dénombrer dans les différents sites… les milliers de partages sur Facebook et Twitter avec leurs nombreuses réactions… d’une haine indicible à vous donner envie de vomir… je reste choqué par ce déferlement de haine antijuive (et on parle pas de politique d’Israël là !) pour une histoire d’un chien qui – d’après la version originel de l’hoax – aurait finalement échappé à quelques farfelus !
    Mon Dieu nous sommes bien seuls…

  20. schon Répondre

    20 juin 2011 a 01:51

    Dis donc désiré c’est quoi ton problème ?

    Quand j’ai introduit le rectificatif sur un autre site tu es revenu à la charge en disant je te cite :

    « L’article ne dit pas que le chien a été lapidé mais bien qu’un rabbin l’a condamné .
    Maintenant que ce religieux a été ridiculisé aux yeux du monde entier , il s’offusque et il nie en bloc pour ne pas perdre la face .  »

    Quand on donne une info fausse on a au moins la correction de ne pas enfoncer le clou en continuant d’ affirmer que le rabbin l’a condamné …et en donnant par dessus le marché des conseils pour que m’informe correctement .

    http://www.bivouac-id.com/forum/viewtopic.php?t=29537

    Compte pas sur moi pour que je t’envoie des fleurs je n’aime pas cette façon que tu as de tordre les faits et d’y revenir sans y toucher en inversant les rôles , ça marche avec d’autres mais certainement pas avec moi .

    Des gens comme toi font des dégâts considérables alors ta dignité offensée je m’en tape , d’autant que de prime abord j’avais été courtoise avec toi , mais tu m’as cherchée et trouvée , et je trouve ta façon de venir chialer déplorable !

    • marock Répondre

      20 juin 2011 a 02:49

      « Dis donc désiré c’est quoi ton problème ?  »

      Querelle de bivouaqueur.
      T’ as pris mon picson, je vais te chouraver ta guitoune.
      Elle est plus la, la cheftaine ?
      Pour remettre dans les rangs les malpensants pas comme elle ?

  21. Désiré Répondre

    20 juin 2011 a 05:27

    La cheftaine a effacé le lien , Marock , ce qui est une sage décision .

  22. schon Répondre

    20 juin 2011 a 07:39

    Pas vraiment ça Marock , mais alors pas du tout

  23. Yéhoudi Répondre

    20 juin 2011 a 09:15

    un communiqué de « OKETZ » vient de nous parvenir a pro^pos des chiens en Israel
    valeureux guerriers, patriotes a toute épreuve,défenseurs du pays !!!!!!!!!

    « 15 juin 2011S’abonner
    Amours Chiennes

    Les soldats de l’unité Oketz s’entraînent et combattent avec leurs chiens, des animaux chaleureux qui peuvent se métamorphoser en véritable menace d’une seconde à l’autre.
    Daniella Bokor

    Du sang, de la sueur et des kabanos à profusion : la deuxième semaine d’entraînement à la guerre de l’histoire de l’unité d’élite Oketz, qui se spécialise dans la formation et l’entraînement de chiens à des missions spéciales, s’est achevée il y a tout juste six semaines. Enveloppés par le climat d’un mois d’avril grisâtre, combinant douce chaleur printanière, pluie et vent frais, les combattants à la fois bipèdes et quadrupèdes de l’unité luttent pour dompter la tension, la fatigue physique, la faim et les pénibles épines qui s’enfoncent sans relâche dans l’épaisse fourrure des chiens. Lors de la première « semaine de guerre », les soldats avaient testé leur professionnalisme dans le cadre d’un vaste scénario fictif reproduisant des conditions de guerre réelles, qui exigeait des troupes de faire preuve de réflexion stratégique et d’initiative, mais surtout de préparer les équipes de combat à l’instant de vérité, tant sur le front du grand nord d’Israël que sur celui du territoire urbain de la bande de Gaza.

    Une masse de muscles et d’énergie, surmontée d’une tête à la mâchoire puissante ordonnée par des dents acérées, font des chiens de l’unité Oketz une véritable arme fatale. Lorsqu’ils ne se tiennent pas prêts au combat, leurs yeux marron attendrissants et leur langue rugueuse peuvent faire fondre le cœur de tous les amoureux des animaux. Dans ces moments de repos, il est difficile de résister à l’envie de caresser le doux pelage de leur ventre qu’ils ont plaisir à exposer. Mais il suffit d’un mot magique pour que ces bergers belges, allemands et néerlandais se muent immédiatement en une menace qu’il serait inconscient de sous-estimer.

    Les chiens de l’unité ne sont pas traités comme de simples armes de combat. En réalité, plus que « les meilleurs amis de l’homme », ces chiens sont vus comme des soldats combattants à part entière et en dépit de leur queue, les soldats et les commandants de l’unité entretiennent avec eux le même rapport humain qu’avec les autres combattants. La plupart des maîtres-chiens, également appelés « conducteurs » en hébreu, développent avec leur chien une relation qui ressemble de près à celle d’un couple, où l’un dépend des mains (ou des pattes) de l’autre. Hormis cela, la présence des chiens dans la vie militaire des soldats, que ce soit lors d’exercices nocturnes ou au chenil de la base, ajoute une touche rafraichissante et unique à l’unité Oketz. « Si nous savons qu’un chien peut mourir, nous ne l’enverrons pas en mission perdre sa vie », explique un combattant de l’unité au début de la semaine. C’est cela, l’éthique véhiculée sous le drapeau de l’unité Oketz actuelle.

    Chien de l’unité Oketz. Photo : Iris Lainer, Dover Tsahal
    On enlève la laisse !

    Comme susmentionné, il s’agissait de la deuxième « semaine de guerre » de l’unité depuis sa création. « Dans le passé, nous organisions des exercices courts de 24 heures », explique le commandant de l’unité, le Lieutenant-colonel Yaron Sitboul. « L’année dernière, nous avons initié une formation continue au combat, dans le cadre de laquelle nous avons établi des stations d’entraînement spécifiques à chaque rôle rempli par les soldats. Cette fois-ci, nous avons choisi de construire un grand scénario qui combinait différents schémas de combat », explique-t-il. Afin de s’adapter à la forme que prend la menace ennemie actuelle, l’accent a été mis sur les affrontements en zones urbaines pendant cette « semaine de guerre ».

    Le signal d’ouverture de la bataille fictive a été donné un samedi et tous les soldats ont été appelés à rejoindre la base mère de l’unité. Dès cet instant, les soldats et les chiens étaient sur le qui-vive, jusqu’au moment où ils ont reçu l’ordre de sortir de la base pour aller sur le terrain. L’exercice a commencé tard dans la nuit par une marche sur des collines sombres, au milieu d’une épaisse végétation, dans une région isolée près de Kiryat Gat. En ligne derrière le commandant de compagnie, le Lieutenant Reguev, les soldats avancent en silence.

    Auparavant, le Sergent-Chef Ilay avait découvert, alors qu’il préparait son chien Ari à prendre la route, que les chiens avaient eu droit à un repos spécial le samedi afin qu’ils accumulent de l’énergie. Et en effet, les chiens marchent à vive allure, sautent sur les pierres glissantes et évitent les fossés invisibles. Même les hurlements des chacals, qui s’approchent de temps à autres pour examiner leurs congénères évolués au moment de retourner dans la nature, ne parviennent pas à détourner les yeux brillants des chiens du parcours et des objectifs ennemis qui peuvent apparaître un peu partout.

    Chien et son maître en exercice. Photo : Iris Lainer, Dover Tsahal
    Neutralisation des terroristes

    La compagnie de soldats tombe sur une cellule terroriste en territoire découvert. Le Lieutenant Reguev, qui a exprimé le désir de voir les troupes « rentrer dans un film de guerre » au cours de l’exercice, observe ses soldats agir avec rapidité et sang froid et commencer à échanger des tirs avec l’ennemi fictif. Les soldats s’entraînent à libérer puis récupérer leurs chiens dans l’obscurité la plus totale.

    Après l’affrontement, la force progresse vers la zone de combat urbain, là où les attendent des activistes au fin fond d’un village dangereux. Des terroristes équipés de manches rembourrées afin de protéger leurs bras des dents aiguisées des chiens se cachent dans les bâtiments et les ruelles étroites qui quadrillent ce labyrinthe grandeur nature. Les soldats se divisent selon les positions clés, marchent sur des chemins sinueux et se faufilent dans les appartements. Les chiens surgissent et disparaissent de porte en porte, tout en recevant des instructions sur la direction à emprunter dans l’appareil radio attaché sur la laisse.

    Dans un bâtiment à deux étages similaire à une scène de théâtre, un terroriste armé s’est caché sous les escaliers. L’équipe envoyée sur le lieu reste collée au mur extérieur en attendant les instructions. Un chien d’attaque, impatient de neutraliser le terroriste situé à l’intérieur, remue la tête dans tous les sens avec vigueur. L’ordre est donné d’intervenir, la longue laisse est lâchée, et quelques instants plus tard les dents du chien sont plantées dans le bras du malheureux ennemi fictif et le secouent comme s’il s’agissait d’un simple jouet en plastique. Le chien traîne le terroriste à l’extérieur vers les soldats qui l’attachent minutieusement. Le chien satisfait reçoit un morceau de kabanos odorant en guise de modeste récompense pour cette mission réalisée avec succès.

    Cliquez ici pour voir plus de photos sur l’unité Oketz

  24. Jnews Répondre

    20 juin 2011 a 14:03

    il y a du buddhisme dans le judaisme ?

  25. Désiré Répondre

    20 juin 2011 a 17:15

    Bravo aux valeureux chiens-soldats de l’unité Oketz , ils sont probablement les meilleurs défenseurs d’Israël !
    Méfions-nous des contre-façons .

  26. ChevalierDeLaTableRase Répondre

    20 juin 2011 a 19:53

    La superbe plaidoirie cannine de ce nouvel avocat israelien à su déjouer les subterfuges de la CONDAMNABLE presse occidentale. Ce n’est pas un mouton …mais bien un avocat!! Whaaafff ! :)

  27. ChevalierDeLaTableRase Répondre

    20 juin 2011 a 19:59

    La superbe plaidoirie cannine de ce nouvel avocat à su déjouer les subterfuges de la CONDAMNABLE presse occidentale. Ce n’est pas un mouton mais bien un avocat!……….. Whaaafff !!!

    • chantal Répondre

      20 juin 2011 a 20:43

      Les deux pieds contre la muraille et la tete sous le robinet…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *