Iran: ça ne fait « guerre » de doute !

Publié le : 26 juillet 2012

Bientôt un raid israélien sur l’Iran ?! Il ne s’agit que d’une simple hypothèse, plusieurs éléments susceptibles de confirmer la pertinence de celle-ci sont à prendre en compte.

D’abord, la campagne électorale américaine débute et l’actuel président, Barack Obama, se retrouve avec les mains liées jusqu’à sa possible réélection -sinon éviction- en Novembre prochain. Par conséquent, en cas de victoire du camp démocrate aux prochaines élections, l’actuel président américain sera en mesure de faire comme jamais pression sur Israël afin d’imposer sa vision (donc d’éternelles négociations dont les résultats sont pour l’instant stériles) sur le règlement du conflit avec l’Iran.

Un autre fait essentiel à prendre en compte réside dans l’obtention imminente d’armes nucléaires par l’Iran. En effet, des évaluations très sérieuses prévoient un Iran nucléaire dès 2014, c’est notamment l’avis du chef des services de renseignement britanniques (MI6). 1

En 1972, l’opinion publique israélienne réclamait des représailles contre l’ensemble des personnes impliquées dans le massacre des athlètes israéliens durant les Jeux Olympiques qui se déroulèrent la même année à Munich. Afin de répondre aux attentes de la population et bien que réticente au départ, Golda Meir accepta de mettre en œuvre l’Opération Colère de D.ieu qui permit d’éliminer les quatorze terroristes et responsables présents sur la « liste Golda ».

Quarante ans après, le Premier ministre Binyamin Netanyahou ainsi que différents dirigeants israéliens promettent de « punir, partout où ils se trouvent» les responsables de l’attentat 2 ayant visé des touristes israéliens en Bulgarie et dont le bilan s’élève à cinq morts et plus d’une trentaine de blessés. Il est important de préciser que le régime iranien ainsi que le Hezbollah figurent parmi les accusés.

De leur côté, les dirigeants iraniens redoutent déjà d’éventuelles représailles israéliennes : ils viennent de démentir (après le hezbollah) toute implication dans l’attentat ayant visé des touristes israéliens à Burgas. Mais l’hypocrisie ne s’arrête pas là, ils sont allés jusqu’à condamner cette « action terroriste ».3

Sur le plan intérieur, Binyamin Netanyahou trouverait même un intérêt politique à une telle action en bénéficiant d’un gouvernement d’union nationale (comme c’est la règle en Israël lorsqu’il y a des conflits), ce qui permettrait aussi d’apaiser le climat politique actuel suite aux différentes polémiques relatives au « service militaire pour tous ».

Enfin, Israël surveille de près l’évolution de la situation en Syrie dont les conséquences sont inquiétantes au niveau sécuritaire. En effet, les nombreuses armes chimiques détenues par le régime de Bachar el-Assad pourraient être transférées au Hezbollah. Une fois de plus, on retrouve les alliés traditionnels de l’Iran. Face à cette situation dangereuse pour la sécurité d’Israël, Binyamin Netanyahou se dit prêt à réagir par la force : « C’est une chose inacceptable pour nous, pour les Etats-Unis, et nous devrons agir pour l’empêcher s’il en est besoin ». 4
D’ailleurs, et suite à l’inquiétude des autorités israéliennes quant à la destinée des armes chimiques syriennes, la demande s’est soudain accrue depuis quelques jours dans les différents centres qui distribuent gratuitement depuis plus de deux ans des masques à gaz en Israël 5.

L’existence d’Israël n’est pas davantage menacée en cas de conflit avec l’Iran et ses alliés…

Nombreux sont les israéliens, juifs à travers le monde ou amis et soutiens non-juifs d’Israël qui craignent l’apparition d’un conflit violent notamment avec l’Iran et le Hezbollah dont les milliers de missiles sont pointés vers Israël. Il est utile de rappeler que la dissuasion a toujours été une caractéristique essentielle de la puissance militaire israélienne.

Par conséquent, en dehors de la stratégie qui sera adoptée par Tsahal en cas d’un éventuel conflit, peu de gens ont connaissance de ce qu’on appelle « l’option Samson » qui est à la base même des capacités dissuasives d’Israël si son existence se trouvait un jour menacée.

L’option Samson tire son nom du personnage biblique qui a pris la décision de faire s’écrouler les colonnes du temple philistin -quitte à mettre sa propre vie en péril- afin d’entrainer la chute de l’édifice qui provoquera également l’anéantissement de ses ennemis.

Ainsi, seul l’objectif général de cette option militaire est connu : si l’État Israël risque de tomber, il entrainera l’ensemble de ses ennemis avec lui. Les cibles précises sont susceptibles d’évoluer avec le temps et font bien évidemment mystère.
Cependant, certaines informations font état d’une volonté de viser -au minimum- les 20 ou 30 plus grandes villes du Moyen-Orient. Mais les effets d’une bombe nucléaire ne se limitant pas aux frontières d’une ville et de ses banlieues, c’est bien tout le monde arabo-musulman qui prendrait le risque de disparaitre si jamais l’existence d’Israël se trouvait menacée.

Pour cela, il suffit de constater les dégâts causés par le bombardement d’Hiroshima il y a plus d’un demi-siècle pour prendre conscience de la capacité de destruction infiniment plus puissante de l’arme nucléaire aujourd’hui.

L’existence de l’option Samson est officielle, Israël était sur le point de la mettre en application une seule fois à travers son Histoire durant la guerre de Kippour en 1973 où le pays fut attaqué par surprise durant le jour le plus important du calendrier juif tandis que les troupes étaient démobilisées alors que les hommes jeûnaient et priaient dans les synagogues.

D’ailleurs, Ariel Sharon résumait cette ultime option militaire avec le ton direct et sans détour qui caractérise les dirigeants israéliens : « les arabes peuvent bien avoir le pétrole, nous nous avons les allumettes ! ».

Bien évidemment, il s’agit là d’une doctrine stratégique dont le caractère est purement militaire et qui par conséquent ne prend pas en compte les considérations religieuses propres au Judaïsme.

Jusqu’à l’heure actuelle et malgré des conditions souvent défavorables, Israël n’a jamais perdu une seule guerre face à ses ennemis. Aussi, il est bon de rappeler qu’à travers le temps, les miracles ont toujours été indissociables de l’Histoire de la nation juive.
Et comment ne pas conclure sur l’exemple de Haman qui est perçu dans la tradition juive comme la personnification de la barbarie et de la haine antisémite : il était perse et prévoyait en effet d’ordonner l’extermination des juifs avant d’échouer et de disparaitre lui-même…

Jonathan Curiel et Yonathan Laïk
Vous aimez cet article ? Inscrivez à notre newsletter quotidienne pour recevoir les nouveaux contenus de notre magazine, tous les jours en fin d’après-midi.

1 http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/07/13/97001-20120713FILWWW00377-l-iran-aura-la-bombe-en-2014-mi6.php
2
http://www.lefigaro.fr/international/2012/07/19/01003-20120719ARTFIG00531-bulgarie-israel-veut-punir-les-terroristes.php
3
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/bulgarie-le-proche-orient-a-couteaux-tires_1140625.html
4
http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20120723.AFP3627/syrie-israel-durcit-le-ton-sur-les-armes-chimiques-et-le-golan.html
5
http://fr.news.yahoo.com/syrie-nombreux-isra%C3%ABl-%C3%A0-demander-masques-%C3%A0-gaz-152653010.html 

Print Friendly

19 Réponses à Iran: ça ne fait « guerre » de doute !

  1. דוד Répondre

    26 juillet 2012 a 16:39

    Voilà un parfait recadrage de la réalité à nos ennemis !

  2. gwynplaine Répondre

    26 juillet 2012 a 16:52

    La doctrine Samson n’a pas empêché les arabes d’attaquer, ni de pour suivre leur offensive. Heureusement que Nixon a décidé d’organiser un pont aérien pour soutenir l’état hébreu en matériel.

    C’est ce qu’il faut retenir de l’affaire: chez les fanas de la Mort, à fortiori des chiites messianistes cette doctrine pourrait presque être la leur!
    « Un point de détail » comme dirait jmlp pourrait être apporté à la doctrine Samson: les autres crèvent tous et Israël s’en sort indemne.
    C’est la solution d’une paix juste et équilibrée au Proche Orient telle que la conçoit le Patron dans sa doctrine en réserve, Armaggédon.

  3. bangkok Répondre

    26 juillet 2012 a 17:28

    Nous sommes bien en 2012 ??

  4. Daz Répondre

    26 juillet 2012 a 17:37

    L’option Samson est connue de tous et de toutes, et c’est justement ce qui rend le caractère d’un conflit violent encore plus inquiètant, puisque un élément supplémentaire et supérieur aux autres pointe dans la direction « annihilation ».

    Le genre d’article qui me fout le moral à zéro…

  5. david c Répondre

    26 juillet 2012 a 17:46

    Ce texte,ça me fait penser à Coluche :
    « …Mais on s’autorise a penser… dans les milieux autorisés… Un accord secret , c’est un accord … qu’on n’a pas le droit d’en parler, c’est interdit : donc, pas d’information non plus ! Et moi je dis alors que quand un mec sur une information il en connaît pas plus que ça, il n’a qu’à fermer sa gueule ! Et même, à la rigueur, il serait pas venu, on s’rait pas fâchés ! »

  6. mina Répondre

    26 juillet 2012 a 18:13

    et la fin d’haman… Il fut pendu à la potence qu’il avait préparé pour Mordehaï…allusion à la possibilité que leurs Bombes leur explosent dans la tronche
    à part ça charmant ce petit jeu de ping-pong avec nos émotions ! !
    de l’angoisse à l’espoir puis à la fierté …etc…

  7. danhaim Répondre

    26 juillet 2012 a 18:13

    GARDIEN De MON FRÈRE:
    Il faut s’habituer a ne pas exprimer le mal, car des que l’on le sort en parole ,on crée une force négative( une âme mauvaise), cette force va alors se déplacer et rentrer dans un juif qui, peut être tenait tout juste la route et le déstabiliser, voire rentrer dans un Tsadik et le faire baisser comme on l’a entendu a propos du Gaon de Vilna lorsqu’un jour on lui demanda pourquoi il étudiait tant alors il expliqua que si lui il descendait de 1h00 sur ses 22h00 son voisin qui se positionnait par rapport a lui allait aussi réduire d’une heure et ainsi de suite jusqu’à ce qu’au bout de la chaine , au bout du monde, il puisse y avoir un juif qui lâche le dernier brin de judaïsme qu’il gardait …
    Et le contraire , aussi, en disant du bien au crée du positif qui va faire faire techouva a juif éloigné ou a un goy ou aider a s’élever un bon juif…
    http://www.breslev.fr/avraham-ifrah-cours-041-Gardien-de-mon-frere,4912.html
    http://www.breslev.fr http://www.breslev.fr/cours-audio-enseignement-31.html
    http://www.youtube.com/user/breslev?feature=results_main
    https://vimeo.com/breslevfr/channels

  8. Geoland Répondre

    26 juillet 2012 a 18:26

    Écrire que « L’existence de l’option Samson est officielle », est une gageure, un contre-sens, car Israël n´a jamais officiellement reconnu posséder un arsenal nucléaire militaire.

    • Robert Répondre

      26 juillet 2012 a 20:03

      C’est faux !
      D ailleurs JSS parlait deja de l option Samson en 2009 :

      http://jssnews.com/2009/12/02/israel-pret-a-lancer-loperation-samson/

      « Les propos de M. Pérès, qui ont été publiés par le quotidien Yediot Aharonot , ne laissent pas grand-chose de cette « ambiguïté ». Est-ce une indiscrétion calculée au moment où la perspective d’un Iran doté d’armes nucléaires se renforce ? Toujours est-il que, dans ce film, le président israélien raconte avec des détails inédits la genèse de l’aventure nucléaire dans laquelle s’est lancé l’Etat juif dans les années 1960. »

      • Geoland Répondre

        27 juillet 2012 a 02:32

        « L´option Samson » n´a pas nécéssité ces « révélations » de Perès en 2009, pour être connues. Les créateurs de la rumeur -car ceci devait rester dans le secret…de polichinelle- se sont chargés de la publiciter dans un cadre de « flou artistique », dès les années 60.
        Personnellement, c´est au début des années 70(alors encore adolescent),que j´en avais pris connaissance.
        Si l´on reparle actuellement de l´Opion Samson, c´est une « réponse du berger à la bergère », suite aux mises en garde arrivées de Damas, où l´emploi d´armes chimiques pourraient être employées par représailles ou vengeance contre l´État Hébreu, en cas d´intervention militaire ou de chûte du Pouvoir Syrien actuel: Bashar, tu m´agresses? je t´agresse! Tu m´attaques ?, je te répondrai. ..et si je ne gagne pas, j´agirai pour que tu perdes aussi.
        Le message n´est pas uniquement valable pour les Alaouites, il l´est aussi pour tous ceux qui veulent bien l´entendre…

  9. 974 Répondre

    26 juillet 2012 a 20:37

    Cette « opération Samson » est trop complexe. Pourquoi se fatiguer à viser 30 villes quand une seule bombe sur la mecque suffirait à les calmer pour toujours ?

  10. christopher dee Répondre

    26 juillet 2012 a 21:03

    On attend quoi, au fait ?
    Que les iraniens soient capable de nous la balancer leur bombe « apocalyptique ». Histoire de nous offrir leur Imam caché , made in Mickey palestine.
    Au lieu de se calmer pour ne pas énerver ces braves islamistes, il serait temps d’imaginer de reconsidérer, une vision globale de la région, en imposant Israël, n’en déplaise aux rares démocraties qui ont « compris l’islam » » .
    On ne peut pas dialoguer avec des tarés qui veulent nous assassiner.
    Israël doit sécuriser ses frontières en dépit des contestations onusiennes, ligue arabe et autres. La force militaire est malheureusement le seul argument compréhensible dans cette région. Alors tant qu’à faire , faisons leur plaisir; dominons les clairement!!!!!!!!!!!
    Et après, peut-être accepteront-ils de s’instruire, d’envisager leurs existences autrement qu’à travers leur soumission à l’Islam de Moloch.
    Qui sont ces criminels qui proposent la mort comme une cause noble. N’est-ce pas cela le pire orgueil niant D.ieu
    Si ces barbus prétendent vouloir servir D.ieu Allah, alors il est grand temps qu’ils montrent l’exemple, soit en se faisant exploser pour tuer leurs prochains, soit en dénonçant cette folie une fois pour toutetoute.

  11. christopher dee Répondre

    26 juillet 2012 a 21:14

    Il est grand temps de réitérer Osirak, en Iran, même si cela sent vraiment très mauvais. La peste verte s’étend inexorablement sauf si …. un signal fort lui est clairement adressé
    Qu’Hachem protège Eretz Israël.

  12. subliminalsong Répondre

    26 juillet 2012 a 23:48

    Le site de Fordo est inexpugnable, il est je crois enterré sous 100 mètres de granite… Faut donc contourner le problème :
    1°/ localiser leur site de fabrication et de stockage de missiles balistiques et les anéantir au sol. Il faut anéantir leur capacité balistique pour les forcer à dépenser de l’argent, du temps et des moyens pour les refabriquer (faut les épuiser) ;
    2°/ c’est trop compliqué de détruire des sites comme fordo (même l’USAF en est incapable) transformons cette zone en zone interdite, c’est pas compliqué tu rentres des déchets radioactifs tu entoures ça de plusieurs kilos de TNT et tu fais péter à proximité de l’entrée de fordo et autres sites sensibles, et tu verras que les scientifiques, les ingénieurs et techniciens ils vont tous mourir de cancer et de leucémie, ça sera pas propre mais radicale plus personne voudra travailler là bas…

  13. Serge Belley Répondre

    27 juillet 2012 a 05:39

    subliminalsong

    Bien d’accord avec le procédé, faire de tous les sites de production nucléaire Iranien des zones non habitable pour des centaines d’années.

  14. Jamme Répondre

    27 juillet 2012 a 10:45

    Il est impératif que Israëlliens et palestiniens finissent avec le conflit qui ne ressemble plus à rien de nos jours, et alors que sera l alibi des iraniens pour provoquer un conflit imminent dans cette région du monde, les turques sont de redoutables guerriers.

    Cordialement

    • Yohanan Répondre

      27 juillet 2012 a 12:54

      Il est impératif que Israëlliens et palestiniens finissent avec le conflit qui ne ressemble plus à rien de nos jours, et alors que sera l alibi des iraniens pour provoquer un conflit imminent dans cette région du monde

      Je ne sais pas par où commencer donc je vais être le plus synthétique possible : les musulmans sont des nazis. Ils veulent exterminer les juifs et placer le monde sous domination islamique. Ce que vous dites n’a pas de sens.

      les turques sont de redoutables guerriers.

      Et les juifs sont des manchots ? Je sais que les turcs sont des barbares et des bouchers, les arméniens et les kurdes en savent quelque chose.

      En fin de compte vous avez peut-être raison, les turcs sont les meilleurs guerriers du monde : http://www.youtube.com/watch?v=3NtLMDGJNuc&feature=player_detailpage#t=57s

      XD vive les nanars turcs XD

    • Frank Répondre

      27 juillet 2012 a 14:52

      Le problème n’est pas d’éviter un conflit avec l’Iran mais de faire en sorte que l’Iran ne devienne jamais nucléaire. Ce problème n’a rien à voir avec les palestiniens qui de toutes façons ne veulent pas la paix avec Israël et ne l’ont jamais voulu.

      Concernant les turcs, ces grandes gueules vont rester bien sagement en dehors de ça.

    • méfaresh01 Répondre

      27 juillet 2012 a 15:11

      On a le choix….

      OU BIEN : » Les Turcs sont de redoutables guerriers… »
      OU BIEN : » Les Turques sont de redoutables guerrières… »
      Mais si « les Turques sont de redoutables guerriers » on ne parle là que d’une partie de la population transexuelle de ce pays….

      Ce qui limite forcément la portée de cette affirmation….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *