Corruption palestinienne : le Congrès américain s’inquiète et veut un suivi complet sur l’aide annuelle à Ramallah

Publié le : 15 juillet 2012
Print Friendly

« L’Autorité palestinienne du président Mahmoud Abbas a déposé près de 13 millions de dollars, reçu de la part des contribuables américains, sur un compte bancaire secret. Abbas utilise également ses connections politiques et le processus de paix stagnant à but lucratif. » Les experts du Moyen-Orient qui ont témoigné devant le Congrès américain n’y sont pas allé de main morte la semaine dernière !

« Abbas s’est enrichi au cours de ses sept années de son mandat par le biais des transactions foncières secrètes, et a aidé ses deux fils à gagner des millions de dollars grâce à leurs participations dans des sociétés qui tirent profit de l’aide américaine, » ont dit les experts lors d’une audience de la commission des affaires étrangères intitulé «La corruption au sein de l’establishment politique palestinien. »

« Yasser et Tareq, les deux fils de Mahmoud, ont utilisé leurs liens gouvernementaux pour obtenir des contrats et traitements spéciaux pour les partenaires d’affaires, » selon Jonathan Schanzer, vice-président pour la recherche à la Fondation pour la Défense des Démocraties.

« Ce que nous savons de la corruption palestinienne, c’est la pointe de l’iceberg – le plus gros est encore bien caché » a t-il ajouté.

Inscrivez-vous à la newletter de JSSNews

« Abbas a « utilisé sa position de pouvoir pour faire profiter ses poches », a déclaré Steve Chabot, le président de la sous-commission parlementaire des Affaires étrangères sur le Moyen-Orient et l’Asie du Sud. « Notre politique doit viser à autonomiser ceux qui cherchent à servir le peuple palestinien au lieu de lui-même. »

« Bien que M. Abbas et l’Autorité palestinienne sont considérés comme une alternative sécuritaire et plus modérée à la terreur que le groupe Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, le régime corrompu d’Abbas a empoisonné les pourparlers de paix car il cherche à s’emparer du pouvoir, » affirment l0es experts et les législateurs américains.

« Le choix cohérent du président palestinien Mahmoud Abbas est un chemin qui lui a permis de conservé son bureau », a déclaré Gary Ackerman, membre du sous-comité. « En tant que principal bailleur de fonds politique pour les Palestiniens, nous devons être extrêmement préoccupé sur le fait que notre aide ne doit pas être un soutien à un régime corrompu. »

« L’administration Obama ne surveille pas correctement les 600 millions de dollars apportés aux palestiniens tous les ans » a ajouté pour sa part Schanzer. « Washington devrait tout simplement reconnaître qu’il y a un problème », a t-il dit. « Le personnel du Consulat Américain de Jérusalem-Est sait que les élites palestiniennes sont corrompues. Mais pour des raisons qui ne sont pas tout à fait clair, le Département d’Etat n’a pas encore émis une déclaration dans le but de résoudre ce problème. »

Elliot Abrams

Elliott Abrams, un ancien conseiller de sécurité nationale de George W. Bush, a raconté les négociations d’arrière-scènes qu’il a eues avec les dirigeants arabes qui ont refusé de soutenir les institutions corrompues de l’Autorité palestinienne.

« Je peux vous dire de ma propre expérience, que les gouvernements arabes du Golfe se demandent souvent « pourquoi devrions-nous leur donner de l’argent quand leurs représentants vont simplement le voler? », a déclaré Abrams, qui a noté que 82% des Palestiniens croient que leur gouvernement agis de manière contraire à l’éthique.

Selon les experts américains, « le président palestinien a planqué au moins 39 millions de dollars dans un compte bancaire secret en Jordanie, selon des informations parues dans la presse arabe et ailleurs. Seulement Abbas et deux de ses plus proches confidents ont accès au compte. Sur ce compte, au moins un tiers représente de l’argent donné directement par les américains. »

Des sites d’opposition palestiniens au gouvernement de Ramallah allèguent, de leurs côtés, que M. Abbas a obtenu 160 millions de dollars provenant de la vente des biens immobiliers de l’OLP au Liban.  Selon ces informations palestiniennes, « Mahmoud Abbas possède également des propriétés somptueuses d’une valeur de plus de 20 millions $ dans la bande de Gaza, en Jordanie, au Qatar, à Ramallah, en Tunisie, au Maroc et aux Emirats Arabes Unis », selon la recherche de Schanzer.

Abrams a noté dans son témoignage que le président Abbas a d’ailleurs interdit toute enquête financière sur lui, ses fils, et leurs pratiques commerciales.

Les deux Abrams et Schanzer ont également souligné leurs préoccupations avec PalInvest, un Fond d’investissement palestinien créé pour soutenir les institutions palestiniennes. Ce fond d’investissement à pour membre du comité directeur au moins un des deux fils de Mahmoud Abbas. « Mes plus graves préoccupations proviennent des indications que le fonds n’est pas aussi transparent ou indépendant qu’il est destiné à être. En plus de son fils au Conseil d’administration, les autres membres sont tous, sans exception, ses amis et alliés. »

Nathan Berdigo – JSSNews
Rejoignez les 24.000 amis de JSSNews sur Facebook !       

20 Réponses à Corruption palestinienne : le Congrès américain s’inquiète et veut un suivi complet sur l’aide annuelle à Ramallah

  1. cognitif Répondre

    15 juillet 2012 a 14:50

    Ils avaient dit la meme chose il y a un an avec le hamas et gaza, puis ils avaient cale… alors on peut toujours parler ca n engage que ceux qui les croient.

  2. alain Répondre

    15 juillet 2012 a 15:08

    il serait temps !

  3. david c Répondre

    15 juillet 2012 a 15:13

    On dirait que ça bouge dans le bon sens ! et dire que M.Netanyahu voulait garantir un prêt en faveur de ces braves gens !

  4. danhaim Répondre

    15 juillet 2012 a 16:36

  5. דוד Répondre

    15 juillet 2012 a 16:50

    Tout ça, nous on le sait depuis longtemps… mais ce n’est pas nous qui devons savoir, mais eux: les palestiniens, les arabes, nos détracteurs…
    Et encore « ces gens » ont l’entêtement tenace et aveugle ! Ce n’est pas des preuves dont ils ont besoin à mon avis…. mais de coups de massue sur la tête ! C’est une méthode russe, quand un truc ne fonctionne plus correctement, on le balance au mur, on frappe dessus, on le secoue et … une fois sur deux, ça remarche :)

    C’est une méthode « un peu brutale », mais hahahahaha, la fin ne justifie t-elle pas les moyens ? :P

  6. Kathleen Répondre

    15 juillet 2012 a 17:26

    Dimanche 15 juillet 2012 à 17:31
    L’Arabie saoudite octroie une aide de 100 millions de dollars à l’Autorité palestinienne
    Ryad a annoncé dimanche l’octroi d’une aide de 100 millions de dollars à l’Autorité palestinienne pour l’aider à redresser son économie et à payer ses fonctionnaires.

    (et pour financer quelques armes, non ???) Pfffff…

  7. Kathleen Répondre

    15 juillet 2012 a 17:48

    Est ce l’effet d’annonce « Arafat empoisonné » ????..des sous, des sous….comme s’il en pleuvait !!! Poor poor « palestiniens »…

    vendredi 13 juillet 2012
    Message de Barroso aux Palestiniens: Money Money Money

    On aurait aimé que M. José Manuel Durão Barroso, Président de de la Commission européenne, lors de son discours à Ramallah le 8 juillet devant le très très cher Mahmoud Abbas ait au moins émis quelques critiques: l’incitation à la haine d’Israël et des Juifs, la corruption, le non-respect de la liberté de presse, la violence etc. Au lieu de cela, ce ne sont que des félicitations, une critique d’Israël et des rappels appuyés à la grande générosité de l’Union européenne (les plus grands donateurs du monde, souligne-t-il) envers les Palestiniens et … cerise sur le gâteau M. Barroso vient avec une nouvelle enveloppe de 20 millions d’Euros. Ca fera plaisir à tous les Européens qui sont sans travail.

    Suite article http://philosemitismeblog.blogspot.fr/2012/07/message-de-barroso-aux-palestiniens.html

  8. mina Répondre

    15 juillet 2012 a 17:56

    Les gens honnêtes…?
    c’est une race en voie de disparition…!

  9. popi soudure Répondre

    15 juillet 2012 a 18:18

    mieux vaut tard que jamais ! la corruption chez les palos est un secret de polichinel ! il faut faire comme leurs freres arabes : rien leurs donnés ! et la peut etre ils reviendront a de meilleurs agissements ………

  10. Guycirta Répondre

    15 juillet 2012 a 18:37

    Ce n’est pas nouveau… Tous les chefs d’état arabes ou plutôt tous les dictateurs arabes occupent cette fonction uniquement pour s’en mettre plein les poches. Quant à leur peuple, il peut crever de faim ça leur permet de les motiver en leur faisant avaler que leur situation est dûe aux juifs. Tout le monde le sait depuis longtemps désormais mais cela n’empêche pas les états occidentaux de continuer à dilapider l’argent du contribuable.

  11. Armand Répondre

    15 juillet 2012 a 19:44

    Pour Abbas la paix définitive avec Israêl aurait le même effet que la fin de la prohibition pour Al Capone .

  12. trublion Répondre

    15 juillet 2012 a 20:41

    la vraie question est : pourquoi faut-il aider l’autorité palestinienne, et en quoi cette entité peut-elle amener la paix entre les arabes et les juifs ?
    réponse : l’argent donné aux palestiniens est effectué sans possibilité de contrôle où va cet argent.

  13. léopold Répondre

    15 juillet 2012 a 20:52

    C’est exactement ça, Armand, la fin du fonds de commerce.

  14. méfaresh01 Répondre

    15 juillet 2012 a 23:46

    Mes chers amis du site…..

    Reprenons nos esprits !!!

    Je déplore comme vous que des millions de gogos partout sur la Planète croient ou feignent de croire que le terroriste assassin Abbas est un  » chef d’Etat ou de gouvernement ». Je déplore encore plus que des gouvernements de pays démocratiques et d’institutions internationales remettent à cette immonde fripouille et à ses complices l’argent de leurs contribuables.

    Mais, au risque de me répéter, ceci n’est que la conséquence!!
    La cause seule doit attirer notre attention. Si l’on tient à avoir les idées claires, il nous faut admettre au départ que tout ceci est normal. Quoi de plus normal que des pays « riches » tendent la main à des pays « en voie de développement »??? Rien à redire. On est dans le monde « normal » des relations internationales.

    Mais, regardons de plus près. Quel est ce pays, cet état, ce peuple sur lequel la manne salvatrice internationale se pose? La Palestine?? Mais dites-nous, la Palestine que nous trouvons dans les livres d’Histoire n’était que le nom donné à un territoire confié par l’ O.N.U. à la couronne britannique pour l ‘administrer. Quant à l’état palestinien, nous n’avons entendu parler de lui que pour de sombres histoires d’ élections non tenues, de pouvoirs rivaux, de pléthore de fonctionnaires et de démocratie absente. Le « peuple palestinien » par contre nous est bien connu, et pour cause. Il a été inventé de toutes pièces par la Ligue arabe des les années soixante…..

    Bien sur, un aurait pu faire crédit à des gouvernants à la vision politique exceptionnelle, à la probité démontrée et à la volonté de progrès chevillée au corps……Je ne crois sincèrement pas qu’un seul des leaders « pâles-hestiniens » qu’on nous a infligés ces cinq dernières décennies corresponde ne serait-ce qu’à 10% à ce portrait.

    Il va sans dire que le programme politique des chefs terroristes courtisés et financés par nos démocraties est de la même veine que ce qui est décrit ci-dessus: Prenons ce « peuple » et installons-le dans le pays d’un autre peuple. Bien sur, cet autre peuple est historiquement et légalement chez lui dans cette entité qu’il nomme Israël. Bien sur, Israël est passé de désert à pays d’avant garde en moins d’un siècle. Bien sur les « pâles-hestiniens », au mépris du Droit international, occupent déjà depuis des décennies une partie d’Israël. Bien sur, ils font valoir leurs « droits » en tuant femmes et enfants.

    Voilà pourquoi, c’est plus clair en le disant, pas un sou ne devrait être remis à ces gangs terroristes qui s’enrichissent tout en berçant leur  » peuple » d’illusions……

    • cognitif Répondre

      17 juillet 2012 a 08:28

       » la Palestine que nous trouvons dans les livres d’Histoire n’était que le nom donné à un territoire confié par l’ O.N.U. à la couronne britannique pour l ‘administrer »

      L ONU n existait pas a cette epoque et la GB a trahi son mandat. Nonobstant personne ne s insurge… c est tellement plus confortable…

      Voila pourqoi Israel doit revenir URGEMMENT aux fondamentaux plutot que de les occulter, c est a dire laux actes de SAN REMO. Mais il manque les volontes politique et historique en la matiere…

  15. ytro Répondre

    16 juillet 2012 a 10:18

    bjr bjr bjr bjr les americains a quand le reveil pour les europeens?

  16. Esaïe Répondre

    16 juillet 2012 a 18:05

    ne vole pas l’argent des palestiniens! il fait des économies, comme il a pas confiance dans lesAbbas institutions économiques palestiniennes, il préfère les mettre dans ses comptes personnels avec la bénédiction des donateurs occidentaux.

  17. Esaïe Répondre

    16 juillet 2012 a 18:06

    Lisez Abbas ne vole…….

  18. Tamara Répondre

    17 juillet 2012 a 19:05

    Tout cela, nous le savions, mais dans quel monde vivons-nous ?
    Et c’est ce genre de voisins qu’on veut imposer à Israël? qui lui, avance, développe, effectue des recherches dans tous les domaines, recherches qui sont concluantes et qui sont utilisées dans le monde.
    Et dire que pour faire plaisir aux copains anti-Israêl, les intellectuels français sont prêts à vendre Israël, sans dénigrer ses adversaires terroristes de Ramallah, et en mettant la faute sur Israël seulement, et ils ont même mis en place un livre, signé, dixit Giesbert, par les « meilleurs ». Lamentable. Tiens, on ne les entend plus :le livre en question est-il toujours d’actualité ? Comme si spolier Israël servirait à apporter la paix ?????????????????????????????Tamara

  19. Hazan Répondre

    18 juillet 2012 a 07:01

    Chasse le naturel, il revient au galop…..
    Abbas et les 40 voleurs….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *