Yariv Oppenheimer, ou la Gauche Caviardée

Publié le : 3 juin 2012

«La Paix Maintenant», est une association politique Israélienne qui se revendique de gauche sioniste. Elle a pour but la promotion de la paix au Moyen-Orient par le retrait d’Israël de Cisjordanie.

Yariv Oppenheimer en est le Directeur Général et il est venu récemment s’adresser à de jeunes étudiants d’IDC, Herzlyia en Israël. Une dizaine d’étudiants de tous bords politiques étaient présents. Le but de cette rencontre était d’enrichir leur connaissance du paysage politique israélien. Je me réjouissais par avance de pouvoir écouter ses propos et enfin obtenir des réponses à des interrogations que je me pose en tant qu’étudiante de Sciences-Politiques en Israël.

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

Yariv Oppenheimer nous distribue des cartes de la Cisjordanie criblées de points bleus, rouges, marron… qui illustrent la situation complexe de ce territoire. En contraste avec cette réalité complexe, la rhétorique d’Oppenheimer est simple. Ce dernier qualifie de « colons » les citoyens Israéliens vivant en Cisjordanie, dénombrant ces derniers par «unité d’habitation», sans les humaniser. Son discours est clair et obsessif, il faut se débarrasser des territoires « occupés» pour deux raisons. La première: il s’agit du seul moyen logique pour qu’Israël reste un Etat juif et démocratique. La seconde concerne l’obtention de la paix, d’abord avec les Palestiniens puis avec le monde Arabe. En effet, il fait confiance à la Ligue Arabe qui a déclaré que lorsqu’Israël et les Palestiniens auront résolu leur conflit, elle sera prête à faire la paix avec Israël. Evidemment ces déclarations suscitent beaucoup de questions.

Je demande donc à Mr. Oppenheimer pour qui la démocratie semble être une priorité (il a en effet particulièrement insisté sur l’importance du caractère démocratique d’Israël, et j’en suis heureuse), si, dans son idéal, la future Palestine serait démocratique. La réponse du directeur de « La paix maintenant » ne se fait pas attendre : ce n’est pas l’affaire d’Israël que la Palestine soit démocratique ou non. Etonnante réponse pour un défenseur de la démocratie et de la paix. Je lui rétorque que la moindre des choses serait de ne pas laisser le peuple palestinien aux mains de représentants illégitimes et dangereux aussi bien pour eux, que pour nous. « Je ne veux pas contrôler le monde et peu m’importe qui contrôlera le gouvernement Palestinien » me répond- t-il. Par cette réponse, contraire à tout idéal humaniste, je comprends alors qu’il redoute tellement la critique d’Etat Impérialiste portée à Israël (aussi fausse soit elle), qu’il préfère se débarrasser de toute responsabilité. Mais ces territoires sont pour l’instant sous contrôle Israélien, et ce qu’il en adviendra sera en partie la conséquence des décisions prises par Israël: si Israël se retire maintenant de Cisjordanie, il y a un fort risque que les Palestiniens soient en proie à des organisations terroristes, qui ne leur donnent aucun droit.  Cela se répercuterait sur Israël. Or, n’est-ce pas justement le rôle d’un Etat démocratique et moderne comme Israël de négocier avec les Palestiniens pour trouver un accord juste pour les deux peuples ? Non, ce n’est pas le problème de M. Oppenheimer. Pour lui, le problème le plus grave c’est la Cisjordanie « occupée » par Israël.

« M. Oppenheimer, lorsque le conflit Israélo-Palestinien sera résolu, alors le monde Arabe sera prêt à s’ouvrir à Israël dites vous… Mais comment peut-on croire cela, puisque justement ces mêmes pays Arabes empêchent les Palestiniens de sortir des camps de réfugiés insalubres ? » Encore une fois, cela n’a pas l’air d’être son problème. En effet, « rendre » les territoires résout l’équation. Cela va plus loin encore car il en vient à tourner mes propos en dérision: « Je vois que tu te préoccupes beaucoup de la situation humanitaire des Palestiniens, mais moi, ce n’est pas mon problème». Donc, d’après ses dires « rendre les territoires occupés » ne résoudrait probablement pas les problèmes des Palestiniens, mais au moins, cela deviendrait le leur, et plus celui d’Israël qui ne serait (enfin!) plus à blâmer.

Alors allons dans ce sens, si le retrait n’est pas bénéfique pour les Palestiniens, il l’est certainement pour Israël! Donc, on le questionne sur les problèmes de sécurité que le retrait de Cisjordanie pourrait causer. « La sécurité n’est pas le problème le plus important quand on veut faire la paix » déclare Oppenheimer. Pour un pays menacé d’anéantissement par plusieurs organisations terroristes avoisinantes ainsi que par l’Iran, c’est vrai que la sécurité ne peut qu’être secondaire. Oppenheimer poursuit: en effet, quand Israël rendra les territoires, peut-être que la situation sécuritaire d’Israël se détériorera, peut-être que des roquettes Kassam tomberont sur Tel Aviv comme elles tombent aujourd’hui sur Ashkelon, peut-être, mais au moins Israël sera débarrassé de cette plaie ouverte que représente la Cisjordanie. Cela donnerait pour le moins la légitimité à Israël pour faire la guerre au nouvel Etat, face à une armée rangée. Israël, se débarrassant ainsi du problème Palestinien se détacherait de sa réputation de fauteur de trouble du Moyen Orient.

Alors là, on ne comprend plus très bien où se situe « La Paix Maintenant », ou tout au moins son Directeur Général. D’après son discours, il semblerait que le retrait d’Israël de Cisjordanie ne soit bénéfique ni pour les Palestiniens, ni pour Israël. De plus, comment cette organisation peut-elle se revendiquer de gauche quand elle nie ses valeurs les plus conséquentes, et parmi elles, la protection des droits de l’humain ?

Certes, il ne fallait pas s’attendre à ce que « La Paix Maintenant » apporte une perspective classique sur la sécurité d’Israël, mais l’on pouvait espérer plus de créativité concernant la cause Palestinienne. Cette organisation milite pour le retrait d’Israël de Cisjordanie : ses arguments manquent de cohérence car le futur de la région, après la « décolonisation » ne rentre pas en ligne de compte. « Oui, peut-être guerre il y aura, mais au moins elle ne sera pas asymétrique». N’appelons donc plus cette organisation « La Paix Maintenant » mais « la Guerre Maintenant ». Peu importe quelles seront les conséquences du retrait d’Israël, ce dernier, doit à tout prix se débarrasser des « territoires occupés par les colons » qui sont la source des maux du Moyen-Orient.

En affirmant cela, M. Oppenheimer semble oublier ce qu’il y a de fondamental dans la recherche d’une paix durable entre Israéliens et Palestiniens. La paix devra être juste et permettre aux deux peuples de vivre normalement, librement, et dans la sécurité. Pour l’instant, un retrait total d’Israël de la Cisjordanie, semble plutôt compromettre cet idéal. Comme le directeur de « La Paix Maintenant » le dit lui même: rien ne garantit qu’Israël sera sécurisé, ni que les Palestiniens vivront librement, sans être en proie à des manipulations politiques de tous bords.

Pour sa part, Guy Bechor, universitaire et diplomate israélien, distingue deux concepts le « problème Palestinien » et le « problème des Palestiniens ». Le second se réfère à la situation humanitaire catastrophique dans laquelle se trouve la population Palestinienne, tout particulièrement dans les pays Arabes dont le Liban, et la Syrie. Il explique que si l’on résout de bonne foi «le problème des Palestiniens», nous résoudrons le «problème Palestinien». Et cela, M Oppenheimer, grand humaniste, ne semble pas l’avoir compris.

Agathe Adar Sarfati – JSSNews
Rejoignez les 24.000 amis de JSSNews sur Facebook !  

Articles liés
Vidéo : Shalom Akhshav (la Paix Maintenant) corrompu ?
L'organisation israélienne Im Tirtsu est une ONG très active dont le but est l'éducation aux valeurs du sionisme. Créé en 2006 après la seconde guerre du Liban, par des intellectuels israéliens, des étudiants et des ...
Lire tout l'article
Dany Danon: « on va continuer à construire à Tel-Aviv, Eilat, Jérusalem, Ariel et partout ailleurs ! »
Le vice-ministre israélien de la défense, Danny Danon (Likoud), a accusé l'organisation d'extrême gauche "La Paix maintenant" d'avoir délibérément fourni de fausses informations au monde sur les plans de construction d'Israël en Judée et en ...
Lire tout l'article
180.000 palestiniens soignés en Israël en 2010
Les dilemmes humanitaires sont un problème récurrent en Judée-Samarie. Une attaque terroriste contre des soldats de Tsahal et plusieurs islamistes sont blessés. Est-ce qu'un soldat de Tsahal doit être appelé pour soigner le terroriste ? ...
Lire tout l'article
Netanyahu à la Croix Rouge: « vous connaissez la réalité de Gaza… »
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, ce matin (jeudi 7 Août 2014), a rencontré le représentant du Comité international de la Croix-Rouge, Peter Maurer et lui a dit: "Vous pouvez avoir des milliers de rapports de ce genre, ...
Lire tout l'article
Une soldate arabe d'Israël
Pour le 63ème anniversaire de l'État Juif et démocratique d'Israël, les statistiques nationales viennent d'être publiées. La population totale s'élève à 7.746.000 personnes, soir une augmentation de 2% (150.000 habitants) par rapport à 2010. Il ...
Lire tout l'article
La liste complète des 120 nouveaux députés israéliens…
Ce qui suit est la liste des candidats qui semblent avoir officiellement été élu pour la 19ème Knesset. Certains changements sont encore possibles, par exemple suite aux votes des soldats qui n'ont pas encore tous ...
Lire tout l'article
Le bassin de Shfela
Avec la deuxième plus grande réserve au monde, certains croient que c'est fort possible. Le plus amusant dans cette histoire et cette vieille blague juive qui n'a, aujourd'hui, plus aucun sens. « Permettez-moi de vous dire ...
Lire tout l'article
Benetton de retour en Israël après 10 ans d’absence.
La célèbre marque de Trévise en Italie, qui écoule pour plus de 150.000.000 de vêtements par an, revient en Israël et plus précisément au Dizengoff Center de Tel-Aviv ! La franchise israélienne a été rachetée par Dov ...
Lire tout l'article
Israël: une loi contre la burqa juive ?
D'abord, on n'y croit pas. Puis un jour, au détour d'un quartier juif ultra-religieux de Beit Shemesh, on voit 3 femmes en burqas. "Que viennent-donc faire ces femmes arabe ici?" demande t-on alors à un ...
Lire tout l'article
Tsahal, plus fort que jamais !
Alexandre le Grand, l'homme qui a conquis le monde antique, disait que ceux qui développent des méthodes de combat nouvelles ou qui possèdent des armes nouvelles triompheront toujours. Ainsi, aujourd'hui, l'avantage stratégique, ...
Lire tout l'article
Vidéo : Shalom Akhshav (la Paix Maintenant) corrompu ?
Dany Danon: « on va continuer à construire à Tel-Aviv, Eilat, Jérusalem, Ariel et partout ailleurs ! »
180.000 palestiniens soignés en Israël en 2010
Netanyahu à la Croix Rouge: « vous connaissez la réalité de Gaza… »
75.3% de la population d’Israël est juive, 20.5% est arabe.
La liste complète des 120 nouveaux députés israéliens…
Israël bientôt 2ème plus gros producteur de pétrole au monde ?
Benetton de retour en Israël après 10 ans d’absence.
Israël: une loi contre la burqa juive ?
Tsahal, plus fort que jamais !

22 Réponses à Yariv Oppenheimer, ou la Gauche Caviardée

  1. Zakhor Répondre

    3 juin 2012 a 10:23

    Très bel article,et qui ne fait que confirmer l’irréalisme de Shalom Archav. Mais ,il y un mais…..

    Je suis très surpris par la sémantique qu’utilise Madame Sarfati,qui si j’ai bien compris,est loin de partager les idées de ce mouvement et de la gauche israélienne.

    C’est le terme de « Cisjordanie »,en lieu et place de Judée Samarie.
    C’est à croire que le degré de connaissance de notre histoire laisse à désirer,et que la propagande révisionniste tant arabe qu’européenne a profondément façonné les esprits.

    Merci Madame de bien vouloir réemployer les VRAIS termes et de ne pas relayer-sans le vouloir certes- ceux des ennemis et détracteurs d’Israël!

  2. JohnJohn Répondre

    3 juin 2012 a 10:33

    Je suis au moins d accord sur un point.
    Le fait de laisser les palestiniens avoir leur propre pays, permettra a israel en cas d attaque. De se defendre sans que plus personne n’ai rien a redire (dans les fait (imaginaires)).

    Cependant, ce que oublie shalom archav, c’est que les palestiniens, on deja par le passé eu l occasion de signer la paix, sous rabbin et sous barak., En ayant plus de territoires que maintenant.

    Mais « le probleme palestiniens » est que la division des opinions du a une propagande longue depuis des decennies accusant les juifs du vol de leurs terres (probleme n existant pas sous dominations de la transjordanie).
    Les medias, les cours donnes aux palestiniens accusent quotidiennemen les juifs, en indiquant clairement que les terres de palestines vont du nord d israel jusqu au sud. Les document a l onu indique une terre de palestines sur l integralite de l etat d Israël.
    Alors comment croire que l on peut faire la paix lorsque la population est flouttée, croyant que leur terres sera rendu , et que lors de la signature ils verront que leur pays ne ressemble en rien a ce qui leur a ete enseigne durant ces 60 dernieres annees ou leur civilisation a vu le jour.

  3. trump Répondre

    3 juin 2012 a 10:34

    Cette discussion etait une perte de temps
    Il ne faut jamais oublier que le but de » piss now »,yesh din et autres sugusseries est de mettre fin a notre Etat Juif,avec les benedictions et l’argent de la ligue arabe,de l’ran,de l’union eurabienne ,de barak hussein ainsi que des fonds propres de l’ancien kapot george soros

  4. kmichele Répondre

    3 juin 2012 a 10:40

    Je rappelle que déjà dans la Charte de l’OLP, les Palestiniens appelaient à ne jamais reconnaître ISRAEL.
    Le leitmotiv des Palestiniens c’est : les Juifs à la Mer et un état JUDENRAIN !
    On ne peut être plus clair sur ce point !
    Comment encore croire les Palestiniens ?

  5. Spaëth Valérie Répondre

    3 juin 2012 a 11:17

    Article très intéressant qui secoue des idées reçues.

    • LUCAS Répondre

      22 juin 2012 a 19:15

      Bonjour

      J’ai trouvé votre nom sur ce site

      seriez vous Valérie Spaëth qui a vécu à Bourdonné ??

      Si oui merci de me faire signe, vous vous souviendrez peut être de moi ..

      a vous lire

      Michèle LUCAS

      • valérie SPAETH Répondre

        31 juillet 2013 a 16:36

        Bonjour,
        Je ne trouve Michèle ton message que maintenant. Oui, c’est bien moi.

  6. Michel Akerman Netanya Répondre

    3 juin 2012 a 11:25

    Yariv Oppenheimer ne serait rien s’il ne disposait pas du financement des antisémites de la planète (je dis bien antisémites, pas antisionistes). Peut-il nous dire quels étaient les motivations du pseudo peuple palestinien de 1948 à 1967 ? Pourquoi n’a-t-il pas alors souhaité disposer d’un état en plus de la Transjordanie (80 % de la surface du Mandat britannique) ?
    Si par malheur un nouvel état arabe était créé sur une terre juive, serait-il sans armée comme le veut Netanyahou ? Evidement non, il suffit de voir ce qui se passe avec le Hamas dans la bande de Gaza ou au Liban avec le Hezbollah pour savoir qu’avec cet état Judenrein nous n’aurions JAMAIS la paix.
    On pourrait alors combattre ce nouvel état ose affirmer le directeur de Shalom Archav !
    Il couterait moins cher en vies humaines de proposer à ces arabes de rejoindre leurs pays d’origine comme la Transjordanie, peuplée à 75 % par des « palestiniens » et à la mettre en valeur, avec une aide internationale si besoin est.
    Des millions de personnes ont ainsi été déplacées entre l’Inde et le Pakistan, dans de nombreux pays d’Afrique ou du Sud Est asiatique alors qu’elles n’ont pas disposé des aides à fonds perdus (pas pour tout le monde) de l’UNRWA ou des pays riches.
    Oppenheimer sait qu’il a le soutient d’une majorité automatique à l’ONU, il sait que l’UE et les Etats-Unis militent pour cet état palestinien, il sait que toutes ses propositions sont grotesques mais elles lui donnent l’impression d’exister.
    On se croirait revenus au temps de Munich car il est évident que ce type aurait fait parti de ceux qui faisaient confiance aux paroles d’Hitler.
    Aujourd’hui c’est le Fatah, le Hamas et les fous d’Iran qui font marcher le monde à la baguette ou avec quelques récompenses que Shalom Archav devra un jour payer. Ils écrivent et disent qu’ils veulent en finir avec Israël et les Juifs, qui s’en préoccupe autrement qu’avec des paroles sirupeuses et hypocrites ?
    Quant à Sciences-Po en Israël, il me semble gangréné par la gauche antisioniste comme l’est son homologue parisien.
    Shavoua Tov et allez voir la réalité en Judée et Samarie, cela n’a RIEN à voir avec ce qu’en racontent les ONG telles Shalom Archav.
    C’est le cœur d’Israël depuis plus de 4000 ans !

  7. charlin Répondre

    3 juin 2012 a 11:29

    Quand on est de gauche à 19 ans , c’est qu’on a du coeur ,
    Quand on est de gauche à 50 ans ,c’est qu’on n’a pas de cerveau
    W. Churchill …

    • Yves Darmon Répondre

      3 juin 2012 a 11:56

      ….Ou que l’on soit TRES bien payé pour cela…

  8. parole de jj Répondre

    3 juin 2012 a 11:35

    si les pays (Liban ,Syrie ,Égypte ,pays du golfe et autres) ne leurs donnent pas de nationalité depuis 48 ans que ce mouvement est née, c’est parce qu’ils connaissent ses brigands , voleurs de terre des autres , je reste et je persiste les palestiniens sont les juifs de cette terre d’Israël depuis des milliers d’année ,les arabes qui sont sur la terre d’Israël sont des voleurs ,des assister , et des brigands il n’y a pas d’arabes palestiniens,arrêté d’écouter ses conneries c’est de la fausse info ,ne tomber pas dans ce piège .

  9. דוד Répondre

    3 juin 2012 a 11:57

    Je me demande qu’elle est le Quotient Intellectuel de Monsieur Oppenheimer !
    Parce qu’à son analyse: « Si on quitte les territoires, alors on aura la paix et les autres pays arabes vont alors enfin devenir gentils avec nous » – mon contre-argument est plutôt dévastateur !
    .
    Alors Monsieur Oppenheimer, pourriez-vous nous expliquer QUELLE(S) ETAIT(ENT) LA(LES) RAISON(S) des guerres successives entre arabes et israéliens AVANT 1967 ? – Il n’y avaient pas de territoires avant 1967… Israël n’était pas en paix pour autant, bien au contraire, elle était menacée de manière très grave !
    (en 3 lignes, Je viens de faire voler en éclats toute votre théorie !…)
    .
    Et ceci ne repose que sur un contre-argument – ou voulez-vous que l’on recommence toute l’histoire d’Israël et du peuple juif ? – Je ne sais pas si vous êtes une personne ignorante ou un traître ! C’est de la TRES HAUTE TRAHISON ! On devrait vous déchoir sur le champs de votre nationalité et de votre religion. ET VOUS EXPULSER DU TERRITOIRE… ! Vous n’aurez qu’à trouver refuge chez vos amis palestiniens.
    .
    Des millions de juifs dont je fais partie ce battent bec et ongles chaque jour pour défendre la Terre sacrée d’Israël, y compris la Judée et la Samarie – Vous insultez notre courage, nos batailles gagnées mètre après mètre !
    J’ai plus de considération pour un insecte que pour votre personne ! Un insecte, peut avoir une certaine utilité… vous…. VOUS ETES NUISIBLE !
    .
    Vous avez beau avoir un prénom et un nom à consonnance hébraïque, personnellement, je vous considère comme un goy ! VOUS NE POUVEZ PLUS FAIRE PARTIE DE LA GRANDE FAMILLE !
    « Youssed Ben Heimeri », voilà comment on devrait vous appeler !

  10. chantal Répondre

    3 juin 2012 a 16:30

    Le berceau d’Am Israël, la Judée et la Samarie, ce bonhomme vit sans doute dans sa bulle de Tel Aviv, et fait nou nou nou aux « vilains » colons, quelle bêtise abyssale, s’il croit vraiment qu’un retrait de Judée et Samarie résoudrait le problème qui ne serait plus le sien une fois que tout le pays serait bombardé en particulier l’aéroport international et les bases de tsahal.
    Jusqu’aux pogroms commis par les arabes au début du vingtième siècle il y a eu une présence juive ininterrompue en Judée et en Samarie, ensuite jusqu’en 1967 les attaques terroristes des arabes ont continué, ils l’avait le territoire, ils pouvaient « construire » leur « falestine », nada! Kloum! Rien du tout! Ils ne veulent pas de « falestine », ils veulent notre pays, ils veulent Israël, et jeter les Juifs à la mer. Alors que les shalomakhshavistes aillent faire la planche sur la plage Gordon de Tel Aviv.

  11. Armand Répondre

    3 juin 2012 a 17:13

    Aucun Peuple en danger sur cette planète n’a eu autant d’abrutis parmi les siens que le Peuple Juif . Ce n’est pas par hasard que nous avions autant de psychanalystes . La clientèle est aussi parmi Nous .

  12. Sébastien Répondre

    3 juin 2012 a 17:32

    C’est pas les mêmes gens dont leurs amis s’affichent avec des anti sémites et anti israéliens ? Qui s’indigne sur le sort de Merra et soutiennent les actions en justice de son père ? Ou encore qui ont déclaré que le destin de la France ne peut se faire qu’avec les maghrébins et les kabyles ? Ou ceux qui défilent avec des drapeaux rouge (le goulag, c’est quoi ça?) ? A ba oui, finalement en ayant tout cela en tête, l’article prend un tout autre sens ! Et si on parlait de la colonisation de la France par les salafistes (les mêmes qu’à Gazza) et des territoires occupés comme le 93 ou il n’y plus de blancs plutôt ? Ou du tribunal islamiste de Bobigny ? Non, pas de commentaire, les gauchos anti républicains ? C’est dingue finalement les rapprochements que l’on peut faire entre la conduite des salafistes la bas et ici !
    Sinon très bon article, ça à le mérite de remettre les pendules à l’heure et prouve bien que contrairement à leur slogans, les apôtres de Satan soumis à l’obscurantisme et à la division eux ne changent pas !

    @ Michel Akerman Netanya
    Très bon commentaire ! Mais savez bien que modernité et salafisme ne vont pas ensemble, regarder ses ***** dans nos rues ! Ils n’ont même pas 30 mots de vocabulaires.

  13. david c Répondre

    3 juin 2012 a 18:39

    Dans cette triste situation , une question revient sans cesse en conclusion : qu’en est-il de la position du chef du gouvernement , et maintenant du ‘vice chef’ (!), et aussi du chef de l’état qui sillonne le monde pour y semer …, et du ministre des armées…d’expulsions , etc…etc … Comment un pays peut-il survivre dans cette situation ? S’agit-il de rechercher vraiment la difficulté !

  14. aquarius Répondre

    3 juin 2012 a 19:04

    il faut lui offrir une camisole de force à ce M. Oppenheimer…
    Israel c deja retiré de Gaza et ca à donné quoi ??? le calme ? non des milliers de roquettes sur la téte des civils ..
    la palestine c en Jordanie M. Oppenheimer, la Judée Samarie est un térritoire disputé..

    • דוד Répondre

      4 juin 2012 a 02:13

      « la Judée Samarie est un térritoire disputé.. »
      .
      Ce n’est pas un territoire disputé du tout, mais bien « un territoire occupé » …(Illégalement par les palestiniens) – « Disputé veut dire que l’on va discuter… » – Il n’y a rien du tout à discuter ! :)
      (Hormis peut-être d’ordre logistique, préfèrent-ils retourner en Jordanie en train, en bus ou avec un grand coup de pied dans le postérieur…? à voir…)

  15. Ben Répondre

    3 juin 2012 a 20:48

    Entre la gauche caviardée et le système ultra-libéral américain autant choisir entre la peste et le choléra.

  16. méfaresh01 Répondre

    4 juin 2012 a 00:18

    J’ AVOUE !!!!

    OUI…..J’ AVOUE!!!!

    J’avoue que ne n’ai même pas lu l’article en entier….

    Ce Mr Oppenheimer doit être arrêté sans délai pour intelligence avec l’ ennemi, complot contre l’ Etat, incitation à la haine antijuive et quelques autres motifs peu reluisants…..

    La peine de mort n’existant pas en Israël, je me suis mis à chercher une peine « de substitution » qui soit aussi  » d’intérêt général »….

    Facile!!

    Une bonne douzaine d’années de liberté surveillée….Utilisée à vérifier quotidiennement le bon état des tombes des milliers de victimes, juives ou non, assassinées par ses copains « pâles-hestiniens »…….

    Bien entendu, petit entretien, lavage et jardinage seront de sa responsabilité tout comme la récitation des prières d’usage sur chaque tombe ………..

    Pauvre abruti sauvé par l’ humanisme de ceux dont il veut brader les vies……

  17. Laurence Bentolila Répondre

    4 juin 2012 a 07:14

    Yariv Oppenheimer est un traître à la nation. Il est rémunéré par divers pays de l’Union Européenne, tels que l’Angleterre ou la Suède afin de divulguer toute information sur l’entreprise d’implantation en Judee Samarie.En d’autres termes il pratique l’espionnage au vu et au su de tout le monde. Des membres de Peace Now survolent régulièrement les territoires en avion afin d’établir très exactement les lieux de peuplement juifs et afin d’en informer ses maîtres occidentaux. C’est ce qu’on appelle un kapo. Le problème c’est que personne n’ose s’attaquer à son groupe, notamment Bibi Netanyaou qui a refusé de faire voter une loi qui pénaliserait ces ONG anti-israeliennes, de peur de se faire taxer de fasciste par la presse gauchiste israélienne.Nous manquons de véritables leaders, c’est vraiment triste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *