Bulgarie : la vengeance d’Israël sera t-elle un plat qui se mange froid ?

Publié le : 19 juillet 2012
Print Friendly

L’attentat à l’aéroport bulgare du 18 juillet est une répétition presque exacte de l’attentat déjoué par les forces de sécurité locales en janvier de cette année. À l’époque, un bus rempli de touristes israéliens devait être soufflé par une explosion orchestré par des musulmans chiites. Pourtant, cette fois-ci, il n’y avait aucun avertissement sécuritaire et l’attaque terroriste meurtrière n’a pu être enrayée. Les touristes descendaient d’un vol charter bulgare, et ces vols – ainsi que les autobus qui transportent leurs passagers – ne sont pas garantis sécuritairement par Israël.

En regardant les caractéristiques de la bombe, il serait possible de déterminer qui se cache derrière. Apparemment, c’est appareil terroriste du Hezbollah, en conjonction avec la force Al-Qods des gardiens de la révolution iranienne (une organisation iranienne mais dont le QG est en Turquie). Ces éléments ont tendance à s’exporter régulièrement dans les parages de la mer Noire et un peu partout à travers le monde, dans le seul but de tuer des Juifs israéliens.

L’attentat contrecarré de janvier 2012 était le travail des membres du Hezbollah qui souhaitaient venger l’assassinat d’Imad Mugniyeh en 2008, le chef opérationnel du groupe. Mugniyeh avait assassiné des dizaines d’Israéliens et des centaines d’Américains, et sa neutralisation définitive constituait un coup terrible à la fois pour le Hezbollah et l’Iran. Il été également l’un des loyalistes du président syrien Bachar El-Assad.

Inscrivez-vous à la newsletter de JSSNews

Pourtant, cette fois-ci, il y a clairement eu une faille dans le système de renseignement. On ne peut pas tout demander au Mossad, mais ne rien savoir sur la préparation de cet attentat montre qu’il y a encore et toujours du boulot. Ce n’est pas nécessairement un échec, parce que dans le domaine de la lutte contre le terrorisme, comme c’est le cas dans d’autres domaines, certaines informations n’arrivent jamais à être filtrées par les agences…

On peut aussi supposer que l’appareil terroriste du Hezbollah a tiré les leçons de ses nombreux échecs… Et des échecs iraniens de cette année, lorsqu’ils ont voulu frapper des Juifs en Thaïlande, à Tbilissi ou encore à Chypre la semaine dernière.

Il y a deux mois, un avertissement a été émis en ce qui concerne une possible attaque terroriste en Bulgarie, mais elle a été retirée. Il est également difficile de savoir si la police bulgare a simplement contrecarré l’attaque en janvier, ou si elle avait pu interpeller et interroger les auteurs de cette attaque… Et si oui, s’ils ont été remis aux agences d’espionnage pour des interrogatoires plus poussés. Tout cela doit être examiné afin d’en tirer des leçons.

La question la plus brûlante en ce moment est de savoir comment Israël répondra à l’attaque. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a promis de le faire « avec force », et les fonctionnaires de Jérusalem ont déclaré qu’ils tiendront le Hezbollah responsable de toute attaque contre des Israéliens à l’étranger. Ces attaques seront considérées comme si des israéliens avaient été attaqués en territoire israélien.

Toutefois, étant donné la situation actuelle au Moyen-Orient, qui est à la fois incertaine et sensible, beaucoup de réflexion est nécessaire.

Cet attentat d’hier va donc nécessiter une réponse. Mais cette réponse devra prendre en compte les éléments de géopolitique suivants :
- le nucléaire iranien ;
- un possible effondrement du régime syrien, qui préoccupe beaucoup le Hezbollah (par ailleurs détenteur d’armes chimiques syriennes) ;
- le régime encore instable en Egypte où les civils souhaitent mettre un terme à la paix avec Israël ;
- la situation délicate en Jordanie où les Bédouins veulent exclure les Palestiniens du contrôle de l’Etat.

Tout ce qui précède exige d’Israël d’examiner attentivement la situation pour savoir s’il y a lieu de répondre maintenant, ou d’attendre le moment opportun pour régler ses comptes avec les auteurs de ce carnage, via une frappe chirurgicale par exemple.

Benjamin Amsallem – JSSNews
Rejoignez les 24.000 amis de JSSNews sur Facebook !
 

12 Réponses à Bulgarie : la vengeance d’Israël sera t-elle un plat qui se mange froid ?

  1. subliminalsong Répondre

    19 juillet 2012 a 10:28

    imaginez ce qu’ils sont capables de faire avec des explosifs conventionnels, imaginez ce qu’il serait capable de faire avec des armes chimiques.

    • danièle Répondre

      20 juillet 2012 a 10:36

      arrete de réver tout ce que tes frères islamiques sont capables de faire c’est de gonfler la tete de quelques paumés et de leur offrir une vie meilleurs après s’etre fait péter la gueule . Il n’y a aucun héroisme là-dedans , pendant que ces cons se font exploser pour une ephémère « reconnaissance » les commanditaires se la coule douce dans leur vrai ardis de fric où tous les interdits de l’islam sont franchis , l’alocool coulant à flots

  2. mardoche Répondre

    19 juillet 2012 a 12:01

    Avec toutes ces conditions de restriction d’une vengeance de la part d’Israel,les terroristes arabes ont devant eux tout le tempe nesessaire pour nous faire disparaitre.
    Non,pas du tout, pour sept morts dont six juifs c’est a multiplier par cent,pour les terroristes et encore je suis au dessous de la normale.
    Des carottes,c’est au shouk leur place,le baton c’est entre les mains de Tsahal et des gouvernants.IL Y EN A ASSEZ.

  3. Harry Davidson Répondre

    19 juillet 2012 a 12:07

    « régler ses comptes avec les auteurs de ce carnage, via une frappe chirurgicale par exemple » Pourquoi chirurgicale ? Et la dissuasion, b… ?

  4. mardoche Répondre

    19 juillet 2012 a 12:26

    Le C de necessaire je ne l’ai pas mis pour nommer les terroristes de C…s.

  5. meller danielle Répondre

    19 juillet 2012 a 13:00

    Les commanditaires de cette assassina doivent crever

  6. Désiré Répondre

    19 juillet 2012 a 14:49

    Je propose comme cible le QG de la force Al-Qods des gardiens de la
    révolution iranienne , qui se trouve en Turquie , et de préférence quand Erdogan leur rendra visite pour les féliciter .

  7. mike Répondre

    19 juillet 2012 a 16:39

    Une opération « Rimon » ( grenade en référence à Rosh hashana) en septembre serait la bienvenue, pour faire le ménage dans la région.

    Marre , de voir Israël se faire humilié de la sorte…

  8. Johnjohn Répondre

    19 juillet 2012 a 21:02

    C’est toujours le probleme avec les attentats suicides, dirigés contre les juifs israeliens a l’etranger.
    Personne ne revendiquera car certainement pas envie d’en decoudre par la force avec Israel.

    Meme si l’iran est commanditaire, il y a tres peu de chance de le savoir officiellement. L’iran ayant deja condamné cet attentat. Certes pas par compassion envers les israeliens, mais pour couper l’herbe sous le pied aux israeliens qui voudraient prendre pretexte de cela pour les attaquer et ainsi pouvoir affirmer que les sionistes les attaques sans raison.

    Non il faut qu’israel agissent d’une maniere plus subtile. Augmentation des assassinats ciblés incognitos. Éliminé dans les prochaines jours, semaines de tres gros poissons iraniens et libannais (Hezbollah kif kif) de maniere spectaculaires..
    Réinstallé un climat de peur chez l’ennemi. Car actuellement nos ennemis n’ont plus peur et attendent simplement que le bon moment pour attaquer israel.

    La Syrie va tomber dans les prochains jours, qui dirigera ? Les islamistes probablement. La Jordanie est en proie a des tensions internes importantes et l’egypte comme dit dans l article en majorite voudraient annuler les accords avec Israël.
    Et il reste l’iran et le Hezbollah qui revent d’eliminer israel.

    Les dominos se mettent en place.

    La situation bien que compliquée, est equivalente a la periode de la naissance d israel. Beaucoup d ennemi pret a fendre sur israel.
    Il faudra car guerre il y aura bientot, se défendre de toutes nos forces, et comme on dit, ne pas faire de quartier.

    Repoussont nos ennemis de plusieurs centaines de kilometres et rendont ces zones inhabitables pour le prochain siecle a venir.

  9. Sigismund Répondre

    20 juillet 2012 a 11:34

    Mon cher John John, repousser nos ennemis de plusieurs centaines de km me semble légèrement excessif, et utopique. En revanche, je pense que certains reponsables du Hezbollah feraient bien de remettre leur âme à D. dans les jours et les semaines à venir ( ainsi que les clefs de leur Mercedes à un proche, afin que celui ci au moins ait le loisir d’en profiter..)

  10. Dov Répondre

    20 juillet 2012 a 13:48

    Une très grande guerre à tout nos ennemis arabes est nécessaire, et nous auront la paix pour 50 ans et plus.

  11. heslot Répondre

    21 juillet 2012 a 15:20

    De toute facon il faut s’attendre a se faire critiquer par la presse internationale et particulierement francaise quelque soit la reponse a cet attentat. Je ne comprends pas les raisons de l’attente a la reaction israelienne, il faut reagir tres durement et tres severement ce ne sont pas les lieux pourris qui manquent dans le monde arabe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *