Gilad Shalit : entre espoirs et désespérances.

Publié le : 12 octobre 2011

Cette nuit, il y a comme un arc-en-ciel dans mon cœur, et ces lignes sont peut-être les plus difficiles qu’il m’ait été donné d’écrire pour tenter d’exprimer mes ressentis. Je dis bien « mes » et non « mon ».

D’un côté de l’arc-en-ciel se trouve les larmes de joie et d’espérance, nos prières peut-être enfin entendues pour que soit rendu à la dignité humaine notre compatriote Gilad Shalit. Je songe d’abord à lui. Sait-il ce qui se passe au dehors ces heures-ci et que peut-être enfin il va revoir la lumière du jour, sa terre et ses parents ?

Comment va-t-il nous revenir ? Quelle va être sa vie d’homme libre ?
Quelles tortures morales et/ou physiques a-t-il subi ?
Je songe à ses parents, à leur volonté, leur combat, leurs espoirs trop souvent déçus.
A cette marche à laquelle beaucoup d’entre nous ont participé à leurs côtés à travers le pays.
Et cet espoir déçu m’empêche de me réjouir encore, combien de fois ne nous a-t-on pas annoncé l’imminence de sa libération. Combien de fois les négociations n’ont-elles pas abouties ?

Mais pour chacun ici et beaucoup de par le monde, j’ai l’espoir qu’il rentre enfin à la maison. Nous l’attendons depuis si longtemps !
Une fois chez nous alors mes larmes de joie de le savoir parmi nous exprimeront ma vraie joie.

De l’autre côté de l’arc-en-ciel il y a la désespérance et les larmes de la douleur. Devions-nous pour sauver un homme, risquer la vie de millions d’autres ? Je serais tenté de dire oui, car comme nous l’enseigne le Talmud, qui sauve une vie sauve le monde. Mais que dire aux familles endeuillées dont les assassins barbares qui sont en prison vont être libres ? Quelle garantie que les autres terroristes, ceux de la famille Fogel pour ne prendre que ce tragique exemple, resteront bien à jamais derrière les barreaux ? Que voir derrière les manifestations à Gaza ou en Judée-Samarie occupée par les Palestiniens ? La joie de retrouver les leurs, ou le sentiment une fois encore d’avoir contraint Israël de mettre un genou à terre ?

Qui faudra-t-il blâmer au prochain attentat terroriste, si de surcroit il est commis par l’un ou l’une de ceux qui auront été libérés ?
Ce soir je suis dans les questionnements. Et je n’ai aucune réponse à apporter. Personne ne peut avoir de certitudes.

Aurais-je réagis de la sorte s’il c’était agi de mon enfant ? Aurais-je réagis de la sorte si j’avais été le Premier Ministre de l’Etat d’Israël ? Personne ne peut répondre et personne ne peut être blâmé dans ces instants.

Certains ont dit qu’il s’agissait une fois encore d’un acte de main tendue vers la paix de la part d’Israël. Si c’est cela, nous avons eu tort. Si notre choix de libérer ces 1027 prisonniers est motivé par le souci que nous n’abandonnons jamais un soldat derrière nous car la vie de chaque citoyen israélien et de chaque soldat qui donne 3 ans de sa jeunesse est primordiale, alors je vais dans ce sens. Mais ne nous leurrons pas sur la boite de Pandore qui vient peut-être de s’ouvrir.

Je ne me fais guère d’illusions sur les mois à venir. Les Grad et autres Kassam vont continuer de pleuvoir, les tentatives d’incursions et de prise de nouveaux otages vont augmenter aussi et Abbas ne va pas manquer d’utiliser cet acte comme une faiblesse de notre part dans le monde entier à commencer par Paris pour dire que si Israël a cédé c’est parce qu’Israël sait qu’il a tort et cela peut donner encore plus d’eau à son moulin.

Ce soir n’est pas un soir à polémiques, ni dans les prochains jours d’ailleurs.
Il est à se concentrer et à prendre la distance nécessaire pour se poser les questions que je viens de soulever. Le moment viendra.
J’aimerai malgré tout que nous soyons libres d’agir comme Golda Meir après les JO de Munich en 72, qui a pourchassé les terroristes aux quatre coins du monde.

Il est un temps pour tout et peut-être que cela viendra aussi en son temps. Je l’espère.
Ce soir, je veux juste en cette veille de Souccoth penser à la famille de Gilad et prier pour que l’espoir qu’il vient de leur être donné ne soit pas vain. Autant que dans mon cœur mes pensées vont avec autant de ferveur en direction des victimes et des familles de victimes des terroristes.

Ensuite nous verrons. Mais comme l’a dit Lieberman, il est un moment, même dans la vie de chaque ministre où des décisions de cette importance avec toutes les conséquences possibles qu’elles ont, ne peuvent être prises qu’en son âme et conscience sans pré-jugement et sans jugement.

Comme toujours ici, il arrive un moment où les événements dépassent le cadre de l’humain et il doit s’en remettre à D.ieu. Elohim Gadol ! Que Gilad soit parmi nous pour Simhat-Torah. Que Hag sameah ait un sens pour chacun cette année.

Ori Haaker-Chijner – JSSNews

 

Print Friendly

30 Réponses à Gilad Shalit : entre espoirs et désespérances.

  1. fière d'etre israélienne Répondre

    12 octobre 2011 a 09:48

    Entre espoirs et deseperance : c’est exactement ca !

  2. manitou91 Répondre

    12 octobre 2011 a 09:58

    Aujourd’hui avec la famille SHALIT l’homme le plus heureux du monde
    gloire à HM

  3. Israelzesababa Répondre

    12 octobre 2011 a 09:59

    J’ai du mal à faire bon accueil à cet accord, qui signe une capitulation d’Israel , pourtant j’aimerais m’en réjouir.
    A ceux qui reprennent la citation du Talmud (bibi lui même l’a fait) , je rappelle que c’est une mitsva de “passer au fil de l’épée” selon les termes mêmes de la Torah ceux qui versent le sang d’Am Israel sur sa terre.
    La leçon de Sarah Iménou qui oeuvre de toutes ses forces pour mettre Yshmael hors d’état de nuire n’a a priori pas été retenue. Difficile de toujours lire clairement la Providence divine, autant qu’il est aisé de se réfugier derrière cet argument pour justifier les actes (potentiellement irresponsables) des dirigeants.
    C’est une bonne nouvelle pour la Famille Shalit et les Israéliens qui vont pouvoir relâcher la pression psychologique de ces années où Gilad était enfermé. Oui, assurément mais à quel prix?
    C’est également une atteinte aux familles des victimes qui sont une seconde fois meurtries.
    C’est aussi une atteinte à la justice , celle des hommes même imparfaite et celle d’Hashem qui exige de nous de juger les assassins.
    Le rachat des captifs d’Am Israel doit certes se faire à prix d’or, pas au prix de vies humaines, inestimables.
    C’est aussi une atteinte à l’intégrité d’Israel qui expose à ses ennemis son talon d’Achille. A quoi bon là encore nous en remettre à D.ieu si on ne défend pas Israel comme la prunelle de nos yeux?
    Le prix est trop cher à payer, d’autant plus que cet échec des négociations (Hamas n’a pas revu d’un iota ses exigences)est accepté, alors a posteriori si le gvt de BIBI était prêt à plier à telles conditions, pourquoi ne pas l’avoir fait avant, ça aurait évité 2ans et demi de détention à Gilad. Observation “facile ” mais la question se pose néanmoins.
    Place à un Israel fort !
    Hag souccoth sameah!
    Hag souccoth saméah à Gilad (que D.ieu le renforce) et à sa famille.

  4. alyaexpress.info Répondre

    12 octobre 2011 a 10:04

    Les questions pour après, maintenant ce n’est que de la joie.
    Merci Maitre du Monde.

  5. alyaexpress.info Répondre

    12 octobre 2011 a 10:12

    @Israelzebaba,

    Ton inquietude est noemale, en tant qu’israelienne et de plus à juste 13 km de gaza, j’approuve cette libération en tant que citoyenne israélienne. Cette bonne nouvelle, ramènera la joie aux endeuillés. Car en Israël, nous savons tous, que ces 1000 prisonniers sont 0.00010% de ceux qui sont à l’extérieur;
    Même les arabes israéliens qui vivent a nos cotés sont des dangers potentiels, car un arabe reste un arabe; Alors su Guilad est de retour cela ne va rien enlever a ce conflit, a chaque naissance à Gaza des nouveaux terroristes arrivent sur notre terre, car depuis tout petit ils sont éduqués a la haine de notre peuple, cela ne change rien a ces 1000 ishmaelim!

    Aujourd’hui, mon coeur pleure de joir pour Guilad, apres seul D….en est le Maitre;
    Il faut juste prier tous les jours pour que notre pas soit sous sa protection, le Tefilah est notre bouclier.

    Sabrina

    • Israelzesababa Répondre

      12 octobre 2011 a 10:30

      Shalom Sabrina,
      Que Dieu te protège toi et tous les Bnei Israel d’Eretz.
      Au plan individuel, c’est un enorme soulagement pour la famille Shalit. Pour tout Am Israel.
      Mais voila que c’est aussi une victoire d’Ishmael et d’Essav qui parviennent à faire fléchir Israel, un Israel sur le plan éthique qui ne suit pas les préceptes de la Torah.
      Difficile à ce stade d’y voir le bien dans le bien ou le mal dans le bien.
      Quoiqu’il en soit,bien évidemment que je remercie Hashem, comme je le fais à chaque fois, pour le bien et pour le mal. A défaut de lire clairement si c’est une décision « lémala » , je dis que la Volonté de notre Père dans le Ciel s’accomplisse pour la gloire de Son Nom et pour le bien d’Israel…à Israel de marcher dans les voies qu’Hashem nous demande de suivre.
      Tu as raison, la Téfilah est notre bouclier, mais nous devons faire notre hishtadlout (action , travail ici bas) . De plus,outre nos supplications et nos chants de remerciements à notre Créateur, (indispensables) j’estime que notre bouclier c’est aussi l’action. D’ailleurs, l’action c’est peut être la plus belle des prières.
      Hag Sameah lekhol Israel!

  6. benny Répondre

    12 octobre 2011 a 10:39

    BEKORI ANENI ELOHE SIDKI BASSAR HIRHAVTALI HONENI OUCHMAH TEFILATI .

    • Israelzesababa Répondre

      12 octobre 2011 a 10:40

      Amen!

  7. Christiane Répondre

    12 octobre 2011 a 11:17

    Pour avaler la pilule des 1000 criminels libérés, je me dis, peut-être avec beaucoup trop d’innocence et d’optimisme, que cela n’est pas possible que les responsables (politiques et autres) israèliens aient accepté cet échange sans avoir une « idée » derrière la tête.

    J’espère fortement que l’avenir confirmera mon espoir.

    Défaite d’Israël ? Triomphe des Palestiniens ?

    Pas sûr. Déjà sur le plan humain Israël prouve au monde l’importance qu’elle donne à la vie d’un jeune. Je sais que vous allez répondre « marre de nous montrer « humains » face à des hyènes ». Exact.

    Attendons pour le reste. Nous ignorons peut-être beaucoup de choses quant aux prochains bouleversements des pays du P.O.

    • jacqueline Répondre

      12 octobre 2011 a 15:19

      Echange de prisonniers : Israël a obtenu des restrictions intéressantes (info # 021210/11) [Breaking News]
      © Metula News Agency
      9h à Métula et à Paris
      breaking.jpgOn en sait un peu plus quant aux détails de l’échange de prisonniers entre Israël et le Hamas, depuis que le chef du Shin Bet (le contre-espionnage), Yoram Cohen, a fourni des précisions, très tôt ce matin.
      Auparavant, le gouvernement israélien avait entériné l’accord avec le Hamas, par un vote, lors duquel 26 ministres ont voté en faveur de l’accord, et trois contre : Avigdor Liebermann et Uzi Landau, tous deux d’Israël Beiténou, et le vice Premier ministre Moshé Ya’alon, du Likoud.
      A noter que Ya’alon est un ancien chef d’état-major de Tsahal.
      La bonne nouvelle de ce matin, pour les Israéliens, c’est que les dix terroristes les plus dangereux purgeant leur peine dans les prisons israéliennes ne seront pas relâchés comme nous le craignions dans notre breaking news de la nuit.
      Ainsi, Ibrahim Hamed, le chef des opérations militaires du Hamas en Cisjordanie, Abdullah Barghouti, l’ingénieur-artificier, Marouan Barghouti, l’ex-chef des terroristes d’Arafat, et Ahmad Saadat, le secrétaire général du FPLP, continueront à purger leur peine d’enfermement à perpétuité.
      Seconde nouvelle apaisante, pour Jérusalem : elle a obtenu que l’échange n’inclue que 450 prisonniers de « qualité ». Parmi ceux-ci, 170 condamnés à de lourdes peines, et 280, condamnés à la prison à vie.
      Ces 450 détenus de « qualité » seront relâchés lors de la première phase de libération, tandis que les 550 restants seront choisis par Israël parmi les Palestiniens jugés coupables d’activités terroristes détenus dans les geôles de l’Etat hébreu.
      Les 550 prisonniers de la seconde phase ne posent ainsi pas de problèmes sécuritaires majeurs pour Israël.
      La troisième condition relativement favorable aux Hébreux consiste dans le fait que des restrictions seront apportées aux conditions d’existence des individus relaxés en Cisjordanie, et que des condamnés extrêmement dangereux originaires de Cisjordanie seront exilés à Gaza. Quarante condamnés supplémentaires seront envoyés à l’étranger.
      Ce suivi de l’activité des condamnés relâchés en Cisjordanie a été rendu possible grâce à une coopération discrète mais efficace entre l’Autorité Palestinienne et l’Etat hébreu.
      Il n’est clairement pas dans l’intérêt de l’Autorité Palestinienne de voir revenir sur le territoire qu’elle administre les membres des cellules terroristes qu’elle a mis des années à démanteler en coordination avec les Israéliens.
      C’est ainsi que seuls 110 détenus seront relâchés en Cisjordanie – dont 55 du Hamas -. Ils subiront un contrôle et des restrictions supervisés par la police palestinienne. Certains auront l’interdiction de quitter la Rive Occidentale, d’autres, leur ville ou leur village.
      Lors de la première phase, 131 condamnés seront renvoyés chez eux à Gaza, de même que 203 prisonniers originaires de Cisjordanie ou de l’étranger.
      Les 27 condamnés supplémentaires à être élargis seront des femmes.
      Nous observons, en conclusion de cette breaking, que le Hamas a assoupli ses positions quant à son exigence de voir relaxer les plus dangereux chefs terroristes.
      Nous avons appris que cette concession avait été grandement facilitée par le Hamas et le Fatah, du fait que leurs dirigeants actuels n’étaient pas intéressés à voir des chefs des branches armées, auréolés de leur réputation de tueur, venir leur faire concurrence dans les territoires qu’ils gèrent.
      Ainsi, la direction de l’Autorité Palestinienne a insisté auprès de Benyamin Netanyahou afin que Marouan Barghouti – un concurrent sérieux à la présidence de l’AP – demeure derrière les barreaux.
      Il se pourrait même, qu’à la lumière de l’excellente atmosphère ayant régné lors de la coordination de certains termes de l’accord entre Jérusalem et Ramallah, les négociations entre les Hébreux et Mahmoud Abbas reprennent prochainement.
      Metula News

  8. Maurice 2 Répondre

    12 octobre 2011 a 12:02

    300 tueurs condamnés à plusieurs perpétuités font parties des libérables
    Tsahal a dit qu’il n’avait garantie aucune immunité en cas de récidive attendons et souhaitons que ces terroristes s’entretuent avant de commettre le moindre actes sur Israel

    • Christiane Répondre

      12 octobre 2011 a 12:10

      Maurice : espérons. Il est peut-être là le cadeau d’Israël à Mamoud.

  9. Yéhoudi Répondre

    12 octobre 2011 a 12:10

    Monsieur JSS

    tu devrais nous offrir un divan virtuel

    ça^permettrait a ceux qui en éprouvent le besoin incoercible de te raconter plein de trucs
    au fait tu prends combien pour la séance de psychothérapie ??

  10. Marock Répondre

    12 octobre 2011 a 12:49

    Et un prie dieu virtuel, aussi.

    • Yéhoudi Répondre

      12 octobre 2011 a 13:08

      His Majesty

      reçu 5/5 :lol:

  11. Alex Répondre

    12 octobre 2011 a 13:02

    Formidable. Merveilleux. Joie indescriptible. Tous les superlatifs peuvent être bons à prendre ici. Gilad va revenir. Enfin. J’ai 37 ans et je vie en Israël a quelques jours prés depuis la même durée que lui est emmuré. Que n’ai-je pas accompli depuis que je suis en Israël ? Surement autant de chose que Gilad, lui, n’a pas pu faire.
    Capturé à 19 ans. Je me rappelle très bien de ce que je faisais à l’âge de 19 ans. Et de 19 ans a 25, aussi. Lui n’aura pas eu la chance de la jeunesse insouciante que j’ai eue.
    Aujourd’hui, il est libre (ou très bientôt !). Ca vie aura coutera Israël l’un de ses plus grands dilemmes : La vie d’un enfant d’Israël contre un millier de terroristes rendu à la vie sauvage, … à la vie primitive qui dans leurs têtes s’exprime par des bombes et des morts pourvu qu’ils soient juives.
    Mais je comprends et j’approuve la décision prise. Elle est pleine d’un immense courage. Il faut être courageux pour vivre en Israël. Raison de plus quand on survient à la destinée du pays, ne serait-ce que le temps d’un mandat électoral.

    Que le peuple Juif de l’Etat d’Israël vive à jamais avec ces valeurs qui ont toujours été une boussole et un guide depuis des millénaires.

  12. Christiane Répondre

    12 octobre 2011 a 13:47

    Yehoudi : je m’allonge sur le divan virtuel. Marock : genoux trop cagneux pour le prie-dieu virtuel :lol:

    On est tous d’accord que le prix à payer est lourd et révoltant. Le con de Juppé vient encore de se distinguer avec son « échange équilibré ». Une tarte dans la poire, quand la prendra-t-il ?

    Maintenant, j’ai une petite question à poser à ceux et celles qui sont absolument contre l’échange, qui chef de gouvernement ne l’aurait pas signé et qui ont des enfants. Important ce dernier point.

    Si Gilad avait été VOTRE fils, auriez-vous écrit à Netanyiahu pour lui demander de refuser l’échange ?

    • Serge Belley Répondre

      12 octobre 2011 a 22:34

      Christiane
      Je ne voudrais pour rien au monde être le père de ce garçon. Si j’avais eu un fils dans cette position et sachant les tenants et aboutissants de ce qui est en train de se jouer, je n’aurais pas bougé le petit doigt. J’aurais tout simplement dit a mon fils que je l’aime d’abord et lui aurait signifié ma fierté le concernant de plus je lui aurait dit que le fait d’avoir fait son devoir de soldat que quoi qu’il arrive il est un héros, enfin je lui aurait dit que son pays ne l’oubliera jamais. Pour finir je lui aurait demandé de remettre son destin entre les mains du Maitre de la Création. Voilà ce que j’aurais fait mais pour rien au monde je n’aurais laisser sortir ces choses inhumaines pour qu’ils puissent tuer encore plus d’innocents victimes. La plus grande preuve d’amour est de donner sa vie pour son pays.
      Excusez-moi les amis mais j’ai honte pour cette famille. S’il advenait que ces assassins se mette a tuer encore et encore nombres d’innocents, ce père sera t-il
      aussi fier d’avoir fait des pressions pour sauver un seul homme, son fils!
      Pour moi c’est un acte ÉGOÏSTE. Il n’a pensé qu’a sa famille a lui, pas a celles des autres qui pourrais êtres frappées par ces terroristes. Saura t-il seulement demander pardon au nom de sa propre famille?

  13. Marock Répondre

    12 octobre 2011 a 14:40

    « genoux trop cagneux pour le prie-dieu virtuel ».

    Mais il n’ est pas destiné à votre usage, trés chére.
    Je vous sais trop aboie corbeau pour en faire bon office.

  14. Yéhoudi Répondre

    12 octobre 2011 a 14:56

    Maroc

    je cherche la traduction en hébreu du Crrooaââââââ cher a nos hussards de la République, face a la soutane

    je trouve pas…

    peut etre
    HM.HM.HM. ??

    • Marock Répondre

      12 octobre 2011 a 15:21

      Demande à ta chére fieu.

  15. popi soudure Répondre

    12 octobre 2011 a 17:55

    je suis a la fois content et perplexe ! content pour guilad et sa famille et triste pour les familles qui ont souffert de la perte de proche et qui voient les assassins de leurs proches libérés et assurément accueillis en héros a gaza ou en judée samarie rebatisée  » Cis jordanie  » ! le prix a été exorbitant , que vat il se passer ? Surement un scénario a la maniére samir kuntar , paradant et encourageant la terreur made in palestine ! quel sera le prochain prix ? ………. 2000 , 3000 prisonniers pour les prochains kidnappés , car les palos ont trouvé la faille et ils n ‘ auront de cesse de s ‘ y engouffrer dés la moindre occasion …………………..

  16. Gilles Répondre

    12 octobre 2011 a 18:11

    bah, un Gilad vaut bien plus que 1027 terroristes palos.

    D’autant que de retour dans le bled, nous pourrons enfin leur infliger la peine qu’ils méritent …

  17. danielle Répondre

    12 octobre 2011 a 20:35

    Oui ! Merci Seigneur Roi de la terre pour le retour de Gilad Shalit.
    Nous te remettons toutes les négociations pour une libération réelle et sans déception.Que Ton nom soit glorifié sur la terre et dans les cieux. amen

    • Serge Belley Répondre

      12 octobre 2011 a 22:43

      danielle
      Je ne suis pas d’accord, vous reprenez le même langage que les arabes qui eux ont toujours Allah de leur coté.
      Dieu n’a rien a voir avec cette transaction, cela se passe entre hommes politiques et terroristes et le résultat pourrait être catastrophique pour de nombreux Juifs innocents. C’est mettre tout sur les épaules de Dieu qui n’a surement pas voulu si vraiment il existe que ces évènements se produisent.
      Ou bien je ne comprends rien.

  18. popi soudure Répondre

    13 octobre 2011 a 00:06

    ok avec toi Serge , moi aussi je trouve Danielle un peu  » to much mystique  » sur ce coup ! ;o)

    • Serge Belley Répondre

      13 octobre 2011 a 01:34

      popi soudure

      Je ne la dénigre pas, je respecte ses croyances. Moi je crois en Dieu mais c’est un Dieu d’amour, de justice , de bonté et infiniment aimable si ce Dieu-là existe il ne laisserait pas ses brebis se faire égorgées pour sa satisfaction, non ça je ne crois pas. Donc je le laisse a sa place, je crois bien qu’il en a assez vu a date de l’imbécilité des humains.

  19. popi soudure Répondre

    13 octobre 2011 a 06:03

    idem pour moi serge ce n est pas une question de dénigrer cette brave danielle mais la c ‘ etait plus une affaire d ‘ homme et de politique que d ‘ intervention divine que j ‘ aspire et respecte ! il ne faut pas tout mélanger ………

  20. danielle Répondre

    13 octobre 2011 a 17:47

    en réponse à vos interrogations, je maintien mon appartenance au Dieu d’IsraEL.
    Je ne suis pas mystique , j’apporte tout mon quotidien, mes aspirations au seul Dieu vivant . car les Ecritures disent: demande et il te sera donné alors j’obéis et je m’attends à LUI dans le repos.
    L’intervention divine est aussi en réponse à notre foi.Ex : la foi d’Abraham a été agréable à Dieu el il a été béni . Si nous doutons de Sa puissance nous ne sommes plus en communion et alors restons les plus malheureux de la terre.

    aucune comparaison avec allah qui est un dieu de vengeance et surtout pas compatissant ni pour ses sujets d’ailleurs.!

  21. danielle Répondre

    13 octobre 2011 a 18:13

    suite)
    Pour Gilad,je sais que ma prière a été agrée, car j’ai demandé une protection particulière sur lui. Dans sa prison il a rencontré le Saint d’IsraEL et son témoignage sera puissant pour renverser les raisonnements humains. La délivrance est individuelle et crée dès avant la création du monde. Malheureusement vous n’avez pas reçu le cadeau de Dieu : Son fils unique.
    Rappellez-vous Abraham marchant par la foi, croyant que le bras de l’Eternel sera puissant pour ressusciter Isaac.Cette image est l’ombre du Fils de Dieu le Messie.
    mourrant pour donner la vie éternelle. Seul Dieu est capable de sauver et de donner la Paix.
    Son nom est Amour et puissance de vie.
    Père je te prie de donner vie à Ta parole et qu’elle soit reçue.amen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *