Les ultra-orthodoxes dans Tsahal : les chiffres officiels

Publié le : 3 juillet 2012
Print Friendly

Les statistiques des Forces de Défense israéliennes (FDI) viennent enfin d’être publiées et montrent qu’une personne sur deux, citoyen israélien en âge d’intégrer les rangs de l’armée (y compris les Arabes), ne s’enrôle pas. Le rapport, créé par la Direction des Ressources humaines de Tsahal, montre que d’ici 2020, ce chiffre pourrait atteindre le seuil alarmant des 60 %.

Selon le rapport, qui porte sur l’année 2011, 25 % des hommes éligibles ne sont pas enrôlés dans l’armée israélienne, dont 13 % étaient des haredim avec des exemptions pour des études religieuses, et 12 % des non-haredim exemptés pour d’autres raisons (dont la moitié étaient médicales).

Il y avait par ailleurs encore moins de conscrits de sexe féminin : 40,9 % des femmes ne sont pas enrôlées, dont 35 % affirmant être « religieuses. »

.Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

Il y a actuellement environ 2 000 haredim qui servent dans des programmes spéciaux de l’armée israélienne, parmi eux Shahar (acronyme hébreu pour « l’intégration des haredim »), qui a été créé en 2007 et est destiné aux hommes mariés de 22 à 26 ans. Les participants au programme suivent divers cours et sont formés pour occuper des postes de technologie dans l’armée pendant 18 à 24 mois.

Il convient de noter que Shahar est l’un des programmes les plus coûteux de l’armée israélienne, puisqu’il doit rémunérer des soldats pères. Selon les chiffres de l’armée, le « coût » d’un soldat ultra-orthodoxe est 4 fois plus important que celui d’un soldat ordinaire. Mais le rapport ajoute que « le prix en vaut la peine dans la mesure où l’Etat acquiert un savoir-faire unique » grâce à eux.

Un autre programme offre la possibilité aux ultra-orthodoxes d’intégrer l’infanterie : Netzach Yehouda. Comme une partie de la Brigade Kfir, Netzach Yehouda effectue des opérations de sécurité de routine en Judée et Samarie. Le bataillon reçoit 500 recrues haredi chaque année, ainsi que des soldats nationaux-religieux qui cherchent des pratiques religieuses plus strictes.

Chaque année, 8 500 jeunes ultra-orthodoxes ne sont pas enrôlés dans l’armée. L’armée israélienne a déclaré que chacun des 8 500 aurait pu être absorbé si nécessaire. Cependant, malgré les succès des programmes actuels qui leur sont réservés, Tsahal ne cherche pas à créer de nouvelles unités dans ce secteur particulier.

Le rapport classe également les grandes villes d’Israël selon leur pourcentage d’enrôlement et le nombre de soldats qu’elles produisent. La « meilleure ville » (et depuis très longtemps) est Maccabim Reout (avec un score de 64,9 %). Tel-Aviv n’est classée que 52e avec 47 % d’enrôlement. Bnei Brak, ville ultra-orthodoxe proche de Tel-Aviv, est la dernière, avec un score ridicule de 15,8 %.

Dan Birenbaum – JSSNews
Facebook à la plage de Tel-Aviv, Viber à la mer morte, What’s App à la piscine… 

10 Réponses à Les ultra-orthodoxes dans Tsahal : les chiffres officiels

  1. josyfeit Répondre

    3 juillet 2012 a 14:33

    Depuis une quarantaine d’années Bnei Brak s’est vidé de ses mizrachim ( Bnei Akiva) il y a eu 100 korbanot pendant la guerre de Kippur de Boï Briq. en Mai 1980 sur l’attentat de hevron 3 sur 5 était des soldats hessder de bnei bracq.

  2. Adam Répondre

    3 juillet 2012 a 14:53

    C’est à cause du Tavor, il est tellement moche que plus personne ne veux prendre le risque d’être combattant :)

  3. Julien Répondre

    3 juillet 2012 a 15:26

    Selon le rapport, qui porte sur l’année 2011, 25 % des hommes éligibles ne sont pas enrôlés dans l’armée israélienne, dont 13 % étaient des haredim avec des exemptions pour des études religieuses, et 12 % des non-haredim exemptés pour d’autres raisons (dont la moitié étaient médicales).

    « 25% dont 13% et 12% »… En français ça donne « 25% dont 52% et 48% »…

  4. elieisrael Répondre

    3 juillet 2012 a 16:46

    probleme difficile a resoudre,

    les haredim sont de plus en plus nombreux donc il est obligatoire que ils fassent l armee. par contre cela va revenir tres cher a letat car commeils on des enfant ben la solde coute bcp plus donc a mon avis meme avec l abrogation de la loi tal a mon avis tres peu de haredim seron recrute car pas interessant.

    si ca continue on devra engager des mercenaires.

    2eme probleme : 1 million de personne qui ne travaille pas ca a un cout et pas des moindres , qui donc paie … ben les ‘normaux’ les pas haredi quoi.

    ce systeme a un limite qui est en train d etre atteinte.

    • Julien Répondre

      4 juillet 2012 a 14:11

      1 million de personne qui ne travaille pas ca a un cout et pas des moindres

      Vous êtes encore dans le délire, ils ne sont que très peu à ne pas travailler, la grande majorité travaille, cependant il est vrai qu’en terme de salaire relatif ils ne gagnent pas autant qu’un TelAvivi, ce dernier n’ayant pas ou très peu d’enfant, l’autre étant une famille nombreuse…

      De plus nombreux parmis ceux qui ne travaillent pas qui sont ceux au chomage contre leur gré, du fait de leur non qualification pour les metiers qui recrutent, ou encore de certains employeur ne voulant pas embaucher un Haredi…

      Mais ceux qui etudient non stop tout la journée et ne travaillent ne sont pas un grand nombre, et même dans ce cas leur femme travaille…

      (Je ne fais aucun jugement sur ce qui est bien ou pas bien pas la peine de me sauter dessus, je remets juste les choses au clair quand au « non travail » des haredims…)

  5. danhaim Répondre

    3 juillet 2012 a 17:32

    Pour faire quoi?
    Il y en a qui dise  » aides toi et D… t’aidera  » CAD je fais le max du boulot et… D… va  » ajouter un petit ingrédient…  » C’est pas ça la EMOUNA ( foi )… En tout cas , pas complète.
    Comment arriver a croire que D… fait tout , que ce soit dans les petits détails de ma vie ou dans les grandes lignes d’une nation , ou de l’humanité?… vimeo.com/44782005
    Il y en a pour qui c’est dur de fermer le magasin le chabat… POURQUOI ? Car il pense que c’est lui qui fait ….
    Se rendre compte que je ne peux rien faire tout seul… que tout est oriente par D… et non que D… commence seulement la ou il n’y a plus moyen d’agir par mes propres moyens… Que lorsque j’agis en dehors de la emouna …, je me mets a dos tout le « Système astral »…
    breslev.fr/avraham-ifrah-cours-025-Etre-bien-reference…,4889.html
    Chaque élément de ce monde dépend d’une étoile. Lorsque je m’éloigne de D… , de la emouna , j’assemble les éléments de cette planète négativement… , donc je provoque moi même mes échecs… Et lorsque je m’attache a la foi, je complète et sublime tous les système qui gèrent ce monde et les ordonne de façon a faciliter chacun de mes déplacements ici bas . Tout ce que je fais… c’est un déplacement, il me faut donc une autorisation divine…
    youtube.com/my_videos_edit?ns=1&video_id=GjdyWXH3lgo

  6. trump Répondre

    3 juillet 2012 a 18:37

    La photo seme la confusion:le soldat montre est un national religieux et la contreverse porte sur les HAREIDIM …..

  7. joseph13 Répondre

    3 juillet 2012 a 19:36

    avec le temps ,cela se fera automatiquement
    doucement …mais surement !

  8. משה Répondre

    4 juillet 2012 a 07:02

    Ce n’est pas vrai: la semaine dernière le ramatkak (chef de l’etat major) est venu visiter notre base de netzah yehouda car il veut ouvrir encore 3 bataillons comme celui ci. Un a golani, un a givati et un a nahal.. Revoyez vos sources… ;)

  9. Marcoroz Répondre

    4 juillet 2012 a 14:25

    Religieux, orthodoxe, ultra-orthodoxe, harédi, Netourei Karta… Il faudrait que certains arrêtent de mettre tout ce mmonde là dans le même sac ! Avec pour résultat de colporter des énormités. Un million d’ultra-orthodoxes en Israël ? Un Israélien sur sept ? Un Juif sur six ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *