Le JT israélien du 25 juin 2012, traduit en français

Publié le : 25 juin 2012
Print Friendly

En exclusivité pour JSSNews et Jérusalem+, notre partenaire d’Aroutz 2 nous offre la possibilité de traduire leur JT de 17 heures en français. L’info israélienne, vu par les Israéliens, faite par des Israéliens… Mais en français !

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

Ce soir, voici les titres de l’actualité :

 Changement de ton en Égypte : Morsi veut ‘modifier’ ses relations avec Israël
Le nouveau président égyptien Mohamed Morsi a annoncé qu’il souhaitait « réviser » les accords de paix avec Israël, dans une interview à l’agence iranienne Fars. « Mais tout cela sera fait par les organes gouvernementaux et le cabinet, car je ne prendrai aucune décision seul », a-t-il précisé. « Notre politique à l’égard d’Israël sera basée sur l’égalité car nous ne sommes pas inférieurs à eux. Nous discuterons du droit des Palestiniens car cela est très important », a ajouté M. Morsi. Israël doit se préparer à une période  »profondément problématique » dans ses relations avec l’Egypte, a indiquél’ex-ambassadeur israélien au Caire Zvi Mazel, Alors que Binyamin Netanyahou a demandé aux ministres de s’abstenir de tout commentaire sur l’élection égyptienne, M. Mazel a clairement fait part de son inquiétude. Morsi souhaite la destruction d’Israël, a ajouté M. Mazel,  »il a dit qu’il veut conquérir Jérusalem ».

Nouvel incident aérien entre la Turquie et la Syrie
Un nouvel incident aérien entre la Syrie et la Turquie, qui n’a fait ni victime ni dégât matériel,qui  s’est produit au dessus de la Méditerranée après le crash d’un avion de combat F-4 turc abattu vendredi par la Syrie. Un avion Casa CN-235 de recherche et de sauvetage de l’armée turque qui participait aux recherches des deux pilotes du F-4 a été pointé par un système de défense sol-air syrien, l’étape ultime avant l’ouverture de feu, a expliqué cette source.

Valdimir Poutine au Proche-Orient pour renforcer la position russe dans la région
Le président russe Vladimir Poutine est arrivé ce lundi en Israël pour une visite au Proche-Orient, la première depuis son retour au Kremlin en mai, afin de défendre la position de Moscou sur les grandes crises de la région, en particulier celle qui agite la Syrie.

Dès son arrivée en Israël, il s’est rendu à Netanya, au nord de Tel-Aviv, où il a dévoilé un monument érigé à la mémoire des soldats de l’Armée rouge qui ont contribué à la victoire sur l’Allemagne nazie durant la Deuxième Guerre mondiale.

Le président israélien Shimon Pérès a pris la parole lors de l’inauguration C’est l’occasion pour l’Etat d’Israël de saluer le peuple russe. De saluer l’héroïsme de l’Armée rouge qui a vaincu la bête nazie. Sans cette victoire,  Quand vous avez été élu président, vous avez affirmé que vous ne laisserez pas la Russie capituler ». Evoquant la menace iranienne, il a ajouté :  »Je suis persuadé que la Russie, qui a battu le fascisme, ne laissera pas la place à des menaces similaires, ni la menace iranienne, ni les effusions de sang en Syrie ». « Le message que [les Russes] recevront durant cette visite , c’est qu’Israël ne peut pas tolérer un Iran nucléaire.

Merci à Simon Benchétrit et Samuel Flatto-Sharon de jerusalemplus.tv – Jonathan-Simon Sellem – JSSNews
Fini les hors forfais pendant vos séjours en Israël !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *