Législatives 2012 : communique de Philippe Karsenty.

Publié le : 4 juin 2012

Bien que premier en Israël, je reconnais ma défaite sur l’ensemble de la circonscription

En tenant compte des votes sur internet, j’arrive premier en Israël avec 30% des voix, suivi de Gil Taïeb avec 26%, Daphna Poznanski 20% et Valérie Hoffenberg 19%.

Cette avance en Israël n’aura pas suffi puisque, sur l’ensemble de la circonscription, la candidate du PS obtient 30% des voix, celle de l’UMP 22%, je récolte 14% des voix, le candidat des Verts arrive 4ème avec un peu plus de 10% des voix tandis que Gil Taïeb arrive 5ème avec un peu moins de 10% des voix.

Mes félicitations aux deux finalistes. Je prépare un communiqué détaillé et je ferai part de mon choix entre les deux candidates d’ici mercredi.

Merci à toutes et à tous pour votre soutien. Je vais bien.

Et n’oubliez pas que Gam Zou le tova !

A bientôt,

Philippe Karsenty-JSSNews

 les opinions exprimés dans cet article n’engagent que leur auteur. 

Print Friendly

39 Réponses à Législatives 2012 : communique de Philippe Karsenty.

  1. jeannot Répondre

    4 juin 2012 a 10:37

    Chapeau bas pour une elegance , une vision , une ferveur qui auraient ete bienvenues dans l’hemicyle ! Philippe , on vous souhaite beaucoup de Hatzlacha!

    • Giora Hod Répondre

      4 juin 2012 a 11:01

      Merci Philippe Karsenty.
      On ne peut que regretter que les Français d’Israël, par leur abstention, ont laissé passer une chance unique d’avoir « leur » représentant à l’Assemblée Nationale.
      Vous auriez fait un député exceptionnel.
      Bonne continuation dans tout ce que vous entreprendrez.

    • MICHEL RESNIKOFF Répondre

      4 juin 2012 a 11:10

      Ce genre d’élection qui porte sur des territoires très vastes, handicape le candidat indépendant car il ne peut physiquement être proche des électeurs.
      Il est à noter que cette élection démontre que le vote de l’électeur se porte en premier lieu sur un Parti.

      • Giora Hod Répondre

        4 juin 2012 a 11:26

        Pas en Israël en tout cas.
        Karsenty aurait pu être élu facilement si le nombre de votants, ici, n’avait pas été aussi ridiculement bas et les proportions identiques.
        Nous sommes nombreux à le regretter. Les partis ont gagné, grâce à Taieb et à l’abstentionnisme.

    • MICHEL RESNIKOFF Répondre

      4 juin 2012 a 11:34

      Il est regrettable voir même lamentable que les « franco-israéliens » toujours les premiers à revendiquer leur nationalité française quand ça les arrange, aient laissé passer par leur abstention une aubaine pour Israël d’avoir un député « ami et indépendant » au Parlement Français comme Philippe Karsenty.
      Le peu d’intérêt qu’ils ont porté à cette élection n’est certainement pas une bonne chose.

    • MICHEL RESNIKOFF Répondre

      4 juin 2012 a 11:43

      Les voix qui se sont portées en Israël sur Gil Taëb sont le fruit d’un vote communautaire qui est le résultat des actions que Gil a entreprit depuis des années mais qui sont des voix perdues car elles n’ont rien à voir avec ce type d’élection.
      C’est triste car inutile.

    • Lisa R. Répondre

      4 juin 2012 a 12:44

      Les juifs et la MACHINE A PERDRE… Je suis déçue et en colère.

      Nous avions un candidat exceptionnel, brillant, courageux, expérimenté en politique, habitué à combattre la propagande des médias et du politiquement correct. Un champion, un mensch ! De toutes manières, merci à Philippe Karsenty pour cette magnifique campagne.

      L’ABSTENTION : les juifs français en Israël sont pas allé voter : symptôme d’un repli, d’une frilosité, d’une démission face au monde et à ses dangers. Et ils se disent sionistes. Ben Gourion et tous les autres se retournent dans leur tombe. Et quand ils ont voté, sur qui ont-ils égaré de nombreuses de leurs voix ?

      DES VOIX EGAREES pour un candidat communautaire qui s’est trompé d’élection, et dont l’égo démesuré et imbécile a privé Philippe Karsenty d’un deuxième tour. Et que dire du niveau intellectuel de ses électeurs.

      DES VOIX EGAREES pour la candidate de l’UMP, remerciée publiquement par Charles Enderlin pour son soutien, membre de l’UMP qui a voté l’admission de l’A.P. à l’Unesco. Et que dire du niveau d’information de ses électeurs, à moins que Charles Enderlin avait encore quelques soutiens.

      Nous sommes en danger et beaucoup de juifs français ont mis la tête dans le sable. Jusqu’à quand ?

      • Giora Hod Répondre

        4 juin 2012 a 13:38

        Bien envoyé !

        • ABEL Répondre

          4 juin 2012 a 21:30

          Décidémeent, le  » peuple à la nuque raide  » ne changera jamais ! Seul sur une île, il construit deux synagogues, dont l’une qu’il ne fréquentera jamais ! Deux Juifs fondent trois partis : Un pour chacun d’eux, et le troisième pour les deux ! Qui dit mieux ?
          Un candidat comme Gil TAIEB, qui n’avait pas sa place dans cette élection, malgré tout son mérite par ailleurs, portera la grande responsabilité, lui et ses électeurs de faire élire la peste ou le choléra : UMPS, blanc bonnet, bonnet blanc !
          Quelle honte ! Et quel gachi !
          Dommage pour Philippe KARSENTY, homme honnête et courageux, qui s’est battu contre vents et marais,tant en France qu’en Israël, et continue de se battre pour l’Honneur de Tsahal, d’Israël, des Juifs dans le monde (dans l’affaire mascarade Mohamed El Dura !)
          Ne dit-on pas que les peuples ont les  » gouvernants  » qu’ils méritent ?
          ABEL

  2. Rotil yaakov Répondre

    4 juin 2012 a 10:41

    J’ai envoyé un mail perso à mon ami Philippe, j’espère que nous le reverrons prochainement en visite amicale en Israël.

    Pour ma part, lui n’étant plus en lice, je me désintéresse totalement de cette élection qui n’a plus de sens pour moi.

    Je regarderai désormais en direction des élections qui renouvelleront la Knesset en 2013.

    • Rafa Répondre

      4 juin 2012 a 10:44

      Moi j’ai fait de meme et pense la meme chose

  3. Gad Répondre

    4 juin 2012 a 10:41

    Beaucoup de ceux qui t’ont accompagné et soutenu sans réserve, depuis la première minute, mon cher Philippe, sont amers du rapide calcul électoral qu’on peut faire :

    ajoute cette avance méritée en Israël à la détermination de l’emporter et à la logique pour gagner, soit les à peine dix pour cent du principal responsable de l’échec du camp israélien de droite, à savoir Gil Taïeb, qui est une sorte de faux messie destiné à disperser les voix, et tu disposais des 24% pour rassembler la droite et le centre.

    Je pense que Taïeb n’a pas assez de vision au-delà de son ego démesuré pour comprendre à quel point son « image » de Sioniste de complaisance pour la Gauche et les Verts, pour les Bobos parisiens, a servi à faire la courte échelle et à dérouler le tapis jours aux deux candidats qui sont les plus compromis dans la politique arabe de la France, à titre personnel ou par discipline de parti.

    Donc tu as démontré que cette victoire est mathématiquement possible, lorsque le Judaïsmle Français se sera débarrassé de son abrutissement et de ses petites compétions égotistes pour se faire valoir : mais que fait-on valoir avec 10 misérables pour cent?

    Honte à Taïeb, honte au complice de Poznanski depuis le début, honte à l’homme de main de Hollande dans la 8ème circonscription!

    • Laurent Feldman Répondre

      4 juin 2012 a 13:11

      Allez, calmons-nous. La pilule est amère, mais de toute façon, il va bien falloir recoller les morceaux.

      Le public pro-israélien a, une nouvelle fois, souffert de sa désunion. Il y avait deux candidats ouvertement pro-israéliens, l’un (Karsenty) plus que l’autre (Taïeb) à mon avis. L’un (Karsenty) avec une vision et une expérience politiques que l’autre (Taïeb) n’avait manifestement pas. C’est dommage. La candidature Taïeb a été un facteur majeur d’échec du camp sioniste.
      L’autre facteur, énorme, est l’immaturaité politique de la majorité des électeurs franco-israéliens, incapables de s’inscrire au consulat pour les uns, incapable de se déplacer pour les autres, et même incapables de voter chez eux, sur leur ordinateur, pour les troisièmes.

      Désunion et abstention ont fait le lit des grands partis et de leur fidélité à la politique arabe de la France. C’est triste. Maintenant, il faut choisir le moindre mal au second tour.

    • Gerald Kazmir Répondre

      4 juin 2012 a 20:22

      Oui Gad tu as raison : HONTE A GIL TAIEB : l’hypothèse de sa candidature téléguidée pour faire perdre Karsenty avait été évoquée et est-elle possible. Si on voit le résultat …

      Gil Taïeb est une personne très égotique et inconséquente, ce qui est du domaine public, mais a-t-il téléguidé par ses copains socialistes ou par l’UMP ? Ou par les médias ? Ou par le « communautaristes juifs ? Lui-même se sait-il ?

  4. mike Répondre

    4 juin 2012 a 10:44

    Je ne me suis pas inscrit à temps ( 31 décembre) pour m’inscrire à l’election des Français de l’Etranger, et même si je me serais inscris je ne savais pas qu’on pouvais le faire par vote internet , ce qui m’aurait été trés utile, vu que je savais pas à 6 mois de l’election si je serais en France ou en Israël.

    Mais si je pouvais voter, cela aurait été pour ce candidat.

    Dans 5 ans, s’il se représente…

  5. Ilan Répondre

    4 juin 2012 a 10:51

    Bravo à Philippe Karsenty pour cette magnifique campagne.

    La claque reçue par la candidate UMP en Israël (où Sarkozy avait eu un score soviétique) devrait la conduire, si jamais elle était élue, à démissioner au profit de son suppléant, qui a fait tout le boulot hors d’Israël. Ou, à défaut, à bien vouloir s’occuper des vrais problèmes des français de l’étranger (scolarité, diplômes, fiscalité…) et se taire sur la politique moyen-orientale.

    Cela étant, tout porte à croire qu’elle ne sera pas élue au second tour mais que ce sera la candidate PS. Nonobstant les positions de certains de ses camarades de parti et des alliés d’extrême gauche du PS, cette dernière, qui a une grande expérience de la représentation des Français de l’étranger, pourrait faire du bon travail.

    Quant à Gil Taïen, un seul mot: adieu.

  6. Bellar Répondre

    4 juin 2012 a 10:55

    Comme pour les présidentielles on disait « entre la peste et le choléra », eh bien ce sera sans moi, ni peste , ni choléra, désormais comme Y.Rotil, cette élection n’a plus aucun sens.

    Donner ma voix au PS bradeur de la terre d’Israël, c’est exclu, quant à la donner à Hoffenbergcopine d’Enderlin et de Abbou Mazen, serait de la pure démence…

    Bravo à Philippe, pour son courage et son élégance et que l’avenir le porte vers des responsabilités à sa mesure. Kol touv lekha !

  7. Monique Répondre

    4 juin 2012 a 11:02

    Félicitations pour le succès ici en Israel ou les lecteurs ont bien compris votre message, M. Karsenty.
    Dommage que les gens ailleurs, sans vision ni espoir aient prefe’ voter pour les partis. Surtout après la victoire de Hollande, la candidate socialiste représente le choix facile qui selon eux apportera le plus de bénéfices a’ leur petits commerces…
    Mais par votre travail intelligent et passionne’ vous avez ouvert les portes pour le triomphe de la clarte’,en faveur des valeurs de la liberte’.
    Votre engagement est un ressort qui n’arrête pas son parcours.
    Bazlaha pour votre choix futur.
    Je suis prête pour la suite!

  8. Michel Akerman Netanya Répondre

    4 juin 2012 a 11:03

    Je ne me déplacerai pas (ni même par Internet) pour le deuxième tour.
    Daphna a bien fait son travail de fonctionnaire mais la voila maintenant obligée de soutenir la politique de la gauche au pouvoir en France. Elle est sioniste puisqu’elle vit en Israël disent certains. Nous n’aurions plus de problème avec nos ennemis si les Israéliens (dont je suis) n’avaient pas voté aussi mal que ceux de la 8ème circonscription (je fait allusion aux Israéliens puisque les Grecs et les Italiens ont d’autres préoccupations que les nôtres). Ce n’est ni Avoda (ou Hatsmaout), ni Kadima qui trouveront la solution, il suffit de lire les dernières déclarations du looser Barak et du traitre Mofaz.
    Quant à Valérie Hoffenberg, qui elle aussi se dit sioniste (à la mode Sarkozy cette fois c’est à dire on rend TOUTES les Terres reprises en juin 1967) en espérant que çà suffira à calmer les palestiniens soutenus par les nazis iraniens.
    Triste résultat. Nul doute, que l’une ou l’autre devienne la députée, qu’elles feront tout pour enterrer le mensonge Enderlin.
    Nous continuerons à t’aider pour faire triompher la vérité Philippe.
    A bientôt !

  9. Jackie Répondre

    4 juin 2012 a 11:07

    Je reconnais bien là Philippe Karsenty: il est aussi fair play que courageux. Comme je l’ai écrit ailleurs, il est difficile d’e^tre sans parti, qui a un appareil, des moyens, un staff etc.
    Bravo pour ce combat et chapeau pour tout le reste!

  10. MICHEL RESNIKOFF Répondre

    4 juin 2012 a 11:09

    Ce genre d’élection qui porte sur des territoires très vastes, handicape le candidat indépendant car il ne peut physiquement être proche des électeurs.
    Il est à noter que cette élection démontre que le vote de l’électeur se porte en premier lieu sur un Parti.

  11. Schlomoh Brodowicz Répondre

    4 juin 2012 a 11:12

    Je ne peux pas dire que je sois habité de la même sérénité que Philippe. Comme d’autres,je me désintéresse totalement de la suite de ce scrutin car pour moi, le candidat élu sera aussi utile à cette cause que des skis à Eilat…
    Je tiens quand même à rendre hommage au dévouement et au courage de Philippe Karsenty.

  12. Michèle Répondre

    4 juin 2012 a 12:22

    Philippe Karsenty a réalisé un très beau score en Israël.Mais un candidat favorable à Israël, clairement opposé à la politique française concernant Israël, ne pouvait gagner que si les Français d’Israël votaient massivement et que les voix n’étaient pas divisées.

    Le sentiment anti-Israël est très répandu en Italie, la gauche y est forte chez les Français d’Italie, comme ils l’ont prouvé par ce vote.

    Philippe Karsenty avait néanmoins des voix et des soutiens en Italie,et lui avait de bonnes chances de report des voix de droite, et donc de victoire au second tour.

    Je note l »étrangeté » de l’émission TV5 monde, 2 jours avant le scrutin, qui dans le reportage consacré à la 8ème circonscription, a démoli Daphna Poznanski en filmant complaisamment des chaises vides dans sa salle de réunion, et « oublié » Philippe Karsenty,arrivé 1er en Israël et 3ème au plan national.

    Cette décision de ne montrer que les deux candidates des deux grands partis est d’autant plus étonnante que tel n’a pas été le cas pour les autres circonscriptions. Par exemple,pour la 7ème circonscription, même la candidate du parti pirate (2,8% des voix) a eu la parole.

    • Giora Hod Répondre

      4 juin 2012 a 12:56

      Exact .

  13. Dora Fitzman Répondre

    4 juin 2012 a 12:25

    Merci à Philippe Karsenty pour avoir mené cette campagne avec élégance, honnêteté, courage et sérénité, quelles que soient les attaques contre lui.

    Merci à Philippe d’avoir mené une campagne au niveau politique et économique contrairement aux autres candidats.

    Merci aux équipes de Philippe qui ont montré engagement et intelligence, pugnacité et mesure, contrairement à certaines autres équipes.

    Bravo à Philippe pour ses combats pour Israël et son image, et nous lui souhaitons longue vie pour qu’il continue à se battre.

  14. moshe Répondre

    4 juin 2012 a 12:43

    l’intérét maintenant est de savoir pour qui gil taieb va se désister.

    dommage pour philippe karsenty on aurait eu un vrai sioniste à l’assemblée.

  15. Laurent Feldman Répondre

    4 juin 2012 a 12:56

    Félicitations à Philippe Karsenty pour cette belle campagne et pour son fair-play. A tous égards, sa candidature se hissait bien au-dessus des autres. Mais le suffrage a parlé, et il ne récompense hélas pas toujours le plus méritant. Je lui souhaite une victoire éclatante lors d’une prochaine élection.

    Quant au deuxième tour, fidèle à la règle « au premier tour on choisit, au second on élimine », je voterai. Et fidèle au principe « pas d’ennemi à droite », je voterai pour Mme Hoffenberg. C’est une question de discipline républicaine : on choisit le moindre mal.

    Je regrette que d’autres veuillent se désintéresser de ce deuxième tour. Je ne trouve pas cela très civique, mais c’est après tout leur liberté.

    En général, je pense que beaucoup des nôtres, quand ils daignent voter, votent avec leurs pieds. Nos ennemis, en revanche, sont autrement mobilisés et disciplinés. L’abstentionnisme aura porté un président de gauche au pouvoir, avec ses alliés verts et rouges ; bravo les abstentionnistes ! Je vois que vous voulez rééditer l’exploit aux législatives. Kol hakavod lakhem. Ne venez pas pleurer ensuite si – ce qu’à Dieu ne plaise – une majorité écolo-socialo-communiste multiplie les actes d’hostilité envers Israël et abandonne vos familles et amis restés en France à la racaille.

  16. karamel Répondre

    4 juin 2012 a 12:57

    Dommage ils n’ont pas compris le travail que vous avez fait que vous faite et que vous ferez encore j’en suis sur, nous sommes malgré les apparences.

  17. robert Répondre

    4 juin 2012 a 13:19

    gad signez sous votre vrai nom les choses seront plus claires nous savons tous qui vous etes

  18. chantal Répondre

    4 juin 2012 a 14:03

    Monsieur Karsenty,
    Je suis sûre que vous avez raison, gam zo letova, peut-être que le Patron vous préfère dans un contexte spécifique à Israël et non pas à d’autres pays.
    Vous réussirez! Amen.

  19. Laurent Boiziz Répondre

    4 juin 2012 a 14:34

    Hier, quand je suis allé voter, le consulat était vide, littéralement vide.
    A part ça, j’ai rencontré ces derniers mois beaucoup de gens qui étaient pour Karsenty – « Evidemment, quelle question ! » – mais qui n’avaient pas pris la précaution de s’inscrire sur les listes électorales. Et qui, même maintenant, ne semblent pas avoir pris note du fait que, pour voter, il faut s’inscrire. Et puis il y a tous ces braves gens qui ne se déplacent pas. « Je travaille à Ramat Gan mais je suis inscrit à Jérusalem, alors tu comprends… » « Le dimanche, on est en famille, alors tu comprends ». Et le vote par Internet ? « Ah ben, non parce que j’ai peur que ça m’embrouille mon informatique. » « Ah ben non, parce que je me suis pas inscrit. »

    Ah ben oui, forcément.

    On a offert un strapontin, pour la première fois, au sionisme français. Mais c’est tellement plus confortable de le laisser aux partis institutionnels.

    Et c’est avec cette même indifférence que ces braves gens s’apprêtent à s’abstenir au second tour, faisant le lit de la gauche.

  20. Gad Répondre

    4 juin 2012 a 17:38

    @ Robert,

    si tu sais qui je suis, quel besoin as-tu que je le précise? Et qui est ce : « nous savons tous »? Je suis inscrit ici sous mon sigle de blog, je ne vais pas en changer toutes les cinq minutes. Tu crois que je marche à l’intimidation, parce que tu marche en meute, Robert? Mais au fait qui es-tu, toi?
    Si Gil Taïeb n’a pas assez d’intelligence politique pour savoir le jeu de qui il a fait, je me chargerai personnellement de le lui rappeler à l’occasion. Et je ne crois p

  21. Gad Répondre

    4 juin 2012 a 17:40

    … pas être le seul à l’avoir compris comme ça.

  22. Rotil yaakov Répondre

    4 juin 2012 a 17:49

    @ Laurent Feldman qui écrit:

    Je regrette que d’autres veuillent se désintéresser de ce deuxième tour. Je ne trouve pas cela très civique, mais c’est après tout leur liberté.

    et @ Laurent Boiziz qui écrit, lui:

    Et c’est avec cette même indifférence que ces braves gens s’apprêtent à s’abstenir au second tour, faisant le lit de la gauche.

    je réponds ceci:

    Vous vous méprenez complètement me concernant. Mon abstention pour le deuxième tour n’est pas un manque de civisme, mais l’affirmation que mon pays est désormais et exclusivement Israël.

    Je n’ai pas voté à la présidentielle, comme je me l’étais promis et l’avais annoncé publiquement, tant sur les sites que je fréquente que lors d’une réunion de Philippe à Ashdod. J’aurais pu voter, j’étais ce jour-là avec des amis qui y sont allé. J’aurais pu les accompagner jusqu’à l’isoloir, mais je voulais ne pas voter.

    Je faisais une dérogation pour la législative uniquement pour Karsenty en raison de son combat pour la vérité dans l’affaire al-dura/enderlin.

    Et c’est pour cela que je me suis engagé à ses côtés depuis le début de sa campagne, et ce de façon très active.

    Pour le reste, j’ai choisi ma nationalité « active », ce n’est plus la française.

    Il appartient aux français et, selon moi, à eux seuls de gérer leur présent et leur avenir.

    Mon abstention programmée au second tour est donc un acte d’affirmation, et non un manque de civisme.

    Bien à vous.

    • Rony d'Alger Répondre

      5 juin 2012 a 12:08

      Hélas la France décide aussi pour Israël quand elle fait le choix d’avoir une politique munichoise à très court terme. D’autre part, comment cela se fait-il que Charles Enderlin ne soit pas harcelé, pacifiquement s’entend, afin qu’il soit contraint d’avouer ses mensonges qui ont inauguré le cycle infernal de diabolisation extrême d’Israël ? Et comment des Israëliens qui ont eu l’honneur de représenter leur état en France, en qualité d’ambassadeurs, peuvent-ils encore défendre cet Enderlin, qui a osé diffuser une information, sans la vérifier, et qui était obsédé par le fait qu’elle soit diffusée au journal télévisé de 20 h. D’ailleurs ce n’est pas pour rien qu’il avait été, depuis très longtemps,surnommé SCOOPY par ses confrères, tant il était obsédé par le Scoop à tout prix.

  23. Asberg Répondre

    4 juin 2012 a 21:12

    Philippe, vous êtes un homme duquel TOUT les politiciens devraient apprendre

  24. Roger Répondre

    4 juin 2012 a 21:25

    Bravo pour le message, il appartient aux électeurs qui se sont portés sur Philippe Karsenty de faire barrage à la socialiste.

    Moi-meme, j’irai voter à droite car je ne pourrai jamais accepter qu’une socialiste puisse me représenter à l’assemblée nationale.

    Quant au résultat, on se rend compte que c’est l’Italie qui a pesé à hauteur de 50% dans le résultat électoral, en clair c’est le suppléant de Valérie Hoffenberg qui a offert le second tour à la candidate UMP !

    C’est assez rare pour ne pas etre remarqué, c’est un suppléant qui a décidé du résultat.

    Quant à Taieb, il va falloir qu’il se décide, sans un appel clair et net, on comprendra bien vite qu’il était téléguidé par le PS !

    • Giora Hod Répondre

      5 juin 2012 a 09:00

      Moi, je m’abstiendrai car il n’y a aucune raison au monde qui me fera voter pour une amie de Charles Enderlin.
      A-t-on jamais entendu Valerie Hoffenberg soutenir Karsenty dans sa lutte pour faire eclater la verite dans l’affaire Al-Dura ?
      Pourtant c’est une opportuniste de premiere classe.
      Si j’etais FORCE de voter, je voterais pour Poznansky (avec un revolver sur la tempe!)

  25. french_riviera Répondre

    5 juin 2012 a 13:28

    Hors Israël, P. Karsenty recueille 5,8% des voix.

    Dommage qu’il ait fait une campagne hors sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *