Il est temps d’aimer le peuple juif vivant sur sa terre ! – G. Taïeb

Publié le : 30 janvier 2012
Print Friendly

Avec des échéances politiques importantes en 2012, notamment des élections législatives pour les Français de l’Étranger, JSSNews a décidé de laisser la parole libre à tous les candidats de la 8ème circonscription. Chaque candidat a le droit de faire publier un article par semaine sur un sujet libre. Les opinions exprimées dans ces articles n’engagent que leurs auteurs.

Des israéliens visitent un camp de la mort en Pologne

Le 27 janvier 1945, les soldats de l’Armée Rouge libéraient le camp d’Auschwitz-BIrkenau où plus d’un million de personnes ont été assassinées. Les soldats soviétiques n’y trouvèrent que quelques prisonniers affamés et des entrepôts débordants de valises, de vêtements, de lunettes et de chaussures que personne ne viendra réclamer.

Espace à la fois peuplé et dépeuplé, empli du vacarme des trains et des foules mais aussi de l’effroyable silence.

Aujourd’hui, Auschwitz-BIrkenau appartient à l’histoire de l’Humanité tout entière et continue et continuera d’interroger nos consciences tant qu’il y aura des hommes. Les juifs n’y ont pas seulement été assassinés mais réduits en cendres dispersées dans la Sola et la Vistule selon la volonté des Nazis qui souhaitaient éliminer jusqu’à la moindre trace du peuple juif.*

Auschwitz BIrkenau est le plus grand cimetière juif du monde, un cimetière sans tombe. L’humanité tout entière avait alors juré de ne pas oublier et déclarait « plus jamais ça ».

Le peuple juif décimé devait renaître de se cendres et au nom de ses 6 millions d’âmes exterminées devait se reconstruire et donner à chacun de ses enfants disparus un héritier et une descendance. Il devait se souvenir et vivre. Conscience et témoin de la barbarie humaine, le peuple juif a été observé, plaint, évité.

Inscrivez-vous à la newletter de JSSNews

Miroir de ce que peut être la face cachée de l’homme, le peuple juif rescapé à gêné. Alors que certaines nations faisaient le travail de mémoire, une partie du peuple juif décidait de rejoindre le combat pour retrouver sa terre. Peuple sans terre, il a été une cible facile et malgré le difficultés, il a choisi d’assumer son avenir sur la terre de ses ancêtres. Israel renaissait alors de la volonté des héritiers du sionisme et avec les enfants et les rescapés de la Shoa.

Ces 20 dernières années, certaines nations ont accepté enfin, les unes après les autres, leurs responsabilités dans la déportation, cherchant à refermer ce dossier brûlant et humiliant de leur histoire, à tenter de rendre invisible cette tâche indélébile.

En 1995, par la voix du président Jacques Chirac, la France le faisait. Ce 27 janvier 2012, pour la première fois de son histoire, la Norvège a demandé pardon pour sa complicité dans la déportation et la mort de milliers de juifs pendant l’occupation nazie. 70 ans après la libération des camps, une nouvelle page dans le livre de la vérité s’est écrite.

Ces reconnaissances sont importantes pour chacun d entre-nous, citoyens du monde, mais il y a quelque chose qui me dérange, m’interpelle et ne peut me laisser silencieux au nom du devoir de Vérité. Comment des nations telles que la Norvège peuvent-elles à la fois se souvenir de cette période de son histoire et en même temps rester aveugle et insensible au destin du foyer national du peuple juif.

Comment la Norvège peut-elle demander pardon aux enfants de ceux qu’elle a contribué à exterminer et avoir depuis quelques années des relations exécrables avec Israel.

Rappelons que la Norvège en juin 2010 a exigé une enquête internationale sur l’abordage de la flotille, qu’en août 2010, elle s’est désengagée de 2 investissements israéliens jugeant ces sociétés moralement condamnables, assénant un coup économique et
politique à Israël. Devenant ainsi l’un des fers de lance du boycott anti israélien, la Norvège reste le seul pays où les habitants ont exigé une grève quasi générale lors de l’opération de Gaza et a été classée antisémite par les lobbys pro-israéliens.

Avons-nous vraiment besoin de ces demandes de pardon, telle est la question que j’ose poser. Le font-ils pour se donner bonne conscience et pour se dédouaner ? Ce qui est sûr, c’est que les héritiers véritables de ceux qui sont partis en fumée regardent
avec fierté ce qu’Israel a réalisé.

Et je suis sur qu’ils aimeraient aujourd’hui que les nations respectent leurs enfants vivants, debout et fiers sur la terre qu’ils ont rêvé et qui leur a tant manqués lorsqu’ils étaient abandonnés de tous.

Par Gil Taïeb – JSSNews
Candidat aux élections législatives dans la 8 eme circonscription des français de l’étranger
Inscrivez-vous à la newletter de JSSNews

 

21 Réponses à Il est temps d’aimer le peuple juif vivant sur sa terre ! – G. Taïeb

  1. yehuda Répondre

    30 janvier 2012 a 03:23

    Ce genre de gens, je me passerais volontiers tant de leur pardon que de leur approbation … Mais je sais bien qu’en termes géopolitiques, c’est un poil plus délicat …

  2. Moria Répondre

    30 janvier 2012 a 06:49

    La politique moderne anti-israélienne de pays scandinaves qui s’accentue de plus en plus est un grand mystère.

    Étonnamment quand ils étaient placés sous la menace communiste de la grande URSS, (surtout la Norvège) ils la ramenaient pas trop

  3. Rotil yaakov Répondre

    30 janvier 2012 a 08:05

    Cet article de Gil Taïeb est émouvant en cette période où l’on commémore la découverte d’Auschwitz par les armées alliées.

    Qui n’y souscrirait ?

    Ce que je comprends moins, c’est qu’il figure dans l’espace dédié aux prochaines élections législatives.

    Je l’aurais mieux vu dans une tribune libre…

  4. chantal Répondre

    30 janvier 2012 a 08:13

    Avons-nous besoin de ces demandes de pardon?
    Nous ne pardonnons surtout pas, nous ne pouvons pas le faire, qui pourrait pardonner une chose pareille?
    Mais que les états complices reconnaissent qu’ils ont pris part à l’assassinat de notre peuple, impunément, lachement, qu’ils se regardent enfin en face et le disent.
    Pour le reste, qu’ils se débrouillent avec leur conscience et leurs « nouveaux » citoyens qui sont en train de les détruire.
    Quant à dire des victimes de la Shoah que leur terre leur a tant manquée, la terre était là, les Juifs la faisaient déjà refleurir depuis un demi siècle au moins, ils n’ont pas su écouter le tonnerre qui grondait, leur destin a été terrible, horrible, monstrueux de cruauté. Que D.ieu repose leurs ames.

    • Ben Répondre

      30 janvier 2012 a 22:58

      Je pense que des terres des juifs il y en a eu plusieurs, disons des terres des juifs effectives mais non officielles. Ma famille issue de Pologne aucune terre ne leur manquait, puisqu’ils étaient chez eux séculairement là où ils étaient nés depuis des générations. Israël est un pays nouveau, une nouvelle identité qui à mon avis s’éloignera de plus en plus du juif « diasporique », du moins ce qu’il en restera.
      Espérons juste que pour une fois, cette terre des juifs levantine, reste vivable; tant qu’on a un bon stock de bombes nucléaires pour dissuader le bon milliard de musulmans qui cherchent à nous mettre un coup de pied au derrière, à part ça tout va bien.. Désolé, mais je préfère arriver comme une mouche à merde et rester vivant.

      • Ben Répondre

        30 janvier 2012 a 23:37

        Petite suite, mes post sont toujours le fruit d’un ou deux coups de filet dans les mots de ma pensée compliquée. Je me demande de plus en plus si un juif est conçu mentalement pour avoir une terre; moi on m’invite dans un centre de thalasso et au bout de trente cinq minutes je m’emmerde tellement que je sors du jacuzzi pour aller fumer une cigarette dehors entre deux bennes à ordures. Je me sens jamais aussi bien que quand j’ai le sentiment d’être nulle part, et quand je décide d’aller quelque part à mi-chemin je suis déjà terrorisé à l’idée d’arriver. Quand j’étais enfant mon père me trimbalait en train entre Düsseldorf et Frankfurt, arrivé à destination je me retrouvais avec lui dans un atelier de fourrures éclairé au néon blafard, et au retour ça se terminait par un crochet à la gargote à saucisses/moutarde de la Haupbahnhof(gare principale), que de nostalgie que de courir après un destin qui n’existe pas à part ce détour par la gargote.

        • Ben Répondre

          30 janvier 2012 a 23:51

          Encore un coup de filet. « Pardon monsieur, auriez-vous une terre? Oui bien-sûr, très exactement huit heures moins cinq »

  5. Moria Répondre

    30 janvier 2012 a 08:17

    — Hors sujet —

    Selon Wall street journal: Les bombes américaines ultra puissantes actuelles anti-bunker ne peuvent éradiquer des sites nucléaires sous terrains.

    Le Professeur Ben-Israël (ex major général de Tsahal et actuel président de l’agence spatiale et président du conseil national de recherches&développements) estime que les éliminations ciblés de scientifiques nucléaires iraniens sont moins efficaces actuellement.
    Il affirme que l’on peut tout de même causer des dégâts considérables aux cites, sans cependant pénétrer profondément dans les bunkers qui les abriteraient.

    Tsipi Livni (kadima) a rencontrée un supérieur de l’opposition iranienne, actuellement en visite en Israël. Il lui avait offert un ruban vert qui symbolise la lutte iranienne contre le régime. Livni l’a porté en guise de solidarité, espérant qu’à l’issue de cette visite, le peuple iranien comprendra qu’Israël n’a pas de grief contre lui mais plutôt contre le régime.

    Outre l’embargo décrété contre Iran la semaine dernière, Livni suggérait d’intensifier l’activité contre le régime entamant des mesures directes contre les dirigeants eux-mêmes.
    Par exemple: les empêcher de diffuser leurs idéologies extrémistes et destructrices sur les scènes internationales.

  6. qi+20 Répondre

    30 janvier 2012 a 09:49

    il eut-été plus judicieux de titrer l’article « laissons enfin le peuple juif en paix ».

    il serait plus juste de demander aux autres nations qu’elles s’occupent de leurs oignons.
    et de ne pas nous faire ch…ier pour négogier avec des terroristes qui n’en demandaient pas tant lors des accords d’Oslo.

  7. benny Répondre

    30 janvier 2012 a 12:00

    il convient de pousser ce pays la norvege dans ses retranchements par ex en rappelant l ambassadeur d israel ! et prier l ambassadeur norvegien de regagner sa patrie !les choses seraient alors plus claires ! une crise s installerait ! et il y a tout de meme de quoi!!israel a tout a gagner en agissant ainsi !! il oblige ce pays a s expliquer clairement s il le souhaite….

  8. micale Répondre

    30 janvier 2012 a 14:53

    Monsieur, TAIEB, J’aime votre article, je partage votre questionnement tout en me disant que les peuples, les nations ou les etats qui demandent pardon pour leur participation directe ou indirecte a la Shoa doivent faire cette demarche meme 70 ans apres. C’est une facon de temoigner de l’horreur a laquelle ils ont pris part, et de faire pour le moins amende honorable. Ces etats doivent-ils soutenir aujourd’hui inconditionellement Israel et sa politique? Poser comme vous le faites cette question montre a quel point votre culture politique est nulle. Par contre votre opportunisme politique lui est grand. Votre article ne necessite pas que vous le signiez en precisant votre candidature a l’election legislative prochaine. C’est une facon indigne de « faire votre marche electoral »
    Vou vous seriez grandi en evitant de rappeler votre qualite de candidat.

    • Bereshitim Répondre

      30 janvier 2012 a 16:10

      Votre deni de realité est tout bonnement meprisable , Israel se veut être le symbole de l’espoir face a l’oppression et l’exclusion du peuple juif en Europe . Il fut le sceau de la liberation lors des progroms contre les juifs a la fin du XIX eme siecle en Europe , il fut le sceau de la liberation apres la shoah et il est aujourd’hui le sceau de la liberation dans sa lutte pour sa propre survie . Lorsqu’un pays comme la Norvege qui pretend regreter les actes du passé s’associe a l’ignominie du terrorisme et se joint a cette lie qui s’oppose ouvertement a l’existence d’un etat d’Israel , son acte ne se limite pas au carcan de la politique , lorsque le Norvegien defile aux côtés de ceux qui crient morts aux juifs , il ne fait que perpetrer indefiniment son acte genocidaire . Le drapeau palestinien n’est rien de plus aujourd’hui que la materialisation de la banniere nazis , le jihad en est sa solution finale , la charte du hamas en est son mein kampf et le peuple palestinien en est son armée .

      • micale Répondre

        30 janvier 2012 a 18:29

        Il n’y a aucun déni de la réalité dans mes propos. Je dis tout simplement que lorsqu’un état demande pardon pour son attitude pendant la triste époque de la Shoa il convient de ne pas lui en faire critique sous prétexte de sa politique actuelle vis-à-vis de l’Etat d’Israël. La Norvège ce n’est pas seulement quelques norvégiens qui soutiennent les ennemies d’Israël. Il ya en France, en Allemagne et même au Danemark, en Suède et aux Pays Bas des gens qui militent contre Israël et ouvertement en faveur du drapeau palestinien. C’est regrettable et méprisable. Doit-on rompre tout dialogue avec ces pays ? Si comme vous le dites, le drapeau palestinien n’est rien de plus que la matérialisation de la bannière nazi, commencez donc par critiquer tous ces ambassadeurs d’Israël qui ont apporté leur soutien a Mr TAIEB et qui ont défendu le processus d’Oslo. Le Hamas est une organisation terroriste. Par contre je déplore que Mr TAIEB écrive un tel article dans le seul but électoraliste, car sinon il ne se serait pas tant vanter du soutien de ces ambassadeur comme Dany SHEK par exemple ou d’autres encore .

  9. eliav zilberberg Répondre

    30 janvier 2012 a 15:08

    Comme tous les textes de Gil Taieb, (pour qui j’ai beaucoup de sympathie) ce texte est surréaliste.
    Soyons clairs, je suis un JUIF SIONISTE ! Fier d’avoir servi plus de 16 ans dans TSAHAL !
    Mais il me semble hasardeux de faire comme si le peuple juif n’existait que depuis la Shoa.
    Cette période, que j’ai hélas connu, est UNE partie de notre histoire; incontestablement la plus sombre, indubitablement la plus douloureuse, mais ce n’est QU UNE partie de notre histoire.
    Le peuple juif est exile depuis près de 2000 ans.
    Nous avons survécu deux mille ans en exil.
    Pas grâce à TSAHAL, pas grâce aux nations , mais grâce à Dieu et à Sa torah de vie.
    Ignorer cela serait donner raison à ces salopards de NITOUREY KARTA, a AHMADINEJAD, voire même a Dieudonné.
    Permets moi de te tutoyer Gil, tu as l’âge de mes enfants, la protection de Dieu et de Sa torah est-elle anecdotique ?
    Si non, comment expliques tu le fait que ton texte n’évoque en rien ne serait-ce qu’une réminiscence de judaïsme ?
    Si oui, c’est la ta première erreur.
    Dans la dernière ligne tu évoques les « enfants vivants, debout et fiers sur la terre qu’ils ont rêvé  »
    De quelle fierté parles-tu ?
    La fierté d’être citoyen d’un pays dans lequel la démocratie est telle qu’une GAY PRIDE est autorisée a Jérusalem ?
    La fierté d’être citoyen d’un pays dans lequel la démocratie est telle que les Assassins de la famille Fogel se retrouvent en prison ?
    La fierté d’être citoyen d’un pays dans lequel la démocratie est telle que les députes débattent aujourd’hui pour savoir si les étudiants en yechiva sont les parasites du pays ou au contraire l’archétype de l’israélien ?
    Science sans conscience n’est que ruine de l’âme écrivait Rabelais.
    Sionisme sans judaïsme n’est qu’anéantissement du peuple juif, j’écris aujourd’hui.
    Il est temps d’aimer le peuple juif vivant sur sa terre, titres tu ton article ? Laisse-moi rire, ou plutôt laisse-moi pleurer ; je te supplie mon ami de ne pas imaginer que mon objectif est de tourner en dérision cet article.
    Mais le talmud écrit il y a plus de quinze siècles que lorsque Dieu a donné la torah a son peuple il y a bientôt 3324 ans, alors la montagne a pris pour nom Sinaï car la haine ( sina en hébreu )est descendue dans le monde !
    La haine de la torah et la haine du peuple juif !
    Je demande à la génération d’internet, de Facebook, et de Skype de ne pas se leurrer !
    Le même Talmud dit qu’à la fin des temps le peuple juif ne sera sauve QUE PAR LA TECHOUVA !

    PS Je ne suis qu’un vieillard qui se sent oblige de réagir aux aberrations qu’il lit.

    • david c Répondre

      30 janvier 2012 a 18:46

      @ Eliav : « …le juste fleurit comme le palmier….jusque dans la grande vieillesse , il donne des fruits ..».

  10. jean Répondre

    30 janvier 2012 a 18:31

    Je cite: ‘Comment la Norvège peut-elle demander pardon aux enfants de ceux qu’elle a contribué à exterminer et avoir depuis quelques années des relations exécrables avec Israel.’
    Est-ce vraiment incompatible?
    jean

  11. Yéhoudi Répondre

    30 janvier 2012 a 19:17

    david c Répondre
    30/01/2012 a 18:46

    le chien revient toujours renifler son vomi
    surtout quand c’est du gateau :lol:

    alors duconhaine
    tu nous la fais ta prière des Conhanyme??

    minable ane aux nymes !!

  12. Zouhair Répondre

    30 janvier 2012 a 19:37

    Je suis pour le droit des israeliens et palestiniens de vivre en cohabitation en paix avec des frontieres sures. Je condamne rout acte de terrorisme emanant de par et d’autre. Ce qui m’inquiete par contre c’est cet amalgame entre juif et israel. Il faut faire la part des choses pour normaliser le statut de l’etat d’israel qui ne doit pas etre au dessus de toute critique. Crtiquer israel n’est pas immoral ou politiquement incorrect. Les medias pro israeliens qui s’acharnent contre toute critique invoquant a chaque fois le spectre de l’anti semitisme ne font qu’isoler israel davantage. Les juifs par contre sont comme tous le reste des autres peuple de la planete. Il y’a parmi eux le bon et le mauvais. Toute generalisarion dans un sens ou dans un autre est une forme d’anti semitisme

  13. Yéhoudi Répondre

    30 janvier 2012 a 20:31

    AVIS AMICAL A TOUS

    attention ,le faux religieux juif, qui change de pseudo et de proxy pour poster sur JSS est de retour

    il a sévi sous pseudo MDR chez Marco, jusqu’ a ce qu’il soit banni et démasqué

    il est revenu sous le pseudo de C. DUGATO içi jusqu’ a ce que Gally le démasque

    il revient sous un énième autre pseudo (David C) lacher ses flatulences islamistes
    il semble etre marié a une Juive, ce qui explique ses petites connaissa&nces en juifité

    mais on retrouve bien cette fourberie caractéristique de ces gens qui changent de Pseudo et d’ adresse mail, et d’ IP

    Comme je l’ avais déjà deshabillé et lui avais enlevé la djellabah qui lui sert de Talite, ils m’ en veut particulièrement l’ arbi !! :lol:

  14. david c Répondre

    31 janvier 2012 a 11:49

    @ yehoudi : Tu as hélas tout faux !
    « …Mon prochain n’est ni ce que je me représente , ni ce que je désire , et il n’est pas arrivé là , dans mon petit monde , uniquement pour me louer ! Il est libre et je dois lui offrir sa liberté d’être ce qu’il est …afin d’accéder ..avec lui ..à la plénitude de notre relation …»
    ……Encore un peu de sucre ?

  15. Douce France? Répondre

    1 février 2012 a 12:49

    @Ben: Albert Memmi dans « portrait du colonisé » explique qu’il avait remarqué que sur les plages d’Afrique du Nord, les jeunes Juifs ne tenaient pas en place ni se faisaient bronzer; à l’inverse des Européens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *