Une minute de silence aux JO 2012 : Après le Canada, les USA, la Belgique et l’Italie… La France ?

Publié le : 17 juillet 2012

Alors que le CIO se prépare pour les JO d’été, a fureur internationale monte à l’encontre des organisateurs qui refusent de tenir une cérémonie officielle pour les victimes du massacre de Munich.

 

La délégation israélienne au JO 1972

Les plus grandes nations et de grands personnages du monde politique et sportif réclament que lors de JO, une minute de silence soit mise en place pour honorer la mémoire des 11 athlètes israéliens assassinés lors de jeux de Munich en 1972, soit il y a 40 ans.

Par exemple, la veuve d’Ankie Spitzer a mené la campagne en lançant une cyber-manifestation . Depuis son lancement, elle a reçu le soutien de l’ensemble du spectre politique israéliens, canadien, britannique, australien, américain, belge et allemand. La France devrait aussi prendre position officiellement dans les prochains jours, grâce à travail acharné d’un petit groupe de personnes parmi lesquelles Jonathan Curiel et Michaël Martiano, mais aussi le député Claude Goasguen et le président du CRIF Richard Prasquier.

Inscrivez-vous à la newletter de JSSNews

Hier, dans dans le dernier développement en date concernant cette affaire, quelque 140 parlementaires italiens ont signé une lettre destinée à Rogge, appelant à mise en place d’une minute de silence.

L’appel a été lancé par la député juive Fianna Nirenstein, qui est vice-président de la commission parlementaire des affaires étrangères, et qui affirme que ce geste serait « un hommage important à rendre à ces athlètes et une condamnation ferme du terrorisme. »

Bien que les responsables du CIO ont participé à de nombreuses reprises à des petites cérémonie, jamais le CIO n’a tenu à mettre en place ne serait-ce qu’une seule minute de silence en la mémoire de ce massacre orchestré par des palestiniens (et dont le trésorier de l’organisation terroriste de l’époque n’était autre que l’actuel président palestinien).

Agnes Bar-Zvi – JSSNews
Rejoignez les 24.000 amis de JSSNews sur Facebook ! 

Print Friendly

7 Réponses à Une minute de silence aux JO 2012 : Après le Canada, les USA, la Belgique et l’Italie… La France ?

  1. RG1032 Répondre

    17 juillet 2012 a 15:34

    il serait temps que les athlètes israeliens eux mêmes imposent cette minute de silence à ces konars du cio qui sont sous pression arabe

  2. JohnJohn Répondre

    17 juillet 2012 a 16:48

    Etant donne que le CIO refuse d’instaurer officiellent cette minute,
    Ce qui serait plus marquant serait que les athletes des pays exigeants cette minute, lors de la ceremonie se fige tous pendant u
    Une minute.
    Une toute petite minute ou un grand nombre s immobiliseront.
    Ainsi cela marquera les esprits et les effets plus important.
    Descreditant par la meme occasion ces C… Du CIO

  3. Sigismund Répondre

    17 juillet 2012 a 16:58

    Sont ils seulement en mesure, tous ces gros biceps hormonés de s’imposer une minute de silence pour leurs frères de la oumma massacrés égorgés gazés par centaines en Syrie?

  4. christopher dee Répondre

    17 juillet 2012 a 22:04

    L’Europe n’a pas changé, elle est encore et toujours dans une période munichoise. La seule différence c’est que le maître ne s’appelle plus Hitler mais Ahmadinejah. Le courage olympique ? Laissez moi rire!

  5. Nénuphar Répondre

    18 juillet 2012 a 00:16

    C’est « Fiamma » et non Fianna Nirenstein. Je vous invite à regarder sa biographie, c’est une patriote respectée en Italie.

    Sinon, dans cette affaire, je serais curieuse de connaître la position de la république islamique de France!

  6. parmentier Répondre

    18 juillet 2012 a 01:24

    Une minute de silence pour 3 enfants assassinés à Toulouse, une minute pour 11 athlètes à Munich, la peau d’un juif ne coûte pas cher et pourtant pour certains c’est encore trop !

  7. ABEL Répondre

    18 juillet 2012 a 09:00

    Il serait grand temps qu’Israël par ses athlètes interposés sache imposer, plutôt que de quémander cette minute de silence, en souvenir du massacre des athlètes israéliens, commis par les palestiniens (je n’écris pas ce dernier substantif avec un P majuscule, comme cela est de règle), un petit p suffit déjà à dégager une puanteur palestinienne pestilentielle, et je ne voudrais pas intoxiquer mes amis lecteurs !
    Dans cette minute de silence à imposr par la force s’il en est besoin, à ces connards du Comité Imbécile Olympique (C.I.O).il serait souhaitable que les autres athlètes y participent, prouvant en cela qu’ils seraient également forts de la partie tête !!!…
    ABEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *