Des hôpitaux de Suisse veulent interdire la circoncision: ils se croient aux ordres de l’Allemagne !

Publié le : 21 juillet 2012
Print Friendly
Alors qu’en Allemagne, le gouvernement tente de calmer le jeu sur l’affaire de la circoncision, en Suisse, on relance le débat : faut-il interdire aux Juifs d’être juif ? En effet, dans cette religion matriarcale, un nouveau né doit être circoncis après huit jours. C’était ainsi il y a 2.000 ans, ça l’est encore aujourd’hui. Et en plus, ca permet de se préserver de nombreuses maladies: ce n’est tout de même pas pour rien que la circoncision est de plus en plus encouragée en Afrique ; elle permet de faire baisser le nombre de contaminations par le SIDA !
Mais au pays Milka, on voit les choses autrement: des hôpitaux suisses ont décidé d’instaurer un moratoire sur les circoncisions d’ordre religieux pour évaluer l’aspect éthique de cette pratique. Tout simplement scandaleux ! L’Etat Juif a-t-il interdit aux Chrétiens de faire leur communion dans le fleuve Jourdain, ultra-pollué par les égouts palestiniens ?
L’hôpital pédiatrique de Zurich, la plus grande ville de la Suisse, a décidé d’imposer ce moratoire après un jugement rendu en juin par le tribunal de grande instance de Cologne, dans l’ouest de l’Allemagne. Zurich se croit-il aux ordres d’un juge allemand ?
Rejoignez les 24.000 amis de JSSNews sur Facebook !Un tribunal de Cologne (Allemagne) a jugé que l’ablation du prépuce pour motif religieux relevait de coups et blessures volontaires et était donc passible de poursuites pénales. Bien entendu, la loi n’est pas la même en Suisse et l’on peut se demander pourquoi un hôpital suisse se permet de penser le contraire…

Les députés allemands ont alors appelé le gouvernement à légiférer d’ici l’automne et à garantir le droit à la circoncision religieuse dès lors qu’elle ne s’accompagne pas de souffrances inutiles.

« Nous sommes en train d’évaluer la situation juridique en Suisse, mais aussi l’aspect éthique. Il y a par exemple des situations compliquées où la mère d’un enfant veut une circoncision alors que le père y est opposé », a expliqué le porte-parole du Kinderspital Zürich. Il faut dire qu’à l’âge de 8 jours, un enfant peut difficilement exprimer son avis sur une opération dont il ne soupçonne même pas l’existence !

L’hôpital pédiatrique de Saint-Gall, dans l’est de la Suisse, est également en train d’évaluer la situation et prendra une décision après la période estivale, a indiqué l’agence de presse helvétique ATS.

Heureusement, la majorité des patients de confession juive se rendent chez des spécialistes médicaux reconnus par leur communauté et ne sont pas directement touchés par ce moratoire.

« Nous effectuons seulement une à deux circoncisions d’origine religieuse par mois, alors nous pouvons très bien prendre le temps pour évaluer la situation et prendre la décision d’interdire, d’autoriser ou d’autoriser sous certaines conditions ce geste chirurgical », a souligné le porte-parole, ajoutant que les circoncisions pour des raisons médicales n’étaient pas concernées par ce moratoire.

En Allemagne, l’ampleur de la polémique déclenchée par le jugement de Cologne a obligé le gouvernement à monter au créneau. « La liberté des activités religieuses est un droit auquel nous sommes très attachés », a déclaré le 13 juillet Steffen Seibert, porte-parole de la chancelière Angela Merkel, assurant que son gouvernement voulait trouver une solution.

De source diplomatique allemande, le jugement du tribunal de Cologne, rendu public fin juin, est considéré comme un désastre pour l’image de l’Allemagne à l’étranger, notamment au regard de son lourd passé national-socialiste.

Cette décision zurichoise ne devrait pas, à l’heure actuelle, être appliquée en Suisse romande. Pour Jean-Marc Joseph, médecin associé en chirurgie pédiatrique à l’Hôpital de l’enfance à Lausanne, seuls 10% à 15% des 500 circoncisions annuelles sont réalisées pour des raisons cultuelles.

Selon Jean-Marc Joseph, l’interdiction des circoncisions à l’hôpital risquerait de déplacer les opérations « dans des arrière-salles de médecins, voire chez des personnes qui n’ont aucune formation médicale », avec les risques sanitaires que comporteraient ces interventions clandestines.

Jonathan-Simon Sellem – JSSNews
Vous aimez cet article ? Inscrivez à notre newsletter quotidienne pour recevoir les nouveaux contenus de notre magazine, tous les jours en fin d’après-midi. 

11 Réponses à Des hôpitaux de Suisse veulent interdire la circoncision: ils se croient aux ordres de l’Allemagne !

  1. niro Répondre

    21 juillet 2012 a 19:51

    ils ne vont pas a l’essentiel
    interdire les muzz en suisse…….
    et il fera bon se promener le long des rives du lac leman….

  2. Armand Répondre

    21 juillet 2012 a 22:08

    Le côté pervers de certains allemands a toujours trouvé un écho favorable en Suisse . c’est l’une de leurs spécialité avec l’argent sale qui les fait vivre .

  3. Frank Répondre

    21 juillet 2012 a 22:28

    Les suisses recyclent l’argent des terroristes, des maffias après avoir recyclé celui des nazis et ils se posent en autorités morales.

    Il faut savoir que si les suisses n’avaient pas recyclé l’or que les allemands avaient volé aux juifs d’Europe, l’Allemagne aurait du capituler en 1942.

    • Chennik Répondre

      22 juillet 2012 a 11:55

      Attention au retour du bâton Frank, ne dîtes pas *les Suisses* mais les *banques Suisses* qui sont du reste un réseau international.

      Le retour du bâton c’est les généralité contre les Juifs, soit l’antisémitisme.

      Quand on le condamne faut soi-même être propre non.

      • Frank Répondre

        22 juillet 2012 a 14:46

        Les banques suisses ont recyclé l’argent volé aux juifs avec l’accord du gouvernement suisse.

        • דוד Répondre

          22 juillet 2012 a 15:36

          J’ai un livre dans ma bibliothèque parmi pas mal d’autres sur le sujet. Il est pas mal et donc je le recommande. : http://www.amazon.com/Suisse-Avoirs-Juifs-Secret-Bancaire/dp/2841870790
          -
          Comme tous les ouvrages de ce genre, il est assez pénible à lire dans le sens où il fait mal au ventre et donne la nausée. D’autant qu’il plonge le lecteur au sein cette atroce réalité !
          -
          Une phrase extraite de la préface arrière: « Exhumant des documents historiques jusqu’ici classés « confidentiels », elle (l’auteur ndlr) démonte les mécanismes utilisés par le IIIème Reich pour assurer son financement et met à jour les liasons dangereuses entretenues par la Suisse et l’Allemagne nazie. ».

  4. דוד Répondre

    22 juillet 2012 a 15:25

    L’ignorance, ce fléau !
    Quand j’entends des gens mettre sur le même pied circoncision et excision, je me dis que leur connaissance en anatomie humaine est si faible qu’ils ne doivent même pas savoir où exactement est leur cerveau ! – Des « proctopodes » !…
    .
    Et quand j’entends parler d’intégrité physique ! LOL ! De la part de médecins en plus ! Encore plus LOL ! A bétise suprême, j’ai envie de chatouiller ces « nouilles ».
    .
    Mais au-delà, la bétise ne peut cacher le dessein qui se profile en europe! En touchant à la circoncision, on sait que l’on touche deux communautés, dont une dans ses fondations mêmes ! L’allemagne, puis Zurich, puis la Suisse, puis qui ….?
    .
    Y aurait-il une corrélation entre le relan nauséabond de ce qui sort de la bouche de certains et le relan nauséabond de ce qui peut sortir de leur pantalon ? Un relan supposant la macération purulante et infectieuse, non pas juste de leur « organe », mais de leur âme entière, si tant est qu’ils en aient une…?

    • Chennik Répondre

      22 juillet 2012 a 21:13

      Si c’est purement à but hygiénique ce n’est pas sacré. N’essaye pas d’argumenter sur ce terrain là on sait à quoi tient réellement la circoncision et pourquoi les professionnels peuvent être mal à l’aise par rapport à une opération basé sur une idéologie. Merci de comprendre et respecter d’autres points de vue.

      C’est juste que vous attendez qu’il y ait trop de pressions pour partir au lieu de le faire de votre plein gré! ;) C’est les juifs qui provoquent des réactions et pas les gens qui visent les Juifs. N’oubliez pas que vous avez une terre sacrée et une mission. Mais vous attendez que D. vous rappelle par des moyens obscurs.

      • Frank Répondre

        22 juillet 2012 a 21:45

        Quel méprisable commentaire qui rend les juifs rend les juifs responsables de la haine maladive des antisémites mais qui avoue enfin la vérité. L’objectif de ces attaques est une Europe hitlérienne sans juifs.

        Après 2000 ans de crimes antijuifs, les européens refusent de lâcher. Commencez par lâcher pendant 2000 ans.

  5. tor Répondre

    22 juillet 2012 a 15:40

    Le monde médical connaît les bienfait de la circoncision sur la prévention de certaines maladies (HIV, HPV).Sans compter les bénéfices secondaires comme la moindre sensibilité et le retard à l’éjaculation. Si on l’interdit, il faudrait aussi interdire la section du cordon ombilical qui pourrait être un traumatisme majeur….

  6. Daz Répondre

    22 juillet 2012 a 17:54

    Non mais les suisses sont souverains dans leurs pays et franchement, sachant d’où vient une bonne partie de la richesse de son pays, les juifs qui osent y résider encore sont pour moi, encore plus pourri que ledit pays, je vois pas ce qu’ils peuvent encore y foutre!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *