Disparition du Maariv sous sa forme quotidienne – seule l’édition numérique maintenue sous perfusion

Publié le : 16 juillet 2012
Print Friendly

Il y a un mois, JSSNews publiait un article sur les difficultés financières rencontrées par nos confrères du Maariv. A l’époque, 30 journalistes avaient été licenciés de ce quotidien historique qui a fait, de longues années durant, un travail remarquable, tant sur le fond que sur la forme.

L’édition du 15 mai 1948 fête l’indépendance d’Israël

Ce lundi, des sources ont informées le quotidien économique israéliens Globes que le Maariv, dans sa version papier, va quasiment mettre la clef sous la porte. En plus de revendre l’imprimerie qui appartient au journal, les propriétaires actuelles vont faire disparaître ce titre de la liste des quotidiens israéliens, pour ne le publier qu’une seule fois par semaine, le vendredi. Le reste du temps, le Maariv ne sera disponible qu’en version numérique.

« Un conseil d’administration de la société tenu dimanche 15 juillet a chargé la direction de l’entreprise de procéder à un examen complet afin de préparer un plan d’affaires afin de renforcer le développement de la version numérique du document, tout en réduisant l’ampleur des activités de la version d’impression » affirme un communiqué laconique.

Inscrivez-vous à la newletter de JSSNews

Et d’ajouter que « la main d’œuvre, dans les différentes unités de la société, sera largement réduite » ce qui fait craindre de nouveau à un large plan de licenciement.

Enfin, le fameux « bâtiment Maariv » situé à l’est de Tel-Aviv, sera également mis en vente. Si son prix de base est estimé à 15 millions de shekels, les propriétaires auraient reçues plusieurs offres dont une à 25 millions.

Mercredi, Ma’ariv et l’Association des journalistes d’Israël se réuniront à la Cour du travail pour une audience sur l’injonction contre le licenciement de nombreux employés du journal.

« Maariv » a été fondée en 1948, l’année de l’indépendance d’Israël, par un groupe de journalistes qui avait quitté « Yediot Aharonot ».

Elinor Cohen-Aouat – JSSNews
Rejoignez les 24.000 amis de JSSNews sur Facebook ! 

6 Réponses à Disparition du Maariv sous sa forme quotidienne – seule l’édition numérique maintenue sous perfusion

  1. mike Répondre

    16 juillet 2012 a 11:42

    Entre un quotidien payant et un gratuit distribué le matin, je préfère le gratuit, « Israël Hayom » , est de plus un journal ancré à droite, il n’y a pas mieux.

  2. DANZIGER Répondre

    16 juillet 2012 a 13:33

    c’est la même histoire que pour FRANCE SOIR

  3. david c Répondre

    16 juillet 2012 a 14:03

    « ..qui a fait, de longues années durant, un travail remarquable.. » : sa chute est peut-être due au fait que le travail de certains n’était plus du tout remarquable, mais ‘remarqué à gauche’ !

  4. joseph13 Répondre

    16 juillet 2012 a 18:26

    bon debarras ,moins de pollution ,moins de papier et moins de plavage de cerveau gauchiste !!
    israel ayom est gratos et de centre droit ..pourquoi se priver !

  5. kesem Répondre

    16 juillet 2012 a 19:53

    Quel dommage de voir disparaitre un journal, car au fond la pluralité des opinions est bon pour la démocratie.
    D’autant que les « droitistes » font des commentaires inquiétant ici

  6. tor Répondre

    17 juillet 2012 a 02:50

    Dommage qu’il ne s’agisse pas d’Haaretz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *