Une palestinienne en grève de la faim sur le point de mourrir en Norvège : tout le monde s’en fout !

Publié le : 21 juin 2012

Ce qui suit a été écrit par le blog, Israël, la Norvège et les Juifs:

«Je ne pense pas que la stratégie suivante de traitement des détenus palestiniens en grève de la faim dans les prisons israéliennes serait la plus sage. Si Israël venait à suivre l’exemple de la Norvège, je suis assez certain que nous aurions des condamnations très sévères des ministres des affaires étrangères, de la presse et des ONG. Deux poids, deux mesures. Bienvenue en Israël ! »

Voici un extrait d’une information publiée cette semaine dans le journal norvégien en anglais, The Foreigner:

Les deux membres de la famille et les médecins s’inquiètent du fait que la femme, qui a commencé sa grève de la faim il y a trois semaines, pourrait mourir à tout moment.

Néanmoins, le conseil d’éthique de l’hôpital a conclu, lundi, que les médecins ne doivent pas forcer la jeune femme à manger et qu’elle doit pouvoir continuer de s’abstenir de manger, au moins aussi longtemps qu’elle peut continuer de parler.

La femme a commencé sa grève de la faim après que sa demande d’asile eut été refusée. Selon elle, retourner vivre dans la bande de Gaza « est trop dangereux pour elle, son mari et son fils de trois ans. « Elle estime qu’il vaut mieux « mourir en Norvège que de mourir en Palestine », selon son mari (interview donnée à TV2).

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

Comme il est étrange qu’aucun média étranger ne parle de cette scandaleuse affaire de refus d’asile et de grève de la faim ! En France, le Parisien, 20 minutes, le Monde, France Info, Le Point, Romandie, l’Huma, Libé et bien d’autres médias, ont largement parlé de la grève de la faim d’un footballeur palestinien la semaine dernière. Était-ce parce qu’il était dans les prisons de l’État Juif que tout le monde parlait de lui, alors que cette réfugiée palestinienne peut mourir dans le plus grand silence car ses médecins ne sont pas Juifs ?

Aucun média français ne couvre cette histoire. Pas un seul ne va la couvrir. Pas le moindre reportage ne devrait être publié. Le fait qu’elle ne soit pas affiliée au Jihad Islamique est-il une raison de la non-compassion des médias ?

Vraiment, je ne comprend pas pourquoi cette histoire ne fait pas pleurer les pleureuses médiatiques européennes à propos des « résistants palestiniens ». Je ne comprends pas non plus pourquoi aucune vidéo de soutien n’a été publiée sur YouTube. Pourquoi aucun site internet « pro-palestinien » n’a publié le moindre communiqué. Et vous, comprenez-vous quelque chose à ce désintérêt ?

Charles Rubin – JSSNews
Surfez en haut-débit partout en Israël, à prix réduit ! 

Print Friendly

5 Réponses à Une palestinienne en grève de la faim sur le point de mourrir en Norvège : tout le monde s’en fout !

  1. david c Répondre

    21 juin 2012 a 18:32

    « pourquoi cette histoire ne fait pas pleurer les pleureuses médiatiques européennes ? »
    Mais , tout simplement parce que ces pays se contrefichent des pleureuses européennes !
    Alors que les responsables en Israël hésitent à bouger le petit doigt de peur que cela indispose nos « pleureuses » ! (..et dans le doute ,ils vont demander l’avis des gauchistes pour savoir dans quel sens ils pourraient être autorisés à le bouger )
    Il faudrait avoir une Golda Meïr ! …mais pendant très longtemps , car la rouille ça ne part pas vite !

  2. hendy Répondre

    21 juin 2012 a 22:25

    Il faut laisser à chacun le libre choix dans ses actes.Si elle veut ne plus se nourrir,n’interférez point car vous briseriez son carma..
    Faites lui confiance et sa fin venant elle fera un choix que l’on ne pourra contester..

  3. maujo Répondre

    21 juin 2012 a 23:22

    Cette femme et sa famille aurait mieux fait de demander l’asile en Israel, les chances d’être acceuillies auraient été plus grandes, j’en suis sure mais c’est pareil le monde entiere n’en n’aurait rien sur evidement.

  4. gerco Répondre

    21 juin 2012 a 23:46

    Je m’étonne de votre étonnement. Imaginez un instant qu’on ne parle plus d’Israel. l’ONU au chômage partiel. Les Etats arabes qui se boufferont entre eux encore plus qu’à l’accoutumé, etc…etc…il n’ya pas de limite à la liste. Un terroriste éliminé à Gaza, des pages dans les journeaux, 2 à 3 minutes aux infos. Des dizaines de morts quotidiens dans le monde d’ailleurs ? Aucun intérêt. Israel aurait dû le comprendre depuis longtemps et laisser les chiens aboyer.

  5. kmichele Répondre

    4 novembre 2012 a 09:28

    Elle a mal choisi le pays. Il fallait qu’elle vienne en FRANCE où le pack ALLOC, ATA, RMI, SECU, LOGEMENT est fourni à l’arrivée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *