La police israélienne sur le point de déposer le bilan ? Les fournisseurs refusent de livrer essence et nourriture.

Publié le : 29 mai 2012
Print Friendly

Selon une information de Galei Tsahal, la radio de l’armée, la police israélienne fait face à une dette monétaire de 700 millions de shekels (140 millions d’euros). Une crise sans précédent pourrait en découler : les fournisseurs de carburant et de nourriture menacent de cesser la livraison de leurs produits si la police venait à ne pas payer ses dettes.

L'hôtel de police de Tel-Aviv

Bien que le ministère des Finances était censé transférer des fonds à la police, des sources policières affirment que le Trésor « ne nous donne pas d’argent, contrairement à nos accords. »

Des sources au ministère des Finances répondent : « nous allons faire un effort pour combler le déficit  et nous confirmons faire de notre mieux pour apporter le maximum de notre aide budgétaire à la police. »

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

En plus d’être incapable de payer les fournisseurs, la police pourrait ne pas être en mesure de couvrir les salaires des fonctionnaires dans les prochains mois.

Un ancien commissaire de police, Moshe Karadi, a expliqué à la radio de l’armée: « La police israélienne, en raison de sa structure budgétaire, est engagé dans sa survie. Le budget de la police est d’environ 7 milliards de shekels et plus de 85 % part dans la masse salariale. L’armée a des problèmes similaires, mais elle bénéficie d’une aide des États-Unis que la police ne dispose pas.  »

Maayan Smadja – JSSNews
Rejoignez les 24.000 amis de JSSNews sur Facebook ! 

6 Réponses à La police israélienne sur le point de déposer le bilan ? Les fournisseurs refusent de livrer essence et nourriture.

  1. meller danielle Répondre

    29 mai 2012 a 14:09

    cela est affreux Cette horrible nouvelle va ravir la pegre Dany

  2. Charbit Répondre

    29 mai 2012 a 14:19

    Faisons un concert pour notre police.

  3. chantal Répondre

    29 mai 2012 a 14:41

    Pour la nourriture ce n’est pas trop grave vu la quantité infernale de gros bides dans la police, pour l’essence je ne sais pas.
    Mais j’ai une solution pour renflouer leurs caisses:
    Qu’ils viennent au coin de ma rue, une voiture sur cinquante s’arrête au stop.

  4. SOLEIL Répondre

    29 mai 2012 a 16:29

    CA NE M’ETONNE PAS DU TOUT, VU LE NOMBRE DE PERSONNES PAYEES A RIEN FOUTRE….

  5. Isaac Répondre

    29 mai 2012 a 17:53

    Catastrophique…

  6. méfaresh01 Répondre

    30 mai 2012 a 00:28

    EEEUUUH????

    Encore une question idiote :

    Ne serait-il pas temps de réunir les gouvernants et les députés autour d’un projet « urgent » pour reconsidérer totalement les structures qui ont permis d’en arriver là ???

    Car, si un renflouement tardif permettrait de sauver la face, les mêmes causes pourraient bientôt produire à nouveau les mêmes effets……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *