La Jordanie refuse officiellement d’accueillir les réfugiés syriens d’origine palestinienne

Publié le : 11 avril 2012

Le journal Al Arab al Yawm rapporte que la Jordanie envisage la mise en place d’une «zone tampon» pour les réfugiés syriens d’origine palestinienne, entre la Jordanie et la Syrie, afin de ne pas les accepter en Jordanie. Cette zone tampon serait sous la supervision de l’ONU, et ne serait utilisée que pour y parquer les réfugiés arabes palestiniens en provenance de Syrie.

La frontière jordano-syrienne

La Jordanie a déjà reçue 95.000 réfugiés syriens fuyants les massacres d’Assad. Mais une fois de plus, les arabes rejettent les palestiniens quand il s’agit de passer à l’action et de les soutenir autrement que par des mots.

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

D’ailleurs, ce que fait la Jordanie aujourd’hui, la Syrie l’a fait il y a quelques années ! Après la chute de Saddam Hussein, la Syrie n’a pas accepté de recevoir les réfugiés palestiniens qui fuyaient l’Irak pour sauver leur, tout en permettant à des centaines de milliers d’autres réfugiés irakiens d’entrer en Syrie. Dans ce cas, également, une zone tampon avait été créé entre la Syrie et l’Irak, où les Palestiniens – et seuls les Palestiniens – ont été laissés face à eux-mêmes, jusqu’à ce que le Haut Comité aux Réfugiés réussissent à trouver des pays prêts à les accepter. Ce processus a pris des années, et les Arabes, même avec autant d’Etats, y compris les Arabes palestiniens eux-mêmes – refusaient d’accueillir ces descendants de palestiniens.

Il y a un 480.000 descendants de palestiniens en Syrie. Jusqu’à présent, seule une poignée a cherché refuge en Jordanie, mais la Jordanie veut les garder hors du pays. Ils disent que permettre aux palestiniens d’entrer en Jordanie créerait un «dangereux précédent» pour la Jordanie.

Cette discrimination contre les palestiniens est considérée comme normal pour les Etats arabes, et aucune ONG dénonce ce mépris flagrant, ce terrible apartheid qui touche les palestiniens.

Paul Berda – JSSNews
Rejoignez JSSNews sur Facebook !

 

Print Friendly

8 Réponses à La Jordanie refuse officiellement d’accueillir les réfugiés syriens d’origine palestinienne

  1. TAIEB Répondre

    11 avril 2012 a 07:02

    Comme je les comprends…..lls seraient bien mieux en Eretz non? Ben non! J espère que personne à la Maison ne pense cela

  2. aaron Répondre

    11 avril 2012 a 11:08

    cela prouve bien que personne ne veut de ce peuple de clochards

  3. Daz Répondre

    11 avril 2012 a 12:00

    Mais c’est pas bon ça !
    A force de séparation, ils commencent à forger des arguments que certains pour user pour justifier que « oui le peuple palestinien existe, vous voyez bien, à chaque fois on les refoules mais pas les autres ».

    D’ailleurs ils font comment pour les reconnaître?

  4. Guycirta Répondre

    11 avril 2012 a 14:53

    On comprend mieux pourquoi les arabes israéliens ne sont pas pressés de rejoindre leurs frères palestiniens. Il fait si bon vivre en eretz qu’ils critiquent tant.

  5. popi soudure Répondre

    11 avril 2012 a 16:51

    tu parles que la jordanie ne veut pas de palos syriens ! le petit roi ne voudrait pas d ‘ un 2éme éventuel septembre noir ! avec les palos son père a vite réglée l ‘ histoire ! mais aujourd ‘hui ce serait sûrement une toute autre histoire ……………….!

  6. Laurent Répondre

    11 avril 2012 a 21:37

    Interdits de séjour dans leur propre pays, c’est malheureux quand même…
    http://www.mythsandfacts.org/conflict/mandate_for_palestine/1922-mandate_for_palestine.jpg

  7. Gérard Pierre Répondre

    12 avril 2012 a 23:16

    En résumé :

    Il y aurait des « palestiniens » dans la bande de Gaza, grassement subventionnés par la communauté internationale, et dont l’intérêt n’est pas que les choses changent !

    Il y aurait aussi des « palestiniens » en Judée et en Samarie, mais ils sont fâchés avec les « palestiniens » de Gaza et revendiquent l’appropriation, au nom d’une soit disant « palestine », de ce territoire précédemment dénommé Cisjordanie jusqu’en 1967 ! ! !

    Or les « palestiniens » de Judée et de Samarie sont de même sang que la reine Rania de Jordanie, …… qui ne veut pas entendre parler d’eux !

    Il y aurait également des « palestiniens » au Liban, mais sans aucun droit civique et sans possibilité d’obtenir la nationalité libanaise ! …… pas très en cours du côté hezbollah, … si j’ai bien compris !

    Il y aurait aussi des « palestiniens » en Syrie, que messire Assad ne porte pas particulièrement dans son cœur mais que la reine Rania, et son séduisant époux, n’entendent pas plus accueillir que ceux du Liban, de la Judée ou de la Samarie !

    …… sans oublier bien sûr les « palestiniens » de nationalité israélienne qui aiment Israël comme le ver aime la pomme !

    Finalement, ce ne serait pas un peu des sacrés fouteurs de merde ces « palestiniens » qui n’ont pas de langue propre, pas de culture propre, …… pas de solidarité entre eux, … DONC PAS D’UNITÉ ?

    Quand est-ce que l’ONU va enfin ouvrir les yeux sur les agissements de ces gens juste bon à pulvériser leurs semblables, à commencer par leurs propres enfants ?

  8. Emmanuel Levy Répondre

    14 avril 2012 a 18:01

    Mais jusqu’à quand ??

    La « Palestine » c’est la Jordanie, ils n’ont qu’à y aller vivre, mais personne ne veut de ces voyous… Par contre si Israel ne les accepte pas, alors Israel est un état « raciste » et tout le bla bla … mais si c’est un pays arabe « leur frères » là pas question, ils ont le droit et tout ça…

    C’est abominable, le « peuple palestinien » est une invention britannique lors de l’indépendance, et après c’est devenu l’alibi pour tous les antisémites de merde qui derrière leur « antisionisme » cachent leur antisémitisme… parce que ne n’oublions pas, un l’antisionisme, est une forme extrême d’antisémitisme …

    C’est une honte … Mais Israel vaincra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *