Benjamin Netanyahu invite Mahmoud Abbas à la table des négociations

Publié le : 13 mai 2012

Benjamin Netanyahu a missionné Isaac Molho, un de ses amis, pour partir à la rencontre du Président Palestinien Mahmoud Abbas et l’inviter à reprendre une fois pour toutes les négociations de paix. L’envoyé spécial aura pour mission de remettre une lettre au contenu privé à Abou Mazen.

La missive que Molho va transmettre est une réponse à la lettre que M. Netanyahu a reçu du président l’Autorité palestinienne le mois dernier, dans laquelle Abbas accusait Israël de la non-reprise des négociations de paix.

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

Pourtant, Israël n’a de cesse de réclamer la paix. Israël a même gelé les constructions pendant près d’un an sans que les palestiniens ne fassent la moindre concession. Jamais le gouvernement palestinien n’a daigné s’asseoir et discuter directement avec les représentants de l’Etat Juif.

Selon des informations obtenues par JSSNews auprès du bureau du Premier Ministre israélien, Netanyahu déclare dans sa lettre que « la table des négociations n’attends plus que les palestiniens pour être complète », que « la reprise immédiate des pourparlers directs, sans conditions préalables » est la meilleure solution pour trouver une réponse politique viable au conflit.

Avi Retschild – JSSNews
Apprenez l’hébreu en ligne et gagnez 2 billets aller-retour pour Israël 

Articles liés
Moratoire d’Israël: 10 mois de plus! Vers l’explosion gouvernementale…
Soumis à une pression insistante de la part des Etats-Unis, Mahmoud Abbas se donne une semaine de réflexion pour décider si les conditions d'une reprise de négociations de paix directes avec Israël ...
Lire tout l'article
Le «savant» iranien et l’option militaire israélienne
Les experts israéliens sont convaincus qu’aucune frappe contre l’Iran ne peut être effectuée avant que des mesures draconiennes de protection ne soient assurées. Le risque vital pour l’Etat hébreu serait engagé si les Iraniens ...
Lire tout l'article
Sarkozy, conseiller politique d’Abu Mazen
Le président français Nicolas Sarkozy a appelé jeudi son homologue palestinien Mahmoud Abbas pour lui faire d'"importantes suggestions" en vue de relancer le processus de paix. Une méthode simple mais efficace pour engager la France ...
Lire tout l'article
Netanyahu et Papandréou, le 22 juillet 2010 dans la résidence du Premier Ministre israélien, à Jérusalem
Exclusivité JSSNews. Alors que les relations avec la Turquie sont au plus bas, Benjamin Netanyahou reçoit, pour la première fois en plusieurs décennies, l'ennemi historique d'Ankara: le premier ministre de la Grèce. Voilà le discours ...
Lire tout l'article
Israël devrait copier la stratégie palestinienne pour négocier ! – par Jonathan-Simon Sellem
Demander énormément pour obtenir beaucoup. Voilà la stratégie de l'Autorité Palestinienne depuis quelques années. Ils réclamaient, avec un brin de folie, des villes comme Haïfa et Jaffa. Tout le monde les prenaient pour des fous. ...
Lire tout l'article
Enregistrement secret du négociateur palestinien: « Abbas, le futur Saddam Hussein ou Assad… »
Un enregistrement audio du négociateur en chef palestinien Saeb Erekat a fuité dans la presse ces dernières heures. On l'entends critiquer sévèrement son patron, Mahmoud Abbas, parce que ce dernier refuse d'affirmer que Netanyahu est un ...
Lire tout l'article
Shaul Mofaz exhorte les palestiniens à enfin négocier la paix avec Israël
Le premier ministre Benjamin Netanyahu, et son vice-premier ministre Shaul Mofaz, ont enjoint l'Autorité Palestinienne du président Mahmoud Abbas à entamer des pourparlers de paix sans délai. «Mettez de côté les dépêches, mettez de côté les ...
Lire tout l'article
Bachar et sa femme, en Tunisie, le 12 juillet 2010
L'administration Obama a envoyé au dictateur syrien Bachar al-Assad un avertissement formel: il sera tenu personnellement responsable des conséquences des actions terroristes qu'il soutiendrait en cas d'accord entre Israël et l'Autorité Palestinienne. Que ce ...
Lire tout l'article
Nicolas Sarkozy plus sévère que Mahmoud Abbas envers Israël
Le Président palestinien était à Paris aujourd'hui pour rencontrer son homologue français. L'occasion pour Mahmoud Abbas de distiller un peu plus sa propagande... Et de demander toujours un peu plus d'argent! Des euros qu'il obtiendra ...
Lire tout l'article
Olmert: « 100.000 palestiniens seraient devenus américains… »
Les États-Unis, sous la présidence George W. Bush, étaient prêts à accueillir 100.000 "réfugiés" palestiniens dans le cadre d'un accord de paix au Moyen-Orient. C'est ce que l'ancien Premier ministre israélien Ehud ...
Lire tout l'article
Moratoire d’Israël: 10 mois de plus! Vers l’explosion gouvernementale…
Le «savant» iranien et l’option militaire israélienne
Sarkozy, conseiller politique d’Abu Mazen
Discours intégral et en français de Benjamin Netanyahu (22/07/2010)
Israël devrait copier la stratégie palestinienne pour négocier ! – par Jonathan-Simon Sellem
Enregistrement secret du négociateur palestinien: « Abbas, le futur Saddam Hussein ou Assad… »
Shaul Mofaz exhorte les palestiniens à enfin négocier la paix avec Israël
Deuxième avertissement pour Bachar El Assad
Nicolas Sarkozy plus sévère que Mahmoud Abbas envers Israël
Olmert: « 100.000 palestiniens seraient devenus américains… »

13 Réponses à Benjamin Netanyahu invite Mahmoud Abbas à la table des négociations

  1. david c Répondre

    13 mai 2012 a 13:37

    Avec la combine politique effectuée entre Netanyahou et Mofaz , et comme le dit Moshé Yaalon , le vrai problème est devenu un problème de confiance entre la population et ceux qui disent représenter la population …mais ne représentent qu’eux mêmes !
    Encore une ‘ouverture à gauche ‘ qui va mal tourner .

  2. Isaac Répondre

    13 mai 2012 a 13:57

    Il refusera ou il aura encore une excuse pour refusé. Mahmoud abbas et son peuple ne veulent surtout pas la paix. Avec la paix,ils ne pourront plus dévèrsé leur haine sur les juifs,et ca ils ne le veulent surtout pas.

  3. jerome Répondre

    13 mai 2012 a 15:15

    Isaac, je crois que la haine est réciproque…Il faut partir du principe que les palestiniens ne partiront pas. A partir de là, il reste très peu d’alternatives: ou bien il y a une séparation physique qui nécessite un partage du territoire ou bien cela deviendra un état bi national. Il fau têtre réaliste.

    • Liam Répondre

      13 mai 2012 a 15:20

      Il faut partir du principe que les palestiniens ne partiront pas

      Et pourquoi donc ? Parce qu’on part du principe que le voleur a tous les droits ?

      Ils ont un pays, 4 fois grand comme Israël : qu’ils y aillent, le développe (s’ils en sont capables, du moins, et vu les exemples de l’Oumma, on en doute…) et se fassent oublier !

    • Rotil yaakov Répondre

      13 mai 2012 a 15:54

      1. Faux, la haine n’est pas réciproque;
      2. Il faut plutôt partir du principe que nous ne partirons pas;
      3. L' »état binational » est un épouvantail. Et nous ne sommes pas des moineaux.

    • דוד Répondre

      13 mai 2012 a 16:36

      Il vont partir un jour ou l’autre, avec un grand coup de pied au Q, si nécessaire !
      Ça n’a que trop duré !
      Il fallait faire ce job il y a 45 ans, … dans la foulée… !
      .
      C’est pareil qu’en Irak sur le dossier Saddam – C’est en 1990 qu’il fallait le faire culbuter, et pas revenir 10 ans plus tard… Concernant les Palestiniens, ce sera bcp plus dur 45 ans après, mais d’une manière ou d’une autre, ils dégageront !
      .
      Si encore ils étaient de bonne foi… Si encore ils disaient « Ecoutez amis israéliens, vous avez raison, la Judée-Samarie c’est à vous, nous y sommes par accident – Acceperiez-vous que nous puissions y rester et que nous tentions de vivre harmonieusement et que nous fassions des choses fructueuses ensemble…? » – Nous on est pas des sauvages et nous sommes très ouverts d’esprit, AVEC DES GENS HONNETES !
      .
      Mais non! ILS VEULENT TOUT ET PAR LA FORCE, ET LEURS REVENDICATIONS NE PEUVENT MASQUER LE VERITABLE PROBLEME: LEUR HAINE DU JUIF ! VOILA LE PROBLEME !
      ON NE VEUT PAS FAIRE LA PAIX (si tant est que l’on puisse utiliser ce terme) AVEC CE GENRE DE PERSONNES. On est gentils, mais il y a des limites aussi !

    • manitou Répondre

      13 mai 2012 a 16:46

      et ils ne veulent surtout pas se couper des milliards de dollars du monde entier; ils ne sont pas fous ces gars la ils pensent

  4. jerome Répondre

    13 mai 2012 a 16:48

    Humm, ceux qui considèrent que les arabes doivent quitter la Judée Samarie doivent préciser de quelle manière on les fera partir…Les soldats israeliens frapperont à leur porte en leur demandant de plier bagages avec femmes et enfants????et tout cela bien sûr avec l’accord des USA, c’est évident.

    • trumpeldor Répondre

      14 mai 2012 a 09:18

      … »Les soldats israeliens frapperont à leur porte en leur demandant de plier bagages avec femmes et enfants??? »

      Oui ,comme a gaza pour….les Juifs.

      « et tout cela bien sûr avec l’accord des USA, c’est évident
      L’accord des USA ? »
      Il n’y a pas eu d’accord des USA pour bombarder osirak
      Sans ce bombardement,JAMAIS ,les USA n’auraient pu intervenir au koweit contre un irak nuclearisé
      Israel sait parfaitement agir selon SON interet,c’est le propre d’une Nation souverraine dans son territoire
      Il manque a Israel ,des dirigeants un peu plus affirmés dans leur Judeité et craignant beaucoup moins l’ombre des autres !

    • Rotil yaakov Répondre

      14 mai 2012 a 09:29

      Je suis peut-être d’un optimisme crasse, mais je ne suis pas tout-à-fait sur la même ligne que certains… Lesquels ne sont pas d’ailleurs forcément éloignés de la mienne, malgré les apparences.

      Pour ma part, je pense que, sur le long terme – 20 à 50 ans – une partie des arabes de Judée et Samarie préférera s’intégrer à Israël et se tiendra correctement. On sait que c’est déjà ce qui se passe à Jérusalem « soit-disant est »: une grande partie des arabes préfère rester sous juridiction israélienne.

      Les autres partiront tous seuls.

      C’est pourquoi je pense qu’il ne faut rien lâcher, et qu’il est surtout urgent de retirer leurs illusions à ceux qui croient qu’on serait prêts à partir.

      Le reste est affaire de temps. Celui-ci, contrairement à une certaine propagande, joue pour nous, car notre démographie est maintenant plus dynamique que la leur.

  5. KESEM Répondre

    13 mai 2012 a 19:55

    La Jordanie est la plus grande partie de la Palestine mandataire.

  6. gerco Répondre

    14 mai 2012 a 02:06

    La Taqqiah vous savez………

  7. Armand Répondre

    14 mai 2012 a 08:42

    Le fond de commerce d’Abbas est le crime . Lui et sa clique s’en remplissent les poches , comme Arafat avant lui . Qu’est ce qu’il viendrait foutre à une table négociations , alors qu’il ne cesse de prôner la destruction de notre Etat . Il faut l’abattre et basta .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *