800 jours de détention : Denis Allex, l’otage français oublié en terre somalienne

Publié le : 21 septembre 2011

Denis Allex, agent de la DGSE, est retenu dans le désert somalien par les shebab depuis plus de 800 jours. Alors que deux journalistes de France 3, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier, ont été libérés le 29 juin 2011 après avoir été retenus en Afghanistan pendant 547 jours, il y a un otage dont on parle beaucoup moins et dont la situation est beaucoup plus complexe. Denis Allex, agent français de la DGSE est toujours retenu en otage et semble oublié de tous.

Tout commence début juillet 2009 lorsque Denis Allex et Marc Aubrière arrivent à Mogadiscio. Ils se font passer pour des journalistes. Ils sont en réalité envoyés en Somalie pour former la garde rapprochée de Sharif Ahmed, le président somalien  qui tente en vain de gouverner un pays morcelé par la guerre civile. Les deux hommes sont pris en otages directement dans leur chambre d’hôtel le 14 juillet par des miliciens en armes. Ces derniers ont été très bien renseignés sur l’arrivée de ces deux occidentaux dans la capitale somalienne. Les deux français ont été séparés durant leur détention, mais Marc Aubrière parviendra à recouvrer la liberté le 26 août 2009 dans une situation rocambolesque qui laisse très perplexe : il aurait faussé compagnie à ses ravisseurs, tué deux autres et marché durant cinq heures dans le désert pour être finalement récupéré par les forces gouvernementales dans Mogadiscio. Un scénario digne d’un film à la Jason Bourne…

Quant à son collègue, sa situation est plus préoccupante. Bernard Bajolet, coordonnateur national du renseignement et nommé depuis ambassadeur à Kaboul, donnait des nouvelles rassurantes le 27 janvier 2010 en affirmant qu’il était bien vivant. Une preuve de vie a bien été envoyée au cours du printemps de la même année, il s’agit d’une vidéo envoyée par ses ravisseurs aux autorités françaises.

En juin 2010, des sources somaliennes affirmaient que Denis Allex était forcé par ses geôliers à les former au combat ce qui n’est pas sans soulever une certaine inquiétude quant à la durée de sa captivité que ses ravisseurs souhaiteraient bien encore prolonger.

Pour ce qui est de leur appartenance à la DGSE, la presse a rapidement fait état de leur affiliation à la Direction des Opérations. Les deux hommes appartiendraient en réalité à une société de sécurité privée à laquelle la DGSE avait sous-traitée cette mission de formation.  Les deux hommes étant des anciens du Service Action, ils n’en étaient pas à leur première mission de sécurité privée puisque au moins l’un des deux a servi en Irak après l’invasion américaine en 2003.

Alors que le débat sur la sécurité privée en France soulève de nombreuses interrogations et qu’un vide juridique reste à combler en la matière, il n’est pas anormal que la DGSE sous-traite certaines de ses activités comme le font d’autres services de renseignement comme la CIA américaine. Néanmoins, la limite d’emploi de ces sociétés serait de ne pas les utiliser dans le cadre d’opérations clandestines qui resteront, quoiqu’il en soit, le cœur de métier de la DGSE.

Concernant Marc Aubrière et Denis Allex, il a ainsi été préférable d’affirmer leur appartenance directe à la DGSE que de parler de sous-traitants au risque de passer encore pour une affaire de « barbouzerie » qui n’aurait pas été sans rappeler certaines affaires du passé qui ont ternies durablement l’image du renseignement français.

Alors que Denis Allex entre dans sa troisième année de détention, sa libération a de faibles chances d’intervenir à court terme. La négociation est très difficile à établir avec les miliciens shebab qui ont conscience de la haute valeur ajoutée de leur otage. Par ailleurs, une opération d’exfiltration serait extrêmement risquée à mettre en œuvre à la fois pour la vie de l’otage et pour les hommes chargés d’aller le récupérer.

Par Quentin Michaud -Pour l’excellent site : Les Grandes Oreilles (à mettre dans les favoris!)

 

Articles liés
L’ire
Il n’aura échappé à personne que l’exécution D'Al Mabouh a déclenché l’ire de nombreuses chancelleries, dont, en particulier, le quai d’Orsay. Comment se fait-il que l’élimination d'un terroriste puisse à ce ...
Lire tout l'article
L’entourloupe émirati ?
Loin de moi et de ce site l'idée de la "conspiration". Loin de là. Il me semble même que les choses vont bien plus loin que la simple "histoire de services secrets". Cette histoire d'assassinat ...
Lire tout l'article
Herve Ghesquiere et Stephane Taponier libérés, Gilad Shalit toujours otage !
L'Élysée a annoncé cet après midi que les deux journalistes de France 3, otages en Afghanistan depuis un an et demi, ont été libérés avec leurs accompagnateurs. Ces deux prisonniers de guerre* avaient été captures ...
Lire tout l'article
L’affaire Jonathan Pollard dans les détails
A l’heure ou nous prions tous pour la libération de Gilad Shalit, je vous remercie de prendre 5 mm de votre temps pour alléger la souffrance de Jonathan Pollard,, emprisonné depuis 26 ans  aux Etats-Unis. ...
Lire tout l'article
La prise d’otages banalisée ou camouflée dans une France en plein désarroi
Au moment où Pierre Legrand, Thierry Dol, Daniel Larribe et Marc Féret, les quatre otages enlevés en 2010 au Niger, ont foulé le sol français ce mercredi 30 octobre, accompagnés des insupportables déclarations officielles, je ...
Lire tout l'article
Scoop JSSNews: le Mossad lance une nouvelle campagne pour Gilad Shalit
Selon une source travaillant dans le renseignement, JSSNews est en mesure d'affirmer que les services israéliens viennent de relancer une campagne d'appels téléphoniques pour offrir 10 millions de dollars aux gazaouis prêts à donner des ...
Lire tout l'article
Tamir Pardo, le patron du Mossad, se souvient de son rôle dans l’affaire Entebbe
Exclusivité JSSNews : C'est comme si 35 années n'avaient pas passé : Tamir Pardo, le nouveau chef du Mossad, se souvient de chaque minute de l'intervention audacieuse à Entebbe. Du moment ou ...
Lire tout l'article
Exclusif JSSNews: lettre envoyée par Mehdi Nemmouch à la Fraternité Musulmane Sanâbil alors qu’il était en prison
C'est une lettre envoyée le 6 septembre 2011, depuis sa prison, par Mehdi Nemmouch. La lettre est envoyée à l'association islamique Sanabil (Fraternité Musulmane Sanâbil), dont le but est de promouvoir l'Islam dans les prisons(à travers le ...
Lire tout l'article
Un tournant majeur dans la sensibilisation de l’affaire Shalit en France ?
La date du vendredi 13 mai 2011 pourrait marquer un tournant majeur dans la sensibilisation de l’opinion publique française à la cause de Guilad Shalit. En effet, à l’occasion du grand rassemblement organisé par ...
Lire tout l'article
Parfums de scandale après une lettre de TF1 aux juifs de France
Que ce soit dans les journaux du matin, de midi ou du soir, plus un jour ne passe sans que les informations se terminent par "et puis, c'est le XXXème jour de détention pour les ...
Lire tout l'article
L’ire
L’entourloupe émirati ?
Herve Ghesquiere et Stephane Taponier libérés, Gilad Shalit toujours otage !
L’affaire Jonathan Pollard dans les détails
La prise d’otages banalisée ou camouflée dans une France en plein désarroi
Scoop JSSNews: le Mossad lance une nouvelle campagne pour Gilad Shalit
Tamir Pardo, le patron du Mossad, se souvient de son rôle dans l’affaire Entebbe
Exclusif JSSNews: lettre envoyée par Mehdi Nemmouch à la Fraternité Musulmane Sanâbil alors qu’il était en prison
Un tournant majeur dans la sensibilisation de l’affaire Shalit en France ?
Parfums de scandale après une lettre de TF1 aux juifs de France

11 Réponses à 800 jours de détention : Denis Allex, l’otage français oublié en terre somalienne

  1. Yéhoudi Répondre

    21 septembre 2011 a 14:49

    une variété française de Guilad shalit

  2. jacqueline Répondre

    21 septembre 2011 a 15:13

    la France est lamentable , le Quai d’Orsay qui ne fait aucun effort pour sortir de ce guêpier leurs otages ils sont encore 9 dans le monde ..

  3. Israelzesababa Répondre

    21 septembre 2011 a 15:28

    Alors que Denis Allex entre dans sa troisième année de détention, sa libération a de faibles chances d’intervenir à court terme. La négociation est très difficile à établir avec les miliciens shebab qui ont conscience de la haute valeur ajoutée de leur otage. Par ailleurs, une opération d’exfiltration serait extrêmement risquée à mettre en œuvre à la fois pour la vie de l’otage et pour les hommes chargés d’aller le récupérer.
    En effet avec qui négocier? Sur quel(s) éventuel(s) intermédiaires compter?
    Par ailleurs, est ce ces sauvages d’islamistes (y’en a marre de tourner autour du pot en leur servant de relai de communication: « les shebab: les jeunes en arabe, en les djeun’s en eurabien) n’auraient ils pas demandé en guise de rançon outre de l’argent des armes à Paris?

  4. chantal Répondre

    21 septembre 2011 a 15:37

    Ces chebabs sont des monstres islamistes haineux, la vermine dans la vermine.
    Eux je suppose qu’ils ne souffrent ni de la secheresse ni de la faim, le mème genre de singes repus que le hamas. Que le diable dans sa misère en corde les ficelle et les grille pour le quatre heure des 72 ogresses.

  5. ELIOT Répondre

    21 septembre 2011 a 16:09

    Denis Allex est James Bond. Mais à la différence de Sean Connery, Roger Moore ou Daniel Craig, c’est un vrai lui! Quand je pense qu’on donne la légion d’honneur à des acteurs, chanteurs ou autres clowns sportifs qui planquent leur pognon en Suisse quand c’est pas à des criminels comme un Servier et que la nation oublie un tel Homme (avec un grand « H ») qui risque sa vie pour notre liberté, il y a de quoi se poser des questions sur notre société. Que le calvaire de cet homme prenne faim et qu’il revienne en France…Vite…

    • chantal Répondre

      21 septembre 2011 a 17:11

      Depuis qu’on récompense des terroristes sanguinaires avec des prix Nobel de la paix, les valeurs ne sont apparemment plus les mêmes.

      • Rachel 67 Répondre

        22 septembre 2011 a 02:47

        Chantal,

        Comme d’hab’, bien dit!

        Merci aussi à JSS News de nous tenir informés sur le calvaire de Denis Allex

  6. popi soudure Répondre

    21 septembre 2011 a 18:44

    vraiment pas bon pour le moral des gents du service action de la DGSE ! ils sentent que la hiérarchie ne bougera pas une oreille pour un des leurs ! …………. C ‘ est pire que dans mission impossible ou a la fin du message qui se détruit , la voie dit qu ‘ en cas d ‘ arrestation , tout agent sera considéré comme  » inconnu  » par le service …. ! la réalité dépasse la fiction , une fois de plus …………………..

  7. nesher Répondre

    22 septembre 2011 a 05:01

    Il faut arrêter de se voiler la face. Il est démontré qu’en france les journaleux sont une caste au dessus des autres citoyens. Quand un de leurs potes se fait prendre par idiotie, on ne peut plus respirer (je parle des deux cancres qui ont mis en danger la vie de soldats en Afghanistan). Ils s’octroient tellement de privilèges, dont les temps d’antennes pour chanter la bêtise de leurs camarades qui parlent d’insurgés quand il s’agit de rebelles, qui parlent de résistants quand il s’agit de d’égorgeurs d’enfant « colons » (Itamar). Que le Saint Bénit soit Il me pardonne, je les hais de plus en plus. Je les hais pour l’intoxication, pour les occultations, pour les mensonges. Et dire que c’est là que nos enfants vont grandir, pauvre monde.

  8. Ph.C. Répondre

    12 avril 2012 a 10:24

    Cessez d’opposer militaires journalistes et acteurs , chacun à sa place fait son métier ! Cessez d’opposer les militaires à leur hiérarchie , ceux dont vous parlez , ( soldats , sous-officiers et officiers ), savent en s’engageant les risques qu’ils prennent ; et pour les forces spéciales , que leur chefs ne peuvent rien faire pour eux directement ! mais il faut savoir que avec des moyens limités , tout est fait pour obtenir leur libération ! ce n’est ni au gouvernement , ni aux états major , ni à la presse qu’il faut s’en prendre , mais aux gangsters preneurs d’otages et assassins de tous bords et de tous poils : moloch ancien ( très ancien )pilote de l’armée de l’air . P.S. le pessimisme affiché par les « intenautes » n’a jamais fait changer le malheur des prisonniers , mais l’optimisme peut les rassurer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *