Danny Yatom (ancien chef du Mossad) : Israël doit se préparer à un combat chimique avec la Syrie

Publié le : 15 juillet 2012
Print Friendly

L’ancien chef du Mossad Danny Yatom a souligné aujourd’hui qu’Israël doit être prêt dans la possibilité à mettre en place des attaques militaires contre la Syrie. Son avertissement vient de la crainte que des centaines de tonnes d’armes chimiques soient en train de tomber dans les mains de groupes terroristes, qui exhortent leurs membres à faire la guerre à l’Etat Juif.

« Le bon sens est que nous ne pouvons pas exclure une attaque non conventionnelle sur Israël », a déclaré Yatom, dans une interview à British Sky Network. « Nous devons anticiper afin de l’empêcher. Nous devons être prêts à lancer des attaques militaires, même si cela signifie peut-être une guerre longue et difficile. »

Inscrivez-vous à la newletter de JSSNews

La Syrie a de nombreux sites de fabrication d’armes chimiques, y compris à Al Safiria et Lataka. Les experts estiment que la Syrie détient plusieurs types d’armes chimiques et bio-chimiques comme du gaz moutarde, du gaz neurotoxique VX, du gaz sarin. La Syrie aurait le plus grand stock d’arme chimique du Moyen-Orient. Et c’est sans parler des stocks de maladies infectieuses comme la variole, que la Syrie pourrait envoyer par missile interposé en Israël.

Les armes biologiques syriennes sont une menace potentielle pour Israël en raison du soutien avoué de la Syrie au Hezbollah. La crainte est que le gouvernement syrien, sous le président Bachar al-Assad, fournisse aux terroristes des armes chimiques utilisables contre Israël. Les responsables israéliens sont aussi inquiets parce qu’un bouleversement politique de la Syrie, un effondrement comme celui du dictateur libyen Mouammar Kadhafi, pourrait permettre aux rebelles d’accéder à ces armes meurtrières. De nombreux stocks et sites de production sont, par ailleurs, situés dans la banlieue de la capitale, ce qui les rend particulièrement vulnérables à la saisie par des dissidents.

Plusieurs rapports d’informations donnent des chiffres terribles qui sont, malgré tout, difficiles à faire confirmer. Selon une étude du Pentagone, l’arsenal chimique syrien est si important qu’il faudrait « au moins 75.000 soldats pour pouvoir le démanteler ».

« La vérité est que personne n’a la moindre idée de ce que l’on peut faire ou non en Syrie. Il y a trop d’armes, trop d’armes conventionnelles ou chimiques. Si Assad tombe, qui sait ce que ce dernier fera juste avant de tomber ? Est-il capable de sacrifier son peuple par plusieurs bombes au Sarin ? Il a déjà tué au moins 15.000 personnes. Il est capable de tout. De viser la Turquie. De viser Israël. De viser la Jordanie. C’est pour ces raisons que la chute d’Assad ne vient pas aussi facilement… », a conclu Yatom.

Elyes Kahn – JSSNews
Rejoignez les 24.000 amis de JSSNews sur Facebook ! 

10 Réponses à Danny Yatom (ancien chef du Mossad) : Israël doit se préparer à un combat chimique avec la Syrie

  1. Johnjohn Répondre

    15 juillet 2012 a 14:14

    Selon les dernieres infos Assad aurait quitté Damas. Un grand nombre de militaires font défections.
    J’espere qu’il reste a Assad, un peu d’humanité et qu’il fera en sorte de ne pas distribuer a des organisations hostiles ces armes.
    Car il expose son pays a des represailles sans communes mesures s’ils(les hostiles) attaquent Israel.

    Que D. Et Tsahal nous protègent de ces fous.

  2. subliminalsong Répondre

    15 juillet 2012 a 14:19

    un malade qui dérouille son propre peuple, fera pire avec son ennemi. Il a même des stocks maladies infectueuses type variole, peste bubonique…tu te dis que ça a aucun sens d’aller détruire le programme nucléaire iranien quand ton voisin a ce type d’ADM sous le coude. Les arabes ils attendent toujours tranquillement, après ils te font à l’envers l’air de rien (comme en 1973, en 2006). Si d’aventure il fait une bêtise avec , faudra répondre de manière non conventionnelle sur toutes les villes syriennes, libanaises et iraniennes.

  3. Adam Répondre

    15 juillet 2012 a 14:25

    Faut frapper avant qu’ils nous frappent. Sans ca que D.ieu nous sauve. Faut se rendre a l’evidence,y’a beaucoup trop de pays arabes pour Israel,en plus de ca ils sont beaucoup plus que nous,ils ont beaucoup plus d’armes ect ect ect… Moi j’dis qu’il y’a que D.ieu qui pourra nous sauvé. Sans ca on est mort.

  4. Frank Répondre

    15 juillet 2012 a 14:42

    Pour le traducteur, conventional wisdom se traduit par bon sens et pas par sagesse traditionnelle.

  5. manitou Répondre

    15 juillet 2012 a 16:43

    Je pense comme l’aurait dis SHAMIR encas d’attaque de ce genre au moins 4 pays arabes serons vitrifier, d…nous préserve

  6. méfaresh01 Répondre

    15 juillet 2012 a 20:01

    Chers amis du site,

    Ma pauvre petite cervelle de Juif de la Gola me fait remarquer ceci :

    Nous ne sommes pas, en armes, aux frontières d’Israël. Nous ne sommes pas en état d’apporter une aide à la défense d’Israël. Et pourtant, il y a un combat auquel nous n’échapperons pas :

    Si, ce qu’à D-ieu ne plaise, le cerveau malade du meurtrier El Assad faisait que demain Israël se retrouve sous le feu de ses missiles et de ses armes non-conventionnelles, on peut imaginer un scénario en 3 temps.
    Une riposte fulgurante d’Israël qui doit et qui peut supprimer toute menace envers ses citoyens. Une action quasi-simultanée contre les vantards assassins de Nasrallah qui voudront être aux avant-postes de cette « héroïque guerre de libération contre l’ennemi sioniste » (ouf!!!)

    Viendra très vite le troisième temps, celui où on fait les comptes.
    Et les comptes seront lourds. Ils seront lourds pour Israël, car tout ne peut être évité. Protéger les populations civiles n’est pas une sinécure et rien ne garantit que les victimes se compteront sur les doigts d’une main…..

    Les comptes seront sans doute infiniment plus lourds pour la Syrie et ses complices, où qu’ils soient installés…..Car la menace liée aux ADM (Armes de destruction massive) est sans commune mesure avec celle que pose les armes classiques. Ceci pourrait bien avoir comme conséquence l’abaissement des traditionnelles barrières que Tsahal met, depuis des décennies, à l’action de ses troupes. Et c’est dans le bilan que paraîtra au grand jour cette différence.

    Alors, se déclenchera une vague extraordinaire de mensonges et d’inventions de toutes pièces. Car, bien sur, ceux qui auront déclenché la catastrophe ne voudront pas en supporter la culpabilité!

    Israël sera insulté, calomnié, menacé, sali et attaqué de toutes parts. Car ces mêmes fauteurs de troubles qui agissent depuis un siècle contre les Juifs qui vivent dans leur Etat Juif d’Israël refuseront, encore une fois, la vérité. Vous assisterez à un trucage de l’ Histoire, à des procès en place publique sur les radios,les télés et dans les journaux. Toute l’immonde fange de ceux qui manifestent pour le boycott, qui se précipitent à Gaza, qui publient des livres entiers de fariboles antijuives et qui veulent absolument la disparition d’Israël sera là…….

    Ce sera alors le moment où nous devrons tous tenir bon, rendre coup pour coup et faire taire tous ces gens qui eux voudraient bien mettre un terme à nos vies ……

    Soyez prêts à vous battre avec vos armes : La vérité, la dignité, l’endurance…..

    • trublion Répondre

      15 juillet 2012 a 20:33

      on ne fait rien maintenant que Israel est attaqué et boycoté de toutes part, pourquoi ferons nous après ?

  7. Serge Belley Répondre

    15 juillet 2012 a 22:12

    Il faudra bien un jour passer a la caisse, Assad et les autres trous du cul arabos-musulmans extrémistes en quête de sang juif seront mis en face de leur destin final qui est ce qu’ils souhaitent le plus et Israël devra satisfaire a cette exigence de leur part. Ce ne sera évidemment pas une grande perte car ils n’ont rien d’autre que le pétrole, pas d’agriculture très peu d’infrastructures et beaucoup de pierres et de sable. Ils partiront donc pour le royaume de Mahomet VITRIFIÉS et bon débarra…

  8. subliminalsong Répondre

    15 juillet 2012 a 22:22

    je recommande aux israéliens jusqu’à ce que le boucher de DAMAS tombe et que le problème des ADM syriennes soient réglées définitivement de porter constamment sur eux un EDC (un every day carry), c’est à dire un sac à dos de quelques litres avec masque à gaz, et trousse de premiers soins. Je recommande au gouvernement israélien d’arrêter d’investir dans les contre mesure anti roquettes katouchias et kassam mais de produire des millions de doses de vaccins contre le virus de l’antrax, la variole, la peste bubonique, grippe H1N1, et autres super virus meurtriers.

  9. benny Répondre

    16 juillet 2012 a 10:12

    surement israel lui aussi detient des armes chimiques et pas rien du tout!! du tout premier plan !! les savants d israel savent parfaitement fabriquer ce type de saloperies je rappelle simplement que l etat juif a deja eu deux prix nobels de chimie !! alors les arabes ont tout interet a se tenir tranquille !!bien sages!! je le leur conseille ! une attaque chimique contre israel signerait la fin de l islam !!il n y aura plus jamais d autre shoa !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *