En grande difficulté, le quotidien israélien Maariv licencie 30 journalistes

Publié le : 20 juin 2012
Print Friendly

La presse israélienne, comme quasiment partout ailleurs, est en difficulté. C’est fort de ce terrible constat que le grand quotidien israélien « Maariv » a envoyé, ou enverra dans les prochains jours, une lettre de licenciement à une trentaine de ses journalistes et correspondants. Le journal est en proie à de gros problèmes financiers depuis des années et n’a malheureusement pas vraiment su se recycler avec l’ère Internet. Le chef de la direction Tal Raz, a informé hier quelques uns de ses employés que l’entreprise était à la veille d’un « processus douloureux qui impliquera le départ d’une partie de notre capital humain exceptionnel, qui travaille main dans la main avec nous depuis de nombreuses années. »

Les locaux du Maariv

Des « sources » ont informés le journal économique israélien Globes que « le très connu commentateur politique Shalom Yerushalmi fait parti de ceux forcés de quitter le navire. » Tout comme ce sera le cas d’autes grandes plums du journal.

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

«La société procède à l’examen des options, afin de mettre en place des mesures visant à améliorer notre situation économique » a expliqué la société à ses actionnaires. Elle ajoute que « le conseil d’administration a demandé à la direction de préparer et de présenter, dans un court laps de temps, des propositions visant à réduire sensiblement les dépenses de l’entreprise, y compris en changeant la façon dont l’entreprise opère dans ses principaux domaines d’activité. »

Dans le sillage des licenciements, plusieurs correspondants se demandent comment le « Maariv » sera en mesure de survivre sans les correspondants. « Quand Carlebach a fondé le Maariv, il a fait en sorte que ce soit une société dirigée par des journalistes. Mais ses dirigeants actuels ne sont pas de journalistes. Ce sont des hommes de l’hombre que ne sont là que pour gérer une entreprise. Nous avons besoin d’une gestion humaine » explique un employé du journal.

Agnes Bar-Zvi – JSSNews
Rejoignez les 24.000 amis de JSSNews sur Facebook ! 

3 Réponses à En grande difficulté, le quotidien israélien Maariv licencie 30 journalistes

  1. david c Répondre

    20 juin 2012 a 13:19

    Enfin ! …c’est déjà ça !

  2. parole de jj Répondre

    20 juin 2012 a 21:20

    bon débarras ,et merci Israël hayom ,il est temps de voir tous ses journalistes anti Israéliens dehors ,prochainement les journalistes Haaretz ,et peut être haroutz 10 ,haroutz 2 ,et laisser la place haroutz 7 .bravo faite du nettoyage, regarder aussi dans l’éducation et universitaire il y a du nettoyage a faire je vous soutient a 100% .

  3. aaron Répondre

    20 juin 2012 a 22:32

    ils peuvent toujours aller bosser avec les palos .Ces gauchistes de merde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *