Un mini-Kippour pour sauver Beit el Ulpana : entre espoir et désespoir

Publié le : 19 juin 2012

Ils sont quelques centaines, quelques milliers peut-être, a jeuner depuis tôt ce matin. Cette poignée de juifs israéliens ont respecté un appel à la prière et au jeûne pour « la sauvegarde du quartier de Beit El Ulpana. » Cette journée, surnommée « le mini-kippour », crée l’espoir d’un miracle divin pour sauver ce quartier de la destruction par le gouvernement Netanyahu.

Le quartier doit être démoli dans les deux semaines.

Dans la soirée de lundi, les résidents du quartier et les partisans se sont réunis pour un service de prière, afin d’implorer le ciel pour la miséricorde divine. « Que celui qui a répondu Jacob à Beit El réponde à nos prières, » imploraient les organisateurs, citant un verset d’une prière juive.

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

Le rabbin kabbaliste Yaakov Adas sera présent, tout comme d’autres rabbins et dirigeants communautaires.

Les femmes qui vivent à Beit El, prévoient une mesure supplémentaire. Elles se réuniront jeudi pour accomplir le « hafrashat challah, » un commandement divin dans lequel un petit morceau de pâte à pain est prélevée avant de faire cuir ce dernier.

« Dans le mérite de cette mitsva, laissez notre présence dans ce pays croitre de manière plus forte encore » affirment les organisatrices de cette initiative.

Lola Perez – JSSNews
Rejoignez les 24.000 amis de JSSNews sur Facebook ! 

Print Friendly

4 Réponses à Un mini-Kippour pour sauver Beit el Ulpana : entre espoir et désespoir

  1. SOLEIL Répondre

    19 juin 2012 a 14:26

    SI C’EST PAS HONTEUX DE VOI CA.
    LA HONTE SUR LE GOUVERNEMENT UNE FOI DE PLUS !

    JE CROIS QUE SI C’ETAIT A REFAIRE MR SHARON N’AUTRAIT PAS DELOGER TOUSLES JUIFS DU GOUSH.
    ET VOILA QU’ON RECOMMENCE LES MEMES ERREURES…

    COMMENT PEUT ON CONSTRUIRE DES MAISONS, Y INSTALLER NOS CITOYENS ET PUIS LES FOUTRE DEHORS COMME E LA M….????

  2. mike Répondre

    19 juin 2012 a 16:36

    je connais un peu bet el, je suis allé des tas de fois, y compris même le soir de pessah, j’ai des amis là bas, par contre je ne connais pas vraiment où ce trouve ce quartier.

    si quelqu’un connait ???

  3. méfaresh01 Répondre

    19 juin 2012 a 17:50

    Nous vivons une curieuse époque, ne trouvez-vous pas ????

    Avant, nous raconte-t-on, il arrivait souvent que des communautés juives de la Gola se retrouvent en danger de mort. Que voulez-vous, ce Juifs-là vivaient, ou survivaient, en terre étrangère…Mal acceptés ou mal intégrés parmi les peuples où ils avaient pu ou voulu s’installer, ils avaient toujours les mêmes problèmes. Et ces problèmes devenaient parfois aigus…….

    Du Juif étranger, on passait au Juif malhonnête, au Juif déicide, et au Juif sorcier….Dès lors le massacre n’était pas loin. Mais on commençait par les déloger de leurs maisons pour y mettre le feu.

    Voilà qu’après des millénaires, le Peuple Juif vit sur SA terre, chez LUI, dans SES maisons. Eh!Bien, cela ne suffit pas pour l’assurer de pouvoir vivre en sécurité !! Des considérations « politiques » basées sur l ‘idée totalement fausse et ridicule que les « pâles-hestiniens » en viendront à faire la Paix à force de concessions, de reculs et de lâchetés diverses, entraînent les gouvernants du Pays à ces extrémités lamentables…..

    La fameuse 6-Jordanie sera-t-elle la pierre d’achoppement de la renaissance de l’ Etat d’Israël? Les assassinats auront-ils amené les organisations terroristes antijuives à la victoire. La fable immonde de « Peuple pâle-hestinien » finira-t-elle par paraître comme une vérité??
    Le mot « pâle-hestine », dont personne ne peut dire sérieusement qu’il ait un sens, prendra-t-il place dans les Atlas géographiques ??

    Autant de questions qui se posent uniquement du fait que l’Etat d’Israël, désireux d’atteindre une perfection que notre monde ignore, rêve de contenter tout le monde et chacun avant de penser à sa survie et à son plein rétablissement dans son droit légitime.

    Beit El Ulpana n’est pas un hameau quelconque, elle risque de devenir un symbole. Je pense qu’il vaudrait mieux que les générations futures la comparent au fort d’ Alamo plutôt qu’à Munich.

  4. niro Répondre

    19 juin 2012 a 18:31

    les israeliens doivent sortir de leurs chaumieres,et marcher sur jerusalem
    .
    mais que reste t’il des vrais israeliens ,a part les ***** de tel aviv,et toute la gauche de merde!!!,et les populations arabes des autres villes!!!
    les habitants de judée samarie,ont raison,et le premier ministre joue avec leur patience
    une guerre civile est a l’horizon
    et les arabes sont aux aguets!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *