Nous travaillons actuellement sur l'amélioration du site internet

Eric Véron, suppléant de Philippe Karsenty : « Le favori d’Israël est aussi devenu le favori d’Italie »

Publié le : 13 mai 2012

Alors que la campagne pour les législatives 2012 bat son plein, JSSNews a pu interroger Eric Veron, jusqu’à présent homme de l’ombre de Philippe Karsenty. Mais c’est désormais officiel : ce français d’Italie est officiellement investi suppléant de M. Karsenty. L’occasion pour nous de tirer son portrait.

P. Karsenty et E. Veron

JSSNews : Eric Véron, vous êtes le suppléant de Philippe Karsenty, candidat à la députation pour la 8ème circonscription des Français de l’Etranger. Pourriez-vous vous présenter ?
Eric Veron : Entrepreneur résidant à Milan, 37 ans, j’ai créé mon entreprise en 2003 dans l’immobilier industriel. Né aux Pays-Bas, binational franco-hollandais, j’ai épousé une italienne et j’ai deux enfants, toutes deux nées à l’étranger. Mes origines familiales et mon expérience professionnelle m’ont conduit à travailler aux Etats-Unis, au Portugal, aux Pays-Bas, en Chine et finalement en Italie. J’ai fréquenté les lycées français de l’étranger et les écoles européennes ; je crois donc pouvoir affirmer que je suis pleinement un « Français de l’étranger » !

JSSNews : Vous avez été adhérent de l’UMP, vous vous êtes engagé dans la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007. Pourquoi n’avez-vous pas poursuivi votre engagement avec l’UMP ?
E. V. : En effet, je me suis engagé à l’UMP lors de l’élection présidentielle de 2007 ; j’ai même été président du Comité de Soutien de Nicolas Sarkozy en Italie. Libéral, de centre-droit, je pense que Nicolas Sarkozy a incarné par le passé les idéaux d’une droite modérée, européenne et tolérante. Malheureusement, en tant que Français de l’étranger, je n’ai pas retrouvé les mêmes idées dans sa campagne de 2012, qui était eurosceptique, identitaire, presque xénophobe… Avec cette campagne, Nicolas Sarkozy et l’UMP m’ont déçu et parfois même choqué.

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

JSSNews : C’est donc pour cela que vous avez préféré soutenir Philippe Karsenty plutôt que Valérie Hoffenberg, candidate de l’UMP ?
E. V. : Oui, mais pas seulement. Je trouve que le parachutage de Valérie Hoffenberg est misérable. Elle ne doit son investiture qu’à sa proximité avec Nicolas Sarkozy. Elle n’a aucune idée des préoccupations des Français de l’étranger. Bref, elle ne représente que les quelques rares adhérents de l’UMP dans la circonscription et la « voix de son maître »…

Philippe Karsenty, lui, est un candidat libre. Résolument de centre-droit, il n’est investi par aucun parti même s’il reçoit de plus en plus de soutiens, notamment en Italie. Très populaire en Israël, il refuse cependant d’être un candidat « communautaire », au contraire d’autres candidats qui se déclarent ouvertement être uniquement « les candidats d’Israël ». Je trouve d’ailleurs cette formule insultante pour les autres Français de l’étranger. Philippe Karsenty est l’unique candidat qui est allé à la rencontre de TOUS les Français de l’étranger, qu’ils soient en Italie, en Grèce, à Chypre ou ailleurs ! De plus, ses combats pour une plus grande transparence des médias français, qui lui ont valu sa notoriété internationale, et son expérience politique de maire-adjoint d’une ville française emblématique, Neuilly, font de lui le candidat le plus crédible pour représenter efficacement les Français de notre circonscription à l’Assemblée nationale.

JSSNews : Quelles sont donc les principales idées que Philippe Karsenty veut défendre à l’Assemblée Nationale ?
E. V. : Pour la première fois, les Français de l’étranger auront leurs représentants. C’est donc une occasion unique de faire valoir nos droits et nos préoccupations. L’UMP comme le PS ont affirmé qu’ils voulaient réformer la fiscalité des Français de l’étranger. Mais nous ne sommes pas des nantis ! Nous payons nos impôts dans nos pays d’accueil et la TRÈS grande majorité des Français de l’étranger ont choisi leur pays d’accueil pour des raisons familiales, professionnelles ou affectives. Au contraire de ce que sous-entendent l’UMP et le PS, nous ne sommes donc pas des profiteurs de fiscalités plus avantageuses. Philippe Karsenty, s’il est élu, se battra jusqu’au bout contre ces clichés et contre les intentions malveillantes de l’UMP et du PS. Autre grand thème du candidat : la scolarité des enfants des Français de l’étranger. La France dépense des sommes colossales dans les différents programmes de la francophonie et une multitude d’agences inutiles avec les résultats contrastés que nous savons… Nous sommes pour le rayonnement culturel de la France, et nous sommes persuadés que son meilleur vecteur est l’école. C’est pourquoi, nous militons pour réduire les frais de la scolarité des citoyens français, et l’augmentation des capacités d’accueil des établissements scolaires (pour répondre à la demande croissante des inscriptions).

JSSNews : Mais les idées suffiront-elles ? Arrivera-t-il à être élu, sans soutien de partis ?
E. V. : Son principal soutien vient de sa crédibilité, de la notoriété de ses engagements et de toutes les personnes qui se reconnaissent en lui dans les pays de la circonscription. En Italie, c’est assez impressionnant ! Je crois que nous avons besoin d’un candidat libre. Les partis politiques s’intéressent avant tout aux Français de métropole. En tant que Français de l’étranger, j’observe que les partis ne sont pas à l’écoute de nos préoccupations. Leurs candidats, dociles et parachutés, ne connaissent en fait rien à nos besoins…
Philippe Karsenty est de plus en plus soutenu et j’observe que même s’il a souhaité conserver son indépendance et n’accepter l’investiture d’aucun parti, il est soutenu par le Parti Libéral Démocrate (héritier des libéraux d’Alain Madelin) et par le Parti Chrétien Démocrate.
N’oubliez pas non plus que la représentante de l’UMP à Rome, Dominique Sicouri, a quitté la campagne de la candidate officielle de son parti pour soutenir activement Philippe Karsenty.
Lorsque j’ai rencontré Philippe Karsenty, il m’avait été présenté comme le candidat favori en Israël. Je dois dire qu’il est aussi devenu le favori en Italie où les médias (télévisions et presse écrite) ne cessent de l’interroger.

Propos recueillis par E. Petrosino – JSSNews
Apprenez l’hébreu en ligne et gagnez 2 billets aller-retour pour Israël

 

Articles liés
Philippe Karsenty : « Objectif : la scolarité gratuite pour les Français qui résident hors de France. »
De retour d’Israël et d’Italie, Philippe Karsenty évoque sa rencontre avec les Français de Jérusalem, Herzliya, Ashkelon, Ashdod, Haïfa, de Rome et de Milan. Il indique les grandes sphères d’intervention d’un député, et la façon ...
Lire tout l'article
Robert Labro : « Pourquoi j’ai décidé de ne plus être le suppléant de Philippe Soussi »
Aujourd'hui je suis un homme libre, élu des Français d'Italie, membre du Modem et soutien de François Bayrou. Je suis suppléant de quatre sénateurs des Français établis hors de France, membre du bureau de l'Assemblée des ...
Lire tout l'article
Réaction de Philippe Karsenty à la tribune de Philippe Soussi
Je découvre avec étonnement les propos inexacts de Philippe Soussi contenus dans la tribune publiée ce jour. Les personnes ayant assisté à notre débat qui s’est déroulé à Netanya le 17 avril dernier peuvent témoigner du ...
Lire tout l'article
Les enjeux de l’élection de notre député à l’Assemblée nationale – Par Eric Véron
Par Eric Véron, suppléant de Philippe Karsenty Une élection inédite, un député libre Avec les élections législatives de juin, nous, Français de l’étranger, avons une chance unique pour enfin faire entendre notre voix à l’Assemblée nationale. C’est pourquoi, ...
Lire tout l'article
Vidéo: Karsenty a osé dire la vérité (sur Obama), devra-t-il être exécuté ?
Lundi soir, j’ai regardé sur iTélé la retransmission en direct de la cérémonie d’investiture du Président américain Barack H. OBAMA. Sur cette chaîne de la pensée unique il ne fait pas bon contredire les journalistes de ...
Lire tout l'article
« J’aimerais qu’on baisse d’un ton ! » – P. Karsenty
Avec des échéances politiques importantes en 2012, notamment des élections législatives pour les Français de l’Étranger, JSSNews a décidé de laisser la parole libre à tous les candidats de la 8ème circonscription. Chaque candidat a le ...
Lire tout l'article
Dominique Sicouri (UMP Rome) : « C’est Alexandre Bezardin qui m’a encouragée à rejoindre Karsenty »
Le suppléant de Valérie Hoffenberg a publié hier une tribune contre Philippe Karsenty : «Monsieur Karsenty : Mister Nobody en Italie. » Surprise par certaines allégations contenues dans cette tribune, Dominique Sicouri a souhaité réagir par cette ...
Lire tout l'article
Philippe Karsenty : « Je n’aurai de comptes à rendre qu’à mes électeurs. »
Après l’élection de François Hollande à la Présidence de la République, les législatives arrivent à grands pas. Dans la 8ème circonscription des Français de l’étranger, avec sa campagne tous azimuts et la disqualification de certains ...
Lire tout l'article
Débat politique ou petite soirée entre amis ? – P. Karsenty
Avec des échéances politiques importantes en 2012, notamment des élections législatives pour les Français de l’Étranger, JSSNews a décidé de laisser la parole libre à tous les candidats de la 8ème circonscription. Chaque candidat a le ...
Lire tout l'article
Philippe Karsenty : « Le 6 mai 2012, je voterai Sarkozy »
Comme je l’ai annoncé le 14 mars 2012 lors d’une réunion électorale filmée et disponible en cliquant ici, je confirme que je voterai pour Nicolas Sarkozy le 6 mai prochain. C’est le choix de la raison, ...
Lire tout l'article
Philippe Karsenty : « Objectif : la scolarité gratuite pour les Français qui résident hors de France. »
Robert Labro : « Pourquoi j’ai décidé de ne plus être le suppléant de Philippe Soussi »
Réaction de Philippe Karsenty à la tribune de Philippe Soussi
Les enjeux de l’élection de notre député à l’Assemblée nationale – Par Eric Véron
Vidéo: Karsenty a osé dire la vérité (sur Obama), devra-t-il être exécuté ?
« J’aimerais qu’on baisse d’un ton ! » – P. Karsenty
Dominique Sicouri (UMP Rome) : « C’est Alexandre Bezardin qui m’a encouragée à rejoindre Karsenty »
Philippe Karsenty : « Je n’aurai de comptes à rendre qu’à mes électeurs. »
Débat politique ou petite soirée entre amis ? – P. Karsenty
Philippe Karsenty : « Le 6 mai 2012, je voterai Sarkozy »

36 Réponses à Eric Véron, suppléant de Philippe Karsenty : « Le favori d’Israël est aussi devenu le favori d’Italie »

  1. Rotil yaakov Répondre

    13 mai 2012 a 12:43

    Voilà qui va valoir une flopée de commentaires pour nous expliquer qu’un candidat indépendant n’a pas de poids…

    Nous aurons tous les arguments déjà rabâchés.

    Bon, moi, il me plaît assez, ce suppléant. En plus, j’ai un de mes grands-pères hollandais !

    • david c Répondre

      13 mai 2012 a 13:51

      tu veux dire que tu as un grand père qui a voté hollande !

      • Rotil yaakov Répondre

        13 mai 2012 a 15:43

        Je suis pas sûr qu’il y avait un bureau de vote où il est maintenant: il est mort avant ma naissance…

        • Didier Répondre

          13 mai 2012 a 21:58

          Très sincèrement, ce Carsentie est digne du degré 0.

          Il fait honte à la politique…encore faudrait-il qu’il soit un vrai politique ?

          • Liam

            13 mai 2012 a 22:02

            Que dire de quelqu’un même pas capable d’écrire correctement le nom de la personne dont il parle ?

            D. que cette élection me poile ^^

    • MICHEL RESNIKOFF Répondre

      13 mai 2012 a 23:37

      Eric Veron me semble avoir donné les bonnes réponses concernant ce nouveau poste de député pour la défense des intérêts des français de l’Étranger.
      Je pense également que Philippe Karsenty a fait le bon choix en le désignant comme son suppléant.
      Le compte à rebours est en marche et je leur souhaite bonne chance.

    • Giora Hod Répondre

      14 mai 2012 a 12:10

      Un suppléant intelligent cela ne court pas les rues.
      Bravo Eric Véron.
      Bravo Philippe Karsenty.

    • Didier Répondre

      14 mai 2012 a 13:10

      Un seule et unique raison devrait permettre de faire comprendre à votre candidat qu’il risque de tomber de sa chaise…

      C’est mécanique et automatique

  2. James Répondre

    13 mai 2012 a 14:03

    La chemin de la Vérité est engagée.

    Maintenant, place à celui de la Victoire.

    Les candidats sans influence, pieds et poing liés à un parti mal aimé des Français de l’etranger ou en perte de vitesse, ferait bien d’y réfléchir et de SOUTENIR ACTIVEMENT LE SEUL CANDIDAT CRÉDIBLE : Philippe KARSENTY.

  3. Barberini Répondre

    13 mai 2012 a 14:07

    Voilà un suppléant à la hauteur, pas d’erreur, Philippe Karsenty a fait le bon choix !
    Sandra de Rome

  4. Michel Akerman Netanya Répondre

    13 mai 2012 a 14:19

    Voila une bonne nouvelle pour commencer la semaine.
    A bientôt Philippe !

  5. Luis Répondre

    13 mai 2012 a 14:33

    Enfin un vrai français de l’étranger; on ne peut pas en dire autant du suppléant de V. Hoffenberg, qui n’est qu’un fonctionnaire expatrié dans une agence inutile, au frais du contribuable!

    • Didier Répondre

      13 mai 2012 a 21:22

      Sincèrement, quand on est petit on reste un petit toute sa vie.

      Ces propagandes d’un autre temps sont minables et démontrent combien cette candidature est minable.

  6. Schlomoh Brodowicz Répondre

    13 mai 2012 a 15:26

    Les choix de Philippe Karsenty sont à la mesure du talent et des capacités que nous lui connaissons tous. Quant à son courage et à sa pugnacité est sont de notoriété publique.

    Ma religion est faite dans ce domaine.

  7. Gad Répondre

    13 mai 2012 a 15:53

    Sachant que les élections en Israël seraient un remake de celles du CRIF et que beaucoup de candidats semblent n’avoir rien compris du tout au sens de cette élection, ni au sens du service des électeurs, j’ai toujours été favorable à un candidat qui mettrait l’accent sur les préoccupations régionales des Français de l’étranger.
    Je partage tout-à-fait l’analyse d’Eric Veron sur le parcours de Valérie Hoffenberg, qui n’a su que vivre dans l’ombre de son maître, dont le destin politique est, désormais -et comme on pouvait s’en douter depuis longtemps- joué. Lors des législatives, les partis classiques vont se déchirer, le PS pour apporter sa majorité à Hollande, le FN pour dissoudre l’UMP et l’UMP pour survivre à la disparition de son chef incontesté.
    La droite est donc à refaire de A à Z, sans compromission et avec toute la distance nécessaire vis-à-vis de Marine, qui, en aucun cas, ne pourra représenter les intérêts des double-nationaux et Français de l’étranger, à cause de son Hexagonisme atavique.

    Quant à Taïeb, il est manipulé par ses amis de gauche pour provoquer une captation des voix « non-affiliées » en Israël, comme sous-marin de la gauche anti-sioniste dispersant les voix qui pourraient réellement se faire entendre et constituer un vrai pôle de résistance.

    Cette candidature Karsenty-Veron est véritablement faite pour répondre à tous ces objectifs et redresser la barre, au service du plus grand nombre. Donc auune hésitation, maintenant il faut foncer!

  8. BENIF Répondre

    13 mai 2012 a 17:35

    Mr Karsenty est fidele dans ses positions et choix politiques depuis le debut de la campagne et il nous le prouve a nouveau avec son choix de suppleant : un francais de l etranger, un personnage politique engagé et clair dans ses idees comme son dandidat
    En resume : un duo pro et gagnant qui change de l amateurisme et de la non experience des autres candidats !

  9. today Répondre

    13 mai 2012 a 20:19

    Favoris auto-proclamés ?

    Où sont les sondages ? Quel institut les a réalisé ?

    Soyez précis si vous espérez nous convaincre.

    Merci

    • Michael Répondre

      13 mai 2012 a 20:52

      Meyer Habib a fait une sondage quand il songeait se presenter – Karsenty etait tres largement en tete.

      • today Répondre

        13 mai 2012 a 22:24

        Je ne connais pas cet institut.

        • Yosseffarade Répondre

          14 mai 2012 a 11:21

          lol ils sont ridicules

  10. AJIK Répondre

    13 mai 2012 a 20:49

    Tous les 2 sont aussi prétentieux et ne font campagne qu’en dénigrant les autres: quel programme!
    Il faudrait penser à élire des gens capables de faire face à la Gauche et non à leur propre camp (à ce qu’ils disent!)

  11. Giora Hod Répondre

    13 mai 2012 a 21:07

    Bonne nouvelle.
    Dans notre circonscription, la 8e des français de l’étranger, Sarkozy (le moindre mal) a reçu 19588 voix (62,9%) dont 9.186(presque la moitié en Israël, soit près du double de Hollande 11550 (37,1%) dont 713 seulement en Israël (!!). Il est à noter qu’ailleurs dans la circonscription Hollande a devancé Sarkozy de plusieurs milliers de voix !
    La candidate de l’UMP qui était déjà en perte de vitesse avant l’élection de Hollande ne représente plus grand chose, y compris dans son propre camp ; Eric Véron devient le suppléant de Karsenty. Auparavant Dominique Sicouri lui avait déjà apporté son soutien.
    http://jssnews.com/2012/03/08/dominique-sicouri-vice-presidente-de-lump-en-italie-je-soutiens-la-candidature-de-philippe-karsenty/
    Ses « amis » en France qui soi-disant la soutiennent ne voteront pas pour elle et sans doute que ceux d’ici non plus ! (En Israël ,qui peut oublier, entre autres, le vote de la France à l’Unesco !)
    Nul doute que Philippe Karsenty sera notre député. C’est nous qui décidons dans cette circonscription ; nous ne sommes pas bornés; nous ne voulons pas d’un candidat allié aux verts, au front de gauche ….
    Relire l’analyse de Benjamin Lachkar
    http://jssnews.com/2012/05/13/legislatives-2012-quand-les-francais-disrael-se-chamaillent-ceux-ditalie-dansent/
    בהצלחה פיליפ

  12. Ilan Répondre

    13 mai 2012 a 21:19

    Kol hakavod M. Karsenty pour cet excellent choix de suppléant.

    Petite précision sémantico-institutionnelle, mais qui a une grande importance en ce moment: M. Véron, vous n’êtes pas « binational franco-hollandais » mais « bilatéral franco-néerlandais » !!

    J’aimerais savoir qui sont les suppléants des autres candidats !

    • Ilan Répondre

      13 mai 2012 a 21:20

      Désolé « binational », pas « bilatéral »…

  13. Jacques Boiziz Répondre

    13 mai 2012 a 21:35

    Nous verrons et nous vaincrons (jeu de mot, dix francs dans la cagnotte). J’ai trouvé très sympathique la tonalité de cette interview, et cela me conforte dans mon choix en faveur de M. Karsenty. Pour ma part, le côté « identitaire » et eurosceptique de la campagne de Sarkozy en 2012 ne m’avaient pas dérangé, bien au contraire, mais je comprends qu’un authentique européen comme M. Veron ait un positionnement plus fédéraliste.
    Bonne chance à tous les deux.

  14. Didier Répondre

    13 mai 2012 a 21:55

    Comment prendre les électeurs pour des imbéciles ! Je comprends mieux que cette personne est un individu sans foi ni loi.

  15. today Répondre

    13 mai 2012 a 22:35

    La prise en charge des frais de scolarité a été proposée par en 2007 par M. Sarkozy, puis abandonnée à cause de son coût exhorbitant. Totalement incompatible avec une vision libérale (=> moins d’état, moins de déficit).

    De plus, ce député n’est pas là pour faire de la démagogie auprès de cette circonscription, en caressant les électeurs dans le sens du poil sur des thèmes « expats ». Non, il sera amené à voter les Lois pour tous les Français, sur tous les sujets économiques et de société. Donc deuxième contresens de cet article.

  16. robert Répondre

    14 mai 2012 a 08:14

    Si j’ai bien compris cet article; Philippe Karsenty est soutenu par le Parti Chrétien Démocrate!!! ca mérite au moins une explication.
    Sinon je pense que c’est la fin de cette candidature en Israel.
    Si c’est cela l’apport du suppléant inconnu de Karsenty, je préfére de loin un isralien sioniste affirmé comme Avi Zana.

  17. joseph Répondre

    14 mai 2012 a 11:20

    moi je voterai pour rintintin …
    il se presente pas ??!?!?

  18. Gad Répondre

    14 mai 2012 a 18:20

    Parmi des personnalités intéressantes du Parti Chrétien-Démocrate, en France, on trouve le maire de Montfermeil, Xavier Lemoine, qui, avec Vanneste, est l’un des plus courageux à droite, sur les questions de société (délinquance, islamisation, etc.) :

    Arrêté « anti-bandes »
    Le 7 avril 2006, Xavier Lemoine prend la décision d’interdire à tous les mineurs de 15 à 18 ans, de « circuler à plus de trois » dans une partie du centre-ville de Montfermeil, de jour comme de nuit, jusqu’au 30 juin 2006. Un second arrêté municipal, publié le même jour, interdit également aux moins de 16 ans de « circuler librement » sans être accompagné d’un majeur dans le centre, de 20 heures à 5 heures du matin, jusqu’au 30 juin. Il entend ainsi selon lui répondre à l’explosion de la délinquance (+200 % de vols avec violence).
    Le 5 mai 2006, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a suspendu les deux arrêtés, considérant que ces deux arrêtés portaient une atteinte trop importante aux libertés fondamentales. En 2009, les parties plaignantes sont déboutées par le Tribunal administratif.

    Propos sur l’« islamisation » de la France
    Xavier Lemoine condamne la présence islamique en France.
    À titre d’exemples, voici une citation (traduite de l’anglais) reprise d’un article du journal israélien Haaretz publié en juin 2006 :

    « Quand la France renie sa propre histoire et passe son temps à s’excuser de l’esclavage, de ses conquêtes et du colonialisme, faut-il s’étonner que les immigrés relèvent la tête, qu’ils s’en prennent à la France, et qu’ils ne la respectent pas? Malheureusement, la France ne leur a pas demandé de changer. Elle les autorise à parler arabe, et à cultiver leur héritage, aux dépens de la culture française. ».

    Tout ceci est assez dans le sens des chroniques d’Ivan Rioufol et de ce dont la France a besoin, en matière de « rupture » avec le politiquement correct, si jamais on souhaite que le pays, un jour, se redresse (disons : dans 5 ans!).

    Pour cela, il faut une vaste union qui en termine avec la captation de la « contestation » par un seul parti d’extrême-droite, qui ne représente pas les valeurs libérales ou de « tolérance » (ce qui ne signifie pas : se faire marcher sur les pieds). Donc, il y a du boulot sur la planche, qui va bien au-delà de la seule sensibilité sioniste, que certains appelllent de leurs voeux à demeurer en « forteresse assiégée » voire en ghetto : un vrai combat pour les valeurs développe un front large de reconquête et ne baisse les yeux ni devant l’Islamisme, ni devant le chantage Le Pen.

  19. Uzan5 Répondre

    14 mai 2012 a 20:41

    De mon point de vue il s’agit d’un danger car personnellement je voulais profiter de ces elections pour voter pour un candidat vraiment proche des problemes d’Israel, c’était là une chance unique pour notre comunauté qui a toujours du partagé ses hommes politiques. Hors l’Italie est sur bien des sujet en desaccord avec Israel. Je croyais que M karsenty pourrait etre un defenseur d’Israel credible et sans faille à l AN. J’en doute de plus en plus … 
    Est ce lié a la defaite de Sarkozy qui ne lui donnerai plus l influence necessaire pour aider Israel ou à une strategie politique douteuse. Je ne sais pas mais cette homme me decoit toujours de plus en plus notamment dans la manière qu’il a de faire campagne, invisible et absent du debat mais toujours au sein des polemique, « une veritable education politique façon Neuilly sur seine » … dommage.

    • Giora Hod Répondre

      15 mai 2012 a 12:21

      Je ne comprends rien à ce que vous ecrivez.
      Votez Karsenty comme tout le monde.

  20. avihad Répondre

    15 mai 2012 a 13:14

    Moi, j’ai écouté Valérie Hoffenberg et c est franchement celle qui nous faut , elle est efficace et ma aide dans beaucoup de demarche
    contrairement a karsanty que tous le monde deteste en france , il restera dans son coin , ridicule

    vive Valérie

  21. Daniel Répondre

    15 mai 2012 a 15:22

    Je partage l’avis d’avihad, je pense que Valérie Hoffenberg est plus respectable pour tenir ce role.

    Quant aux soutiens de Karsenty, si je les respecte, je pense que quelques uns d’entre eux ont dépassé certaines limites dans les commentaires…

    Cela manque obstensiblement de respect, cela me dérange que le respect soit mis de coté.

  22. avi Répondre

    19 mai 2012 a 23:53

    giora hod grand democrate qui ne supporte pas la contradiction Karsenty a fini sa campagne voir son alliance avecle parti CHRETIEN

    • Avraham Répondre

      20 mai 2012 a 00:43

      et en quoi ca derange qu’il est un suppleant chretien ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *