Pour éviter Alzheimer, priez tous en coeur !

Publié le : 5 août 2012

La prochaine fois que vous passerez devant une synagogue, une église ou une mosquée (selon vos croyances), vous voudrez peut-être faire un saut à l’intérieur pour quelques instants. Une nouvelle étude américano-israélienne a montré qu’un petit peu de prière quotidienne permet de réduire considérablement les risques de développer la maladie d’Alzheimer. De fait, selon l’étude, en priant vous gagnez 50% de chance de ne jamais souffrir de cette maladie terrible.

L’étude, qui a été financé par le National Institutes of Health à Washington, DC, a constaté que les femmes, qui ont une chance beaucoup plus grande de développer des formes de démence – dont la maladie d’Alzheimer est une forme – pourrait conjurer la maladie par la prière. Ces résultats confirment des études antérieures sur le fait que la religion peut jouer un rôle positif dans la santé de l’humain.

« Nous avons trouvé que les gens avec des niveaux spirituels élevés ont une progression beaucoup plus lente de la maladie d’Alzheimer, » affirmeYakir Kaufman, le chef du département de neuropsychiatrie à l’hôpital Herzog de Jérusalem.

Melabev, est une organisation israélienne qui accueil environ 600 patients atteints d’Alzheimer et dont la prière fait partie de la routine quotidienne. « Si la prière se fait dans un centre ou un établissement religieux, elle est communal et il y a un aspect social, » explique Susan Sachs, directeur des relations publiques et du développement à Melabev. « Cela donne de l’espoir et de la perspective, et pour beaucoup de gens, cela aide à conserver leur dignité. Ils font quelque chose qu’ils ont fait toute leur vie.  »

Melabev offre une alternative à l’institutionnalisation de la maladie d’Alzheimer en fournissant une journée complète d’activités. Sachs estime qu’il y a 100.000 personnes souffrant de la maladie en Israël. Les centres fournissent des cartes plastifiées avec les prières les plus populaires imprimés en gros caractères, bien que la plupart des patients comptent sur la mémoire pour prier ; ce qui contribue également à renforcer leur fonction cognitive. Alors que la prière a des éléments cognitifs, elle renforce encore plus le fonctionnement émotionnel.

La prière, qu’elle soit publique ou privée, peut aussi faire baisser le niveau de stress – l’un des facteurs de risque pour la maladie d’Alzheimer. D’autres facteurs de risque sont l’hypertension artérielle, les maladies cardiaques et le diabète. Selon des sources médicales, plus les gens vivent longtemps, plus il y a de chance qu’ils développent e la démence. L’espérance de vie en Israël est de 80 ans pour les hommes et 84,2 pour les femmes – ce qui est au 4ème rang mondial, dépassé seulement par le Japon, Hong Kong et la Suisse.

Roger Astier – JSSNews
Vous aimez cet article ? Inscrivez à notre newsletter quotidienne pour recevoir les nouveaux contenus de notre magazine, tous les jours en fin d’après-midi.     

Print Friendly

5 Réponses à Pour éviter Alzheimer, priez tous en coeur !

  1. danhaim Répondre

    5 août 2012 a 16:57

    Se sentir lier a la vie c’est ce qui fait la différence…
    Il y a un éveil ,d’en bas, de notre part , qui provoque l’attention, l’éveil, d’en haut… Par le fait que l’on veut s’approcher de D… et que l’on l’exprime…, qu’on lui crie combien on l’aime et combien on désire s’approcher de lui alors on crée des âmes qui vont circuler dans le monde et ramener toute la création vers la vérité, vers D…
    Ainsi quand un homme est un fabricant d’âmes, cad qu’il passe sa vie a fabriquer par ces bonnes paroles et volontés des forces positives , alors lorsqu’il vient manger , il mange le  » pain du visage » cad le pain que les cohanims apportaient dans le beit hamikdach car il relie le haut et le bas comme les cohanims… de ce fait , toutes les nations font se fatiguer pour qu’il est sa parnassa afin qu’il puisse se consacrer a rapprocher l’humanité vers D…
    Cela commence par le lien de la brit…, on s’attache a D… en l’incluant dans notre vie, de cette proximité née et se développe la foi et delà apparait le bien ,l’envie d’inclure le haut dans le bas , les mondes inférieurs dans les supérieurs et alors on commence a chercher a conscientiser le monde a la présence de D…, par la volonté et l’expression de cette volonté dans des mots positifs.
    Alors cet homme , quand il mange, il mange de la emouna (foi) , du lerhem hapanim , de la manne… donc plus besoin de se casser la tête pour recevoir « sa pitance » , elle vient a nous , sans tricher ,voler ou demander même… car de même qu’il unit la matière avec le spirituel , D… va complétement prendre en charge le lien de son corps avec son âme.
    http://www.breslev.fr/avraham-ifrah-cours-046-Se-sentir-lier-a-la-vie,4932.html
    http://www.breslev.fr http://www.youtube.com/watch?v=5vFLrbdaHro
    http://www.breslev.fr/cours-audio-enseignement-31.html

    • viola Synow Répondre

      6 août 2012 a 12:21

      merci ! :)

  2. cognitif Répondre

    5 août 2012 a 18:03

    EN CHOEUR!!

  3. grimm Répondre

    5 août 2012 a 19:24

    Ou suivre la voie philosophique d’ Aristote:

    « la vie selon le « noos »(l’esprit)est une vie divine par rapport à la vie ordinaire de l’humanité.Il ne faut donc pas en croire ceux qui conseillent …à l’etre mortel de ne songer qu’à des choses mortelles comme lui.Loin de là,…il faut qu’il fasse tout pour vivre selon son principe le plus noble.Si ce principe n’est rien par la place étroite qu’il occupe, il n’en est pas moins INFINIMENT supérieur à tout le reste…
    Ethique à Nicomaque

    « Que donc il existe une Substance éternelle, immobile et séparée des etres sensibles, c’est ce qui résulte manifestement de ce que nous
    venons de dire »
    Métaphysique

    « à ce principe (l’Etre premier) sont suspendus le ciel et la nature »
    Métaphysique

  4. cognitif Répondre

    6 août 2012 a 03:58

    LE TITRE !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *