Une émission de France Inter sème la discorde ; condamner ou applaudir ? | JSSNews

Une émission de France Inter sème la discorde ; condamner ou applaudir ?

Publié le : 1 mars 2012

Hier matin, je reçois dans ma boite e-mail ce court message :

Salut Jonathan,
Regarde ce que je viens de découvrir. Ecoute tout jusqu’au bout.
A plus

Me voilà donc pris dans l’écoute d’un programme radio que je ne connais pas, d’une radio que je n’écoute pas plus maintenant que je vis en Israël, qu’avant, lorsque je vivais à Paris. Le générique du début est surprenant et ressemble à un grand n’importe quoi. Puis deux animateurs entrent en scène. Suivi d’une femme par téléphone. Plus la discussion avance, plus l’envie de dégobiller sur les enceintes de mon ordinateur monte. Plus les secondes défilent, plus je suis révolté.

C’est avec furie que je me prépare à écrire un article violent. Mais avant de le faire, je parle de cette émission à celui qui m’a transmis ce mail. Il m’explique alors qu’il s’agit d’une émission satirique. Que la comédienne Zabou Breitman est l’animatrice de cette émission. Et que c’est censé être drôle et démonter les clichés. En d’autres termes, cette émission est là pour montrer que les anti-sionistes sont antisémites. Un but louable après tout. Mais… Mais quelque chose me dérange quand même !

Inscrivez-vous à la newletter de JSSNews

Et ce qui me dérange se divise en deux catégories. La première est le fait que rien, à aucun moment, n’indique qu’il s’agit d’un « sketch » ou d’une « parodie. »

Mais le plus grave, et là je ne mets pas en cause les animateurs mais la situation de la France en générale : les discours tenus sont ceux que l’on entend régulièrement un peu partout dans l’hexagone ! « Je suis anti-sioniste et pas antisémite », « les juifs disent avoir des ancêtres là-bas et moi au Congo, vais-je coloniser le Congo pour autant », « ce que font les juifs est identique à ce que faisaient les nazis », etc… Toutes ces phrases sont réelles. Elles sont réelles dans la bouche de bien des personnes. C’est comme lorsque l’on entend sur Sud-Radio que DSK a trop de pouvoir et que les juifs ont trop d’argent. C’est comme lorsque l’on entend sur France 2 que les Israéliens tentent de judaïser Jérusalem et que les Israéliens (encore eux) volent l’eau des palestiniens. Ce sont pour moi des accusations grotesques. Et pourtant, c’est réel et c’est dans les médias.

Alors quand le CRIF, le BNVCA et d’autres acteurs de la communauté juive attaquent, je comprends. Je comprends que dans une extrême impatience, ils réagissent avec force et vigueur. Je comprends qu’ils le fassent même sans avoir vérifié qui se cache derrière cette émission. Et peu importe qu’il s’agisse « d’un concept », que « c’est drôle » et « pas antisémite parce que drôle… » Le type qui, dans sa voiture, tombe sur cette émission sans savoir de quoi il s’agit, a certainement réagi de la même manière que moi. Que nous. Il a peut-être du applaudir des deux mains les animateurs de cette radio en se disant : « France Inter ? Tiens, faut que j’écoute plus souvent ! »

Alors quoi au final ? Alors, si je regrette que les institutions juives et de défense contre l’antisémitisme n’aient pas vérifié qui se cache derrière cette émission, je regrette tout autant le lynchage auquel se livrent quelques bonnes plumes toujours aptes à se faire le procureur des organisations juives, comme sur le blog La Règle du Jeu, ou l’on explique :

Le principe du format court de sept minutes est simple : de faux malades appellent de faux médecins reac’ conseillant remèdes farfelus et autres conseils de savoir vivre à la grand-papa.

Oui mais voilà, là, aucun remède n’est donné. Pas même un truc farfelu. Et c’est bien beau d’ajouter :

Un jeune auditeur appelle pour parler de ses problèmes de peau ? On lui impose le vouvoiement et lui commande de se coucher à des heures décentes. Un immigré africain passe à l’antenne ? Notre tandem de « thérapeutes » enchaine poncifs sur poncifs et l’on découvre plus tard le fin mot de l’histoire : tout cela n’est que supercherie et l’immigré en question n’est en fait personne d’autre que l’Omar Sy unanimement célébré dans un Intouchables (largement) moins politiquement incorrect.

Le type qui tombe sur cette émission du 28 février n’a rien entendu de farfelu. Juste des horreurs. Des trucs qu’aurait pu dire Dieudonné M’Bala M’Bala lors d’un meeting politique ou un sketch à Téhéran.

C’est ainsi que Laurent-David Samama, toujours sur LRDJ, s’insurge :

Qui peut sérieusement être dupe ? Qui, à part des organisations sourdes et aveugles, peuvent ne pas comprendre que le sketch diffusé sur France Inter fait la nique aux Marine Le Pen, Bruno Gollnisch, Dieudonné, Nabe, Soral et  autres Ramadan? L’affaire en devenir est symptomatique des relations entre quelques représentants des institutions juives et le reste de la population française. Une partie (croissante) de ces organisations se trouve coupablement éloignée du monde réel, n’ayant des medias et de la société française qu’une vision unilatérale et négative. (…) S’insurger contre une émission intelligemment parodique… Décrédibilisant ! N’y a t-il franchement pas d’autres urgences a solutionner alors que dans notre pays certaines personnes ne peuvent vivre leur identité juive sans être victime d’un harcèlement incessant ? N’y a-t-il pas d’autres impératifs de mobilisation alors que le Front National pourrait une nouvelle fois se retrouver au second tour d’une élection présidentielle ?

Cher Laurent David, moi, je me suis laissé prendre au piège. Comme les treize personnes qui m’ont envoyé un email avec l’émission en lien pendant la seule journée d’hier. Comme les 280 personnes qui ont réagit sur mon mur Facebook, en se disant scandalisées par une telle émission.

« Ces organisations se trouvent coupées du monde réel » dites-vous ? Je pense que c’est le contraire. Ces organisations vivent au quotidien ce que vous, bien penseur de gauche, refusez d’admettre. La situation des juifs en France et celle des Israéliens n’est pas reluisante. Ces deux groupes sont continuellement attaqués partout, dans presque tous les médias. Et c’est être aveugle et sourd que de le nier. Si les chiffres de l’antisémitisme sont si élevés en France, si le FN menace, c’est qu’il y a un véritable problème et il est tout à fait possible que deux animateurs de radio se lâchent, comme on se lâche régulièrement sur d’autres antennes de Radio France.

Cette émission fait la nique à Le Pen, Soral et Dieudonné ? Oui. Enfin elle l’aurait fait si cela avait été de l’humour. Ce n’est pas parce que l’on essaye de faire rire que c’est amusant. Et ce n’est pas parce que c’est à prendre au troisième degré que l’on doit se féliciter d’un sketch qui n’en a pas vraiment l’air. Ce n’est pas en disant : « les juifs font la même chose que ce que les nazis faisaient » que je vais rigoler. Même si c’est le petit-fils d’un déporté qui le dit. Même si c’est un déporté lui-même qui le dit.

Jonathan-Simon Sellem – JSSNews
Apprenez l’hébreu en ligne avec les meilleurs enseignants d’Israël

29 Réponses à Une émission de France Inter sème la discorde ; condamner ou applaudir ?

  1. BENIF Répondre

    1 mars 2012 a 12:21

    le probleme c est que sur les autres sujets tout le monde comprends que c est de l humour et des cliches…
    Alors que les propos antisemites et antisionistes sont aujourd hui retrouves dans les media, des partis politiques les soutiennent ouvertement : verts, extreme gauche et parfois meme le PS etc…
    C’est encourage aussi par les syndicalistes + la propagande arabe.
    Ce ne sont plus des simples cliches mais de la pure propagande que l on enfonce dans l esprit des gens
    Donc la le probleme n est pas celui de l humour mais de l effet qu il a Et a mon avis son effet ne fait qu alimenter ces messages pourris plutot que de les combattre !
    Et que dira Dieudonne demain ? bah quoi moi aussi c est de l humour c est de la provoc laiisez moi faire et pourra meme aller avec cette bande en proces il gagnera et fera jurisprudence.

    S’elever contre cette emission ce n est pas se positionner en victime c est malheuresement une obligation pour se proteger…

    • Julien Répondre

      1 mars 2012 a 15:03

      A la différence qu’il ne s’agit pas ici d’humour de ou de provoc, mais de se moquer des antisemites, la ou dieudonné se moque des juifs… la nuance est de taille !

  2. meller danielle Répondre

    1 mars 2012 a 12:36

    les actes de l extreme droite francaise est une atrocite mais il y a un certain ministre francais qui se prend pour Gobineau Toute l affaire DSK est un complot antisemite ,une nouvelle affaire Dreyfus Il n i a plus d avenir pour les juifs en France Dany de Carmiel

    • Ramatkal Répondre

      1 mars 2012 a 12:46

      Si DSK, n’avait pas la Parkinson de la braguette, rien de cela ne serait arrive. Un homme « bien » ne trompe pas sa femme (ses enfants ET sa communauté) avec la 1ere femme de ménage venue !!!

      • david c Répondre

        1 mars 2012 a 13:20

        Ramatkal : Trés juste !

    • ELIOT Répondre

      2 mars 2012 a 14:22

      L’affaire DSK un complot antisémite? Je vous rappelle que cette affaire s’est passée aux USA, pays qui ne rigole pas avec les histoires de moeurs (allez demander à Clinton ce qu’il en pense) et de surcroit un pays peu suspect d’antisémitisme. Vous prenez un très mauvais exemple d’antisémitisme en évoquant DSK qui a été soutenu en France par la plupart des gens qui n’hésitaient pas à évoquer un fantsmatique « complot anti-français ». De plus DSK est soutenu par les banlieues car il a toujours soutenu l’immigration, Anne Sinclair est allée jusqu’à condamner le débat sur l’islam en France. Non, ce n’est pas un exemple type d’antisémitisme, il y en a biens d’autres hélas bien réels ceux là, mais pas DSK…

  3. guycirta Répondre

    1 mars 2012 a 12:38

    En préambule, je voudrai souligner que j’adore l’humour même si ce sont les juifs qui en font les frais car je sais faire preuve d’autodérision.
    Mais je ne suis pas d’accord sur cet émission qui tombe bien mal, au moment où les critiques primaires et les boycotts contre Israël se multiplient dans le silence le plus total du gouvernement qui n’applique pas les lois qu’il fait voter pour punir de tels actes.
    De plus, cette émission satirique reprend les clichés les plus pourris qui deviennent des vérités aux yeux des personnes les moins averties à force d’être rabâché. En effet, tout le monde ne connaît pas la complexité du problème eu égard à la désinformation des médias et il est de bon ton aujourd’hui de critiquer Israël qui ne cesse d’opprimer ce pauvre peuple palestinien inventé de toutes pièces.Les esprits les moins malins reprendront à leur comptes ces propos nauséabonds.
    Selon la formule consacrée, critiquez,il en restera toujours quelque chose. Alors oui, aujourd’hui il y a des sujets sur lesquels il faut éviter de rire car les ennemis d’Israël prendront vraiment au premier degré ce genre d’humour.

  4. Ramatkal Répondre

    1 mars 2012 a 12:44

    Justement, le sketch ne peut etre bon que si l’auteur va jusqu’au bout de son délire antisémite, notamment quand il reprend tous les cliches MODERNES de cet antisémitisme pseudo antisioniste.

    il faut que l’on passe d’abord par la phase « j’ai envie de gerber », pour nous, et la phase « trop vrai, ils disent enfin la vérité » pour l’antisémite puant, pour qu’arrive le malaise quand l’autre « crétin » n’arrive pas à dire le mot Juif et dit juste « mais vous êtes J..? », qui n’arrête pas de dire qu’il n’est pas antisémite mais juste antisioniste mais qu’à la fin, après ses poncifs antisémites, il dit qu’il n’est pas antisioniste mais seulement antisémite. C’est tout simplement ÉNORME
    Là, est le vrai génie humoristique de la chose. Nous sommes trop habitue à des humoristes sans talents comme les 2bouz, et autre mongolien.

    La réaction de ces pseudo intellectuels qui ne comprennent rien est la même que celle des crétins qui écouteraient que du Rap et qu’un jour on leur mettrait du Bach, Chopin ou Brahms dans leur i-pod. Ils diraient : « Putain, c’est quoi cette daube ».
    La c’est pareil ……

    • Julien Répondre

      1 mars 2012 a 14:55

      Ramatkal je t’aime ;)

      Magnifique commentaire, rares sont ceux qui ont compris au lieu de faire de la condamnation primaire de ce qu’ils n’ont pas compris…

      • Ramatkal Répondre

        1 mars 2012 a 15:22

        arrête, tu va me faire rougir….. ;)

  5. guycirta Répondre

    1 mars 2012 a 12:48

    C’est justement trop fin pour que tout le monde ne le prenne pas au premier degré. La preuve !

  6. BEYER Répondre

    1 mars 2012 a 12:57

    Bonjour,

    Je suis toujours avec intérêt vos articles. L’antisémitisme vient surtout de l’extrême gauche (Poutou qui réclamait i y a peu la libération d’un activiste palestinien classé terroriste même par l’UE !) Je vote FN et je suis sans ambiguïté prosraélien, ayant eu une nourrice juive d’Afrique du nord, nous considérons qu’on ne peut pas être chrétien et antisémite, c’est une aberration religieuse.D’ailleurs, la plupart des extrêmistes (les vrais) sont parti, de gré ou de force et haissent MLP. Mais il na fautlaisser banaliser l’antisémitisme et la shoah car ce sont des sujets graves.Pour la mémoire des victimes, il ne faut pasen parler avec légèreté, ou systématiquement dans les émissions de radio ou de télé mais avec sérieux et lorsque le moment est choisi

  7. S. Jouro Répondre

    1 mars 2012 a 13:54

    « La réaction de ces pseudo intellectuels qui ne comprennent rien est la même que celle des crétins qui écouteraient que du Rap et qu’un jour on leur mettrait du Bach, Chopin ou Brahms dans leur i-pod. Ils diraient : « Putain, c’est quoi cette daube ».
    La c’est pareil …… »

    +1 !!

    Trop vrai,
    Il faut vraiment le vouloir pour ne pas déceler la parodie au bout de 10sec d’écoute.
    Déja quand le type n’arrive pas à dire: juif, on comprend…
    Désolé JSS, je suis de droite « lémahadrin » et pour une fois plutôt d’accord avec le « gauchiste » de LRDJ.
    Bien à vous.

  8. lachkar Répondre

    1 mars 2012 a 14:14

    NUL ARCHI NUL……

  9. amouyal Répondre

    1 mars 2012 a 14:53

    france inter c’est radio palestine ; y a t il une difference entre le pen et radio palestine ?

  10. Julien Répondre

    1 mars 2012 a 14:55

    Jonathan tu oublie un point essentiel dans ton article : l’aspect marketing !

    Tout le but de ne pas dire qu’il s’agit d’un sketch vise à produire le buzz (et ça fonctionne !)

    Et pour se moquer des antisemites/antisionistes, quoi de mieux que de ressortir LEURS phrases débile ?

    A ma connaissance lorsqu’on veut se moquer de la bêtise de quelqu’un, la meilleure façon est de lui ressortir ses âneries…

    Pour le coup, à part peut etre le jeu d’acteur qui est laissé au goût de chacun, je ne trouve aucun problème dans ce sketch, et pourtant je suis plus apte à tout condamner qu’à tout justifier…

  11. guycirta Répondre

    1 mars 2012 a 14:55

    S. JOURO tu es trop intelligent pour nous !

  12. commandant le goff Répondre

    1 mars 2012 a 15:26

    je comprends le malaise qu’inspire ce genre d’émissions ! l’antisémitisme n’est pas une plaisanterie ! pas besoin d’etre juif pour le savoir ! il suffit de vivre en france , tant dans les bleds que dans les cités et autres quartiers bobos pour connaitre la réalité du terrain ! breitman se prete à un jeu dangereux qui s’il est sans conséquence sur les beaux esprits est parfaitement nocif sur les esprits faibles !

  13. Jonat Répondre

    1 mars 2012 a 16:01

    Même si je suis d’accord avec Ramatkal et que j’ai, pour ma part, senti la parodie dès le début, il n’empêche qu’au lieu de casser le cliché, ils l’ont surexposé…

    • yehuda Répondre

      1 mars 2012 a 16:07

      C’est pas un peu fait pour ça, la satire ? Dénoncer la bêtise en la surexposant ?

      • Jonat Répondre

        1 mars 2012 a 17:19

        Bien, c’est là que le bât blesse ! la bêtise, ici, n’est pas dénoncée, elle est juste exposée grossièrement sans commentaires…
        Si l’on a réussi à douter de la satire, c’est bien que les temps ont, hélas, indubitablement changé, et que ce genre de propos est courant et banalisé aujourd’hui…
        On rit, en effet, sur une bêtise marginalisée, mais pas sur ce qui sert de propagande – à l’heure où l’on claviote – sur des millions de pages web et autres supports médiatiques…

  14. yehuda Répondre

    1 mars 2012 a 16:04

    Heeeu … Très franchement, j’ai trouvé ce petit sketch assez drôle. Très subtil, très fin. Un peu surjoué, mais probablement que c’est voulu, pour ne pas paraitre trop … réel.
    Après je peux comprendre ta réaction Jonathan, car il est vrai qu’il est probable que beaucoup d’antisé … euh d’antisionistes pourraient le prendre au premier degré, mais ce serait un tel affichage de leur bêtise. Ca pourrait même être l’objectif du sketch, j’ai envie de dire.
    On va tout de même pas s’empêcher d’apprécier l’humour (pour une fois qu’il est bon) sous prétexte que ceux qu’il vise risqueraient de le prendre au premier degré ?

  15. Désiré Répondre

    1 mars 2012 a 16:42

    Sur Inter (radio Paris dont seul le nom a changé) , j’écoute seulement « Le carrefour de Lodéon » et je prends bien soin de n’allumer mon poste qu’à 16H05 pour ne pas devoir subir le flash actualité .
    L’émission du samedi « La prochaine fois je vous je chanterai » est bien aussi .

  16. yohann Répondre

    1 mars 2012 a 19:54

    Moi je trouve le sketch plutôt bien fait avec un bon Laurent Lafitte comme d’habitude.
    Il faut vraiment être tordu pour le prendre au premier degré même si on tombe dessus par hasard.

  17. Marcoroz Répondre

    1 mars 2012 a 21:05

    Jonathan, bravo pour cet excellent billet, tu as trouvé les mots justes. Et je partage ton sentiment sans aucune réserve.

  18. strich Répondre

    2 mars 2012 a 10:04

    je suis consternée d’apprendre que c’es zabou breitman l’auteur de ce soit disant sketch, pour faire monter la mayonnaise de l’antijuif et anti israelien on ne pouvait pas faire mieux comme on dit en anglais,, il was a joke of bad taste ,et de plus de la part d’une juive

  19. Amicus Répondre

    2 mars 2012 a 13:13

    J’ai été révolté par cette émission. Un goût très amer m’est resté après avoir su que c’était une comédie et pour cause :

    Tous les propos tenus censément exagérés sont devenus des lieux communs partout en France ou en Belgique. On ne perçoit pas l’exagération car, par rapport à ce qui se dit tous les jours, il n’y en a pas!!!!!!!!!

    Cette émission, quel qu’ait été son but a propagé un message violemment antisémite.

    Quand je lis des gens « hilares » à l’écoute de la brève émission, je me dis que c’est une vraie catastrophe. La prison à vie ne serait pas assez pour les responsables de cette odieuse farce!

  20. Claude Pinault Répondre

    3 mars 2012 a 17:49

    Emission humoristique !!! A qui allez vous faire croire cela!!! en tous cas, à mon avis, regardez donc les commentaires , et vous verrez que le mal est fait !!!! hélas !!! certains prennent cela très au sérieux !!

    Je regrette cela ne passe pas !!! lorsque les commentateurs nous disent que « l’auteur dit des vérités et que cela passe mal !!!! » lorsque l’on nous dit que » les palestiniens sont spolliés » !!! croyez vous que ce soit vraiment humoristique ??? !!! ce sont eux qui sont des abrutis !!! des gens incultes qui dénigrent tout ce qui nous touche!!! peut on rire avec la comparaison des Juifs, actuellement sur leur terre, avec l’occupation nazis de Paris !!! allons !!! n’est ce pas ce que l’on nous reproche aujourd’hui ? et tout est à l’avenant !!! cette histoire d’ancêtres tournées en dérision !!! vous trouvez cela drôle pas moi!!! Ne voyez vous pas qu’ils reprennent les termes des Palestiniens contre nous !!! allons , le malheur c’est que beaucoup de gens les croient !!! il faut lutter de toutes nos forces contre des « humoristes » de ce genre!!! ne rien minimiser !!! c’est grave !!! nous n’avons pas besoin de cela, pour faire monter la haine encore et encore !!!!!

  21. Van Lone Répondre

    3 mars 2012 a 22:19

    Jonathan-Simon Sellem.
    « Plus la discussion avance, plus l’envie de dégobiller sur les enceintes de mon ordinateur monte. Plus les secondes défilent, plus je suis révolté. »; pour commencer, la colère méprisante est une preuve d’immaturité, et une bien mauvaise conseillère, elle n’est la preuve d’aucune grandeur. La brocarder comme un signe de bonté est symptomatique de ce que vous appelez les bien-pensants de gauche.
    Je vois un grand mépris dans ce passage: « Il a peut-être du applaudir des deux mains les animateurs de cette radio en se disant : « France Inter ? Tiens, faut que j’écoute plus souvent ! » ». Ce qui rejoint le problème qu’a l’air de poser le succès de Dieudonné. Est-ce à dire que les gens sont des crétins méchants, et que les intelligences supérieures des anti-racistes (du côté desquels se situe la bien-pensance, ne nous trompons pas) sont là pour maintenir un ordre moral ? Je fais partie des amateurs de Dieudonné, et je trouve scandaleux que des élites interdise à un artiste populaire (ce n’est pas un gros mot, et ces gens qui aiment Dieudo, comme moi, ne sont pas plus des crétins que vous) de se produire. C’est ça qui est grave, c’est du totalitarisme issu de terrorisme intellectuel. Je n’ai jamais eu d’actes ou de paroles sérieusement racistes parce que je ne le suis pas, mais avec humour, j’ai sorti des blagues de ce style, devant des Juifs, des Noirs, etc. Ce qui prime est juste l’humour, la puissance comique, et Dieudonné est le meilleur humoriste du moment, ni plus ni moins. Le plus courageux aussi.
    Il se déroule en ce moment un changement dans la conscience collective, et le terrorisme dont je parlais perd du pouvoir, son étreinte se desserre. Vos « colères », vos « rages », vos « envies de vomir » n’y changeront rien. Tout le monde est égal face à l’humour, tout le monde sur cette planète, massacres ethniques ou non.
    « cette émission est là pour montrer que les anti-sionistes sont antisémites »; rarement entendu pareil cliché grossier et suffisant digne d’un Claude Guéant. C’est du même niveau qu’un « commerçants = voleurs » ou « sionistes = nazis ».
    « Je suis anti-sioniste et pas antisémite », « les juifs disent avoir des ancêtres là-bas et moi au Congo, vais-je coloniser le Congo pour autant », « ce que font les juifs est identique à ce que faisaient les nazis »; et alors, quel(s) problème(s) ont ces phrases ? La dernière est une grossière caricature, d’accord. Mais de là à se révolter ? Ce qui se déroule en Israël/Palestine serait-il une situation normale à ne pas discuter, à ne pas critiquer ?
    Enfin, sachez que vos 280 « amis » Facebook ne représentent quasiment rien à l’échelle du peuple français. Autant dire que tout est terminé pour vous.
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *