Des anges au musée d’Israël…

Publié le : 23 décembre 2011
Print Friendly

A Jérusalem, l’année 2012 sera placée sous de bons auspices avec une exposition sur un thème rarement traité : les anges dans l’art.

Qu’il s’agisse du christianisme, du judaïsme ou de l’islam, les trois grandes religions abrahamiques ont en commun la présence d’anges illustrant des événements au-travers de leurs récits. Déjà présents dans l’art grec ou étrusque, ces êtres ailés, dans la plupart des cas asexués, portent la parole divine. La première représentation d’un ange qui nous soit parvenue – alors sans ailes, remonterait au IIIème siècle de notre ère, et fut découverte dans une catacombe de Rome.

Sacrifice d’Isaac, par Chagall

Bien qu’apparaissant de manière récurrente dans les évangiles du Nouveau Testament – principalement ceux de Matthieu, Jean, Marc et Luc, seuls quelques rares personnages conversent directement avec les anges dans l’art chrétien. Parmi eux, nous pouvons citer Gabriel, l’ange de l’Annonciation, qui apparait à Zacharie dans le Temple, la Vierge Marie apprend également d’un ange qu’elle porte en elle le fils de D.ieu, Jésus s’adresse à des anges lors de sa prédication, etc. Tous ces thèmes seront exploités et illustrés au fil des siècles par de nombreux artistes qui s’en feront une spécialité, tels Jan Van Eyck, Fra Angelico ou encore Giotto qui signera avec l’exécution des fresques de la chapelle des Scrovegni, à Padoue, une des œuvres les plus magistrales de l’histoire de l’art occidental.

Dans le judaïsme également, les anges apparaissent à de nombreuses reprises – dans la Genèse, lors de la Création, dans l’épisode du sacrifice d’Isaac par Abraham, dans la lutte de Jacob, etc. Êtres dont l’intelligence est supérieure à celle des hommes selon Maïmonide, leur présence peut être relevée à la fois sur des kettoubot (actes de mariage) provenant d’Italie ou d’Afrique du Nord, mais également dans des ouvrages comme certaines haggadot (récits de Pessa’h) séfarades. Enfin, un midrash veut également que chaque vendredi soir, à l’entrée du shabbat, chaque juif soit accompagné de deux anges lui donnant leurs bénédictions.

Dans les pays islamiques, où la représentation humaine est interdite, à l’instar du judaïsme, certaines scènes coraniques traitant de la vie du Prophète Mahomet ou de poètes célèbres font appel aux anges afin d’être racontées. Occupant une place importante, le Coran en parle à de nombreuses reprises, et en donne même une description très précise dans la sourate XXXV. De tous les anges de la religion musulmane, Gabriel est le plus important car c’est par lui qu’a été transmise au Prophète la tradition coranique, dans la grotte du mont Hira, pendant le mois de ramadan.

A travers une trentaine d’œuvres, dont l’emblématique « Angelus Novus », aquarelle de Paul Klee ayant appartenu à Walter Benjamin et source d’inspiration pour de nombreux autres artistes, l’exposition couvre une période artistique allant du baroque, avec des peintures de Govaert Flinck ou de Pieter Lastman, artistes hollandais du XVIIème siècle, à la période contemporaine, en passant par l’enluminure ou encore les incontournables gravures de la Bible hébraïque et du Nouveau Testament de Gustave Doré.

Par Par Alon Hermet – JSSNews

“Divine Messengers : angels in art”. Du 19 décembre 2011 au 30 décembre 2012. Musée d’Israël, Jérusalem. Tarifs, horaires et réservations sur www.imj.org.il.

 

10 Réponses à Des anges au musée d’Israël…

  1. Yéhoudi Répondre

    23 décembre 2011 a 15:01

    pour les incons de Chagall, le musée du même nom sur les hauts de Nice est un endroit de fraicheur au mois d’ été

    les Anges ??
    on les voit bien sur les 4 angles de l’ église arménienne aux environs de la porte de Versailles sur le périph..

    possible qu’ils aient existé…des extra – terrestres qui se déplaçaient en l’ air avec un système de propulsion dorsal

    il y a bien des millénaires, ce concept inconcevable s’ est inspiré de ce que l’ humanité connaissait de ressemblant : les oiseaux et leurs ailes permettant de voler ….

    et voilà pourquoi les anges ont des ailes

    par contre l’ histoire de leur sexe ????

    des androgynes asexués ayant découvert depuis longtemps l’ auto fertilisation/reproduction …..comme certains arbres fruitiers de nos jours

    et une fois leur mission terminée sur Terre, l (les élohims) leur Big Boss dont le QG est a quelques années lumière les fait rentrer a la base
    ………d’ou le « mille ans sont pour lui comme un jour …etc etc … »

    • jacqueline Répondre

      23 décembre 2011 a 15:43

      Marc Chagall (yiddish : מאַרק שאַגאַל ; russe : Марк Захарович Шагал; biélorusse : Марк Захаравiч Шагал), né Moïshe Zakharovitch Chagalov (russe : Мойшe Захарович Шагалов) est un peintre né le 7 juillet 1887 à Liozna, près de Vitebsk, en Biélorussie (alors intégrée à l’Empire russe, naturalisé français en 1937) et mort le 28 mars 1985 à Saint-Paul de Vence.

      Chagall est l’un des plus célèbres artistes installés en France au XXe siècle avec Pablo Picasso. Son œuvre, sans se rattacher à aucune école, présente des caractéristiques du surréalisme et du néo-primitivisme. Inspirée par la tradition juive, la vie du shtetl (village juif en Europe de l’Est) et le folklore russe, elle élabore sa propre symbolique, autour de la vie intime de l’artiste. Chagall s’est essayé, outre la peinture sur toile, à la poésie, à la peinture sur vitrail, sur émail, etc. Chagall se considère « comme un peintre russe et j’aime beaucoup cela[1] ».

      Un musée lui est consacré à Nice et un autre à Vitebsk.

    • Marock Répondre

      23 décembre 2011 a 20:45

      Comment ça, les anges sont asexués ?
      Et les angines, de poitrine, vous connaissez ?
      Il est vrai qu’ elles ne savent à quel sein s’ avouer.

      Et les angelots, ceux avec leur harpe qui décochent des fléches sur les amoureux, il me semble qu’ ils sont pourvus d’ un embryon d’ élément masculin.
      On le leur ôte pour en faire de vrais angevins ?
      Perso, j’ aime pas trop le rosé d’ Anjou, trop sucré.

  2. Serge Belley Répondre

    23 décembre 2011 a 15:32

    Formidable tout ce que l’on peut apprendre sur ce site.
    Bravo Yéhoudi.

    • Yéhoudi Répondre

      23 décembre 2011 a 16:55

      lot of thanks old fellow :lol:

      et Grimm a raison !!

  3. grimm Répondre

    23 décembre 2011 a 16:36

    il y a une hiérarchie: le règne minéral, végétal, animal, humain
    rien ne s’oppose à l’existence d’etres intermédiaires entre l’humain et D

  4. Maurice 2 Répondre

    23 décembre 2011 a 17:47

    Les peintures de Chagall sont souvent dans les livres d’Hébreu ou Hagadot illustrés

    Au passage lors d’une émission télé jean marie le peine à jouir avait déclaré qu’il n’aimait pas du tout Chagall

    • Gérard Pierre Répondre

      23 décembre 2011 a 18:48

      Se servir d’un peintre pour révéler son antisémitisme, …… c’est donner sa couleur !

  5. chantal Répondre

    23 décembre 2011 a 19:04

    Les peintures de Chagall, paix à son ame, sont si émouvantes, il touche l’ame juive comme le baiser d’un ange.

  6. enoch Répondre

    23 décembre 2011 a 23:08

    Petit problème, Gabriel n’est pas un ange mais un Archange, donc le chef des anges, et seuls les chérubins ont le sexe représenté en peinture et non les anges.
    Par contre Gabriella, je connais son sexe, un ma fille, la plus belle du monde, sur ma vie…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *