L’organisation d’une manifestation de la Nakba à l’Université de Tel-Aviv provoque l’ire des étudiants

Publié le : 14 mai 2012

Des groupes d’étudiants, de droite et de gauche, ont manifesté ce lundi après-midi à l’université de Tel-Aviv, pour protester ou marquer (c’est selon) la journée de la « Nakba ».

A droite, les étudiants avaient a leur tête le député Aryeh Eldad qui a appelé la Nakba « un jour de fête ! » Derrière lui, des dizaines d’étudiants dénonçaient la manifestation scandaleuse des israéliens musulmans qui profitent du système tout en criant que la naissance d’Israël est une « catastrophe. »

Au final, ce sont des centaines de jeunes, de tous les bords politiques, qui s’affrontaient plus ou moins en face de l’Université. Si aucune violence n’est a déploré, la police était fortement présente sur les lieux et un seul manifestant a été interpelé.

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

Nakba, ou catastrophe, est le terme palestinien pour la fondation d’Israël en 1948. Ce jour est marqué le 14 mai ou 15 mai de chaque année.

Le fait que l’Université de Tel-Aviv ait permis une telle manifestation de la Nakba sur son campus a provoqué un tollé national. Le ministère de l’Education a qualifié l’événement « de mauvais et attristant », mais la gestion des universités empêche le ministre de prendre toute décision contradictoire.

L’événement comprend une minute de silence et la lecture d’histoires personnelles de Palestiniens qui ont quitté leurs maisons.

Dan Wolfish, l’un des étudiants organisateurs de l’événement, a déclaré à JSSNews que « comprendre la douleur des palestiniens est essentielle pour permettre aux juifs et aux arabes de vivre côte-à-côte. Nous ne pouvons pas ignorer le fait que 700.000 personnes ont quittés leurs foyers. »

Aryeh Eldad a répondu à JSSNews que « nous devrions célébrer plus souvent les défaites de nos ennemis. C’est cela qui nous a permis de créer un Etat Juif! »

De son côté, le Président du comité de l’éducation à la Knesset, Alex Miller (Yisrael Beytenu) a qualifié l’événement de « dangereux précédent. »

Une loi récente votée à la Knesset devrait faire réfléchir l’Université pour les années à venir : toute institution qui organiserait un évènement célébrant la Nakba devrait se voir retirer son financement de l’Etat.

Elyes Kahn – JSSNews
Apprenez l’hébreu en ligne et gagnez 2 billets aller-retour pour Israël

 

Articles liés
Tel-Aviv se mobilise et organise une marche silencieuse pour rendre hommage aux victimes de Toulouse
Comme nous tous, j’ai regardé impuissant les images en boucle l’attentat de Toulouse hier. Touché au plus profond de moi en tant que père, juif, israélien et français. Devant la douleur la plus atroce, face à  ...
Lire tout l'article
180.000 palestiniens soignés en Israël en 2010
Les dilemmes humanitaires sont un problème récurrent en Judée-Samarie. Une attaque terroriste contre des soldats de Tsahal et plusieurs islamistes sont blessés. Est-ce qu'un soldat de Tsahal doit être appelé pour soigner le terroriste ? ...
Lire tout l'article
Alerte sécuritaire, en Israël pour la « Nakba »
La police, Tsahal et le gouvernement israélien dans son ensemble, vient d'annoncer la hausse du niveau d'alerte, alors que les palestiniens se préparent à lancer de nouvelles émeutes, aujourd'hui, jour de fête de Chavouot. Mais ...
Lire tout l'article
Gérard Etienne : l’écrivain juif haïtien au destin hors du commun
Né en 1936 à Haïti, et décédé le 14 décembre 2008 à Montréal à l’âge de 72 ans, Gérard Étienne est non seulement un auteur hors du commun et un des plus prolifiques mais aussi, ...
Lire tout l'article
Nakbacide
Imaginez si chaque année, le 8 mai, les Allemands commémoraient la défaite de l'État nazi, avec des croix gammées, des chants, des slogans antijuifs et un narratif historique faisant valoir que les Allemands expulsés de ...
Lire tout l'article
Nakba Sameah! L’exemple de Jaffa…
La presse palestinienne est pleine d'articles sur la Nakba "et toutes les choses horribles que les juifs qui ont fait aux Arabes en 1948". Voici un exemple typique, par Nabil Sha'ath: "Pour les Palestiniens, ...
Lire tout l'article
Manifestation anti-journée de la terre
Sous pression d'artistes, de politiciens et des syndicats étudiants, l'Université de Tel-Aviv a annulé une conférence prévue cette semaine et dont l'orateur aurait dû être le terroriste (libéré) Mohammed Kanaan. Kanaan avait été prévu de prendre ...
Lire tout l'article
Benetton de retour en Israël après 10 ans d’absence.
La célèbre marque de Trévise en Italie, qui écoule pour plus de 150.000.000 de vêtements par an, revient en Israël et plus précisément au Dizengoff Center de Tel-Aviv ! La franchise israélienne a été rachetée par Dov ...
Lire tout l'article
Une soldate arabe d'Israël
Pour le 63ème anniversaire de l'État Juif et démocratique d'Israël, les statistiques nationales viennent d'être publiées. La population totale s'élève à 7.746.000 personnes, soir une augmentation de 2% (150.000 habitants) par rapport à 2010. Il ...
Lire tout l'article
Vidéo: Jonathan-Simon Sellem manifeste seul contre la Nakba devant 60 pro-palestiniens, à Yafo !
Jonathan-Simon Sellem, candidat à l'élection des députés des Français de l'étranger (8ème circonscription), avait été le premier à dénoncer le non-respect de la minute de silence au Lycée du Consulat Français de Jérusalem. Il fut ...
Lire tout l'article
Tel-Aviv se mobilise et organise une marche silencieuse pour rendre hommage aux victimes de Toulouse
180.000 palestiniens soignés en Israël en 2010
Alerte sécuritaire, en Israël pour la « Nakba »
Gérard Etienne : l’écrivain juif haïtien au destin hors du commun
Nakbacide
Nakba Sameah! L’exemple de Jaffa…
L’Université de Tel-Aviv annule le discours du terroriste Kanaan
Benetton de retour en Israël après 10 ans d’absence.
75.3% de la population d’Israël est juive, 20.5% est arabe.
Vidéo: Jonathan-Simon Sellem manifeste seul contre la Nakba devant 60 pro-palestiniens, à Yafo !

15 Réponses à L’organisation d’une manifestation de la Nakba à l’Université de Tel-Aviv provoque l’ire des étudiants

  1. Frank Répondre

    14 mai 2012 a 13:55

    Il serait temps d’organiser une vraie nakba comme ça ces racailles auraient des raisons objectives de protester.

  2. Bereshitim Répondre

    14 mai 2012 a 14:30

    Et oui , c’est l’art muslim de remettre en question la valeur d’une celebration nationale . La creation de l’etat d’Israel devient la Naqba , jour tragique que l’on importe un peu partout dans le monde pour faire de cette seule situation une catastrophe mondiale . Demain , nous reecrirons la victoire de Poitiers de Charles Martel en un evenement tragique de l’histoire mondiale et nous imposerons une minute de silence en la memoire des braves soldats muslims tombés au combat et en la memoire de l’echec de la mise en place d’un systeme islamique au coeur de la france . L’espagne elle même avance a taton quant au fait de considerer la reconquista comme une victoire ou une defaite .

    comprendre la douleur des palestiniens est essentielle pour permettre aux juifs et aux arabes de vivre côte-à-côte. Nous ne pouvons pas ignorer le fait que 700.000 personnes ont quittés leurs foyers.

    Avant de fourvoyer leurs ames , ils devraient revoir l’histoire d’israel plutot que d’adherer comme de pauvres pantins a la propagande musulmanique mensongere en fonçant droit dedans .

    • Alexandrom Répondre

      14 mai 2012 a 15:04

      Tu ne crois pas si bien dire , La Méluche est au avant poste dans ce domaine .

      http://alyaexpress-news.com/2012/03/le-propagandiste-de-lislam-melenchon-regrette-que-charles-martel-ait-arrete-les-arabes-a-poitiers/

      - Au sujet de la bataille de Poitiers de 732, M. Mélenchon regrette la victoire de Charles Martel.

      « … Si on avait pu s’épargner les siècles d’obscurantisme que nous a valu la main-mise de l’Eglise sur l’Occident chrétien, si on avait pu, nous, gagner l’apport des civilisations arabes, arabo-andalouses… »

      • Bereshitim Répondre

        14 mai 2012 a 15:23

        Bizarre ça me rappel quelqu’un !!!

        Si à Poitiers Charles Martel avait été battu, le monde aurait changé de face. Puisque le monde était déjà condamné à l’influence judaïque (et son sous-produit le christianisme est une chose si insipide !), il aurait mieux valu que l’islam triomphe. Cette religion récompense l’héroïsme, promet au guerrier les joies du septième ciel… Animé d’un esprit semblable, les Germains auraient conquis le monde. Ils en ont été empêchés par le christianisme

        Adolf Hitler

  3. SOLEIL Répondre

    14 mai 2012 a 14:30

    SI ON LAISSE FAIRE DE TELLES MANIFESTATIONS ANTI-ISRAELIENNE DANS NOTRE PROPRE PAYS COMMENT VOULEZ VOUS QUE DANS D’AUTRES IL EN SOIT AUTREMENT ???
    C’EST UN SCANDALE POUR L’ADMINISTRATION DES UNIVERSITES QUI LAISSE ORGANISER CE GENRE DE MANIFESTATION.
    ET CES P’TITS MERDEUX DE GAUCHO NE SAVENT PAS MEME PAS LES CONSEQUENCES QUE CELA PEUT ENGENDRER.
    ON VA EN ENTRENDRE PARLER !!!!!

    L’ETAT NE PEUT MEME PAS INTERDIRE CE GENRE DE CHOSE MIS A PART LE SANCTIONNER EN SUPPRIMANT SES SUBVENTIONS !!!! JE SUIS OUTREE….
    MAIS OU VA LE MONDE ?????

    • דוד Répondre

      14 mai 2012 a 15:35

      Je suis tout autant outré que vous ! Ça me laisse « speechless » !

      J’aime le slogan de שראל ביתנו‎: « No loyalty, no citizenship » !!!

      et que tout ennemi d’Israël soit viré dehors !

  4. Isaac Répondre

    14 mai 2012 a 14:59

    Mais qu’est que des gens comme ca foutent chez nous serieux ? Quelle nakba ? C’est bien a tel-aviv qu’ils sont,donc de quoi ils parlent ? Les juifs et l’université qui sont pour cette fete devraient avoir honte. C’est pas demain qu’on verra des palestiniens soutenir des juifs meme si on leur sauve la vie. « Comprendre la douleur des palestiniens est essentielle pour permettre aux juifs et aux arabes de vivre côte-à-côte. Nous ne pouvons pas ignorer le fait que 700.000 personnes ont quittés leurs foyers ». 1 : De quelle douleur tu parles ? 2 : Les juifs et les arabes ne vivront jamais cote a cote. 3 : Ils ont pas quitté LEUR foyer mais NOTRE foyer. Sale traitre.

  5. Rony d'Alger Répondre

    14 mai 2012 a 15:03

    D’abord ce sont 540000 à 570000 arabes qui ont quitté leurs foyers, en 1948, foyers récents pour la majorité d’entre eux, alors que plus de 800000 Juifs réfugiés de pays arabes, sur plus d’un million qui y résidaient, ont été accueillis en Israël. Cela dit, il est incroyable que des étudiants arabes se permettent de manifester en brandissant le drapeau d’organisations terroristes. Dans tous les pays arabes, manifester avec le drapeau d’organisations hostiles à leur état aurait valu aux manifestants de se faire mitrailler par la police ou l’armée. Il faut faire cesser ce laxisme au bénéfice des arabes d’Israël, dont beaucoup se disent des « palestiniens de l’intérieur ». Qu’il aillent étudier, et s’entretuer, à l’université de Gaza, de Ramallah ou de Bir Zeit et qu’ils ne polluent plus de leurs crachats le sol d’Israël.

    • gerco Répondre

      16 mai 2012 a 21:53

      Un peu plus de 850000 Juifs qui ont quitté les pays arabes. Personne n’en parle. Le laxisme de l’Etat d’Israel est stupéfiant ! Des Israeliens qui manifestent contre leur propre pays, des députés qui en font de même des médias complètement traitres et vendus à l’ennemi. Trop c’est trop. L’excès de démocratie tue la Démocratie !

  6. דוד Répondre

    14 mai 2012 a 15:37

    « Une loi récente votée à la Knesset devrait faire réfléchir l’Université pour les années à venir : toutes les institutions qui organiseraient un évènement célébrant la Nakba devrait se voir retirer son financement de l’Etat. »
    .
    Elles devraient êtres démantelées et incendiées OUI !

  7. Paul Répondre

    14 mai 2012 a 19:08

    Qu’Israel expulse ces étudiants qui célèbrent la Naqba !

  8. trublion Répondre

    14 mai 2012 a 23:46

    les bobo gauchos, on une telle grande haine des arabes, qu’ils les poussent et les enferment dans leur bêtise.
    avec de telles commémorations, jamais les arabes ne seront intégrés dans la société israélienne.
    ça tombe sous le sens.
    à quand des leaders arabes pour diriger leur peuple dans des chemins plus paisibles et plus sages ?

  9. benny Répondre

    15 mai 2012 a 10:37

    jusqu ou va t on aller en israel sous pretexte de la sempiternelle democratie ? les institutions ne sont plus adaptees au monde reel !le pouvoir est faible ! et en temps de danger peut etre le pire qu ait connu l etat juif depuis sa creation avec une menace tres serieuse de frappe nucleaire surprise venant d iran cela peut mener a une catastrophe …. une de plus la plus grave qui ait frappe les juifs dans leur histoire tragique !!et ils n ent tirent aucune leçon !!!!

  10. Shalom Répondre

    15 mai 2012 a 11:13

    Mise au point: Deux députés ont initié la contre manifestation et en ont été les meneurs. Ces deux députés sont de l’Ihoud Léoumi: Michael Ben Ari et Arié Eldad, les seuls du système politique israélien à réagir promptement dans de telles circonstances surréalistes.
    Les étudiants n’ont été qu’une infime partie des participants. Beaucoup de francophones venus spécialement de Tel Aviv, de Jérusalem, de Natanya et d’Ashdod était là. J’ai rencontré sur place vos confrères d’Israel7 et de Meteor magazine d’Ashdod.
    http://www.israel7.com/2012/05/bonne-fete-de-la-naqba/
    http://meteormagazine.co.il/des-etudiants-israeliens-et-arabes-celebrent-le-jour-de-la-nakba/

  11. haim Répondre

    9 octobre 2013 a 13:40

    il y a bien une nakba à commemorer, c’est le jour de naissance de Mahomet. Le point de départ d’une secte violente, raciste, abjecte avec les femmes, qui encourage le fanatisme et la haine. Ses adeptes sont devenus tellement nombreux qu’on appelle cela une religion. Ils sont responsables de 90% des conflits actuels partout dans le monde. Oui le nakba existe..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *