Première crise diplomatique importante entre l’Arabie Saoudite et l’Egypte depuis 34 ans

Publié le : 29 avril 2012

L’Arabie Saoudite a annoncé samedi qu’elle avait rappelé son ambassadeur d’Egypte « pour consultations » et a fermé son ambassade et ses consulats dans le pays pour des raisons de sécurité.

C’est la première rupture publique entre les deux principaux Etats arabes depuis soulèvement populaire de l’année dernière en Egypte qui a forcé Hosni Moubarak, un proche allié de Riyad,  à fuir le pouvoir.

L’ambassade saoudienne du Caire

Le chef du conseil militaire égyptien, Mohamed Hussein Tantawi, a déclaré dans une déclaration rapportée par les médias d’Etat, ‘être surpris par la décision saoudienne et travailler pour combler le fossé » entre les deux pays.

Des manifestations en dehors de l’ambassade d’Arabie Saoudite au Caire ont éclaté ces derniers jours. L’Arabie Saoudite a peur que des « tentatives d’assauts » soient organisés par les manifestants, comme ce fut le cas lors de l’assaut de l’ambassade d’Israël au Caire il y a plusieurs mois.

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

Vendredi, après la prière, près de 1000 manifestants ont marché devant la mission, exigeant la libération d’égyptiens détenus dans les prisons saoudiennes. Plusieurs manifestants ont même jeté leurs chaussures sur le bâtiment, un geste « insultant » dans la culture islamique.

C’estla première fois que Riyad recourt à cette solution extrême qui consiste à fermer ses représentations au Caire. On est loin de la période bénie du «raïs» Moubarak durant laquelle les deux gouvernements filaient le parfait amour. Les islamistes de la place Tahrir ne veulent visiblement plus que l’Egypte s’acoquine avec la monarchie wahhabite.

La fermeture de l’ambassade saoudienne en Egypte est sans précédent, à moins de remonter à 1978. A l’époque, Ryad avait rompu les relations diplomatiques avec le Caire après la signature du traité de paix de Camp David avec Israël. Mais cette rupture imposée par une résolution du sommet arabe de Bagdad n’avait pas affecté les relations économiques ni les travailleurs immigrés égyptiens en Arabie.

Aujourd’hui, par contre, le différend est purement égypto-saoudien. Des Saoudiens qui pourraient commencer à compliquer la vie aux deux millions d’Egyptiens qui travaillent dans le Royaume et qui rapatrient chaque année plusieurs milliards d’euros, plus que les revenus du Canal de Suez.

Si une solution n’est pas rapidement trouvée à la crise, c’est aussi l’aide économique saoudienne à l’Egypte qui pourrait être affectée. Ryad s’était engagé à fournir près de 5 milliards de dollars au Caire. Autant de raisons qui poussent la diplomatie égyptienne à adopter les positions saoudiennes dans l’affaire Gizawi. Reste à convaincre une opinion publique égyptienne très remontée contre l’Arabie Saoudite.

Niso Amzar – JSSNews
Paris-Tel Aviv à partir de 285 € ! C’est sur airtelaviv.com

 

Print Friendly

8 Réponses à Première crise diplomatique importante entre l’Arabie Saoudite et l’Egypte depuis 34 ans

  1. KESEM Répondre

    29 avril 2012 a 12:59

    cela chauffe il faut être attentionné

  2. Camille Répondre

    29 avril 2012 a 13:40

    De toute façon le M-O rentre dans une zone de très forte turbulence s’il s’entretue entre eux sa gênera qui franchement ? Quand à l’aide économique l’Arabie saoudite promet toujours de l’argent mais il donne jamais !!

  3. Serge Belley Répondre

    29 avril 2012 a 14:50

    Comme c’est curieux, ce pays a toujours besoin de la charité d’autres pays pour vivre. Combien de pays donne ainsi des milliards de dollars
    et qu’obtiens t-on en retours? Un pays comme l’Égypte qui dispose d’une armée a faire rougir celles de certains pays développés et qui n’ont pas d’ennemis en temps que tel? Et pendant ce temps ce pays est pourri de misère de toutes sortes.

  4. méfaresh01 Répondre

    29 avril 2012 a 15:24

    Et voilà !!!! Le portail de l’ ambassade d’Arabie se retrouve  » décoré  » d’une Magen David…..Encore quelques temps et il vont poser…..
    UNE MEZOUZA !!!!

  5. Eric Répondre

    30 avril 2012 a 08:19

    Oui une etoile de David sur le pilier de l ambassade saoudienne trop cool ..effectivement bientot une mezouza :) ben laden doit se retourner au fond des oceans…un an apres sa mort subite sous les balles d un m16!
    Neanmoins je trouve etrange cette rupture…

  6. Bensouil Répondre

    30 avril 2012 a 17:29

    Mais non l’étoile de David sur le mur de l’ambassade saoudienne au Caire, démontre, selon une partie de l’opinion égyptienne, que Riyad roule au profit des américains et des sionistes? Clair, net et précis?

  7. DAVID BAR TZION Répondre

    9 août 2012 a 01:15

    Si je comprends bien la situation est la suivante au MO:

    Les égyptiens tombés aux mains des frères musulmans décident de se foutre sur la gueule avec les saoudiens et les quataris qui haissent Israël au plus haut point.

    Assad qui était un des plus grands ennemis d’Israël est en train de se faire sortir par les sunnites avec les frères musulmans en tête avec l’appui de la turquie qui soutient lIHH qui a envoyé sa flotille terroriste à Gaza.

    Au Liban voisin Nasrallah tremble pour ses fesses que les cinglés sunnites appuyés par les saoudiens ne veuillent le dégommer.

    Enfin en Iran l’économie se casse la gueule à la vitesse de la lumière depuis que le prix du poulet a été multiplié par cinq. Les manifestations d’opposition à la république islamique ne sont même plus réprimés faite de forces de sécurité.

    Bref les ennemis d’Israël se tapent sur foutent tous sur la gueule, un peu comme si en 1967 l’Egypte et la Jordanie avaient déclaré la guerre à la Syrie et à l’Irak. Perso je n’y vois aucun inconvénient qu’ils continuent donc à se taper entre eux. Quand au tourisme hallal qu’ils le dévelloppent le plus possible, cela fera fuir tous les touristes occidentaux qui iront fair un tour en Israël. D’ailleurs la meilleure propagande pour Israël est d’inciter ses amis non juifs à aller y passer ses vacances.

  8. DAVID BAR TZION Répondre

    9 août 2012 a 01:16

    Il va falloir commencer à envisager sérieusement de libérer la Mecque de l’islam et de lui donner un statut international.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *