Lettre ouverte à Charles Enderlin – Par Samuel Nili

Publié le : 3 mai 2012

Lettre ouverte à Monsieur Charles Enderlin, par Samuel Nili, écrivain franco-israélien.

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

Monsieur,

Vous êtes, à ma connaissance, citoyen de l’Etat d’Israël et de plus, vous avez servi au sein de Tsahal, son armée.

J’ai quelques raisons de connaitre les règles d’éthique qui sont imposées aux gens qui font partie de cette armée et plus particulièrement à ses combattants.

Si je ne devais présenter qu’un seul argument pour dire que la mort du jeune Mohamed Al Dura n’est pas l’œuvre de soldats de Tsahal, la règle que je rappelle maintenant devrait suffire : je ne connais pas d’incident où des soldats israéliens aient volontairement tué un enfant cherchant une protection dans les bras de son père.

Vous qui avez servi dans les rangs de Tsahal, vous ne pouvez ignorer qu’il est interdit à un soldat de tirer « en rafale » avec un fusil M16, arme qui équipe Tsahal, sauf cas exceptionnel. Vous ne pouvez non plus ignorer, qu’à 80 mètres, à moins d’être particulièrement maladroit, il ne faut pas plus d’une balle pour atteindre une cible immobile de la taille d’un enfant de 11 ans. Or d’après votre reportage, Mohamed Al Dura a été tué d’ « une rafale », ce qui, dans les circonstances que vous décrivez, est invraisemblable. Il ne viendrait, en effet, à l’idée d’aucun tireur aguerri de tirer autrement qu’au coup par coup s’il souhaite toucher assurément une cible immobile située à une aussi faible distance.

Tout cela, vous ne pouvez l’ignorer, pas plus que le problème de la « Cisjordanie » que vous évoquez, qui se nomme ainsi à la suite de l’annexion par le roi Hussein d’une partie de la Palestine mandataire. Suite à la guerre des Six Jours, le roi Hussein perdait sa « souveraineté » sur ce territoire et en 1989, il abandonnait toutes prétentions sur ce qui fut pendant un moment la « Cisjordanie ». Cette région n’avait donc plus de raison de garder ce nom.
Judée-Samarie ? Les anglo-saxons utilisent de façon plus neutre le terme de « West Bank », « rive occidentale », qui me parait plus approprié. Le même problème se pose pour l’esplanade du Temple, que les Occidentaux appellent « l’esplanade des Mosquées », les Israéliens emploient l’expression « Har Habait », qui se traduit par « le Mont de la Maison ».

Pourquoi trouve-t-on sous votre plume « l’esplanade des Saintes Mosquées » (Un enfant est mort, p11, l. 2-3) ?

Dans votre lettre ouverte, vous écrivez: « vous [Philippe Karsenty] ne vous rappelez pas qu’après le jugement en cassation annulant votre relaxe, vous êtes sous le coup d’une condamnation pour diffamation ».
Il s’agit là d’une affirmation comparable à celles que l’on retrouve dans votre livre ou dans vos nombreuses déclarations, c’est-à-dire, ne correspondant pas la réalité.

J’ai fait de ces entorses à la vérité un petit livre que j’ai appelé L’Affaire Al Dura ou Du Bon Usage de l’indignation, que vos admirateurs consulterons avec profit.

Samuel Nili

Par Samuel Nili – JSSNews
Les articles publiés en Tribune Libre n’engagent que leurs auteurs
Pour commander le livre « L’Affaire Al Dura, ou du Bon Usage de l’Indignation », c’est ici.

 

Articles liés
Valérie Hoffenberg doit cesser de mentir – Par Philippe Karsenty
Par Philippe Karsenty - Les opinions exprimées dans cet tribune n'engagent que leur auteur et ne représentent pas nécessairement celles de JSSNews Je viens de lire l’interview que Valérie Hoffenberg a donnée au P’tit Hebdo. Il ...
Lire tout l'article
Philippe Karsenty et Daniel Pipes
Treize ans après la diffusion du célèbre faux reportage de France 2 sur la « mort » de Mohamed al Dura, le Middle East Forum annonce avoir payé les 10.001€ liés à la condamnation de ...
Lire tout l'article
Philippe Karsenty: « Dans l’affaire al Dura, seule la vérité nous importe ! »
Communiqué de Philippe Karsenty: Chers amis, Ceci est un message important.   Je m’oppose fermement aux appels contre Charles Enderlin demandant le retrait de sa carte de presse, son licenciement ou même carrément à son arrestation. Je suis contre les ...
Lire tout l'article
Rapport officiel du gouvernement israélien : la « mort » de Mohamed al Dura était bien une mise en scène
Le vendredi 10 mai, l’hebdomadaire israélien Sof HaShavoua (l’édition du week-end du Jerusalem Post) a révélé que le gouvernement israélien allait prochainement publier un rapport sur l’affaire al Dura dans lequel il est clairement affirmé que ...
Lire tout l'article
Official Israeli government report concludes the « death » of Mohamed al Dura was staged
On Friday May 10th, the Israeli weekly Sof Shavoua revealed the imminent release of an Israeli government report on the al Dura affair that will clearly assert that the “death” of the Palestinian youth, Mohamed al ...
Lire tout l'article
Charles Enderin (in)directement responsable de la mort de Daniel Pearl ?
Charles, Je n'irai pas par quatre chemins. Tu es une honte. Une honte en tant que journaliste. Une honte en tant que Juif. Une honte en tant qu'être humain. Comment oses-tu te référer aux archives palestiniennes pour tenter ...
Lire tout l'article
Une nouvelle bataille pour la vérité remportée par Philippe Karsenty. Mais ce n’est pas fini…
Il y a quelques jours, dans un certain silence médiatique, Philippe Karsenty remportait une nouvelle bataille dans sa lutte contre France 2 et Charles Enderlin. Si peu de médias en ont parlé, la toile "juive" ...
Lire tout l'article
Lettre ouverte de Charles Enderlin à Philippe Karsenty
Voilà une lettre ouverte qui risque de faire parler d'elle. C'est sur son blog que Charles Enderlin, correspondant permanent de France 2 au Proche-Orient, a publié sa lettre (l'a-t-il également envoyée par la poste ou est-ce ...
Lire tout l'article
Etats-Unis : une pièce de théâtre sur l’Affaire al Dura dont le héros s’appelle Philippe Karsenty
Exclusif JSSNews: Cela fait des années que l’Affaire al Dura est reconnue aux Etats-Unis comme la plus grande imposture médiatique antisémite des temps modernes. Depuis plus de quatre ans, Philippe Karsenty a été approché par des ...
Lire tout l'article
Philippe Karsenty : «La vérité est en marche, rien ne pourra l’arrêter »
Par Michaëla Benhaim – Magazine METEOR Le 26 juin 2013, la Cour d’appel de Paris a condamné Philippe Karsenty pour diffamation envers Charles Enderlin et France 2. Il devra en outre leur verser 7000€.   Cela fait près de 13 ...
Lire tout l'article
Valérie Hoffenberg doit cesser de mentir – Par Philippe Karsenty
Le Middle East Forum entre dans la bataille al Dura
Philippe Karsenty: « Dans l’affaire al Dura, seule la vérité nous importe ! »
Rapport officiel du gouvernement israélien : la « mort » de Mohamed al Dura était bien une mise en scène
Official Israeli government report concludes the « death » of Mohamed al Dura was staged
Lettre ouverte de Pierre Rehov à Charles Enderlin
Une nouvelle bataille pour la vérité remportée par Philippe Karsenty. Mais ce n’est pas fini…
Lettre ouverte de Charles Enderlin à Philippe Karsenty
Etats-Unis : une pièce de théâtre sur l’Affaire al Dura dont le héros s’appelle Philippe Karsenty
Philippe Karsenty : «La vérité est en marche, rien ne pourra l’arrêter »

17 Réponses à Lettre ouverte à Charles Enderlin – Par Samuel Nili

  1. elie Répondre

    3 mai 2012 a 22:48

    allez enderlin fait téchouva dit que tu as recu quel que milions pr ce mensonge et D. te pardonera

  2. today Répondre

    3 mai 2012 a 23:21

    Tiens, une page de pub !

  3. alain Répondre

    3 mai 2012 a 23:30

    trop tard le mal est fait,il aura des comptes à rendre,patience….

  4. alain Répondre

    3 mai 2012 a 23:30

    devant l’eternel…

  5. méfaresh01 Répondre

    3 mai 2012 a 23:32

    Cher Monsieur Nili,

    Je comprends fort bien que vous ayez eu envie de développer des arguments » techniques » au début de votre lettre pour mieux montrer que toute cette affaire n’est qu’un gros mensonge antijuif…

    Cependant, je crains fort que vous perdiez un temps précieux pour argumenter avec un individu méprisable.

    Je ne suis pas israëlien mais je trouve très curieux, voire suspect, qu’un individu qui a monté de toutes pièces un pseudo assassinat d’enfant par Tsahal ne soit pas poursuivi par la Justice israëlienne.

    N’y a-t-il pas en Israël des citoyens qui, refusant cette attaque sournoise contre leur pays, et cette boue jetée sur l’ armée la plus morale du monde, se dressent pour exiger que la Justice passe enfin ?????

    • chantal Répondre

      4 mai 2012 a 10:41

      Je ne suis pas sûre que les Israëliens en soient conscients, et mème, il y a tant de journalistes anti Israël que celui-ci est coulé dans la masse…

    • דוד Répondre

      4 mai 2012 a 22:00

      « je trouve très curieux, voire suspect, qu’un individu qui a monté de toutes pièces un pseudo assassinat d’enfant par Tsahal ne soit pas poursuivi par la Justice israëlienne. »

      Israël est une démocratie où même les cancrelats ont le droit de s’exprimer et d’être nuisible… Bah… voudriez-vous vous appeler Charles Enderlin ? Moi pas ! Ma dignité ne permettrait plus de vivre en tant que traître – Ça c’est déjà une forme de jugement et de justice !

  6. david c Répondre

    4 mai 2012 a 10:26

    Hors sujet ,
    mais c’est à lire : les impressions d’un soldat de Tsahal :
    http://www.israel7.com/2012/05/lettre-dun-soldat-de-tsahal/

  7. Herz Antonio Répondre

    4 mai 2012 a 16:17

    un de mes amis l’a rencontré à Jérusalem dans la salle d’attente de leur kupat holim commune; je lui est demandé s’il n’avait pas eu envie de lui casser la gueule; réponse affirmative.

    • gerco Répondre

      5 mai 2012 a 00:00

      L’a-t-il fait ? Sinon, dommage ! Avec des gants, bien sûr, pour ne pas se salir.

  8. alsatian in oklahoma Répondre

    4 mai 2012 a 16:47

    Il est de la gauche caviard islamisee!…Il serait temps de mettre les pendules a l’heure- Le PS est MUZZ! pour un leftard, le nouveau prolo est un MUZZ, POINT-BARRE!..DITES-LE, REPETEZ LE, ECRIVEZ-LE sur tous les murs!

  9. amouyal Répondre

    4 mai 2012 a 19:12

    MR NILI , al dura n’a pas été tué du tout !! car 5 balles de m16 , dont chacune a le pouvoir de tuer net un adulte de 75kg , ne peuvent pas toucher un enfant de 10 ans (environ 35kg) sans le dechiqueter totalement !!

    quand on constate en plus que ce jeune acteur ne saigne pas , il faut alors regarder du coté de la grossiere supercherie

  10. דוד Répondre

    4 mai 2012 a 21:51

    Il est toujours bon de rappeler la charte de Tsahal – Il faut vraiment être d’une mauvaise foi absolue pour ne pas admettre que c’est l’armée « la plus propre » au Monde!
    Il suffit de connaître le nombre de victimes chez l’ennemi depuis des décennies… C’est bcp moins qu’un an de printemps arabe ! – J’écris ça ailleurs, c’est censuré, PARCE QUE C’EST LA VERITE !

    Charles Enderlin devrait être déchu de sa nationalité israélienne et menotté à vie au bras de Mordechai Vanunu – Qu’ils croupissent en enfer ensemble !

    • gerco Répondre

      5 mai 2012 a 00:03

      C’est exactement celà. Il y a une loi en Israel pour les traitres de son espèce (Juifs ou arabes). Pourquoi n’est-elle pas appliquée ?

  11. Rony d'Alger Répondre

    6 mai 2012 a 00:22

    Il est certain qu’il y a eu en Israël une indifférence coupable de la part des dirigeants de l’État pendant trop longtemps. Cette attitude a été irresponsable car elle a contribué à propager la fausse image d’Israël « tueur d’enfants », fausse image propagée par l’autorité arabe de Ramallah et ses chefs terroristes arafat et abbas. Le mal fait est d’autant plus regrettable que très nombreux étaient ceux qui avaient très vite saisi que cette ignominie allait salir Israël pendant longtemps. Enderlin, surnommé SCOOPY par ses confrères, tant il était depuis longtemps obsédé par les scoops, n’avait pas hésité un seul instant à transmettre « l’information » sur ce pseudo évènement censé s’être déroulé à 15 h, le jour même afin que cela « passe » au journal télévisé de France 2 de 20 H. Cela en dit long sur le non professionnalisme de Charles Enderlin qui n’avait pas, un seul instant, tenté de vérifier les éléments qui lui étaient transmis. Il est vrai qu’il a depuis déclaré qu’il avait une confiance totale en son cameraman et pour le démontrer il avait dit que « leurs familles mangeaient ensemble ». Propos très légers d’un individu qui manifestement ignore le concept de takya. Hélas trop nombreux sont les israëliens, en général de gauche, qui au nom de leur amitié avec Enderlin, ont cru devoir défendre cet homme. Et le comble est que des ambassadeurs d’Israël en France se sont rangés à ses côtés, alors que cette démarche favorisait la diabolisation de l’État qu’ils représentaient et avaient l’impératif devoir de défendre.

  12. Samuel Nili Répondre

    7 mai 2012 a 17:04

    Dans un premier texte, L’Affaire Al Dura ou du Bon Usage de l’Indignation, j’ai accumulé une série de faits qui ne seront pas contestés, comme les déclarations sous serment du cameraman de Charles Enderlin, les mensonges de Charles Enderlin à la Cour que la Présidente elle-même a relevés, des preuves établissant que Charles Enderlin avait fait disparaitre un tiers du reportage de son cameraman, tout en affirmant le contraire et une séries d’autres preuves inédites qui ne laissent finalement aucun doute sur le caractère fallacieux de ce reportage.

    Changeant de registre dans cette lettre ouverte à Charles Enderlin, j’ai voulu mettre en avant que l’assassinat d’un enfant dans les bras de son père par un soldat de Tsahal n’était pas dans les mœurs de cette armée et que l’on n’avait jamais vu un acte de cette nature depuis qu’Israël existe.

    Bien sur, il existe toute une série d’éléments factuels qui rendent impossibles le déroulement des évènements tels qu’ils sont décrits par Charles Enderlin. Le principal d’entre eux est, comme je l’ai indiqué, qu’il est impossible que des soldats de Tsahal aient tiré de sang froid et intentionnellement sur un enfant dans les bras de son père.

    Dans ce pamphlet, je publie la déclaration de Talal Abu Rahme, le cameraman de Charles Enderlin, attestant que les tirs de Tsahal avaient été intentionnels et de sang froid. Deux ans plus tard, ce même cameraman publiait un communiqué où il déclarait exactement l’inverse, à savoir : « Je n’ai jamais dit à la Palestinian Human rights organisation à Gaza que les soldats israéliens ont tué volontairement et en connaissance de cause Mohamed Al Dura et blessé son père ».

    Apparemment gêné par l’aspect contradictoire de la déclaration sous serment de son cameraman et de ses déclarations ultérieures, Charles Enderlin se lance dans une explication parfaitement invraisemblable.

    Une dizaine de faits de cette nature sont rapportés dans ce petit livre qui peut se lire en une quinzaine de minutes.

    Bien entendu, les mensonges de Charles Enderlin ne sont plus à démontrer mais il est pour le moins surprenant qu’il ait pu aller aussi loin dans ce domaine.

    Vous pouvez vous procurer ce livre dans la plupart des librairies françaises et francophones d’Israël au prix de 5 euros. Pour ceux qui seraient loin de toutes sources d’approvisionnement, je me ferai un plaisir d’envoyer gracieusement ce livre sous forme de PDF à ceux qui en feraient la demande.

    Samuel Nili

  13. john Répondre

    22 juillet 2012 a 15:53

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *