Jose Maria Aznar: « marginaliser ou isoler Israël afin d’éviter d’irriter la Turquie est une grosse erreur ! »

Publié le : 25 juillet 2012
Print Friendly

Article rédigé par Jose Maria Aznar, ancien premier ministre espagnol et Président de l’organisation Friends of Israel Initiative. Adapté en français par JSSNews.

Alors que nous sommes sur le point de marquer le 40e anniversaire des attaques terroristes du village olympique de Munich, dans lequel 11 athlètes israéliens ont été tués par des terroristes palestiniens, il est un véritable paradoxe de voir Israël exclus de la première réunion du Forum Global antiterroriste.

Cette initiative, dirigée par les États-Unis, en présence de 29 pays et de l’Union européenne, a eu lieu le mois dernier dans un effort pour améliorer la coordination des politiques antiterroristes au niveau mondial. Pourquoi n’a t-on pas invité Israël ? La réunion s’est tenue à Istanbul et personne ne voulait « provoquer » l’hôte, le gouvernement islamiste du Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan.

Pire encore, en juillet, le forum a organisé sa première rencontre des victimes du terrorisme. Non seulement Israël a été exclue, mais les victimes israéliennes n’avaient pas leur place dans ses discours officiels. Quand on voit des attaques terroristes meurtrières telles que la récente en Bulgarie, en ciblant les touristes tout simplement parce qu’ils étaient israéliens, la marginalisation d’Israël est totalement inacceptable.

Rejoignez les 24.000 amis de JSSNews sur Facebook !

Etant moi-même victime du terrorisme, qui a eu la chance de survivre à une attaque à la voiture piégée, je ne peux pas comprendre ou justifier la marginalisation des autres victimes du terrorisme uniquement pour des raisons politiques. Si l’on extrapole l’expérience d’Israël sur la Grande-Bretagne, cela voudrait dire que dans les 12 dernières années environ 11 000 citoyens britanniques auraient trouvé la mort et 60 000 auraient été blessés dans des attentats terroristes. Dans le cas des États-Unis, les chiffres auraient été de 65 000 morts et 300 000 blessés. La souffrance d’Israël est loin d’être négligeable.

Elle est encore plus poignante si l’on considère la volonté d’Israël de faire face au terrorisme et de l’expérience pratique qu’il a acquise pour le vaincre. Israël a beaucoup à apporter dans ce domaine et tout le monde a beaucoup à apprendre si nous voulons vraiment vaincre les terroristes.

Fiamma Nirenstein, la vice-présidente de la commission des affaires étrangères de la Chambre des députés italienne (et membre de l’Initiative des Amis d’Israël) a fait une proposition qui est aussi juste qu’intéressante: organiser une minute de silence lors des Jeux olympiques de Londres en mémoire du massacre de 1972. Se souvenir, c’est important, d’abord, pour les victimes, mais aussi parce que beaucoup d’Européens ont adopté une mauvaise attitude envers le terrorisme palestinien après l’attaque de Munich. Les coupables qui ont été arrêtés ont été ensuite relâchés discrètement plus tard par crainte de nouvelles attaques. Et à cause de cette peur initiale, les terroristes avaient leur liberté pour profiter de la situation et faire pression pour plus de récompenses.

J’ai connu le terrorisme de première main. Beaucoup de mes amis et quelques collègues politiques ont été tués par des terroristes dont le seul mérite était d’avoir une cagoule, un pistolet ou une bombe. Néanmoins, même dans les moments les plus difficiles, j’ai toujours cru que la faiblesse et l’apaisement sont les mauvais choix. Le terrorisme n’est pas un phénomène naturel, il ne se produit pas spontanément ; ce n’est pas quelque chose d’éthéré. Il peut et doit être combattu en utilisant tous les outils fournis par le droit et la démocratie – et, surtout, il peut être vaincu s’il y a la volonté de le vaincre. Israël a fourni une preuve suffisante qu’il possède cette volonté, depuis que sa propre existence est en jeu.

Marginaliser ou isoler Israël afin d’éviter d’irriter la Turquie est une grosse erreur. Bien que les élections en Tunisie, en Libye et en Egypte sont quelque chose de nouveau et prometteur pour la région, la Syrie est plongée dans la guerre civile et il y a un danger que le plus grand arsenal d’armes chimiques de la région devienne hors de contrôle et accessible à tous – comme cela s’est produit avec les lances-missiles portables anti-aériens, qui ont disparu après la chute du colonel Kadhafi.

En Egypte, la montée de l’islamisme menace la stabilité économique et politique.

Le Hezbollah est encore au Liban, en gardant en vie son objectif d’éliminer Israël, tout comme les membres du Hamas dans la bande de Gaza.

En dépit des sanctions, l’Iran va de l’avant avec le développement d’une bombe nucléaire, dans ses efforts pour devenir le leader régional et exporter son idéologie islamiste et révolutionnaire aussi largement que possible. Il y a également d’autres domaines qui touchent directement l’Europe, tels que la région du Sahel en Afrique, au sud du Sahara, qui est en train de voir naître la domination d’Al-Qaïda.

L’isolement ne rend pas seulement Israël plus faible face à ses ennemis, mais aussi tous les Occidentaux. Et les praticiens du terrorisme ne savent que trop bien comment exploiter nos différences.

Se souvenir de Munich, 40 ans après, devrait être un rappel utile de nos réussites et échecs. Cela devrait nous aider à améliorer nos capacités collectives face au terrorisme. Israël est la clé dans cette lutte. Israël est une partie de l’Occident. Israël n’est pas le problème, il fait partie de la solution. Nous allons devenir le problème si nous continuons de geler Israël, le pays le plus touché par le terrorisme et, éventuellement, celui qui sait le mieux comment le vaincre.

Par Jose Maria Aznar -Article original en anglais (et payant) – adaptation JSSNews
Vous aimez cet article ? Inscrivez à notre newsletter quotidienne pour recevoir les nouveaux contenus de notre magazine, tous les jours en fin d’après-midi.
 

16 Réponses à Jose Maria Aznar: « marginaliser ou isoler Israël afin d’éviter d’irriter la Turquie est une grosse erreur ! »

  1. Geoland Répondre

    25 juillet 2012 a 11:00

    Voici le site Web personnel de José María Aznar.
    http://www.jmaznar.es/idioma/ing
    Ce mème article (gratuit), se trouve publié (en langue espagnole) ce matin.

  2. cohen reouven Répondre

    25 juillet 2012 a 14:40

    Voila une personnalite digne de PRESIDER l europe qui se perd a force de fermer les yeux envers le terrorisme !!!
    AZNAR PRESIDENT !!!

  3. Armand Répondre

    25 juillet 2012 a 14:59

    Un ami fidèle , sincère et courageux . Il n’y en n’a pas beaucoup comme lui . Merci Monsieur AZNAR .

  4. cognitif Répondre

    25 juillet 2012 a 15:07

    Merci M. Aznar. Vous etes bien seul en Europe a le dire et ceux qui pensent comme vous font le contraire au nom du politiquememt correct.

  5. Grimm Répondre

    25 juillet 2012 a 15:53

    ce n’est pas pour rien que les islamistes ont commis les attentats de Madrid en 2004, attentats qui ont couté le pouvoir à Aznar, remplacé par le guignol zapatero qui a mis l’Espagne dans la m…

  6. zibi Répondre

    25 juillet 2012 a 15:55

    Voilà des discours que l’on aimerait entendre encore plus souvent.
    Ca met un peu de baume sur nos coeurs meurtris de tant d’injustices.

  7. silver price Répondre

    25 juillet 2012 a 17:20

    Quatre attentats suicides ont frappé vendredi soir la ville de Casablanca, faisant 41 morts et plus de 100 blessés. Des attaques simultanées qui plongent le Maroc, jusque là épargné par le terrorisme, dans l’horreur et la stupéfaction. Dans la ligne de mire des enquêteurs : un mouvement radical islamique qui se ferait appeler Assirat al Moustaquim (Le chemin vertueux).

  8. Hervé Répondre

    25 juillet 2012 a 18:59

    Silver… cet attentat à Casa est du 18 mai 2003…

    Mr Aznar, merci pour votre constante loyauté.

    Il ne restera plus (pour ISRAEL) qu’à ‘vendre’ ses solutions anti-terroristes (au prix tres tres fort, dans le futur) plutôt que de les offrir sur un plateau aujourd’hui, à ces 29 pays.

  9. Cyril Répondre

    25 juillet 2012 a 19:36

    Il est aussi une victime politique du terrorisme. Les attentats de Madrid ont permis de renverser la tendance et de faire élire le baltringue Zapatero…

  10. Liliyael Répondre

    25 juillet 2012 a 19:40

    Bravo Monsieur Aznar pour votre courage , Hélas les gens comme vous sont rares . C’est plutôt la lacheté et le politiquement correct qui prennent le dessus !

  11. sonia zilberberg Répondre

    25 juillet 2012 a 20:59

    Ne pas vouloir irriter les Turcs, c’est encore du « Chamberlainisme » a l’etat pur. Vouloir apaiser les Islamistes dans leur spirale diabolique ne sera pas plus efficace que ceux qui ont essaye d’apaiser les nazis…
    Monsieur Aznar a le courage d’exprimer ses opinions concernant l’exclusion d’Israel dans un tel debat.
    Merci de n’avoir pas joint l’hypocrisie europeenne et americaine.
    Au fait, pourquoi avoir choisi Istanbul??

  12. méfaresh01 Répondre

    25 juillet 2012 a 21:18

    Eh, bien!!!!!

    En voilà un qui se souvient que la langue de l’ ESPAGNE est….
    La langue de Cervantés…

    Et pas ……La langue de bois !!!!!

    OLE!!!!

  13. idrissi Répondre

    30 juillet 2012 a 23:20

    Bonjour;
    tout le monde ; je vous souhaite une bonne journée . franchement l’idée d’exclure isreal de cette conférence ; je pense que c’est pas une bonne chose . Oui israel est victime du terrorisme aveugle islamiste qui connait pas de frontieres . il faut commémaurer le souvenir de cette evenement terrible. les israeliens ont le droit de participer a n’importe qu’elle evenement planétaire et aussi remporter des medailles dans les différentes disciplines . donc; je trouve scandaleux ce genre d’initiave et c ‘est pas normal et je souhaite que les israelien remporte des médaille et bonne journée

  14. fallah Répondre

    30 juillet 2012 a 23:26

    Bonne journée ;
    tout le monde ; je suis pas d’accords avec ce genre de décision; oui ; il faut prendre en considération le massacre des 11 victimes innocents qui ont participer au jeu de munich . les israeliens ont le droit de participer a n’ importe qu’elle evenement sportifs mondiale et de remporter des medailles . dONC ; je trouve scandaleux ce genre d’initiative et pas normal. et je souhaite que les israeliens remporte des médailles dans les différentes disciplines .
    ET bonne continuation

  15. idrissi Répondre

    31 juillet 2012 a 01:17

    Bonjour,
    tout le monde , je suis pas d ‘accords de cette decison , la mémoire des 11 victimes doit être commémorées et honnorées . les israeliens ont le droit de participer a n’ importe quel compétition sportive mondiale . Donc il est innadmissible que le comité ne prends pas en considération le danger de l ‘islam dans toutes ces formes . j espere que les atheletes israeliens remporterons des médailles dans les différents activités sportives .
    shalom, je vous souhaite une bonne continuation .

  16. daniel Répondre

    15 avril 2013 a 19:00

    Continuez votre action Monsieur Aznar, l’occident a besoin de personnes de votre trempe, bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *