Les Tel-Avivis se battent contre les « cartes de putes » qui polluent les rues de la ville

Publié le : 6 juin 2012
Print Friendly

Celui qui a déjà marché dans les rues de Tel-Aviv en a déjà vu pour sur ! Celui qui a une voiture a déjà dû retirer une de ces cartes de son pare-brise pour sur également ! Elles sont partout : dans les parcs, devant les boutiques, sur la promenade de la plage… Et les habitants de Tel-Aviv commencent à se réveiller et à dire : ça suffit ! Quelque 100 tel-avivis ont manifesté hier soir face à la mairie pour protester contre la diffusion massive de petites cartes publicitaires pour la prostitution, les « cartes de putes » selon les organisateurs de la manifestation.

Sur les cartes, on retrouve des photos de femmes nues, avec des numéros de téléphones. Ou des numéros de « spas ».

Lors de la manifestation, les participants ont jeté des milliers de cartes qu’ils avaient recueillis au cours du mois passé, sur l’hôtel de ville, exhortant le maire Ron Huldaï à faire cesser ce problème !

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

« Ces cartes sont partout et elles encouragent la prostitution. Il y a une loi qui interdit la publicité pour la prostitution et nous voulons réveiller la ville dont Huldaï est le chef », a expliqué un manifestant.

Un organisateur expliquera à la presse que tous les jours « je trouve des dizaines de cartes sur mon chemin et cela me dérange. On en trouve partout, même devant les écoles. On n’est pas en Thaïlande ici ! Est-ce le visage que Tel-Aviv veut donner aux touristes ? »

La municipalité de Tel-Aviv a déclaré en réponse que «la promotion de services sexuels est contraire à la loi » et que « les policiers sont chargés d’appliquer la loi ». Pour Huldaï, « la mairie n’a pas d’autorité légale pour agir sur la question ».

« La ville donne régulièrement des amendes quand elle attrape les personnes qui diffusent ces carte », affirme cependant le maire dans un communiqué.

« La police enquête sur la question et ce n’est que récemment nous avons mené une enquête approfondie au cours de laquelle nous avons confisqué 15.000 exemplaires d’un journal faisant la promotion des services sexuels. Des dizaines de suspects ont été interrogés. Des sites internet faisant la promotion de la prostitution ont également été fermés et nous avons arrêtés des personnes qui distribuaient ces cartes », affirme le commissariat central de Tel-Aviv à JSSNews.

Dan Birenbaum – JSSNews
Rejoignez les 24.000 amis de JSSNews sur Facebook !     

9 Réponses à Les Tel-Avivis se battent contre les « cartes de putes » qui polluent les rues de la ville

  1. Eliahou Bar On Répondre

    6 juin 2012 a 13:06

    L’idée de ces telavivi est stupide et puritaine et, de toutes façons, 100 personnes, ce n’est pas une manif, c’est une promenade.

  2. lucide Répondre

    6 juin 2012 a 13:09

    a la question comment detruire un pays
    cas de figure
    la turquie par exemple
    avant l arrivee des islamistes au pouvoir et de erdogan
    la turqie etait un pays acceillant et touristique
    aujourd hui erdogan n a pas besoin de touristes israeliens
    et bien on s en tape
    si erdogan s installerait sur la lune
    il crerait des problemes
    la ou l islam s installe il n ya aucune place a la tolerance
    et dire que l europe les accueillent a bras ouvert
    on voie le resultat
    insecurite violence et intolerance et emmerdements
    c est tout ce qu ils sont capables d amener sur cette planete

  3. chantal Répondre

    6 juin 2012 a 14:34

    On avait les cartes à puces, et voila les cartes à putes…

  4. דוד Répondre

    6 juin 2012 a 18:01

    C’est juste du marketing …
    Y a même un moment je collectionnais ce genre de cartes parce que certaines sont assez réussies graphiquement… Voilà comme des autocollants… LOL.
    .
    C’est pas pour ça que je téléphone sur le numéro indiqué… « C’est trop cher, j’ai pas de sous, je suis grillé banquaire et en plus les huissiers arrivent dans une heure… » – Ma phrase stéréotypée quand je veux pas que l’on essaye de me vendre qq chose ^^

  5. Shmoolik Répondre

    6 juin 2012 a 18:49

    C’est vrai que cela fait très mal au coeur quand on marche dans Tel Aviv et qu’on voit ce genre de cartes sur Eretz HaKodesh…

  6. Zadig Répondre

    6 juin 2012 a 20:03

    On nage dans l’hypocrisie, non ?
    S’il y a des p…, c’est qu’il y a des clients , non?

    • Shmoolik Répondre

      6 juin 2012 a 20:45

      Et alors ? Ce n’est pas une raison pour inonder les rues de ces images, ce qui est vraiment le cas.

      Pense aux enfants qui marchent dans ces rues et qui sont confrontés chaque jour à une image dégrandante de la femme !

  7. curebien Répondre

    7 juin 2012 a 08:22

    Ne pas vendre ce que l’on peut produire, mais produire ce que l’on peut vendre !!!!

    A méditer

  8. jacob Répondre

    19 septembre 2012 a 18:29

    c est desolant ce qui est devenue la femme un outil sexuel pour la ville on critique les autres et on oublie vite ce qui se passe chez nous comme ca nous sommes , rien ne se cache,on paye tot ou tard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *