Christophe Bigot : « les Juifs sont une partie de nos racines et de l’identité française »

Publié le : 13 juillet 2012

Ce soir (jeudi 12 juillet), nous célébrons la prise de la Bastille en Israël. Par respect pour nos amis qui pratiquent le shabbat, nous célébrons en Israël deux jours plus tôt qu’en France. En plus de célébrer, cette journée est aussi l’occasion de rappeler les valeurs que symbolisent cet évènement, des valeurs qui n’ont rien perdu de leur modernité au fil du temps.

La devise « liberté, égalité, fraternité » n’est pas destinée à n’être que des mots écrits sur les façades des bâtiments publics en France.

Le 14 juillet 1789, le jour où la Révolution française a commencé, tout un peuple se révolta contre une dictature. Comme le philosophe français Alexis de Tocqueville a dit : « La Révolution a créé une patrie commune intellectuelle dont les hommes de toutes les nations ont pu devenir citoyens. » Cette patrie intellectuelle est notre héritage universel qui défend les droits de l’Homme, la démocratie et l’esprit des Lumières.

Aujourd’hui, plus de 200 ans plus tard, la lutte pour ces objectifs est tout aussi intense.

Inscrivez-vous à la newletter de JSSNews

Il s’agit d’une lutte contre l’antisémitisme – toujours prête à resurgir car elle prend des formes différentes. Les Juifs français, qui ont subi un coup terrible lors de la fusillade de Toulouse, savent bien que le gouvernement français est déterminé à les protéger et à assurer leur sécurité. Ils sont citoyens d’un pays uni qui se dresse fortement dans le visage de toute expression de haine, d’intolérance ou de racisme. Les Juifs sont une partie de nos racines et notre identité et participent à la construction de notre avenir commun.

Il s’agit d’une lutte pour la sécurité. L’enrichissement nucléaire iranien constitue une menace, non seulement envers la sécurité d’Israël et celle de la région, mais aussi envers la sécurité du monde entier. C’est pourquoi la France n’a jamais cessé de promouvoir et de travailler à des sanctions de plus en plus sévères sur l’Iran. En trois temps consécutifs de négociations, les États-Unis, l’Union européenne, la Russie et la Chine ont fait des offres sérieuses à l’Iran, dans des efforts visant à dissuader l’Iran d’enrichir de l’uranium par le biais du dialogue. Si l’Iran ne répond pas à ces offres, nous allons durcir nos sanctions. L’embargo sur le pétrole iranien importé, qui est entré en vigueur le 1er juillet, et les sanctions sur la banque centrale iranienne, sont des expressions supplémentaires de la détermination de l’Europe pour empêcher l’Iran.

Il s’agit d’une lutte pour la liberté. La France est intervenue en Libye en envoyant des troupes pour protéger les citoyens contre les attaques Mouammar Kadhafi, et pour permettre au peuple libyen d’exprimer ses aspirations politiques légitimes. La France ne reste également pas les bras croisés devant le massacre du peuple syrien. La France travaille avec ses alliés pour accélérer le départ du syrien Bachar al-Assad et afin d’apporter un changement de régime démocratique. Tel était l’objectif de la réunion des Amis de la Syrie qui a eu lieu à Paris le 6 juillet.

Il s’agit d’une lutte pour la paix. En dépit d’être une nécessité absolue, la paix entre Israël et les Palestiniens demeure hors d’atteinte. Je suis très familier avec le scepticisme, les obstacles et les risques, mais je suis toujours convaincu qu’Israël et les Palestiniens peuvent et doivent construire un avenir commun sous la forme de deux Etats qui coexistent dans la paix et la sécurité. Nous sommes prêts à accompagner le processus de réalisation de cet objectif.

Et enfin la fraternité, qui est sans doute le terme le plus approprié qui peut être utilisé pour décrire la relation intime et familiale entre la France et Israël, deux démocraties qui défendent les valeurs des Lumières et qui peuvent s’appuyer sur deux grandes communautés et dynamique – la communauté française en Israël et la communauté juive en France.

Vive la France, vive la Israël, vive l’amitié entre nos deux pays.

Par son Excellence Christophe Bigot – Adapté librement de l’anglais (Israel Hayom) par JSSNews
L’auteur est ambassadeur de France en Israël
Rejoignez les 24.000 amis de JSSNews sur Facebook ! 

Print Friendly

24 Réponses à Christophe Bigot : « les Juifs sont une partie de nos racines et de l’identité française »

  1. Yehuda Répondre

    14 juillet 2012 a 00:47

    Blah blah blah … vive le blah blah. Pfff ça me déprime.

    • salome Répondre

      14 juillet 2012 a 07:46

      Oui que du blablabla de diplomate….

      « Les Juifs français, qui ont subi un coup terrible lors de la fusillade de Toulouse, savent bien que le gouvernement français est déterminé à les protéger et à assurer leur sécurité »

      « que le gouvernement français est déterminé à les protéger et à assurer leur sécurité………………..??!!!!!!!!!!!!!!!!

      ha bon??? merci pour l’info on avait pas remarqué vu la recrudescence d’agressions………………….
      Les juifs de France se sentent effectivement protégé….
      Pffffffffffffffffffffff….

    • darmon marcel Répondre

      15 juillet 2012 a 20:09

      nous ne sommes pas que juifs nous sommes aussi français que no
      tre judeité
      nous rapproche de l’Etat d’Israel n’empeche que nous sommes des citoyens français mais que notre culture est juive et que qui que ce soit le renie est un imbecile doublés d’un pauvre mec ignare et que les islamistes envahissants la France sont plus dangereux que nous car ils ont la haine de l’envahisement

  2. gwynplaine Répondre

    14 juillet 2012 a 02:16

     » Et enfin la fraternité, qui est sans doute le terme le plus approprié qui peut être utilisé pour décrire la relation intime et familiale entre la France et Israël, »…

    Qu’en de précieux termes cela est suggéré Votre Excellence…

    Qu’entendez vous par là? Condescendance séculaire de grand frère glorieux envers son cadet, sans dot, sans défense et sans refuge? Un tout petit chouïa de mépris là-dedans, envers les apatrides de naguère non?

    Surtout que vous ajoutez: » ..qu’Israël et les Palestiniens peuvent et doivent construire un avenir commun sous la forme de deux Etats qui coexistent dans la paix et la sécurité. Nous sommes prêts à accompagner le processus de réalisation de cet objectif.

    Est-ce une pression amicale, l’expression d’une volonté péremptoire d’aîné, un ordre fraternel où une menace voilée Ton Excellence?

    C’est qu’avec un nom pareil on se méfie…
    Et la coupe de cheveux est quelque peu chelou également.

    Mais l’israélien d’aujourd’hui n’est plus le juif errant de naguère Messire.
    Et la France, fille aînée de l’Eglise a pris, (-ô Vierge Marie-..) un fatche de coup de vieux

    Lamentable tout ce temps passé en » terre sainte »( comme on dit avec cette adorable délicatesse dans l’ambiguïté chez les bigots de la haute) sans l’avoir compris.

    A moins qu’en tant que diplomate, vous ne soyez rien d’autre que la voix de son maître…
    Auquel cas Jésus crie et la caravane passe…

    ….Que vous voulez vous la roue tourne

  3. kesem Répondre

    14 juillet 2012 a 07:58

    mais comme les Français seront minoritaires, et qu’ils ne réagissent pas on peut se poser des questions sur l’avenir du « vivre ensemble », en fait si rien ne change, les jeux sont déjà posés, cela deviendra invivable

  4. Sigismund Répondre

    14 juillet 2012 a 08:12

    Vos commentaires négatifs sont des commentaires d’âne. Christophe Bigot a parlé vrai. Il n’a oublié qu’une seule chose, et c’est à nous de lui dire: Vive Christophe Bigot

    • elie Répondre

      14 juillet 2012 a 10:12

      toujours des critiques alors que christophe bigot est un veritable ami d’israel,et il l’aprouvé aplusieurs reprises,

      • manitou Répondre

        14 juillet 2012 a 13:47

        Je ne crois pas que Gwynplaine se trompe en publiant son post,il a raison de parler de voix de son maître,de cette France pro’arabe cela n’empêche que l’ambassadeur soir pro-israélien

  5. cognitif Répondre

    14 juillet 2012 a 08:22

    Chic alors! Cela va changer la politique arabe de la France qui va user de son influence sur la GB, sur l Europe, Eurabia et sur les pays arabes avec leurs revolutions islamistes.

    Et meme sur la Russie; cf lien : http://www.israel-flash.com/2012/07/revelation-documents-voles-au-kremlin-ou-comment-les-russes-ont-decide-avec-les-arabes-de-detruire-israel/#ixzz20EgjKfF8

    On aime avoir des illusions indefectibles.

  6. Adam Répondre

    14 juillet 2012 a 11:18

    Je ne lis pas l’article car le titre ne me plais pas. Christophe bigot est quelqu’un de bien mais il se trompe. Les juifs n’ont rien a voir avec les racines et l’identité francaise.

    • Kathleen Répondre

      14 juillet 2012 a 14:56

      Pourtant ils vivent dans ce pays bien avant l’avènement du christianisme…et c’est là que ça se gâte…tour à tour ghettoïsés, persécutés, expulsés, convertis pour beaucoup, spoliés jusqu’à la moëlle, etc…bref, toujours considérés comme des citoyens de seconde zone…idem à Rome…

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_des_Juifs_en_France

  7. Ben Répondre

    14 juillet 2012 a 18:11

    Pourtant la sensibilité politique israélienne est à l’antipode de l’esprit de la révolution française, je verrais plus de compatibilité avec la nation américaine.

    • Gally Répondre

      14 juillet 2012 a 18:15

      In a way, vu ce que fut la révolution française dans les faits, et pas la version lissée et romancée qu’on nous en donne, tu n’as pas forcément tord, mais pas dans le sens où tu aimerais le faire croire :p

      • Ben Répondre

        14 juillet 2012 a 19:07

        Je dis ça dans le sens où l’esprit même de la révolution française était la révolte contre les élites oppressantes qui furent remplacées par une république dotée d’un dispositif de services publics garantissant et incarnant la liberté et l’égalité. Au Etats-Unis la liberté signifie tout autre-chose, c’est plus la liberté économique de pouvoir ne penser qu’à son petit bonheur standard, voir même d’escroquer son voisin, avec pour seule infrastructure sociale une tape dans le dos associé à un chaleureux good luck peu coûteux, par-contre ce qui est bien en Amérique, lors d’une arrestation vous avez droit pour acheter votre liberté à un service social ultra-rapide, à savoir un avocat ambulant qui se pointe plus vite que la vitesse de la lumière pour vous expliquer comment déposer une caution.

        • Gally Répondre

          14 juillet 2012 a 19:13

          C’est bien ce que je disais, une interprétation passée par ta vision très personnelle de la réalité, tout en certitude sans fondement, en caricature et en anti-américanisme primaire ^^

      • Ben Répondre

        14 juillet 2012 a 19:14

        Disons que l’avantage avec les américains par rapport aux français, c’est que ce sont des escrocs à visage découvert, en fin compte le meilleur élève de 1789 est la nation belge.

        • Gally Répondre

          14 juillet 2012 a 19:19

          Ah bon ? Remarque :

          Faut-il dire que là où la Révolution américaine a débouché sur l’affirmation du droit naturel, la Révolution française a débouché sur une déclaration des droits de l’homme imprégnée de droit positif et de légicentrisme qui a conduit à une fuite en avant vers la Terreur, l’idéocratie robespierriste, le coup d’Etat de Napoléon Bonaparte et une instabilité institutionnelle dont nous ne sommes plus jamais sortis ?

          Faut-il dire que si les Etats Unis ont une Constitution et un Bill of Rights depuis deux cent vingt quatre ans, la France a changé pendant le même temps onze fois de régime politique, passant d’empire en retour à la monarchie absolue, de république en régime autoritaire ?

          C’est vrai que la partie en gras s’accorde bien avec la Belgique, même si celle ci n’a pas décapité son roi :mrgreen:

        • דוד Répondre

          14 juillet 2012 a 19:41

          Tu es Ben… on sait à quoi s’attendre avec toi, donc autant te laisser parler et dire n’importe quoi… Enfin il t’appartient quand même d’étayer tes arguments et tes affirmations, tu ne penses pas ?

          Si par exemple, je dis, « les Ben sont des pédophiles… » – La moindre des choses est au moins d’argumenter sur de telles accusations – Sinon c’est de la diffamation ou pire encore, le reflet de sa propre bétise ;) – Mais comme je sais que chez toi ce n’est pas de la diffamation, alors je ne peux pas t’en vouloir LOL ^^

          • Ben

            14 juillet 2012 a 20:06

            Oui je suis Ben, mais pas encore curé spécialisé en traitement rituel de la circonférence, restons en à la circoncision rabbinique.

      • דוד Répondre

        14 juillet 2012 a 19:29

        J’adore cette phrase en particulier:

        « Ce que nombre d’Européens aiment en Obama, je pense, est que, comme eux, c’est un homme qui n’aime pas l’Amérique. C’est même un homme qui veut détruire l’Amérique telle qu’elle s’est accomplie depuis 1776. »

        Quant au 14 juillet… personnellement ce que j’en pense… ce serait trop venimeux pour être dit publiquement ^^

    • Frank Répondre

      14 juillet 2012 a 20:07

      L’esprit de la révolution française c’est celui du printemps arabe: remplaçons une dictature incompétente et corrompue par une dictature pire encore.

      Pour le reste, en dehors de la spécificité sioniste, la tradition politique israélienne est plus proche des traditions canadiennes et australiennes qu’américaines. D’ailleurs la plupart des courants politiques israéliens ont un équivalent au Canada.

  8. haim Répondre

    14 juillet 2012 a 19:53

    Ce diplomate est a coté de la plaque. La France nous a trahit nous les Juifs. En 1950 nos parents ont fui les pays arabes et retrouvent 60 ans plus tard la même haine musulmane en France. Quand 250000 musulmans rentre en France avec tous les droits cela veut clairement dire : La France choisit la masse musulmane au détriment des Juifs. Nos enfants n’ont plus d’avenir ds ce pays et notre devoir en tant que parent c’est de leur faire comprendre cette réalité!! Nous n’avons plus envie que nos enfants vivent en ghetto, nous n’acceptons plus de payer double impot pour vivre en France (obligé de payer des agents de sécurité et de batailler pour aller ds les ecoles privés et cheres………..). Si les Juifs ne comprennent pas cela c’est qu’ils ont un problème. Reléguer ds une catégorie différente de Français en attendant que demain les arabes accèdent en France a une forme de pouvoir………..pour nous reléguer a quoi ?? Nous ne demandons pas plus de sécurité mais moins d’antisémitisme ds les médias officiels Français, plus d’indifférence voila ce que nous demandons. qu’ont nous laisse tranquille. Un jour quand les Juifs auront lentement mais surement quitté la France il sera trop tard et la France devra composer avec les « humanistes » musulmans qui habiterons ce pays !!

  9. Armand Répondre

    14 juillet 2012 a 20:26

    En France nous avons eu de la chance d’avoir eu un Napoléon Bonaparte qui a su achever la révolution française et unir les français . Sans lui , la révolution n’aurait pas suffi . N’oublions pas non plus que ce fut grâce à lui que les Juifs d’Europe ont été libérés . Et ironie de l’Histoire ce fut Talleyrand l’évêque d’Autun ( un homme d’affaires redoutable ) qui confisqua les biens de l’Eglise quand les caisses étaient vides . Vraiment nous devons beaucoup à Napoléon .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *