Discours intégral de François Hollande à l’occasion des 70 ans du Vel d’Hiv. Historique !

Publié le : 22 juillet 2012

Le discours suivant n’a été prononcé il n’y a que quelques heures (22/07/2012), mais il est déjà considéré comme « historique » par les observateurs. En France, que l’on soit de « droite » ou de gauche », ce discours courageux du Président crée un premier consensus depuis sa prise de fonction. Un discours qui va bien plus loin que ce qu’avait fait Jacques Chirac avant lui. Un discours d’homme d’Etat.

Monsieur le Premier ministre,
Monsieur le Président de l’Assemblée nationale,
Messieurs les ambassadeurs,
Monsieur le maire de Paris,
Monsieur le président du Conseil représentatif des institutions juives de France,
Monsieur le grand rabbin,
Mesdames et Messieurs les représentants des cultes,
Mesdames, Messieurs,

Nous sommes rassemblés ce matin pour rappeler l’horreur d’un crime, exprimer le chagrin de ceux qui ont vécu la tragédie, évoquer les heures noires de la collaboration, notre histoire, et donc la responsabilité de la France.

Nous sommes ici aussi pour transmettre la mémoire de la Shoah, dont les rafles étaient la première étape, pour mener le combat contre l’oubli, pour témoigner auprès des nouvelles générations de ce que la barbarie est capable de faire et de ce que l’humanité peut elle-même contenir de ressources pour la vaincre.

Il y a 70 ans, le 16 juillet 1942, au petit matin, 13.152 hommes, femmes et enfants étaient arrêtés à leur domicile. Les couples sans enfants et les célibataires furent internés à Drancy, là où s’élèvera à l’automne le musée créé par le Mémorial de la Shoah.

Les autres furent conduits au Vélodrome d’Hiver. Entassés pendant cinq jours, dans des conditions inhumaines, ils furent de là transférés vers les camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande.

Une directive claire avait été donnée par l’administration de Vichy : « Les enfants ne doivent pas partir dans les mêmes convois que les parents ». C’est donc après des séparations déchirantes que les parents d’un côté, les enfants de l’autre, partirent vers Auschwitz-Birkenau où les déportés de Drancy les avaient précédés de quelques jours.

Ils y furent assassinés. Pour la seule raison qu’ils étaient juifs.

Ce crime s’est déroulé ici, dans notre capitale, dans nos rues, dans nos cours d’immeuble, dans nos cages d’escalier, sous nos préaux d’école.

Il allait ouvrir la voie à d’autres rafles, à Marseille et dans toute la France, c’est-à-dire des deux côtés de la ligne de démarcation. Il y eut aussi d’autres déportations, notamment celle de Tsiganes.

L’infamie du Vel d’Hiv s’inscrivait dans une entreprise qui n’a pas eu de précédent et qui ne peut être comparée à rien: la Shoah, la tentative d’anéantissement de tous les Juifs du continent européen.

76.000 Juifs de France furent déportés vers les camps d’extermination. Seuls 2.500 en sont revenus.

Ces femmes, ces hommes, ces enfants, ne pouvaient pas s’attendre au sort qui leur avait été réservé. Ils ne pouvaient pas même l’imaginer. Ils avaient confiance dans la France.

Ils croyaient que le pays de la grande Révolution, que la Ville Lumière, leur serviraient de refuge. Ils aimaient la République avec une passion inspirée par la gratitude. C’est en effet à Paris, en 1791, sous la Constituante, que, pour la première fois en Europe, les Juifs étaient devenus des citoyens à part entière. Plus tard, d’autres avaient trouvé en France une terre d’accueil, une chance de vie, une promesse de protection.

Ce sont cette promesse et cette confiance qui furent piétinées il y a soixante-dix ans.

Je tiens à rappeler les mots que le grand rabbin de France Jacob KAPLAN adressa au maréchal PETAIN en octobre 1940, après la promulgation de l’odieux statut des Juifs : « Victimes, écrivait-il, de mesures qui nous atteignent dans notre dignité d’hommes et dans notre honneur de Français, nous exprimons notre foi profonde en l’esprit de justice de la France éternelle. Nous savons que les liens qui nous unissent à la grande famille française sont trop forts pour pouvoir être rompus. »

Là se situe la trahison.

Par-delà le temps, au-delà du deuil, ma présence ce matin témoigne de la volonté de la France de veiller sur le souvenir de ses enfants disparus et d’honorer ces morts sans sépulture, ces êtres dont le seul tombeau est notre mémoire.

Tel est le sens de l’exigence posée par la République : que les noms de ces suppliciés ne tombent pas dans l’oubli.

Nous devons aux martyrs juifs du Vélodrome d’Hiverla vérité sur ce qui s’est passé il y a soixante-dix ans.

La vérité, c’est que la police française, sur la base des listes qu’elle avait elle-même établies, s’est chargée d’arrêter les milliers d’innocents pris au piège le 16 juillet 1942. C’est que la gendarmerie française les a escortés jusqu’aux camps d’internement.

La vérité, c’est que pas un soldat allemand, pas un seul, ne fut mobilisé pour l’ensemble de l’opération.

La vérité, c’est que ce crime fut commis en France, par la France.

Rejoignez les 24.000 amis de JSSNews sur Facebook !

Le grand mérite du Président Jacques CHIRAC est d’avoir reconnu ici-même, le 16 juillet 1995, cette vérité.

« La France, dit-il,la France, patrie des Lumières et des droits de l’Homme, terre d’accueil et d’asile, la France, ce jour-là, accomplissait l’irréparable ».

Mais la vérité, c’est aussi que le crime du Vel d’Hiv fut commis contre la France, contre ses valeurs, contre ses principes, contre son idéal.

L’honneur fut sauvé par les Justes, et au-delà par tous ceux qui surent s’élever contre la barbarie, par ces héros anonymes qui, ici, cachèrent un voisin ; qui, là, en aidèrent un autre ; qui risquèrent leurs vies pour que soient épargnées celles des innocents. Par tous ces Français qui ont permis que survivent les trois quarts des Juifs de France.

L’honneur de la France était incarné par le général de Gaulle qui s’était dressé le 18 juin 1940 pour continuer le combat.

L’honneur de la France était défendu par la Résistance, cette armée des ombres qui ne se résigna pas à la honte et à la défaite.

La France était représentée sur les champs de bataille, avec notre drapeau, par les soldats de la France libre.

Elle était servie aussi par des institutions juives, comme l’œuvre de secours aux enfants, qui organisa clandestinement le sauvetage de plus de 5.000 enfants et qui accueillit les orphelins à la Libération.

La vérité ne divise pas. Elle rassemble. C’est dans cet esprit que cette journée de commémoration avait été instituée par François MITTERRAND, et que, sous le gouvernement de Lionel JOSPIN, fut créée la Fondation pour la mémoire de la Shoah. C’est sous ce même gouvernement, avec Jacques CHIRAC, que fut installée la commission d’indemnisation des victimes des spoliations antisémites, dont le but était de réparer ce qui pouvait encore l’être.

Il me revient désormais, dans la chaîne de notre histoire collective, de poursuivre ce travail commun de mémoire, de vérité et d’espoir.

Elle commence par la transmission.Beaucoup de dérives trouvent leur source dans l’ignorance. Nous ne pouvons pas nous résigner à ce que deux jeunes Français sur trois ne sachent pas ce que fut la rafle du Vel d’Hiv.

L’école républicaine, à laquelle j’exprime ici ma confiance, a une mission : instruire, éduquer, enseigner le passé, le faire connaître, le comprendre, dans toutes ses dimensions. La Shoah est inscrite au programme du CM2, de la 3ème et de la 1ère.

Il ne doit pas y avoir en France une seule école, un seul collège, un seul lycée, où elle ne puisse être enseignée. Il ne doit pas y avoir un seul établissement où cette histoire-là ne soit pleinement entendue, respectée et méditée. Il ne peut y avoir, il n’y aura pas, pour la République, de mémoire perdue.

J’y veillerai personnellement.

L’enjeu est de lutter sans relâche contre toutes les formes de falsification de l’Histoire. Non seulement contre l’outrage du négationnisme, mais aussi contre la tentation du relativisme. Transmettre l’histoire de la Shoah, c’est en effet enseigner sa terrible singularité. Ce crime reste, par sa nature, par sa dimension, par ses méthodes, par l’effrayante précision de sa mise en œuvre, un abîme unique dans l’histoire des hommes. Cette singularité-là doit être constamment rappelée.

Transmettre cette mémoire, c’est enfin en retenir toutes les leçons.C’est comprendre comment l’ignominie fut possible hier, pour qu’elle ne puisse plus jamais ressurgir demain.

La Shoah n’est pas née de rien ni venue de nulle part. Certes, elle fut mise en œuvre par l’alliance inédite et terrifiante de l’obstination dans le délire raciste et de la rationalité industrielle dans l’exécution. Mais elle a aussi été rendue possible par des siècles d’aveuglement, de bêtise, de mensonges et de haine.Elle a été précédée de multiples signes avant-coureurs, qui n’ont pas alerté les consciences.

Notre vigilance ne doit jamais être prise en défaut. Aucune Nation, aucune société, aucune personne n’est immunisée contre le Mal. N’oublions pas ce jugement de Primo LEVI à propos de ses persécuteurs : « Sauf exceptions, ils n’étaient pas des monstres ; ils avaient notre visage ». Restons en alerte, afin de savoir déceler le retour de la monstruosité sous ses airs les plus anodins.

Je sais les craintes exprimées par certains d’entre vous. Je veux y répondre.

Consciente de cette Histoire, la République pourchassera avec la plus grande détermination tous les actes antisémites ; mais encore tous les propos qui pourraient seulement amener les Juifs de France à se sentir inquiets dans leur propre pays.

Rien, en la matière, n’est indifférent. Tout sera combattu avec la dernière énergie. Taire l’antisémitisme, le dissimuler, l’expliquer, c’est déjà l’accepter.

La sécurité des Juifs de France n’est pas l’affaire des Juifs, c’est celle de tous les Français, et j’entends qu’elle soit garantie en toutes circonstances et en tous lieux.

Il y a quatre mois, à Toulouse, des enfants mouraient pour la même raison que ceux du Vel d’Hiv : parce qu’ils étaient juifs.

L’antisémitisme n’est pas une opinion, c’est une abjection. Pour cela, il doit d’abord être regardé en face. Il doit être nommé et reconnu pour ce qu’il est. Partout où il se déploie, il sera démasqué et puni.

Toutes les idéologies d’exclusion, toutes les formes d’intolérance, tous les fanatismes, toutes les xénophobies, qui tentent de développer la logique de la haine, trouveront la République sur leur chemin.

Chaque samedi matin, dans toutes les synagogues françaises, à la fin de l’office, retentit la prière des Juifs de France, celle qu’ils adressent pour le salut de la patrie qu’ils aiment et qu’ils veulent servir : « Que la France vive heureuse et prospère. Qu’elle soit forte et grande par l’union et la concorde. Qu’elle jouisse d’une paix durable et conserve son esprit de noblesse parmi les Nations ».

Cet esprit de noblesse, c’est la France tout entière qui doit en être digne.

Enseigner sans relâche la vérité historique ; veiller scrupuleusement sur le respect des valeurs de la République ; rappeler sans cesse l’exigence de tolérance religieuse, dans le cadre de nos lois laïques ; ne jamais céder sur les principes de liberté et de dignité de la personne ; toujours promouvoir la promesse de l’égalité et de l’émancipation. Voilà les mesures que nous devons collectivement nous assigner.

C’est en pensant aux vies qui n’ont pu s’accomplir, à ces enfants privés d’avenir, à ces destins fauchés prématurément que nous devons porter à un niveau plus élevé encore les exigences de nos propres existences. C’est en refusant les indifférences, les négligences, les complaisances, que nous nous rendrons plus forts ensemble.

C’est en étant lucides sur notre propre histoire que la France, grâce à l’esprit de concorde et d’union, portera le mieux ses valeurs, ici et partout dans le monde.

Vive la République !
Vive la France !

Par François Hollande – Retranscription officielle – JSSNews
Vous aimez cet article ? Inscrivez à notre newsletter quotidienne pour recevoir les nouveaux contenus de notre magazine, tous les jours en fin d’après-midi. 

Articles liés
Le retour du spectre chiraquien… – Par Shmuel Trigano
Il y a dans le discours prononcé par le président de la République, lors de la commémoration de la Rafle du Vel d’Hiv, de nombreux signes qui ont tout pour contenter la conscience des Juifs ...
Lire tout l'article
La bataille de France – Par Emmanuel Navon
Le premier tour de l'élection présidentielle en France m'a rappelé mon passé: Nicolas Sarkozy était le maire de la commune où je vivais; Nicolas Dupont-Aignan (le candidat gaulliste) et Pierre Moscovici (le directeur de campagne ...
Lire tout l'article
Crédit photo : Rémy Marceau / JSSNews
Ce dimanche 22 juillet 2012 à l'occasion de la « cérémonie à la mémoire des crimes racistes et antisémites de l'État français et d´hommage aux justes de France », plusieurs milliers de personnes se sont ...
Lire tout l'article
Discours intégral de Nicolas Sarkozy, après sa défaite aux élections présidentielles 2012
Ci-après, vous retrouverez le discours intégral du Président sortant Nicolas Sarkozy, après sa défaite aux élections présidentielles françaises. En raison du fait qu'il s'agisse d'une transcription manuelle et en directe, il se peut qu'il manque ...
Lire tout l'article
Le déclin du courage: le discours intégral (historique) et en français de Soljenitsyne !
Le 8 juin 1978, Alexandre Soljenitsyne, expulsé 4 années plus tôt de l'Union Soviétique, suite à la publication de son livre " l'Archipel du goulag " où il dénonce les abus du système concentrationnaire soviétique, ...
Lire tout l'article
Expo à Paris : « les archives de la Rafle du Vél d’Hiv » – une valeur historique inestimable !
Les 16 et 17 juillet 1942, sur ordre des nazis, la Préfecture de Police arrête des milliers de Juifs de Paris et de région parisienne, et les rassemble au Vélodrome d’Hiver. Mal perçue par la ...
Lire tout l'article
Après Mitterrand, Chirac et Sarkozy, François Hollande fera un discours à la Knesset
Il faut croire que Claude Sérillon, le conseiller médiatique du Président François Hollande, ne connaît rien au job. D'où la réputation présidentielle "un pas en avant, un pas en arrière." Il en va ainsi de ...
Lire tout l'article
Discours intégral de François Hollande au dîner du CRIF 2013
Voici le discours intégral (transcription officielle) du Président français François Hollande, lors du dîner du CRIF 2013. Monsieur le Président du CRIF, cher Richard PRASQUIER, Mesdames et Messieurs, Le dîner du CRIF -c’est le 28ème- est un rendez-vous ...
Lire tout l'article
A Jacques Chirac, notre reconnaissance. – Par Nicole Guedj
La France de la dernière guerre a eu ses « collabos », jusqu’au plus haut niveau de l’Etat. Elle a aussi eu ses héros qui ont lavé son honneur. Il y a soixante dix ans, le ...
Lire tout l'article
« Juif », le nouveau mot à la mode aux Pays-Bas pour parler des choses « cool »…
En France, les ados utilisent le mots juifs pour dire, sur twitter, toute leur haine envers ces gens là. Les jeunes qui vivent en France aimeraient qu'Hitler termine son boulot et seraient prêts à tuer ...
Lire tout l'article
Le retour du spectre chiraquien… – Par Shmuel Trigano
La bataille de France – Par Emmanuel Navon
Cérémonie du Vel d’Hiv: Hollande et Prasquier très applaudis…
Discours intégral de Nicolas Sarkozy, après sa défaite aux élections présidentielles 2012
Le déclin du courage: le discours intégral (historique) et en français de Soljenitsyne !
Expo à Paris : « les archives de la Rafle du Vél d’Hiv » – une valeur historique inestimable !
Après Mitterrand, Chirac et Sarkozy, François Hollande fera un discours à la Knesset
Discours intégral de François Hollande au dîner du CRIF 2013
A Jacques Chirac, notre reconnaissance. – Par Nicole Guedj
« Juif », le nouveau mot à la mode aux Pays-Bas pour parler des choses « cool »…

56 Réponses à Discours intégral de François Hollande à l’occasion des 70 ans du Vel d’Hiv. Historique !

  1. annie Répondre

    22 juillet 2012 a 15:58

    Un superbe discours …….Que la France ne fasse pas comme l’Angleterre supprimé le mot SHOAH des livres d’histoire

  2. cohen reouven Répondre

    22 juillet 2012 a 16:09

    beau discours…mais ca fait des annees qu on entend de beaus discours et cela n empeche pas l impunite des actes antisemites !!

  3. Kathleen Répondre

    22 juillet 2012 a 16:15

    L’école républicaine, à laquelle j’exprime ici ma confiance, a une mission : instruire, éduquer, enseigner le passé, le faire connaître, le comprendre, dans toutes ses dimensions. La Shoah est inscrite au programme du CM2, de la 3ème et de la 1ère.

    Il ne doit pas y avoir en France une seule école, un seul collège, un seul lycée, où elle ne puisse être enseignée. Il ne doit pas y avoir un seul établissement où cette histoire-là ne soit pleinement entendue, respectée et méditée. Il ne peut y avoir, il n’y aura pas, pour la République, de mémoire perdue.

    M.Hollande, les jeunes musulmans ne veulent pas entendre parler….vous leur parlez de la Shoah, elle est aussitôt transférée aux « palestiniens », de plus la plupart d’entre eux sont antisémites et le font savoir….oui très émouvant son discours, mais qu’y-a-t-il de changé depuis ceux de Chirac, Sarkozy et aujourd’hui Hollande….rien, nada….tout a empiré ??? Au délà des discours, des actes….

    • joseph Répondre

      22 juillet 2012 a 16:47

      Oui Mr le President il faut des actes qui soit aussi courageux que votre discours ..Des actes pour que plus jamais des enfants soit tués parce qu’ils sont Juifs ,des actes pour que plus jamais des rabbins soient agressés! Des actes pour que plus jamais des sepultures Juives soient profanées!Des actes pour que chaque Juif puissent porter la magen david sans avoir peur !

    • דוד Répondre

      22 juillet 2012 a 16:50

      Très juste Kathleen !
      Nul ne peut constester la grandeur poignante de ce magnifique discours, mais nous ne sommes plus dupes et nous attendons bcp plus que de jolies paroles…
      Quoi que fasse de bien un juif, quoi que soit l’actualité dès qu’elle implique des juifs / des israéliens, les réactions antisémites ne tardent pas ! Et le conflit avec les Transjordaniens de Judée Samarie est devenu le défouloir favori… !
      .
      « Beaucoup de dérives trouvent leur source dans l’ignorance ».
      .
      C’est très exact !
      Et nous pourrions ajouter que ces mêmes dérives trouvent l’immortalité grâce au mensonge et à la propagande… Vous voulez condamner tout ça Monsieur le Président ? Parfait, il va falloir commencer par poursuivre presque tous les médias de votre pays ! Parce que voyez-vous, la Shoah, ça a commencé comme ça… Par de petites choses en apparence anodines ! Par de la propagande !
      .
      « Partout où il se déploie, il sera démasqué et puni. » (l’antisémitisme).
      .
      Monsieur le Président, je suis très heureux d’apprendre que le Figaro, le Point, le Monde et les autres vont êtres punis ! C’est avec impatience que vais attendre leur procès !
      J’ai plus de 1000 commentaires censurés sur le Figaro ! Pour la seule raison que je suis juif ! Et vu les preuves accablantes que j’ai (tout comme bcp d’autres personnes parmi nous), il n’y aura pas de doute possible quant au caractère antisémite accablant !
      .
      « Démasquer » – voilà bien le coeur du problème ! L’antisémitisme porte dans 99,9999% des cas un masque. Nous les juifs, nous ne nous trompons jamais sur ce masque parce qu’il a une odeur, une signature!
      .
      J’aimerais vous féliciter Monsieur le Président pour votre discours ! Mais je ne vous féliciterai que sur des résultats probants et non sur juste des paroles ! Nous avons déjà assez souffert dans notre chair et tous les jours nous souffrons de nous voir insulter en particulier dans votre pays – Le mensonge à lui seul du mythe palestinien nous est insupportable !
      .
      Si vous voulez combattre l’antisémitisme, alors il faut d’abord combattre le mensonge SYSTEMATIQUE! Chaque fois que nous entendons le mot « Cisjordanie », nous sommes insultés ! Cela dépasse « de simples territoires disputés » Monsieur le Président ! – Ce problème est devenu le carrefour du vice, de la haine contre notre peuple et le carrefour de toutes les dérives intellectuelles possibles !
      .
      Il appartient à la France de retrouver de sa grandeur … ! Le mea culpa sera long !…

      • méfaresh01 Répondre

        22 juillet 2012 a 23:30

        BRAVO DAVID ET MERCI***!!!

        ***MERCI…C’est parce que vous avez pris la peine d’écrire ce que j’allais écrire !!!

        Mais j’en ai quand-même rajouté une tartine plus bas….

        • דוד Répondre

          23 juillet 2012 a 16:58

          Nous devrions ouvrir une boulangerie ensemble … LOL !

    • taieb Répondre

      23 juillet 2012 a 09:40

      merci & bravo Kathleen j’espère comme vous ne pas avoir attendre 70 ans pour le passage à l’acte . Que ce ne soit pas que des paroles même si on les attendait depuis 1945

    • Alex Répondre

      23 juillet 2012 a 22:34

      Kathleen, quel courage votre message : c est exactement cela

  4. zibi Répondre

    22 juillet 2012 a 16:23

    Je craignais, comme beaucoup, l’arrivée de la gauche, mais avec ce discours de F. Hollande, je suis en train de changer d’avis. Magnifique discours.

  5. cognitif Répondre

    22 juillet 2012 a 16:44

    Tiens… cela change de Sarkozy et du buzz de ses supporteurs. Sont ils donc en vacances?

  6. Lavigne Répondre

    22 juillet 2012 a 16:53

    Shalom à tous
    Très beau discours certes !
    Les discours passent, les actes antisémites restent et se propagent sur le terrain.
    Quels sont les sanctions de ceux qui commettent un acte antisémite avec violence ?
    Quelques heures au commissariat s’ils sont mineurs, et du sursis comme jugement pour des adultes, finalement c’est tout simplement du Valium pour calmer notre fureur, depuis des décennies nous assistons au laxisme et la pleutrerie de nos gouvernants !
    Je le dis avec force, lorsque la France se videra de ses Juifs, elle aura le même sort que l’Espagne qui en 1492 expulsa les Juifs de son royaume, le déclin hispanique dura 500 ans

  7. Bellar Répondre

    22 juillet 2012 a 16:59

    Paroles, paroles, paroles ….

  8. Armand Répondre

    22 juillet 2012 a 17:09

    Ne nous faisons aucune illusion la politique pro arabe de la France est une constante et le restera avec ou sans Hollande

  9. Bellar Répondre

    22 juillet 2012 a 17:15

    @ Lavigne

    Le départ des Juifs a commencé et le déclin aussi …

    • Lavigne Répondre

      22 juillet 2012 a 18:55

      @ Bellar Shalom

      Pas d’accord avec vous, la France a un pied devant un gouffre c’est vrai, un pas en avant et c’est la chute dans le vide sidéral, elle peut avec des mesures drastiques relevées la situation. Cela dépendra essentiellement des gouvernants, si des mesures draconiennes se mettent en place, personnellement je pense que la situation de l’insécurité peut-être juguler, très rapidement.
      Cordialement

  10. Goul Répondre

    22 juillet 2012 a 17:23

    @Lavigne « Je le dis avec force, lorsque la France se videra de ses Juifs, elle aura le même sort que l’Espagne qui en 1492 expulsa les Juifs de son royaume, le déclin hispanique dura 500 ans »

    Vous omettez gravement le siècle d’or de l’Espagne (découverte de l’Amérique), maîtrise des routes commerciales (Indes et Antilles), maîtrise totale de l’Espagne sur l’Europe( Pays-Bas,Belgique et Nord de la France sous la couronne ibérique)…

    • Lavigne Répondre

      22 juillet 2012 a 18:32

      @ Goul Shalom

      Tout ce que vous dites est vrai, je ne le conteste pas, seulement la réalité est que l’Espagne à vécu avec l’or des Amériques, et avec tout le reste des rentrés d’argent de ses possessions, elle s’est comportée comme la fable de monsieur Lafontaine je veux parler de la cigale et la fourmi. Lorsque cette manne s’est tari, c’est là que le déclin ne vous déplaise à commencé pour le pays des Hidalgos.
      Pour certains c’est un fait économique, pour d’autres un châtiment divin, mais le résultat In Fine est le même.
      Cordialement

  11. isreal Répondre

    22 juillet 2012 a 17:24

    Merci Mr Hollande !

    C’est quand même autre chose que le précédent soit disant ami des juifs que fut Sarko le président bling bling.

  12. meller danielle Répondre

    22 juillet 2012 a 18:24

    cE MATIN hOLLAND A ETE IMMENCE FORMIDABLE .S a jamais fait un discours pareille i l a laisse une France antisemite J espere qu Hollande gagnera la guerre contre l antisemitisme sinon les juifs devront faire leurs alliah J espere qu il sera aussi grand que L.Blum

  13. sunset Répondre

    22 juillet 2012 a 18:30

    un grand bravo , …j étais très septique quand a l arrivé a la présidence de mr hollande , je doit dire que je suis, face a ce discours bien plus que rassuré , me sentant moi même insecurisé lors du changement de présidence , et devant mes  » convictions  » politiques ( de droite ) , j étais en effet persuadé, et comme le clamaient dailleurs beaucoup de media partisan , que ce serais pour nous juifs une réelle catastrophe si la gauche en France prenait le pouvoir …je m aperçois avec une grande joie que ce n étais pas vrai , que nous avons été manipulé par la peur ( en tout cas moi ) , en cette occasion de la commemoration de cette tragédie du vel d hiv , mes pensés vont vers mes frères et soeurs mortes ou qui ont survi dans l enfer de cette terrible histoire que nous juifs portons tous comme une balafre dans notre chair , je félicite François hollande d honorer leurs mémoires .

    • david c Répondre

      22 juillet 2012 a 19:26

      C’est vrai : c’est un beau et honnète discours . C’est déjà ça !
      Par contre je ne pense pas que vous ayez été manipulé par la peur .Ce discours represente quelque chose de positif …et de nouveau , mais il est vrai aussi qu’il faut tout une infrastructure pour faire enfin bouger concrètement les lignes !
      Dans une chorale aussi il faut chanter juste , mais après la chorale , il faut rester vigilant pour éviter le mal de gorge !

  14. méfaresh01 Répondre

    22 juillet 2012 a 19:35

    Et voilà le prêche de Saint François de Tulle……

    Vous voudrez bien, chers amis du site, ne pas vous offusquer de mon refus total de prendre en considération ce texte.

    Je ne constate que des faits simples qui ôtent toute crédibilité à ce qui aurait pu être un discours historique. Tout ceci concerne des horreurs qui ont eu lieu il y fort longtemps et chacun sait que rien ne modifie le passé. Tout le monde sait bien ce qu’il en est réellement de l’enseignement de la Shoah aujourd’hui en France.

    Mais, sans plus de détours, je vais vous dire ce qui m’a le plus choqué.
    Ce discours a été prononcé devant une « haie d’honneur » de politiciens de la « majorité normale » or, parmi tous ces gens, à moins d’être aveugle, on pouvait identifier des personnages aux propos « anti-sionistes » répétés et très clairs.

    Peut-on croire quelqu’un qui vient « historiquement » dire les choses de la rafle du Vel d’hiv’ alors qu’il est escorté de nombreuses personnes qui veulent à tout prix l’annihilation d’Israël, c’est à dire de 7 millions de Juifs??

    • Lavigne Répondre

      22 juillet 2012 a 20:38

      Shalom @ méfaresh01

      « Ce discours a été prononcé devant une « haie d’honneur » de politiciens de la « majorité normale » or, parmi tous ces gens, à moins d’être aveugle, on pouvait identifier des personnages aux propos « antisionistes »

      Très juste vu méfaresh01, seulement voilà mon opinion, peut-être que c’était un message qui s’adresse aussi à son équipe pour les rappeler à changé d’opinion, sinon de ton.
      Cordialement

  15. Marcel Martin Répondre

    22 juillet 2012 a 19:44

    Bien sur, un beau discours.
    Toutefois, à moins que je ne sois écorché vif ou légèrement paranoïaque, dans ce discours, comme dans toutes les réactions, il me semble que tous oublient de dire que ce sont des français qui ont été remis aux nazis par d’autres français. C’étaient des hommes et des femmes honorablement connus par ceux qui les ont dénoncés, arrêtés et transportés.

  16. Robert Répondre

    22 juillet 2012 a 20:07

    Je propose que pour tout acte antisemite violent il soit procede a une FORTE BASTONNADE EN PUBLIC des responsables reconnus coupables EN SUS DES PEINES decidees par la Justice.
    Au moins la BASTONNADE restera-t-elle un souvenir cuisant et avilissant!
    Bien sur les bonnes ames seront offusquées jusqu’au jour ou elles subiront a leur tour des attaques de meme type car un antisemite est un barbare qui cherche une proie facile comme ces belles ames!
    La fin justifie les moyens!

    • Dqvid Répondre

      23 juillet 2012 a 15:02

      Bien d’accord.

  17. Marock Répondre

    22 juillet 2012 a 20:26

    Paroles et baratin.
    Repentance de crocodile.
    Je caresse l’ un dans le sens du poil.
    Mais attendez, mes chers électeurs mahométans, je vais vous caresser aussi.
    Je parie un pois chiche contre un couscous aux carottes que sa prochaine contrition sera envers l’ algérie, un grand pardon pour les crimes commis par la colonisation française.
    Avec à la clef délivrance innombrables de visas, comme à la caravane du tour de France.
    Et pas un mot sur l’ expulsion des juifs et des chrétiens.
    Fabius vient d’ y passer deux jours, pour préparer le terrain.
    Bouffon !

  18. Bellar Répondre

    22 juillet 2012 a 20:39

    Drôle comme certains tombent dans le panneau.

    La brosse à reluire a bien fonctionné …

    @Shalom Lavigne
    « si des mesures draconiennes se mettent en place »

    Je ne vois pas l’ombre d’une mesure draconienne : les responsables d’actes antisémites sont relâchés par la justice, l’éducation nationale n’est plus en mesure d’enseigner la shoah, les livres d’histoire gomment Israël, les enseignants ne sont pas neutres et professent un antisionisme qui rejoint l’antisémitisme.

    Donc réformer tout l’enseignement, et la rédaction de livres d’histoire est ardu, faire la leçon aux médiasetc… et quand on a dans son gouvernement des individus tels que Dufflot, Montebourg, et que l’on doit son élection à un « certain électorat » …Je dis que Hollande a fait un discours qui ne mange pas de pain mais qui n’ira pas plus loin.
    Et je pense qu’il le sait parfaitement…

    • Lavigne Répondre

      22 juillet 2012 a 22:56

      Shalom
      @Bellar

      Qui vivra verra !

      Et très cordialement

  19. meller danielle Répondre

    22 juillet 2012 a 20:42

    A STRG Manuel Valls a reafirme la mobilisation contre les actes visant la communaute juive Je viens de lire cela sur le cite des DNA Dany de carmiel

  20. david c Répondre

    22 juillet 2012 a 21:24

    Shmuel Trigano dans  »Controverses » «  la Shoa est devenue un référent sacré de l’Occident démocratique dans lequel ce dernier a puisé après-guerre les moyens de se libérer de ses défaillances envers les Juifs et de son sentiment de culpabilité. Sauf , qu’il s’est produit en même temps une dissociation : entre  »Juif de la Shoa », Juif défunt, sanctifié, inoffensif , … et  »Juifs de l’histoire réelle » , vivants , citoyens de l’Etat d’Israël, …et qui , c’est impardonnable , existent de façon pleine et entière ! Comme l’ont écrit nombre d’Alterjuifs, l’image du soldat israélien en elle-même est une abomination autant que le fait de rendre coup pour coup à l’ennemi. La victime de la Shoa ne doit pas sortir de sa vocation sacrificielle »  

  21. Frank Répondre

    22 juillet 2012 a 21:36

    Ce sont de belles paroles qui ne veulent rien dire. Quel est son plan d’action pour mettre un terme à l’antisémitisme musulman en France?

  22. Armand Répondre

    22 juillet 2012 a 22:25

    Ce qui est extraordinaire c’est qu’on trouve courageux ce genre de discours 70 ans aprés . Heureusement qu’il y a eu les Justes et les vrais résistants de la première heure qui ont sauvé l’honneur de la France . Quand je pense à ce gouvernement soutenu par ces gauchistes , ces verts et à ces rouges , je doute sur la sincérité de ce Président  » normal  » . Attendons un peu et on va vite déchanter . Souvenons de Mitterrand il faisait aussi de beaux discours dans la journée , et le soir il dînait avec Bousquet .

  23. isreal Répondre

    22 juillet 2012 a 23:04

    Lamentable !

    Les coms de certains, ils se reconnaitrons….

    • Armand Répondre

      23 juillet 2012 a 00:10

      Avec ton pseudo douteux , tu me fais penser à Docteur Jekyll et Mr Hyde d’où peut être le  » Faites vous soigner  » .
      Tu es une vraie trompette .

      • isreal Répondre

        23 juillet 2012 a 01:16

        J’aime bien la trompette, celle de Miles….

  24. Armand Répondre

    22 juillet 2012 a 23:16

    Il y a toujours un con sur ce site et c’est toujours le même , il se reconnaîtra .

  25. isreal Répondre

    22 juillet 2012 a 23:53

    Sérieusement, vous n’en n’avez pas marre de vivre dans la peur, la parano, la suspicion ?

    Même quand c’est positif, vous continuez à chercher la petite bête.

    Faites-vous soignez !

    • Frank Répondre

      23 juillet 2012 a 06:30

      Il ne s’agit ni de paranoia, ni de suspicion. Ces gens sont des machines discours et c’est tout. Traiter les problèmes ne fait même pas partie de ce qu’ils pensent devoir faire.

    • דוד Répondre

      23 juillet 2012 a 19:26

      « Faites-vous soignez ! » avec « Z »
      mmmh… et si tu t’occupais déjà de soigner ton orthographe… ce serait déjà pas mal ! :)

  26. Rony d'Alger Répondre

    23 juillet 2012 a 00:08

    C’est déjà en 2011 qu le délirant et cynique Stéphane Hessel avait déclaré que l’occupation allemande en France, hormis quelques faits, avait été moins dure que « l’occupation israëlienne » dans les « territoires ». Quand la pédante Elisabeth Guigou lui avait présenté son grand ami, ce leader de la haine contre Israël, François Hollande n’avait-il pas eu connaissance de ses déclarations? Lors d’un meeting durant la campagne présidentielle il avait fait monter cet infâme personnage à la tribune. Alors, attendons et observons. Réussira-t-il à faire taire ces jeunes cracheurs, férocement incultes, qui réussissent à empêcher l’enseignement de la Shoah et de l’affaire Dreyfus, en s’opposant à leurs enseignants et même souvent en les terrorisant ?

  27. Douce France? Répondre

    23 juillet 2012 a 08:32

    Beau discours peut-être; mais pour quel résultat? A lire les commentaires des lecteurs de la presse sur Internet, il apparait que beaucoup de citoyens sont choqués d’avoir à assumer une culpabilité collective concernant des faits antisémites qui datent de 70 ans alors que les responsables de l’antisémitisme actuel sont soigneusement épargnés voire membres du gouvernement. Alors qu’eux-même subissent des agressions, insultes ou vexations dans l’indifférence générale et le silence des média.
    Ne soyons pas naïfs, les Français refusent l’antiracisme à deux vitesses. Celui qui culpabilise l’ensemble des familles françaises de longue date mais demeure muet lorsque l’agresseur est de culture musulmane sous prétexte que celui-ci serait lui-même victime du racisme. La belle entourloupe!
    Les faits sont têtus pourtant:
    - la communauté musulmane était absente des marches de dénonciation des crimes de Mérah. Une marée de femmes voilées aurait été un signe fort de sa condamnation.
    - les instances religieuses juives ont demandé aux instances musulmanes une condamnation ferme de la violence. Il leur a été répondu par une pirouette.
    Il y a dans ce discours une expression significative: « mémoire perdue » qui fait écho à « territoires perdus de la République ». Sauvegarder un peu de la mémoire alors que l’essentiel est déjà perdu par lâcheté politique, alors que certains quartiers de France sont déjà Judenrein et en passe de devenir « Christianrein »?

  28. benny Répondre

    23 juillet 2012 a 10:16

    hollande a soldè le passè socialiste en la matiere et en la personne de francois mitterrand ! comme chirac l a fait en 1995 avec l attitude tres equivoque de de gaulle qui ne l oublions pas a employè maurice papon comme prefet de police de paris et par la suite ce papon a ete ministre de giscard !!et comme par hasard le pere de giscard etait haut fonctionnaire de vichy !!quant aux ministres actuels comme par ex cecile duflot elle ne dit pas pire que certains israeliens !!qui ont tribune ouverte pour couvrir israel d injures et d immondices !!librement !!! et en israel meme !!!

  29. somanovsky Répondre

    23 juillet 2012 a 12:55

    Ne mélangeons pas tout encore une fois. Le discours pointe du doigt la responsabilité de la France dans cet horrible événement. N’en déplaise à Mr Gaineau, Vichy était la France…

  30. cognitif Répondre

    23 juillet 2012 a 14:39

    VOICI LA CONTRIBUTION DE L UMP…

     »L’ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, Henri Guaino, désormais député UMP des Yvelines, n’a pas apprécié d’entendre le président de la République, François Hollande, qualifier la déportation des Juifs de « crime commis en France par la France ». »

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/guaino-scandalise-par-le-propos-de-hollande-sur-le-vel-d-hiv_1141328.html

  31. salome Répondre

    23 juillet 2012 a 16:21

    Que du Baratin de circonstance vous avez vu la têtes des autres pendant le dicours, l’autre poissoniére de duflot a l’air de s’emmerder grave, les contraintes du boulot pour elle….
    Hollande et toute sa clique n’ont rien de rien à proposer contre le nouveau fléau antijuif venant des cités …..
    Quand on verra des mesures réelles, appropriées à ce genre d’actes, là on pourra peut être respirer de soulagement …

  32. Men Répondre

    23 juillet 2012 a 16:46

    Disons que le discours de M. Hollande était une étape obligatoire car il faut bien déjà commencer par faire quelque chose or la première chose à faire était prioritairement de dénoncer ces horreurs du Vel d’Hiv !
    Kol HaKavod donc pour M. Hollande, qui aurait dû également préciser que le chef d’état reçoit lui aussi une bénédiction particulière dans la prière juive du Shabbat après la lecture de la Torah. Or ici, il l’a mérite clairement pour sa prise de position honorable et courageuse.

    Étant de droite, j’étais également très sceptique lors de son élection mais Sarkozy pour qui j’avais voté en 2007, m’ayant totalement écoeuré sur tous les plans, je m’aperçois tout doucement que ceux qui ont des capacités pour faire de grandes écoles, semblent quand même plus compétents que ceux qui s’improvisent pour des rôles qui les dépassent.

    Si je compare les débuts du quinquénat Hollande aux débuts du règne Sarko, y’a pas photo : L’un s’en tire sans gros dégât majeur tandis que l’autre était déjà qualifié de bling-bling!

    Pour ma part, je ne sais pas ce que l’avenir nous réserve mais je dirais globalement que pour l’instant, M. Hollande bénéficie finalement à mes yeux d’un certain crédit et son discours du Vel d’Hiv renforce mon sentiment de confiance à son égard pour la suite.

    Sa déclaration nous est quand même d’une grande aide à nous les Juifs, car « ceux » qui nous vomissent massivement vont se dire à présent qu’il ne sera pas forcément aisé de bouffer du Juif à loisir dans les rues, sans risquer d’avoir à en assumer les conséquences de la part du gouvernement français.

    • Armand Répondre

      24 juillet 2012 a 15:34

      Mon cher Men je connais tes idées et je les respecte , elles ont toujours été trés proches des miennes . Mais ce qu’a fait Hollande , d’autres l’ont fait et ils n’étaient pas de notre bord . Aujourd’hui et c’est bien , tous les Président passeront par là . Mais est il suffisant pour baisser notre garde ? Quelle confiance doit on accorder à ce Président qui a été remercier son fan club place Tahrir Bastille avec des drapeaux palestiniens et algériens aux cris de  » mort à Israël et aux sionistes  » le jour de son élection ? Sans compter qu’il a dans son équipe des antisémites notoires , je ne vais pas les citer tous tu les connais aussi bien que moi . Pour ma part je n’ai aucune confiance ; ni en lui ni en son équipe . Je peux bien sûr me tromper , mais tu connais notre instinct légendaire .

      • Men Répondre

        24 juillet 2012 a 17:42

        Tu sais Armand, je suis tellement surpris par ce qu’il a dit sur le Vel d’Hiv (je ne m’attendais vraiment pas à ce qu’il aille jusqu’à citer les prières qu’on fait à Shabbat, montrant ainsi aux Français que les Juifs sont loin d’être des monstres!), que ma reconnaissance se traduit par ce crédit de confiance que je lui accorde.
        Il est évident cependant, que je n’hésiterais pas à le charger si jamais cette confiance était trahie! Mais bon, il est vrai que j’avais aussi fait confiance à Sarko et que je m’étais totalement planté…

        Pourvu qu’un jour je puisse avoir raison de faire enfin confiance à quelqu’un qui en vaille la peine.

        Armand, tu sais quoi? Je dois être finalement trop gentil ou trop naïf! :D

        • Armand Répondre

          25 juillet 2012 a 06:57

          @Men
           » Armand, tu sais quoi? Je dois être finalement trop gentil ou trop naïf!  »

          Non , je pense que tu es honnête et je te sais courageux .
          Men Je vais te dire en deux mots le fond de ma pensée . Il a beaucoup appris auprès de tonton . Son discours l’autorisera dorénavant à critiquer Israël et prendre encore plus position pour les thèses de nos ennemis . On nous sortira à chaque fois ce discours pour nous prouver qu’il n’est ni anti israêlien ni antisémite . Ses sbires seront toujours là pour faire le  » sale boulot  » et lui donner le beau rôle . Et puis une dernière chose : A t il critiqué une seule fois son Maître sur ses relations intimes avec Bousquet ? C’est çà le courage ?

          • Men

            25 juillet 2012 a 09:58

            Cher Armand,
            Si ça peut te rassurer, en tout cas ça ne fera jamais de moi un gauchiste! :-)
            Amitiés
            Men

  33. david c Répondre

    23 juillet 2012 a 19:31

    Faire systématiquement la comparaison avec Sarkozy , c’est peut-être ce que recherche ton « Kol HaKavod » Hollande qui a intéret à ratisser large ! Sarkozy n’a pas été ‘glorieux’ , loin s’en faut , mais il était un peu plus ‘vers la droite’ que le soçialiste ! il serait bon d’attendre les faits qui ne tarderont pas à nous éclairer . Pour le moment ,tu accordes du crédit à de la patûre de vent et ce n’est pas bien raisonnable !

  34. Men Répondre

    24 juillet 2012 a 15:06

    Ouais!
    En 2007, j’ai voté Sarkozy car j’avais confiance en lui et je le croyais d’une autre stature et en plus, il était de droite donc, vraiment j’ai eu plaisir à lui donner ma voix.

    Mais alors, quel désenchantement pendant 5 ans!
    Les impôts directs et indirects se sont envolés vers des sommets, les promesses se sont effacées, les aides ont disparues, son salaire a été multiplié, son fils de 23 ans (qui avait pris la fuite dans une collision avec son deux roues) a été promu d’un coup vers un poste qui revenait plutôt à un Devedjian ou au moins à quelqu’un possédant un minimum d’expérience ; Puis on a appris qu’un président avait le droit de dire à un « pauv’con » qu’il pouvait « se casser » (vachement classieux comme dirait Gainsbourg, pour un président de tous les Français : Chirac lorsqu’on l’avait insulté, avait répondu avec beaucoup plus de tact : « enchanté, moi c’est Chirac! ») ;
    Tandis que l’industrie automobile dépérit, Sarko a cumulé la réduction de vitesses intenable (essayer de tenir en ville quotidiennement les 30 km/h!!! Même les véhicules de Police n’y arrivent pas! Je le sais car j’en ai suivi plein à 40Km/h minimum) avec des milliers de contrôle de vitesses avec tolérance zéro qui nous pourrissent la route, le portefeuille et les points de permis, en prétendant faussement et honteusement que c’était bon pour nos vies alors qu’on sait que le but non avoué, est de rapporter 1 milliard d’Euro par an sur le dos des millions de conducteurs qui ont toujours conduit prudemment.

    Résultat, j’en connais plein comme moi qui n’osent plus rouler tellement c’est devenu stressant de rouler en France alors pourquoi changer de voitures? Creusons plutôt un peu plus le déficit de nos manufacturiers automobiles en n’achetant plus leurs produits devenus totalement secondaires à notre bien-être!

    Dans la Torah, quand un Din n’est pas tenable par le peuple, alors on supprime ce Din! A présent, on en est arrivé à ce qui était prévisible : Les gens vraiment dangereux perdent de toute façon leurs points plus vite que les autres mais ÇA NE LES EMPÊCHE PAS DE MAL ROULER ET DE FAIRE DES MORTS! Donc, leurs assurances déclinent toute responsabilité et les victimes en plus d’être victimes de toute façon, ne seront jamais indemnisées.
    Déjà nous avons la crise, alors IL EST INUTILE D’EN RAJOUTER AVEC DES MESURES FALLACIEUSES QUI NE SERVENT A RIEN MAIS QUI RAJOUTENT TANT DE STRESS AUX GENS NORMAUX LARGEMENT MAJORITAIRES!

    Ce mec n’était pas apte à être dirigeant! Il y a trop de rancœur et de hargne en lui. Si Moshé Rabbénou avait eu ses midote, jamais les Bné Israel ne l’auraient suivi!
    Un chef digne de ce nom (surtout d’un pays) doit savoir arrondir les angles avec son peuple, et aussi lui donner confiance et le soutenir, surtout en période de crise au lieu d’en rajouter et de le matraquer en se foutant de sa poire.
    Sarko n’a fait que cumuler les intenables et depuis que je suis tout petit, je n’ai jamais aussi mal vécu que sous Sarko, même sous Mitterrand c’était mieux, c’est dire!

    Alors effectivement, je bouffe du Sarko car je lui en veux pour ses trahisons, comme aussi d’avoir initié la démarche de donner notre Pays au Qatar et d’avoir laissé faire l’histoire de Toulouse!

    Aux présidentielles 2012, je n’avais qu’un seul mot d’ordre : « Casse-toi pauv’con! » donc au deuxième tour, je me suis abstenu ! Or je découvre avec étonnement, que M. Hollande que j’avais critiqué avec beaucoup d’aprioris, présente (pour l’instant) finalement des côtés très positifs donc je le dis sans aucune honte : Kol HaKavod lo !!

  35. Martin Répondre

    13 août 2013 a 18:00

    Bonjour à toutes et à tous.

    Je suis assez surpris de certains propos de ce discours. Il était bien sur indispensable et ce devoir de mémoire doit être préservé aux futurs générations et en ce sens Mr Hollande a parfaitement bien fait.

    Cependant une phrase me tique en particulier : « La vérité, c’est que ce crime fut commis en France, par la France. » Et donc par les Français … Donc toute la France et tous les Français ont une responsabilité. Alors la je me sens presque insulté. Effectivement Mr Hollande parlent des justes, des résistants ce qui est bien mais je trouve malgrès tout cela l’amalgame très facile.

    Pendant cette seconde guerre mondiale, combien de collabos et combien de résistants ? Allez disons 3% de chaque, ce qui laisse donc 96% de Français sans prise de position ni opinion officielle.
    Alors comment peut ont dire que les Français sont responsables de la Rafle ? Comment mettre tout le monde dans le même sac ? Dois je rappeler qu’à cette période une grande majorité des Français n’était absolument pas concerné par cette déportation voir, elle était même absolument inconnu du grand public.

    Je ne remet pas en cause le bienfait d’assumer les responsabilité de CERTAINS Français (sans jugement, remettons nous dans le contexte historique et regardons ce que VOUS auriez fait à leur place, sans doute rien comme presque tous les Français) mais je refuse l’amalgame de TOUS les Français sont coupable !

    Pour conclure, je tiens à féliciter Mr Hollande pour cette démarche car elle est indispensable et historique mais dans ce soucis d’abrutissement des masses permanente, attention aux amalgames …

    Ce message est sans haine, sans jugement mais me tient à coeur en tant que petit fils de déporté et de résistant. Mes grands parents ne se sentent absolument pas coupable et à juste titre tout comme une immense majorité des personnes ayant vécu cette époque.

    A bon entendeur

  36. assid Répondre

    14 mai 2014 a 00:42

    mais … ce sont ces politicards qui induisent la haine , par leurs mensonges, leurs inutiles discours sans actes, … actuellement, c’est l’islamisme qui nous bouffe et qu’est-ce qu’on attend ????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *