Tel-Aviv: manifestation contre l’aide russe aux massacres en Syrie

Publié le : 14 juin 2012

Alors que les violences en Syrie se transforment en une guerre civile à part entière, des voix de plus en plus fortes, à l’international, y compris de certains Israéliens, accusent la Russie de complicité avec le régime de Bachar al-Assad dans ses massacres de civils. Des manifestations ont eu lieu en face de l’ambassade de Russie mercredi, exigeant que la Russie cesser son soutien politique et militaire envers Assad.

Les Occidentaux et la Russie ont une nouvelle fois étalé leurs divergences mercredi sur la crise en Syrie, où les forces du régime tentent de reprendre les bastions rebelles au moyen d’intenses bombardements comme à Haffé.

Après le chef des opérations de maintien de la paix de l’ONU, Hervé Ladsous, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a estimé que la Syrie se trouvait en situation de « guerre civile ». Mais le régime de Bachar al-Assad comme un groupe de l’opposition ont réfuté cette description.

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

A Tel-Aviv, un petit groupe de manifestants s’est rassemblé devant l’hôtel Hilton mardi où des célébrations du jour de l’indépendance Russe étaient en cours. Les manifestants ont scandaient « vous célébrez tandis que les enfants sont massacrés» et brandissaient des pancartes: « Assad, laisse ton peuple vivre », et «le gouvernement russe est complice de meurtres. »

Le député Ayoub Kara a expliqué avoir « boycotté ces fêtes où j’étais invité afin d’envoyer un message au Kremlin : il est coupable de la mort de milliers de personnes en Syrie. »

« Il s’agit d’un génocide proprement dit. Si un jour la question est portée à la [Cour pénale internationale de] La Haye, la Russie sera dans le box des accusés » a déclaré Kara. « Si ce n’était pas grâce à la Russie, Assad serait parti depuis longtemps. »

En visite dans la capitale iranienne, Téhéran, Sergei Lavrov, le ministre russe des affaires étrangères, a démenti les accusations à l’endroit de son pays.

Benjamin Amsallem – JSSNews
Rejoignez la communauté des 24.000 amis de JSSNews sur Facebook !

 

Print Friendly

13 Réponses à Tel-Aviv: manifestation contre l’aide russe aux massacres en Syrie

  1. Elia Répondre

    14 juin 2012 a 13:43

    C’est vraie qu’il ne reste plus qu’à manifester pour nos ennemis !*
    Il n’y a rien d’autre à faire !

  2. Elia Répondre

    14 juin 2012 a 13:47

    Et ral-le-bol avec vos publicités qui débordent de partout, cela devient une galère de consulter votre site !

    • Liam Répondre

      14 juin 2012 a 13:53

      Qui débordent de partout, n’importe quoi, la pub qui vient de s’ajouter occupe une place qui est normalement vide et ne change donc strictement rien à la navigation. Et JSS nous dispense, contrairement à 95% des médias, des popup ou des bandeaux qui apparaissent en plein milieu de l’écran et sont une galère à fermer.

      Mais bon, je suppose que Môsieur Elia s’imagine peut être que les membres de l’équipe de JSS sont tous des rentiers qui n’ont pas besoin de ressources pour payer leurs serveurs et nourrir leur famille, n’est ce pas ? Ou alors Môsieur Elia est un millionnaire et compte devenir un donateur en dizaines de milliers d’euros pour permettre à l’équipe JSS de se passer de la pub, peut être ?

      L’archétype du commentaire lamentable…

    • דוד Répondre

      14 juin 2012 a 18:10

      En plus la pub en cadre « White City », elle est vraiment chouette, j’ai été visité leur site et je suis vraiment tenté de m’acheter un appartement à partir de $1,5 million, bon il me manque encore 1,499,000 dollars mais je vais faire un crédit `•..•´

  3. meller danielle Répondre

    14 juin 2012 a 14:21

    Assad doit etre pendue cela sera benefique pour le pays Poutine et une fripouille

  4. boubou aylik Répondre

    14 juin 2012 a 15:17

    nos freres d`israel sont malade ou quoi? c`est pas notre business,
    et pour la pub !faut bien gagner sa croute non! blata celui la,

  5. Armand Répondre

    14 juin 2012 a 18:41

    J’ai relu trois fois le titre pour être convaincu que c’est en Israël.

  6. subliminalsong Répondre

    14 juin 2012 a 20:42

    moi j’en ai rien à fiche de la situation en Syrie, la seule chose qui me préoccupe c’est leur stock d’armes chimiques et leur missiles scud. J’espère que Moscou surveille bien son pitbull, sinon on va leur faire péter leur stock d’armes chimiques à ces syriens, ça va leur faire tout bizarre.

  7. maujo Répondre

    14 juin 2012 a 22:40

    D. Pipe,journaliste américain, spécialiste en geopolitique et surtout des questions qui touchent le moyen orient, conseille à l’occident de ne surtout pas s’en meler, le remede pourrait etre pire que le mal.
    Si il y a une solution, elle doit venir des pays arabes environnants et je crois qu’il a tout à fait raison.

  8. Atikva Répondre

    15 juin 2012 a 00:24

    C’est ça, allons aider les frères musulmans à remplacer la tyrannie de Assad par la leur. Ils sévissent déjà en Egypte, en Tunisie, en Algérie, en Libye et au Maroc, il ne leur manque plus que notre appui pour boucler la boucle avec la Syrie.

    Et puis quoi encore ! Les musulmans se battent entre eux, ce n’est pas nouveau. Entre les chiites, les salafistes, les sunnis, et tout le bataclan ça n’arrete pas depuis leur accession à l’indépendance. Il suffit de voir la vidéo ci-dessous pour réaliser combien leur antagonisme est viscéral et incroyablement stupide.

    http://www.memri.org/clip/en/0/0/0/0/0/0/3453.htm

    Alors pas de quoi se frapper, tant que leur fureur meurtrière n’est pas dirigée contre les Israéliens, je ne vois pas pourquoi nous devrions nous émouvoir.

    • Marcel Répondre

      15 juin 2012 a 16:05

      Votre analyse est froide mais tout à fait réaliste .

  9. david c Répondre

    15 juin 2012 a 13:26

    « ..certains israëliens » c’est surement des gôchistes…, comme le Fabius qui veut donner des armes à ses copains ! bis repetita !

  10. Armand Répondre

    16 juin 2012 a 14:56

    Surveillons à la jumelle et ne bougeons pas .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *