La barrage d’Assouan a sauté, la « démocratie » d’Obama en est responsable

Publié le : 26 juin 2012

Il aura fallu aux Frères Musulmans égyptiens 84 ans pour réaliser la vision de Hassan al-Banna, qui a fondé le mouvement en 1928 : renverser le régime existant et prendre la tête de l’Egypte. Ah l’Egypte, ce pays connu dans le monde arabe comme le «Umm al -Dunya » (mère du monde) ! Admettons que 84 ans, c’est long !

Scène de joie après l’élection de Morsi

D’autre part, il a suffit d’un an et demi à la confrérie pour prendre le contrôle de l’Egypte à partir du moment où Hosni Moubarak a été dépossédé de son trône, le 11 février 2011, à la suite de la révolution Tahrir. L’Egypte a pris le même chemin que celui de la révolte tunisienne. La même couleur aussi : verte, celle de l’Islam. C’était tout à fait prévisible, mais pas à cette vitesse.

La fraternité régnait sur une grande partie du public égyptien avant la révolution, y compris les villages et les quartiers pauvres (42% de la population vit avec moins de deux dollars par jour). Ils étaient aussi les grands donateurs des pauvres et les entrepreneurs de nombreuses mosquées du pays..

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

Dans un premier temps, la révolution a conduit à des élections démocratiques, qui ont donné à la fraternité une majorité au parlement et le contrôle du Conseil constitutionnel. Mais leur appétit grandissait et leur victoire éclatante et facile les a amenés à revenir sur leur promesse de ne pas présenter un candidat aux présidentielles. La tentation était trop grande parce que la victoire était dans leurs poches. C’était une excellente occasion pour eux d’obtenir une partie du gâteau économique.

L’armée est intervenue, invalidant le premier candidat de la confrérie. Elle a ensuite réduit l’autorité du président et reporté la publication des résultats des élections. Mais les disciples fidèles de la fraternité sont revenus sur la place Tahrir pour donner un ultimatum à l’armée : Mohamed Morsi ou l’instabilité. Le conseil militaire au pouvoir a préféré faire des affaires avec la fraternité tant qu’il en était encore possible.

L’élection Morsi ne va pas mettre un terme immédiat au régime militaire en Égypte, mais il va réduire sa force. Nous devons attendre et voir comment les choses évoluent là-bas. En raison des mesures prises par le conseil militaire, Morsi recevra son titre de Président, avec l’appui de son gouvernement, de ses députés… Mais sans le contrôle du Conseil Constitutionnel. Et surtout avec un Premier Ministre qui ne devrait pas appartenir à la confrérie islamiste. Les défis de Morsi ne sont en aucun cas faciles (en particulier dans la sphère économique).

Mais quelque chose s’est passé en Egypte dimanche. Les pires craintes de l’Occident d’il y a deux ans se sont transformés, au nom de la démocratie, en un fait accompli. Le barrage d’Assouan a été violé politiquement. L’armée et la fraternité, qui n’ont pas confiance les uns des autres, doivent maintenant travailler ensemble. La confrérie sait qu’elle ne peut pas fonctionner sans l’armée et l’armée sait qu’elle a déjà perdu le soutien de la rue. Ces deux forces doivent fonctionner main dans la main jusqu’à ce qu’elles arrivent à l’inévitable guerre qu’elles se livreront.

Les résultats des élections annoncés dimanche prouvent que tout n’est pas encore tout vert islamique chez notre voisin du sud. Les votes ont été répartis à peu près 50-50. Si l’on considère que seulement la moitié du pays a participé aux élections, il semble que seul un quart du pays veut une autre Egypte. La grande question est de savoir comment la fraternité à l’intention de manipuler les désirs de ceux qui ont perdu les élections, les aspirations des libéraux et des Coptes.

Le Hamas n’a pas tardé à féliciter le président élu. En moins d’un an et demi, l’organisation extrémiste s’est débarrassé de son ennemi juré Moubarak et a gagné le parlement.

Hassan al-Banna a eu une vision: Lui et ceux qui ont hérité son héritage étaient censés renverser les régimes existants dans les pays arabes, l’un après l’autre, pour unir les pays musulmans sous un seul régime : celui de l’Islam. Le slogan de ces pays serait alors « le Coran est notre constitution ». C’était son rêve, qui était bloqué par un barrage, jusqu’à ce que le président américain Barack Obama arrive et fasse sauter le barrage.

Soudain, en Egypte, au Maroc et au Koweït, les islamistes gagnent. Il semble qu’à ce jour, la démocratie soit la première aide de la vision d’al-Banna pour revenir à la vie. L’Egypte en 2012 n’est pas exactement l’Iran de 1979, bien que les similitudes en sont effrayantes.

Benjamin Amsallem – JSSNews
Surfez en haut débit partout en Israël à prix réduit 

Print Friendly

14 Réponses à La barrage d’Assouan a sauté, la « démocratie » d’Obama en est responsable

  1. Sigismund Répondre

    26 juin 2012 a 12:57

    Béni soit l’étendue du Sinaï, futur cimetière de conscrits égyptiens par centaines de milliers à qui on promettra la vie éternelle par la libération d’Al-Quods…

  2. abdo447 Répondre

    26 juin 2012 a 13:06

    Pauvre Égypte !!!

    Tout Est fait à l’Envers !!

    PAS DE CONSTITUTION !! PAS De PARLEMENT !!
    Mais un Nouveau Président !!!!

    Le Conseil Militaire Égyptien a Tout à Fait Raison de LIMITER le POUVOIR Des « FRÈRES » QUI N’ONT JAMAIS Gouverné et qui vont déjà Commencer à Faire dans la Démagogie ANTI-ISRAEL !!

    Mais Mr MORSI doit SAVOIR que s’il commet un FAUX PAS envers ISRAËL , C’est L’armée Égyptienne qui sera en Première Ligne pour Recevoir les BOMBES ISRAÉLIENNES DANS LA Tronche !!!!!

    Donc c’est Pour ça que le Conseil Militaire Égyptien ANTICIPE les Conséquences NÉFASTES des FUTURES BOURDES des « FRÈRES » au niveau de la politique Étrangère.

  3. alain Répondre

    26 juin 2012 a 13:25

    Mr Guy de Milliere a bien raison,et ce depuis longtemps sur ce qu’il dit sur obama..

  4. Frank Répondre

    26 juin 2012 a 15:08

    Si l’Égypte attaque Israël, cette fois, il ne faudra pas détruire que leur armée mais tout le reste: usines, ports, infrastructures et surtout barrages.

  5. mina Répondre

    26 juin 2012 a 15:40

    Un pas de plus vers l’islamisation du monde !
    Quelle pagaille ! ! !

  6. Sala Répondre

    26 juin 2012 a 17:29

    L’Islam des Frères Musulmans est plus soft, n’a rien avoir avec les « salafistes révolutionnaires » type Ali Belhadj et Abbassi Madani qui ont viré la révolte commencée en 1988 et en 1991 vers le chaos, à travers une douzaine d’années de terrorisme aveugle? C’est cette éventualité qui retarde encore l’avenement de l’Islamisme en Algérie? Les algériens sont conscients du danger de cet Islam sur leur vie quotidienne et le multipartisme? La tendance actuelle se dirige vers un dosage entre le nationalisme incarné par le FLN et l’islamisme incarnée par le parti du MSP (Movement de la Socièté pour la paix) une partie de l’islamisme algérien soft type Frère Musulman et un nationalisme typiquement algérien? Donc sur la base des données sur le terrain l’islamisme politique algérien va tenter de maximaliser ses chances à la lumière de la victoire des FM en Egypte? La m^eme tendance serait observé au Maroc avec le PJD et aussi en Tunisie avec Ennahdha et prochainement en Libye?

  7. KESEM Répondre

    26 juin 2012 a 18:57

    50% de votants, et le parti au pouvoir a reçu que 51% des votants, et l’autres parti 50% ce n’est pas une vague verte

  8. דוד Répondre

    26 juin 2012 a 20:29

    Un grand bravo à la CIA qui n’a pas fait son travail correctement … Servir de verrou au cas où le Président partirait à la dérive ! On s’est bien compris je crois !
    AMIS AMERICAINS … VOTRE PREMIER ENNEMI EST VOTRE PRESIDENT !
    -
    Il a trahit votre meilleur allié, Israël !
    Il a trahi l’Amérique …
    Il vous a trahi…
    Il a trahi tous le monde… sauf les S.O.B !
    -
    PRIONS QUE CE FOU DANGEREUX NE SOIT JAMAIS REELU !
    PRIONS !

    • Atikva Répondre

      3 juillet 2012 a 01:04

      « Votre premier ennemi est votre Président »

      Oui, nous sommes au courant, hélas !

  9. méfaresh01 Répondre

    27 juin 2012 a 01:35

    A mon avis, lorsque ce plouc d ‘Obama mourra, il aura droit à un honneur que jamais personne n’aura eu avant lui….

    Les dirigeants islamo-nazis de l’ Egypte lui feront bâtir une gigantesque PYRAMIDE VERTE !! Avec croissant et étoile au sommet!!

    A moins, bien sur, que l’ Egypte ne soit plongée d’ici quelques temps dans une guerre civile « Salafistes-Laïcs-Frères musulmans-militaires » …..

    Moi, quand je vois la place Tahrir, ma première question est : « Mais, ils travaillent QUAND, ces C**S-là ??? PAS VOUS???

    Jusqu’à quand pourra-t-on nourrir les Egyptiens qui n’en foutent pas lourd et en sont encore à une agriculture digne de Tout-Ankh-Amon*** ???

    ***Je prie le jeune Pharaon et ses glorieux ancêtres de ne pas m’en vouloir pour cette comparaison indigne !!!

    • Atikva Répondre

      3 juillet 2012 a 01:13

      Si seulement ils pratiquaient l’agriculture du temps des pharaons, ils auraient au moins le minimum vital et ne crèveraient pas de faim comme à présent. Un égyptien disait récemment qu’ils en sont réduits à acheter leur nourriture chez les lépreux !

      L’envahisseur arabe a complètement détruit la civilisation égyptienne : l’Egypte a perdu son identité raciale, sa langue, sa religion, son Histoire (que les Egyptiens modernes ignorent complètement), son économie traditionnelle et son art – bref, son identité.

      C’est pire que les Huns. Là ou les musulmans passent, ce n’est pas seulement l’herbe qui ne repousse pas, c’est la civilisation qui meurt.

  10. BENY Répondre

    27 juin 2012 a 12:06

    LES REVOLUTIONS ARABES SONT LA POUR DECONNECTER L’OCCIDENT DES CONNIVENCES AVEC LE MONDE ARABE DE CES 50 DERNIERES ANNEES, QUI TRAVAILLAIENT ENSEMBLES A AFFAIBLIR ISRAEL, A EXIGER DE LUI DES ACCORDS DE PAIX ALORS QUE CES ARABES AUTO PROCLAMES « PALESTINIENS » NE REVENT QUE D’EXTERMINER NON SEULEMENT ISRAEL MAIS LES JUIFS EN GENERAL.CETTE FOIS CE N’EST PLUS POSSIBLE CAR a) LES ARABES SE FONT LA GUERRE A EUX MEMES DANS LEUR PROPRES PAYS, b) TOUTES LES ORGANISATIONS TERRORISTES SE COMBATTENT TOUS AZIMUT EN IRAK, EN AFGHANISTAN, AU LIBAN, EN SYRIE, DANS LE GOLF…c) L’EMPRISE DE L’ARABIE SEOUDITE, EST TOMBEE ET L’IRAN CHIITE LA REMPLACE, AVEC LES SALFISTES DE TOUT BORD, L’OCCIDENT EST POUR LA PREMIERE FOIS DEPUIS LA FIN DE LA GUERRE FROIRE IL Y A 22 ANS EN CONFLIT LARVE MAIS TRES NET AVEC LA RUSSIE ET LA CHINE QUI DEFENDENT ASSAD ASSOCIES A L’IRAN ET AU HEZBOLLAH CONTRE LES FRERES MUSULMANS ET AL KAIDA QUI SOUTIENNENT LES OPPOSANTS QUI EUX MEMES BENEFICIENT DE L’APPUI « MORAL » DE LA TURQUIE ET DES AMERICAINS.QUAND A L’EUROPE FINI LES PROMENADES EN AFRIQUE DU NORD ET LES EMBRASSADES ELLE RETIENT SON SOUFFLE,SOUMISE BON GRE MAL GRE AUX COURANTS ISLAMISTES QUI GANGRENENT DE L’INTERIEUR LA VIE POLITIQUE DU CONTINENT.SI AVEC TOUT CA ON N’A PAS COMPRIS LE ROLE MAJEUR D’ISRAEL, ALORS IL EST CLAIR QUE LES « COMPLOTS »
    QUI N’ARRETENT PAS DE SE TRAMER CONTRE CE PETIT PAYS EN SUPERFICIE MAIS GRANDE NATION DE PAR SON HISTOIRE SON GENIE TECHNOLOGIQUE,ET SA CIVILISATION MILLENAIRE SERONT SANS CESSE DEJOUES PAR UNE « MAIN PROVIDENTIELLE » JUSQU’A CE QUE L’HUMANITE RETROUVE LA VOIE DE L’HUMANISME DE LA RAISON, DE LA VERITE ET DE L’UNICITE DU CREATEUR.

    • Malar Répondre

      30 juin 2012 a 16:51

      Les prix du pétrole n’ont jamais atteints des sommités pareilles à ces dernières années, entrainé par l’augmentation de la demande mondiale.

      Ceux ci implique, à mes yeux, deux phénomènes par suite logique :

      - Enrichissement des pays exportateurs d’hydrocarbure, et exportateurs d’islam sous toutes ses formes par la même occasion.

      - Transfert partiel de pouvoir relatif à la part de production des pays émergents. Et donc bâillonnement partiel des forces anti-islam.

  11. Armand Répondre

    1 juillet 2012 a 11:01

    1 Les eaux du Nil deviennent sang ;
    2 Les grenouilles envahissent l’Égypte ;
    3 Les mouches et les moustiques attaquent la population ;
    4 Les vermines apparaissent ;
    5 Une épidémie de peste attaque le bétail ;
    6 Les habitants attrapent des furoncles (lèpre) ;
    7 La grêle détruit les récoltes ;
    8 Les sauterelles dévorent la végétation ;
    9 Les ténèbres règnent pendant trois jours ;
    10 Les premiers-nés (hommes et animaux) égyptiens meurent durant la nuit.

    11 Et Israël achèvera le travail .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *