La marine américaine détruit un navire dans le golfe Persique

Publié le : 17 juillet 2012

Un navire américain d’approvisionnement militaire a tiré lundi sur un petit bateau dans le golfe Persique après son approche du navire US, tuant une personne à bord, selon les responsables de la défense américaine.

Le USNS Rappahannock, un navire de ravitaillement de carburant, a tiré sur ce que les fonctionnaires ont appelé un « petit bateau de plaisance blanc » situé à 10 miles du port de Jebel Ali à Dubaï.

Le petit bateau semblait se diriger vers ce port. Le navire américain a mis en garde verbalement le petit bateau quand il n’était qu’à 1 200 mètres et a tiré au moins un coup de semonce avant de prendre la décision d’empêcher le petit bateau de s’approcher davantage.

Inscrivez-vous à la newletter de JSSNews

« Conformément aux procédures de protection des forces de la marine, les marins sur le USNS Rappahannock ont utilisé une série d’armes non létales pour avertir le navire avant de recourir à la force meurtrière », a indiqué la Navy dans un communiqué.

« L’équipage américain a, à plusieurs reprises, tenté d’avertir les opérateurs du navire à détourner leur approche volontaire. Lorsque ces efforts ont échoué, l’équipe de sécurité sur le Rappahannock a tiré à balles d’une mitrailleuse calibre 50. »

Les fonctionnaires, qui ne seraient pas identifiés en raison de la sensibilité de la situation, ont décrit le petit bateau comme ayant fait une série de manœuvres, mais ont souligné qu’ils attendaient plus de détails sur ce qui s’est exactement passé. L’incident est sous enquête.

Amos Lerah – JSSNews
Rejoignez les 24.000 amis de JSSNews sur Facebook ! 

Print Friendly

4 Réponses à La marine américaine détruit un navire dans le golfe Persique

  1. Serge Belley Répondre

    17 juillet 2012 a 15:54

    Rien a voir, circulez.
    Il faut se rappeler
    L’USS Cole (DDG-67) est le 17e destroyer multi-rôle de la classe Arleigh Burke de l’US Navy. Le 12 octobre 2000, l’USS Cole a été victime d’une attaque terroriste.

    Il y a des limites a ne pas atteindre de la part de tous navires quels qu’ils soient, un navire de guerre n’est pas n’importe quelle chaloupe
    et des règles de sécurité sont appliquées a la lettre et ce dans la plupart des marines nationales, surtout en ces temps troubles.
    Qu’on se le tienne pour dit…

  2. nesher Répondre

    17 juillet 2012 a 16:33

    Et personne n’ouvre son bec. Lorsque Tsahal a éliminé les terroristes du Marmara, toutes les pies étaient au rendez vous. Je souhaite un Etat d’Israël imperméable aux critiques internationales.

  3. Serge Belley Répondre

    17 juillet 2012 a 16:52

    nesher

    Vous avez bien raison de le mentionner, c’est valable pour Israël aussi de se protégé. Israël n’a pas a s’excuser de quoi que se soit, ce pays a agit par auto-défense un point c’est tout n’en déplaise aux hypocrites.

  4. Sigismund Répondre

    17 juillet 2012 a 17:09

    Incident entièrement manipulé et fabriqué par l’Iran. Ils font pareil en soudoyant par la promesse d’argent ou de paradis des palestiniens ou des bergers libanais simples d’esprit en leur faisant tester les lignes de défense de Tsahal…. Arrêtés ou neutralisés, ils crient à l’innocence et au martyre, et l’ennemi a beaucoup appris sur les codes d’engagement de l’autre partie. Classique manoeuvre, dont personne n’est dupe, à part les bonnes âmes occidentales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *