Le Hamas condamne Boualem Sansal, un écrivain algérien invité au Festival du Livre de Jérusalem

Publié le : 28 avril 2012
Print Friendly

Le Ministre de la culture -sic- du Hamas à Gaza a « condamné », mercredi, le grand écrivain algérien Boualem Sansal pour son intention de se rendre à la Foire Internationale du Libre de Jérusalem, prévue entre le 13 et le 18 mai 2012.

L’écrivain le de Rue Darwin, a annoncé sa participation au festival de Jérusalem. Dans une déclaration à la presse, le mouvement islamiste Hamas parle de la venue du romancier comme d’un « crime contre un million et demi de martyrs algériens qui ont sacrifiés leurs vies pour la liberté de l’Algérie sous l’occupation française. »

De plus, toujours selon le Hamas, c’est »un crime contre le peuple palestinien, toujours en difficulté, et qui paye le prix martyr avec du sang, des blessures et de la souffrance. »

Le ministère du Hamas affirme qu’il y a là « collusion flagrante avec les crimes de l’occupation contre le peuple palestinien » et qu’ainsi l’auteur se rendrait coupable de la légitimation de ces crimes.

Le Hamas a jugé que cette participation est inacceptable et doit être rejetée par tous les écrivains des Arabes; musulmans et libéraux du monde. Les terroristes palestiniens souhaitent décourager l’écrivain de participer à ce festival au nom de la « liberté ».

Ce mouvement islamiste réclame par ailleurs que le gouvernement algérien « dénonce et condamne une telle participation » et qu’il prenne un « rôle efficace pour rejeter la gravité  de cette démarche. »

Enfin, le ministre du Hamas en personne a appelé à un boycott de l’écrivain algérien dans le monde arabe s’il venait à participer à cet évènement culturel.

Voilà une bien curieuse façon de défendre les idéaux de « liberté » que de vouloir forcer quelqu’un à ne pas participer à un festival, qui plus est littéraire.

Boualem Sansal est connu pour son rejet de le religion. Dans une interview donnée à l’Express en 2011, il s’explique de la manière suivante : « La religion me paraît très dangereuse par son côté brutal, totalitaire. L’islam est devenu une loi terrifiante, qui n’édicte que des interdits, bannit le doute, et dont les zélateurs sont de plus en plus violents. Il faudrait qu’il retrouve sa spiritualité, sa force première. Il faut libérer, décoloniser, socialiser l’islam. « 

Antoine Chatrier – JSSNews
La comparaison de tarifs de plus de 750 compagnies pour partir à Tel Aviv. C’est sur airtelaviv.com

 

19 Réponses à Le Hamas condamne Boualem Sansal, un écrivain algérien invité au Festival du Livre de Jérusalem

  1. mamou Répondre

    28 avril 2012 a 03:53

    Vous auriez pu citer « Le village de l’Allemand », un roman formidable ou l’un des personnages, fils d’immigré algérien découvre que son père est un ancien nazi, gardien d’un camp de concentration. Ce qui permet à l’auteur d’établir progressivement une équivalence entre islamisme moderne et nazisme passé. Un roman dont vous devriez recommander la lecture à tous vos internautes.

  2. Marock Répondre

    28 avril 2012 a 04:23

    « la Foire Internationale du Libre de Jérusalem. »

    Un beau titre pour un roman, ou un film,  » Le Libre de Jérusalem. »

    Mais ça risque de foirer cette lutte finale, internationale.

    :lol:

  3. Flytox Répondre

    28 avril 2012 a 10:15

    Aux tyrans du ramasse,

    Monsieur Boualem Sansal est un algérien libre, sans chaines ni boulets arabo-islamistes attachés aux pieds. Libre de penser, libre d’agir,libre, free Messieurs ! un mot qui n’existe sans doute pas dans votre vocabulaire. Sachez s’hab de la ramasse, que les algériens :

    1) ne sont pas tous arabes,
    2) ne sont pas tous musulmans,
    3) ne sont pas tous obligatoirement pro-palestiniens,
    4) que beaucoup (arabes ou pas) se foutent royalement de votre solidarité inter-arabe obligatoire, imposée, enfoncée dans la gorge de toute personne née en Afrique du nord.

    Que faisiez-vous aux temps chauds, quand des algériens se faisaient rôtir par vos coreligionnaires islamistes (FIS GIA) dans les maquis ?
    Quand des femmes, des fillettes se faisaient enlever et violer ?
    Vous exultiez ! Eh bien dansez maintenant !
    Monsieur Sansal fait ce qu’il lui plait et pense ce qu’il lui plait : c’est cela la démocratie.

    Israël est un pays démocratique n’en déplaise à tous les martiens (petits hommes verts ou rouges) de la planète.

    Perso en tant que Kabyle, je soutiens et admire le libre Mr Sansal,je soutiens et admire aussi Israël ; ce petit pays entouré par des nécrosophes et nécrophiles à leurs heures.

    Vive Israël, vive Mr Sansal le démocrate et vive la Kabylie libre et indépendante.

    • Michel C. Répondre

      29 avril 2012 a 10:34

      Ah il me prend à rêver, depuis que je suis tout petit, que l’être « humain » penserait comme vous Monsieur.

      Un petit coup de « Flytox » sous les éviers, là où se cachent les malfaisants et hop le monde deviendrait meilleur.

    • aweqas Répondre

      29 avril 2012 a 15:09

      J’adhère totalement à ton commentaire éclairé de sagesse et d’intelligence !

  4. djurdjura Répondre

    28 avril 2012 a 11:31

    Boualem Sansal n’est pas un lobotomisé comme les aiment les crapulent islamistes du Hamas, c’est un homme libre dans un pays d’enchainés à la pensée unique arabo-salafiste, son soutien va aux vrais combattants de la liberté pas aux fossoyeur de l’humanité.

    http://www.siwel.info/Boualem-Sansal-reaffirme-son-soutien-a-l-autonomie-de-la-Kabylie-et-appelle-au-reveil-amazigh-en-Algerie_a3282.html

  5. pulée Répondre

    28 avril 2012 a 12:53

    Bravo Monsieur Sensal pour votre participation au festival de Jérusalem. Ce n’est pas vous qui avez déclaré que seuls les kabyles étaient capables instaurer la démocratie en Algérie.
    quand au Ministre de la culture du Hamas à Gaza qu’il continue à cultiver sa fascination pour les mensonges et l’instrumentalisation.
    En ce qui concerne les pseudo 1.5 millions de martyrs algériens qu’on me refile les noms, prénom,adresse ainsi que la filiation de ces soit disant 1.5 millions de martyre. N’oublions pas non plus les 2 faux millions de moudjahidines. Toujours dans l’exagération, dans les superlatifs ces cons d’arabo muzz.

  6. Tamara Répondre

    28 avril 2012 a 17:04

    M.Boualem Sansal est un homme libre, courageux, ayant le sens de la justice et de la répartie. A travers ses livres, on sent son impuissance à pouvoir faire quelque chose pour les algériens, et pour le monde en général, et je suis heureuse de voir sur ce site, des personnes qui le soutiennent et pensent comme lui. Du fond de notre fauteuil, nous tous pensons que les uns et les autres sont différents de nous, et je constate avec plaisir que depuis quelque temps, nous parviennent des échos d’adhésion à la Vraie Liberté, du Maroc, d’Algérie et un peu d’ailleurs. Merci Fytox, merci Djurjura, merci d’être ce que vous êtes et merci M. Sansal à qui j’apporte mon modeste soutien. M. Hessel et consors avec l’Internationale, ne devraient pas soutenir un parti comme le Hamas qui persécute son peuple et ceux qui ne pensent comme lui.
    Avec toutes mes meilleures pensées à vous tous.
    Tamara

  7. Hanael du Canada Répondre

    28 avril 2012 a 19:16

    Shalom, tout d’abord, laissez-moi souhaiter à tous les israéliens et aux Juifs du monde entier bonne anniversaire pour Israel ! Même si je n’écris pas souvent, vous restez dans mon coeur, et chaque jour et plusieurs fois par jour, je regarde JSS et les news sur Israel.

    à tous nos amis de la planette: que vous soyez en Europe, ou partout dans le monde svp soyez solidaire de nous, Canadiens, en signant, tout comme nous le
    faisons pour vous lorsqu’il faut vous soutenir, merci de signer et de faire circuler en grand nombre !

    “Non seulement nous, Canadiens patriotes, avons le droit mais aussi la responsabilité de protéger nos frontières de ceux qui ont le potentiel de commettre
    des actes terroristes à l’intérieur de notre Canada bien-aimé. Si Omar Khadr revient au Canada et est remis en liberté, il sera un modèle pour les Canadiens
    jihadistes et pourrait ranimer la branche canadienne de l’Al Qaeda.” *

    Signez la pétition pour dire NON au retour d’Omar Khadr ici:

    http://www.gopetition.com/petitions/stop-terrorist-omar-khadr-from-returning-to-canada.html

  8. Atikva Répondre

    28 avril 2012 a 22:47

    En Egypte, ce sont les «stars» de l’écran qui sont traînées devant les tribunaux pour «provocation» ayant entraîné des «comportements inappropriés».

    En Turquie, c’est le pianiste Fazil Say qui s’expatrie pour échapper à l’intolérance et à la censure dont il a été victime après avoir admis qu’il était athée.

    En Algérie, c’est M. Sensal qui pourrait bien être forcé de s’expatrier également si la colère du Hamas, qui s’arroge le droit de contrôler ses déplacements et de les condamner dès lors qu’il s’agit d’Israël, est suivie d’effet dans son pays.

    Ceux parmi les dissidents (c’est-à-dire les plus intelligents et les plus énergiques de la population) qui ont pu le faire ont déjà abandonné l’enfer islamique des frères musulmans pour venir vivre sous des cieux plus civilisés ; maintenant c’est le tour des artistes, et il faut espérer qu’ils ne tarderont pas trop à quitter le navire qui prend l’eau. Bientôt il ne restera plus que des troupeaux apeurés menés à la shlague par des barbus sadiques.

    Le goulag fait tache d’huile dans les pays méditerranéens. Et les medias collabos d’Europe continuent à encenser les « palestiniens » et le printemps arabe. Quand va-t-on se décider à les boycotter tous, ne serait-ce qu’entre 19 et 21 heures, disons un soir par semaine pour commencer ?

  9. Teboul armand Répondre

    29 avril 2012 a 00:23

    Une religion codée ,minutée.segondee/
    Une interdiction de penser,d,interpréter de douter
    Une religion obscure qui ne peut que produire du ko.
    L,islam et ses prédicateurs l,islam qui appel àu châtiment
    Quand on le critique .le coran est un condense que dieu n,à
    Pas écrit en tout cas pas cette aviliisation des masses.

  10. méfaresh01 Répondre

    29 avril 2012 a 01:23

    C’est curieux comme ces gens du Hamas sont toujours partants pour critiquer, condamner, voire exécuter toute personne qui « stupidement » a conscience qu’au proche-orient existe un petit état démocratique où bouillonnent des activités culturelles, industrielles, artistiques, agricoles……..
    Si encore ils se contentaient de se voiler la face (ça les connaît !) et de détourner le regard….Non! Ils veulent aveugler les autres !!

    Eh bien, il va falloir qu’ils reviennent à la réalité…Mais NON!!! Ils n’y reviendront jamais! Tels des déments profonds, ils se sont enfermés dans leur cercueil tapissé de haine et de négation de la vérité… Considéraei

  11. méfaresh01 Répondre

    29 avril 2012 a 01:32

    Je disais…
    Considérant le Monde à travers le prisme déformant de leur délire haineux, ils voient en un homme libre un horrible traître. Bien sur, l’entité israëlienne distante de 20 mètres n ‘existe que sous la forme d’une cible mille fois visée.
    Et si encore ils en restaient là….Mais, NON!!! Non contents de nier l’évidence et de condamner tout individu qui défie leur  » pensée unique », ils sèment la mort par fusées interposées depuis des années…

    Alors, si par hasard, leurs « ennemis sionistes », las de voir leurs villages bombardés, leurs enfants tués, leur économie atteinte….. et leurs visiteurs étripés …..Pourraient avoir l’ idée d’ euthanasier le fou furieux qu’on ne peut guérir…..

  12. sunset Répondre

    29 avril 2012 a 13:36

    mr sansal represente la fine fleur intellectuelle de l Algérie et un grand écrivain , j ai été absolument renversé a la lecture de l exellent  » le village de l allemand » ou bien  » post restante Alger  » , tout aussi criant de vérité et d analyses objectives sur l algerie , pleins de poésies également dans le style …effectivement extrêmement courageux ….je me souviens d avoir pensé a la lecture qu il finirai a la manière d un salman rujdi par avoir de sérieux problemes car dans ce « monde islamique  » il est effectivement si malvenu et si dissident d avoir un cerveau et de réfléchir ..encore plus d écrire avec une telle maestria , il est si incroyable pour ceux qui n ont que la haine et la bêtise comme véhicule d entendre le bon sens et l intelligence ( du coeur ) aussi et plus que tout la vérité nue et sans fard …je voudrai simplement dire a mr sansal a quel point je l admire et aux autres qui ne l aurais pas lu a quel point il est enrichissant de le lire .

  13. Bensalem Répondre

    29 avril 2012 a 20:42

    ahahah,c’est la meilleure celle la…
    l’amitié arabe,ça m’a toujours fait marrer…connerie,quand nos ancetres tombaient sous les balles françaises,j’ai jamais entendu parler de l’amitié arabe…quand nos kabyles tombaient sous les balles algeriennes,et les balles terroristes,ces chiens d’islamistes étaient contents,et maintenant ils se permettent meme de nous dicter ce que l’on doit faire ou pas…et bien que je deplore la situation des palestiniens,qui,je suis sur n’ont jamais rien demandé de plus que vivre tranquillement,celle ci ne m’empecherai jamais de faire ce que je veux,et si je suis invité a jerusalem,alors j’irai a jerusalem…
    le hamas n’a qu’a se cogner la tete contre le mur si sa lui deplait

  14. loudiv Répondre

    30 avril 2012 a 00:04

    boualem sansal vit tranquilement a boumerdes parmi ses concitoyens et pourtant il n a jamais hesite a exprimer ses idees fussent elles derangeantes…pourtant en algerie, si on derange ou si on tente de porter atteinte au « modele algerien » instaure et institutionalise,et bien on est liquide, et tres vite.aussi il est l’exception algerienne ou alors il a un sacre secret.

  15. Gérard Pierre Répondre

    30 avril 2012 a 02:02

    Évoquant la présence française en Algérie Boualem Sansal a écrit :

    « En un siècle, à force de bras, les colons ont, d’un marécage infernal, mitonné un paradis lumineux. Seul l’amour pouvait oser pareil défi, … Quarante ans est un temps honnête, ce nous semble, pour reconnaître que ces foutus colons ont plus chéri cette terre que nous, qui sommes ses enfants. »

    C’est également lui qui écrivait déjà avec lucidité :

    « Trente ans après l’indépendance, nous voilà ruinés, avec plus de nostalgiques que le pays comptait d’habitants et plus de rapetoux qu’il n’abritait de colons. Beaucoup d’Algériens regrettent le départ des Pieds Noirs. S’ils étaient restés, nous aurions peut-être évité cette tragédie. »

    On conçoit donc que cet écrivain atypique puisse « agacer » le hamas !

  16. Bibi 001 Répondre

    30 avril 2012 a 07:38

    Boualem Sansal, je ne connaissais pas; il me donne envie de le lire. Parce que dans ce noir pays devenu, l’Algérie, il y a une lumière possible. Et un possible prix Nobel de la Paix à décerner. Enfin, un vrai humaniste universel, pas un droit-de-l’hommiste hypocrite type collabo genre Hessel.
    Merci, Monsieur, avec mes respects.

  17. sunset Répondre

    30 avril 2012 a 12:51

    Salman RUSHDIE

    Si la religion musulmane est aussi forte et aussi clair que ça…. Pourquoi aller détruite un petit écrivain qui la critique ?

    Si la critique d’un seul est de nature à remettre en cause la foi, le texte, ou ses fondements…. Ou représente un danger… n’est ce pas là la meilleure preuve du dévoiement du texte original par les extrémistes et la peur que les faiblesses d’interprétation amènent les gens à réfléchir et à se positionner ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *