Pour ne pas augmenter les taxes, Netanyahu creuse le déficit budgétaire

Publié le : 27 juin 2012

Pour une surprise, c’est une surprise ! Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a décidé d’augmenter le taux de déficit budgétaire 2013 de l’Etat pour ne pas augmenter les impôts des citoyens. Ainsi, le déficit passera à trois pour cent du produit intérieur brut de l’année prochaine, soit 3 milliards d’euros de plus que ce que prévu initialement.

La possibilité d’augmenter la TVA de 16 à 17% n’a donc pas séduit le gouvernement Netanyahu, qui souhaite donc pouvoir continuer à rendre l’économie israélienne plus forte, sans forcer les plus pauvres et les classes moyennes à payer des factures de plus en plus salées.

Netanyahu et le ministre des Finances Youval Steinitz ont publié une déclaration conjointe sur le déficit 2013. Le deux se sont rencontrés en privé lundi soir et parvenu à un accord après que la plupart des hauts fonctionnaires du ministère des Finances se soient élevés contre l’augmentation du déficit.

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

Selon la déclaration, l’objectif de déficit tombera à deux pour cent du PIB en 2016, et à 1,5 pour cent seulement en 2019. L’annonce affirme aussi que la dette publique représente aujourd’hui 74% du PIB, que cela représentera 60% en 2020; soit bien en dessous des moyennes mondiales.

L’objectif de déficit officiel pour 2012 est de 3,3 % du PIB, mais la plupart des prévisions indiquent un chiffre plus proche de 4%. La raison est une baisse importante des recettes fiscales.

Ce midi, la chef de l’opposition jubilait à l’idée de cette nouvelle. Shelly Yacimovich, secrétaire générale du parti travailliste, affirme que « la décision du Premier ministre d’augmenter le déficit budgétaire à trois pour cent va dans la bonne direction, mais cela ne suffit certainement pas. Il faut éviter les coupes budgétaires, surtout dans le domaine de la santé, de l’éducation et de la sécurité. »

Elyes Kahn – JSSNews
Facebook à la plage de Tel-Aviv, Viber à la mer morte, What’s App à la piscine… 

Print Friendly

4 Réponses à Pour ne pas augmenter les taxes, Netanyahu creuse le déficit budgétaire

  1. meller danielle Répondre

    27 juin 2012 a 14:47

    Bien sure qu il ne veut point augmenter ls impots car si je me trompe l an prochain nous rentrons dans une annee electorale

  2. Raphaël Répondre

    27 juin 2012 a 19:02

    Il est simplement en train d’enterrer l’économie Israélienne pour ne pas faire payer plus d’impôts et ainsi être ré-élu.

    C’est l’origine des 500 mille milliards de dette de la France.

  3. chavia Répondre

    28 juin 2012 a 02:23

    franchement vous êtes difficile , il fait tout ce qu’il peut pour arranger les choses ,n’oublier pas que vous avez un gros budget militaire , et là il n’a pas le choix c’est pour votre sécurité mais ce qu’il donne là il ne peut pas le mettre partout , aller faire un tour en France ou venez en suisse vous aller voir si on vous fais des cadeaux

  4. SOLEIL Répondre

    28 juin 2012 a 14:34

    Il faut ponctionner les salaires de plus de 50.000 shekels et non les petites gens qui gagnent le minimum !!!
    Et croyez moi des chefs d’entreprise qui gagnent plus de 100.000 shekels par mois, il y en a…..

    L’augmentation de la TVA toucherait egalement les petits salaires puisque le pouvoir d’achat en serait diminue.

    Ce qu’il faut c’est mettre les gros salires a contribution !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *