Une femme portant un talit interpelée devant le mur des lamentations | JSSNews

Une femme portant un talit interpelée devant le mur des lamentations

Publié le : 21 juin 2012

La police a interpelé une femme sur la place du Mur des lamentations (Kotel), en raison du fait qu’elle portait sur elle un châle de prière (Talit). Une dizaine de ses amies manifeste actuellement devant le poste de police, en compagnie de l’organisation « les femmes du mur » qui milite pour des « droits égaux entre femmes et homme sur le site le plus sacré du judaïsme. »

Le Kotel est administré par le Grand Rabbinat d’Israël, qui interdit aux femmes de porter un talit ou des Téfilines (philactères) ou encore de lire à haute voix la Torah. faire l’une de ces choses est considéré comme une violation des normes traditionnelles juives.

Dans un communiqué envoyé à JSSNews, les femmes du Mur affirment que « le mur des lamentations n’est pas une synagogue ultra-orthodoxe » et que « le peuple juif a 70 façons d’exprimer son judaïsme, pas uniquement un seul ! » La plupart des « femmes du mur » sont d’origine américaine et représentent un courant réformistes, rejeté par la plupart des rabbins et religieux d’Israël. Un grand nombre d’israélien, même modéré, pensent que ces femmes vont « trop loin dans leur jusque boutisme. »

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

Les groupes féministes et laïcs soutiennent fortement le droit de ces femmes à pratiquer leur judaïsme de la manière dont elles le veulent. »

Pour le rabbin du mur des lamentations, Shmuel Rabinovitch, « sur un site aussi sacré que celui-ci, c’est un évènement préjudiciable ! »

Elinor Cohen-Aouat – JSSNews
Facebook à la plage de Tel-Aviv, Viber à la mer morte, What’s App à la piscine…

56 Réponses à Une femme portant un talit interpelée devant le mur des lamentations

  1. Kathleen Répondre

    21 juin 2012 a 17:08

    Oh la la….la première fois que j’ai mis le pied au « Mur des Lamentations », j’avais 18 ans, le châle qui m’avait été prêté à l’entrée pour cacher mes épaules dénudées, a malencontreusement glissé avec la chaleur…sacrilège, que n’avais je pas fait là, 3 religieux orthodoxes, 2 hommes et une femme se sont mis à m’insulter de tous les noms d’oiseaux en hébreu, cracher par terre et tout le toutim…..je suis restée, scotchée, sans voix….par autant de haine et de mépris dans leurs visages….les amis qui étaient présents avec moi ce jour là, devant ma réaction béate, se sont sauvés du Mur avec un fou rire nerveux….je m’en souviendrai toujours…et pour en revenir à cette femme qui porte un talith sur la photo, je ne vois vraiment pas où est le « mâle » !!! LOL

  2. popi soudure Répondre

    21 juin 2012 a 17:36

    EXTR2ME comme réaction ! chez certains juifs libéraux , certaines femmes portent la kippa et le tallith ! je n ‘ ai jamais entendu dire que c ‘ était un interdit religieux pour les femmes ! si vous avez plus infos , suis preneur !

  3. RalphLevy Répondre

    21 juin 2012 a 18:09

    Une femme juive porte un talith,est ce plus choquant que la fortune des rabins ? La publication de la fortune des rabins me choque plus qu’une juive qui veut pratiquer son judaisme.

  4. danhaim Répondre

    21 juin 2012 a 18:12

    vimeo.com/channels/thora31breslev breslev.fr/avraham-ifrah-cours-017-Retrouver-sa-place…,4874.html
    Ne pas être un « explorateur », même de nos jours , n’est pas si simple…
    La connaissance est une indication pour ceux qui veulent s’engager… toute seule elle devient un poison.
    La torah a été donnée pour faire ce que chacun est venu faire dans son passage sur terre… si l’on prend les infos cad la connaissance , le cote intellect seulement, cela réveille immédiatement de la rigueur sur lui car que fait il avec de tels trésors… juste consommer, pas pour cela qu’elle a été donnée.
    Ce cours parle aussi beaucoup d’Israël, de la volonté qui créée des âmes comme la ponctuation fait vivre une lettre… PASSIONNANT. youtube.com/my_videos_edit?ns=1&video_id=jCh9iL-4yXc

  5. méfaresh01 Répondre

    21 juin 2012 a 18:21

    Je ne me permettrais pas de commenter les aspects purement « religieux » de cette malheureuse affaire…..

    Chacun (ou presque) connaît les nombreux arguments utilisés par les uns et les autres en la matière, et nous arriverions rapidement à un niveau réservé aux « spécialistes »…..

    Cependant, chers amis de JSS-News, il me paraît salutaire de reculer d’un pas pour recadrer cette histoire autour de son sujet principal :
    LE PEUPLE JUIF…..

    Nous sommes partout dans les journaux, les télés, les films, les livres,
    mais…..Nous ne sommes tout au plus que 14 ou 15 millions sur cette Planète où vivent 7 milliards d’êtres humains. Ne pourrions-nous pas éviter ce genre d’affrontements stériles qui risquent à tout moment de consacrer une sorte de « schisme »?

    A quoi bon disserter chaque Shabbat ou presque sur l’ « Unité du Peuple d’Israël » quand, quelques heures après, les unes viennent en un lieu où elles risquent de provoquer des incidents graves, et les autres se livrent à des actes et des discours qui sont totalement inadmissibles ??

    Un des mes proches parents, tancé par un « religieux » de sa Communauté à cause du « modernisme » de ses actions, lui répondit: » Cher Monsieur, vous pouvez ne pas comprendre ce que je fais, mais mon judaïsme vaut bien le vôtre »……..

  6. meller danielle Répondre

    21 juin 2012 a 18:26

    Popi chez nous chez les massoratis une femme peu lire le chabbat la torah dire la haphetara et sont egalement d excellentes hazanioth

  7. mardoche Répondre

    21 juin 2012 a 19:03

    J’ai la fierte en tant qu’homme de constater que les femmes ne peuvent pas se separer de nous de quelques metres.
    En tant que pratiquant,je suis contre mais vraiment contre la promiscuite dans des lieux saints.
    Mais comme toujours,rapportons nous aux explications de Mefaresh01
    et nous trouverons l’attitude sage a adopter.
    Vous avez Mefaresh,un petit commentaire de ma part vous concernant,
    sur le sujet du PS francais,je vous demande d’y faire un tour.
    si vous n’y aller pas,SHABAT SHALOM Mordehai

  8. Sarah Répondre

    21 juin 2012 a 19:04

    Elle n’assume même pas son travail de femme juive en se couvrant la tête, pourquoi se rajoute-t-elle celui d’un homme dont elle n’est absolument pas tenue???
    Le fait qu’elle se soit faite « virer » du kotel est tout à fait normal et c’est même le contraire qui aurait été scandaleux!!
    Le Kotel est l’endroit le plus sacré du Judaisme et de notre Terre, jamais Hashem n’en a enlevé Sa présence et elle vient faire un H’illoul Hashem sur ce site même?!

  9. LARSENTY Répondre

    21 juin 2012 a 19:24

    ON EST EN DEMOCRATIE
    ELLE A LE DROIT DE FAIRE CE QU’ELLE VEUT.
    SI CA NE PLAIT PAS A CERTAINS ILS N’ONT QU’A REGARDER AILLEURS!!!

  10. hendy Répondre

    21 juin 2012 a 20:14

    ** cracher par terre** Comment ont-ils pu cracher par terre.. Que leur bouche et leur glandes salivaires s’assèchent pour avoir souiller le sol,qu’ils lèchent le sol pour le décontaminer de cette souillure près du mur des lamentations.

  11. mina Répondre

    21 juin 2012 a 21:24

    Elle porte non seulement un talith mais aussi un sepher Torah …!
    les femmes parfois, pensent que ce que font les hommes est plus interessant
    et donc perdent leur temps et leur vie à essayer de les imiter …ça ne fait que prouver leur frustration et leur vide interieur …
    la femminité n’est pas une tare! c’est un bien précieux que l’on peut être fières de respecter !!!

  12. nanina Répondre

    21 juin 2012 a 21:52

    Tout a fait d’accord Mina, je ne comprend pas pourquoi les femmes se sentent tellement vides qu’elles veulent absolument « imiter » les hommes ou vouloir absolument se coller a eux a la shoule, puisque c’est exactement comme ça que le seul message qu’elles font passer c’est « nous sommes inférieures, notre rôle- porter la vie, la mettre au monde, notre rôle féminin puissant, unique, de rendre nos hommes meilleurs, de révéler le potentiel en eux- ne nous convient pas, nous le méprisons, le méconnaissons » voila l’unique message. Une femme bien dans sa tete, dans sa peau, elle est heureuse d’être une femme, une mère, echet ich, parfois ezere kenegdo, elle est fière de seule pouvoir porter la vie (c’est carrément divin), fière d’avoir la chance d’élever des fils et filles d’Israel dans les sources de son peuple unique sur terre. Elle connait la Torah et elle sait combien on la loue… »la femme inférieure » ce sont des phrases de serpents, que seules les nations appliquent d’une manière entchadorisee ou faussement libérée, mais nous, dans la Torah, on fait confiance en D.ieu…Qui a donne et revele la Torah au mont Sinay aux femmes en premier, s’il vous plait et qui s’est servie de leurs miroirs et bijoux pour construire le saint Temple çar ils étaient plus précieux que tout. Parole divine. Et puis, franchement une bonne femme avec un talit, des tefilin et une Kippa, ça sent pas bon, ça sent pas la fraicheur d’ame. ça pue le complexe et le tordu. C pas la notion réelle de liberté.

  13. Marcus Répondre

    21 juin 2012 a 21:53

    Elles nous seraient supérieures si elles ne voulaient pas être nos égales…

  14. Kathleen Répondre

    21 juin 2012 a 22:20

    @ RalphLévy

    100% d’accord avec vous…

    @ mina et nanina…

    Ce sont des vocations, vous ne pouvez rien contre les vocations de ces femmes, l’amour et l’étude de la Thora, pourquoi devraient ils être réservés uniquement qu’aux hommes ??…regardez…moi j’aime bien…

    http://www.la-croix.com/var/bayard/storage/images/lacroix/semaine-en-image/premiere-femme-rabbin-depuis-75-ans-en-allemagne-_ng_-2010-11-04-558345/18113343-1-fre-FR/Premiere-femme-rabbin-depuis-75-ans-en-Allemagne_article_popin.jpg

    http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2011-10/2011-10-07/article_Bebe3.jpg

  15. Kathleen Répondre

    21 juin 2012 a 22:31

    Ce n’est pas une question de supériorité ou d’infériorité ou de vouloir être égales aux hommes, c’est un CHOIX DE VIE, leur choix, leur vocation….rappelez vous ce film Yentl joué par Barbra Streisand ???

  16. nanina Répondre

    21 juin 2012 a 22:48

    Chere Kathlenn j’ignore de quoi vous parlez, autour de moi, il ny a que cela, des cours de Torah de haute voltige qui plus est pour femmes, et hebdomadaires…mais elles le font fières comme des femems, et leur niveau d’érudition fait qu’elles surpassent meme pas mal d’hommes …mais elles sont pas en compétition.
    Allez, quand tout le monde sera a l’aise dans ses pompes, le monde tournera a l’endroit…

  17. Ayoukik Répondre

    21 juin 2012 a 22:49

    « le peuple juif a 70 façons d’exprimer son judaïsme, pas uniquement un seul ! »
    Religieux, culturel, spirituel, solidaire, identitaire, historique?
    C’est quoi les 70 manières?

  18. nanina Répondre

    21 juin 2012 a 23:19

    c’est soixante dix visages spirituels…c a été donne en fait aussi au mont Sinaie en meme temps que toutes les explications a venir qui allaient être développées par nos Sages…mais elles reposent toute sur une meme base saine et sainte…et n’oublions pas qu’il est interdit de « ajouter ou retrancher a la Torah’ et la, les soixante-dix facettes sont toutes d’accord.
    et Yentle c du pipo vendeur…c juste pour se kiffer du Barbara Streisand, ça. La on parle pas de rêver mais de la réalité. y a plein de vrais sites de Torah pour comprendre tout ça, c pas sur un forum d;infos que vous aurez vos réponses, toutes et tous…mais vous savez ce qu’on dit ds le judaïsme…que dans la question, on comprend tout de la personne…y a les vrais questions, la vraie recherche et y a la personne qui cherche midi a 14 heures, a ceux-la, en général et surtout en particulier, il est vivement conseille de ne pas répondre histoire de pas perdre et son temps et le notre.
    Sur ce Chabbat Chalom!

  19. gerco Répondre

    22 juin 2012 a 00:21

    @Mefaresh01. Absolument d’accord.
    De nombreuses femmes étudient la Tora et ne veulent pas resembler aux hommes. Quoi qu’il en soit ces femmes ont réussi à faire parler d’elles, c’était leur but.
    Expérience personnelle : Je me suis trouvé un chabbat dans un pays où il y a très peu de juifs, on m’a pourtant indiqué une synagogue. J’y suis allé. Il y avait là quatre hommes très agés et une dizaine de femmes. Au moment de la lecture de la Tora j’ai été surpris car il n’y avait pas de « minian ». L’on m’a dit que les femmes comptaient sans quoi il n’y aurait jamais d’office complet. Une femme officiait, qui lisait l’hébreu en phonétique. J’ai, tout d’abord, été profondément choqué. Mais plus tard, je me suis dit que ces gens avaient peut-être raison car ils avaient gardé la foi. Depuis ce moment je me suis gardé de tout jugement dans le domaine religieux. J’ai voyagé dans de nombreux pays et respecté tout judaïsme, car finalement il n’y a que la foi qui compte.

  20. Henri Répondre

    22 juin 2012 a 00:36

    Les filles de Rashi mettaient Tallit et Tefimim.
    Il n’y a pas d’interdit.
    Les femmes sont dispensées des Mitsvot positives liées au temps (qui passe et non qu’il fait).
    Dispensées et non interdites.

    Mais bien sûr dans le respect des lois de pureté. Et c’est sans doute là que cela se complique si cet acte est public.

    Elle met son Tallit, puis elle ne le met plus.
    Autant afficher une fleur écarlate à son corsage !!!

  21. Shaul Répondre

    22 juin 2012 a 07:59

    Si UNE seule femme en talith met en émoi des orthodoxes, cette petite manifestation montre à quel point nos orthodoxes sont bien fragiles et inconséquents.

    Le Kotel n’est pas la propriété des hommes en noir.

  22. nanina Répondre

    22 juin 2012 a 08:42

    Par contre c vrai que meme quand en face on a affaire a de la mauvaise foi (c’est le cas de le dire) il faut savoir être smart et ne pas sauter sur les gens ni faire des esclandres,etc… mais ni moi ni vous n’y étiez pour vérifier ce qui s’est effectivement passé sur place.

  23. mike Répondre

    22 juin 2012 a 08:47

    la plupart de mes posts ont sautés hier, comme celui-ci, bref :

    une fois j’ai vu une femme aux longs cheveux portant une kippa toute blanche prés de l’ancien Sheraton de Jerusalem ( maintenant Leonardo Hotels).

    j’en suis resté ….

  24. Assayag Répondre

    22 juin 2012 a 13:01

    je n’ai qu’une phrase a soumettre
    KOL DIVRE KEDOUCHA LO MEKABELIM TOUMA
    Donc elle a droit de mettre un chale

  25. AINOUS Répondre

    22 juin 2012 a 21:49

    Homme et femme, enveloppe et visage ,conscience d être. Est ce à l autre de dire ce que je suis quand il voit ma face et mon corps d’homme ou de femme. La conscience d’être femme et homme a tout moment est une réalité de l’arbre de vie de chacun comme une forme d’authenticité et d’unicité à l’image de D. C’est ainsi il ne faut pas se cacher la face devant D. qui en est témoin.

    Si le taleth est réservé aux hommes alors pourquoi une femme ne pourrait pas le porter ?

    l’histoire des femmes asservi aux hommes est une réalité de notre espèces matériel humaines. Mais l’histoire des femmes libres est une avancée spirituel de l’aventure humaine. les femmes disent maintenant la liberté, les hommes disent nous serons libres demain. et ils ont raison tous les deux car pour être libre aujourd’hui il faut pouvoir être libre demain.

    Dans ce combat commun que nous menons pour cette liberté, nous sommes tous égaux avec nos consciences devant le mur des lamentations ; portant l’étoffe de protection pour se cacher de la face de D. présent à nos cotés. héritier d’une tradition vestimentaire rituelle millénaires ,les homme s’abritent à gauche sous le taleth , les femmes s’abritant à droite sous le voile. Une diversité physique et spirituelle de l’espèce humaine dévolue à la nature créative se liant ensemble en conscience sacrée devant D.

    taleth et voile sont tous deux relié au sacré , même étoffes légère d même taille, coloré à l’mage de sa liberté d’expression, ils portent aux quatre coins la conscience d’être attaché à D. Ils sont la tente sous lequel le corps s’abrite et se réfugie pour communier en conscience avec Lui.

    J’ai vu aussi des homme et des femmes abriter leur visage sous leurs mains se cachant de D. qui leur a offert le taleth de la conscience sacré.

    j’ai vu des femmes couvert du taleth de l’homme pour se cacher de la face de dieu qui a vu ainsi l’attachement aux sacré de la conscience d’être en sa présence.

    J’ai vu des hommes et des femmes qui tourne autour de la maison sans y trouver la porte. Je les ai vu parcourir des milles sans trouver leur chemin.

    Ce n’est pas l’enveloppe qui fait l’être. Le mur des lamentations est le mur de nos larmes et de nos regrets de nos joie et de nos esperences alors laissez nous pleurer et rire en toute liberte

  26. neoplasme avner Répondre

    3 octobre 2012 a 18:02

    Le kotel ./
    Il fait cesser l’utilisation de cette sémantique crypto-antisémite.
    Les Juifs ne se lamentent pas.
    Ils prient pour les religieux ,ils se recueillent pour les nons religieux.
    Les auteurs Romantiques Lamartine,Chateaubriand et autres ont été fort mal inspiré en répendant cette appellation erronée .Mais c’était tellement simple de dire que les Juifs se lamentent à Sion !
    Le Mur
    Le kotel
    Le mur occidental
    hakotel hamaaravi
    4 noms c’est déja suffisant pour rectifier la manip tordue de l’inconscient collectif ,non ??

  27. danhaim Répondre

    20 novembre 2012 a 22:46

    Breslev.fr 18-11-012 Vivoter ou produire du positif
    Comment quelqu’un comme ce millionnaire mexicain transforme l’assassinat de son fils de 28ans en la création de 28 nouvelles communautés juives dans le monde. La réponse c’est qu’il a établit un vrai lien avec Hachem. Tikoun Habrit. Comment recevoir un tel souffle de vie , que même dans une épreuve aussi gigantesque , on arrive a se rapprocher et gagner la vraie guerre, celle du VOULOIR POSITIF sur le vouloir négatif, Hachem face aux forces de la nature, de la logique.
    On est capable de passer la nuit a écouter la radio, en vain. Ou on peut chercher la force de faire hitbodedout, de parler avec Hachem pour faire basculer le monde dans le bien par des paroles, des souffles , des volontés positifs… Et annuler les mauvais décrets. Doucement. Rabbi Nahman nous enseigne la méthode.
    youtube.com/my_videos_edit?ns=1&video_id=DR8COmgaJ-k
    vimeo.com/breslevfr/channels
    breslev.fr/avraham-ifrah-cours-107-Vivoter-ou-produire-du-positif,5085.html
    breslev.fr/boutique/118-lecon-31-1-cd-en-format-mp3-10cours-avec-fond-musical.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *