Après avoir plastiqué le zoo de Gaza et avoir peint des ânes en zèbres : visitez le zoo des animaux morts de Khan Younes !

Publié le : 21 avril 2012
Print Friendly

Après avoir peint des ânes avec des lignes blanches pour faire croire aux enfants qu’il s’agissait de zèbres, après avoir plastiqué l’intégralité du zoo de Gaza en 2009 pour « prendre les Israéliens au dépourvu » (voir la vidéo ici) lorsqu’ils sont entrés dans le zoo lors de l’opération Plomb Durci (notez que les explosifs étaient directement liés à l’école adjacente au zoo), voilà que le zoo de Gaza innove de nouveau. Dès à présent, il est possible au visiteur de voir des animaux morts !

Tigre, lionne, singe, porc-épic et flamant rose ont retrouvé leurs enclos… après être passés par la case taxidermie. Ces attractions empaillées coûtent beaucoup moins cher à entretenir que leurs congénères vivants : un avantage non négligeable quand on sait que le gouvernement du Hamas refuse même de payer du fioul pour les habitants de cette ville côtière, malgré le fait qu’il reçoive pour cela de l’argent de la part de l’Union Européenne.

Le problème, c’est que « les Palestiniens n’ont aucune culture en ce qui concerne les techniques d’empaillages ». Ce sont donc des autodidactes qui ont bourré 10 animaux morts avant de les présenter au public. Ces autodidactes ont donc consulté Internet pour pouvoir s’y prendre du mieux possible.

Inscrivez-vous à la newletter de JSSNews

Le zoo de Khan Younes comporte aujourd’hui 65 animaux vivants, y compris des autruches, des singes, des tortues, des cerfs, des lamas, des lions et des tigres. Mais selon l’agence de presse AP, « ils n’ont pas l’air d’être en meilleur forme que les animaux morts ». La raison : « les enfants envoient aux bêtes du chocolat et des chips. Les animaux malades sont mal soignés ».

Les animaux vivants ont été importés illégalement par des tunnels sous la frontière égyptienne qui maintient toujours un embargo sur Gaza.

Malgré tout, le propriétaire du zoo met la responsabilité de la maladie de ses animaux sur… Israël ! Il affirme que pendant l’opération «Plomb durci», des animaux sont morts de faim puisqu’il ne pouvait pas nourrir les bêtes.

Benjamin Amsellem – JSSNews
Rejoignez JSSNews sur Facebook !  

 

10 Réponses à Après avoir plastiqué le zoo de Gaza et avoir peint des ânes en zèbres : visitez le zoo des animaux morts de Khan Younes !

  1. Gally Répondre

    21 avril 2012 a 23:10

    Sérieux, son singe, il fout les jetons ^^

    Par contre, j’adore comment les enfants du « camp de concentration à ciel ouvert » nourissent les animaux : au chocolat… Aller donc demander à un gamin du Darfour ou du Biafra ce qu’il ferait du premier morceau de chocolat qu’il verrait de sa vie : m’étonnerait fortement qu’il le donne à un animal…
    Mais bon, vu les 15 à 20% d’obésité infantile qu’il y a selon l’OMS à Gaza, c’est peut être un moindre mal…

    • Daz Répondre

      22 avril 2012 a 01:46

      C’est la première chose à laquelle j’ai pensé, avec leur obsession envers le misérabilisme suprême.

  2. Margot Répondre

    21 avril 2012 a 23:12

    Le directeur du zoo explique qu’il est difficile d’acquérir des nouveaux animaux à cause des frontières contrôlés (de manière arbitraire?) par l’autorité israélienne.
    De plus, ils n’ont plus le personnel requis depuis l’opération plomb durci.
    Enfin, il n’y a pas de vétérinaire pour le zoo. Si un animal tombe malade, leur seul solution est d’appelé un vétérinaire en Egypte qui leur donne des consignes par téléphone.
    Cette manière macabre d’exhiber des animaux est une des dernières attractions pour les enfants, stressés et pris au dépourvu, avant de tomber entre les mains des terroristes.
    Merci,
    Margot

    • Liam Répondre

      22 avril 2012 a 00:02

      « à cause des frontières contrôlés (de manière arbitraire?) par l’autorité israélienne. »
      Ah bon, c’est Israël qui contrôle la frontière hamastan/Egypte ?
      Quand au « stress » des enfants Gazaouis, qu’ils s’en prennent à leurs colons de parents qui veulent voler les terres juives au lieu de retourner vivre dans leur Egypte/Liban/Syrie… natals, plutôt qu’à leurs voisins qui ne leur ont rien demandés, et sont encore assez truffes pour les soigner gratuitement.
      http://www.dreuz.info/2010/07/article-la-vie-l-amour-l-amore-par-jean-patrick-grumberg-53586945/
      Va donc lui parler, à cette « mère », du stress de son enfant…

    • Gally Répondre

      22 avril 2012 a 00:13

      C’est cela oui, Une des dernières, avec les centres commerciaux géants, les parcs aquatiques, les clubs d’équitations, …
      http://jssnews.com/2011/07/13/un-article-passionant-sur-le-luxe-a-gaza-paru-dans-la-presse-arabe/

      Pauvres gamins palestiniens qui en plus de leur obésité infantile et du climat de haine dans lequel ils sont élevés doivent se contenter de loisirs que les gamins africains, indiens, sud américains des favelas, syriens en train de se faire massacrer… mépriseraient évidemment, n’est ce pas ?

      Pouvez vous nous faire le plaisir d’aller étaler vos mensonges, ou votre ignorance crasse alimentée à la propagande, ailleurs ? Vous trouverez de nombreuses plateformes pour ce faire, ne vous inquiétez pas, la médiocrité est apprécié dans biens des milieux.

  3. Benif Répondre

    21 avril 2012 a 23:12

    Ce dont ils ne manqueront jamais la bas ce sont : les ânes !!! Une vraie surpopulation de cette espèce !!

    • gardinière Répondre

      24 mai 2012 a 14:54

      Vous rendez-vous compte de ce que vous dites?

  4. Guycirta Répondre

    21 avril 2012 a 23:56

    Ce sont des barbares avec les hommes. Comment voulez-vous qu’ils se comportent autrement avec les animaux.

  5. méfaresh01 Répondre

    22 avril 2012 a 00:24

    CELA SUFFIT, JSS-NEWS !!! HALTE A LA CRITIQUE FACILE ……..

    Parce qu’il faut être honnête et informé n’est pas, JSS ???

    ALORS……….

    Alors, notre informatrice au MOSSAD, la capitaine B’dikha SHAKRANA nous fait savoir que le Zoo de Gaza, tant décrié dans votre article, a des projets à la fois originaux et culturels.

    Le plus intéressant: Ecrire l’ « Histoire glorieuse de la lutte du Peuple Pâle-hestinien » en utilisant une nouvelle écriture.

    Pour ce faire, ils vont donc présenter les « Héros » de cette fresque historique : ARAFAT, ABBAS, MESHAL, HANIYE, BARGHOUTI….. ETC …………………. EMPAILLES !!!

    VOILA UNE BONNE IDEE!!!

  6. Bereshitim Répondre

    22 avril 2012 a 11:41

    Des animaux morts comme attractions tourristiques ? Quoi de plus normal en somme puisque seule la mort peut resurgir du sol de l’islam . Quant a Israel , il a juste l’un des plus beaux centres aquatiques du monde , ses zoos principaux disposent des toutes dernieres technologies , les veterinaires sont au moins dix a y travailler et les universités Israeliennes offrent des cursus d’etudes dans ce sens la . Hormis cela , c’est vrai qu’Israel est le plus cruel envers le monde animalier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *