Alexandra Raisman, américaine, juive, et fière de l’être

Publié le : 9 août 2012

Le Comité International Olympique s’est déshonoré en ne rendant pas hommage à la mémoire des onze Israéliens assassinés par des terroristes palestiniens lors des Jeux Olympiques de Munich en 1972, et en cédant ainsi tout à la fois aux pressions venues des pays du monde islamiques et à l’antisémitisme qui monte présentement en Europe.

Ce n’était pas la première fois qu’il se déshonorait. L’organisation des Jeux Olympiques à Berlin au temps du Troisième Reich était déjà déshonorante, tout comme la décision de poursuivre les Jeux à Munich après les assassinats. Et je ne parle pas de l’admission de l’ « Etat palestinien » aux Jeux depuis 1996 : en récompense sans doute des actes criminels de 1972.

Rejoignez les 24.000 amis de JSSNews sur Facebook !

Dans ce contexte, j’aurais été favorable à un boycott des Jeux par les grands pays occidentaux, mais je n’ai jamais été un rêveur : je sais que l’Europe est dirigée par des gens en position de soumission à l’islam, à l’antisémitisme ambiant et au politiquement correct, et je sais qui est présentement à la Maison Blanche. Il restait aux athlètes à participer et à faire front. C’est ce qu’ont fait les athlètes israéliens. C’est ce qu’ont fait aussi quelques athlètes américains porteurs d’éthique humaine et pas seulement sportive.

L’une de ces athlètes à qui je pense nécessaire de rendre un hommage particulier est Alexandra Raisman. Celle-ci est une jeune gymnaste américaine. Elle est juive. Elle est fière de l’être. Elle n’a pas oublié les assassinés de 1972. Elle n’a pas oublié le comportement du Comité International Olympique. Elle a gagné une médaille d’or le 8 août. Sa présentation s’est faite sur la musique de Hava Nagila. Après avoir gagné, elle a déclaré que c’était le quarantième anniversaire des assassinats de Munich, qu’elle dédiait sa médaille aux assassinés, et elle a ajouté que s’il y avait eu une minute de silence, elle l’aurait observé avec un profond respect.

L’honneur, la dignité, l’éthique humaine peuvent se trouver dégradés : ils l’ont été par le Comité International Olympique et par tous ceux qui ont entériné silencieusement sa décision. Ils peuvent se trouver revivifiés par l’action et les mots d’une personne courageuse et intègre. Alexandra Raisman a été cette personne à Londres : une jeune fille de dix huit ans a fait preuve de davantage d’honneur, de dignité, et d’éthique humaine que tous les membres du Comité International Olympique réunis. Je tenais à la saluer comme il se doit.

Guy Millière – JSSNews

Vous aimez cet article ? Inscrivez à notre newsletter quotidienne pour recevoir les nouveaux contenus de notre magazine, tous les jours en fin d’après-midi.  

Print Friendly

13 Réponses à Alexandra Raisman, américaine, juive, et fière de l’être

  1. אבנר neoplasme Répondre

    9 août 2012 a 21:14

    Bravo à elle
    Merci à Tsahal,au mossad et au kidon !

  2. Guycirta Répondre

    9 août 2012 a 21:53

    HAZAK Alexandra.

  3. RG1032 Répondre

    9 août 2012 a 22:51

    quelle très belle victoire que nous avons adoré regardé, le cio est aussi pourri qu’un fruit moisi depuis des années, ils ont préféré accepté les caprices des saoudiens pour faire jouer leurs « femmes »…
    c’est bien là qu’on s’aperçoit que les juifs sont seuls avec eux-mêmes pour se défendre et s’unir

  4. mike Répondre

    9 août 2012 a 23:10

    faut du courage et de l’audace pour avoir fait cela, bravo à elle !!!

  5. méfaresh01 Répondre

    9 août 2012 a 23:38

    AAAAAH, ji vô li dizi bieeen !!!

    A chak foi que ti trov’ de l’ OR quelqui part…..

    Ca y ist….Y sont toss là…….Les JOUIFS !!!

  6. דוד Répondre

    10 août 2012 a 08:52

    Bravo, mais n’a t-elle pas fait ce que toute personne d’origine ou juive (qui se respecte) devait faire ?
    J’aurais fait la même chose et je suis certain que la plupart ici aussi…
    Il est clair que si elle avait été française ou espagnole ou turque, là on aurait pu parler de « prise de risques » pour la suite de sa carrière, voire plus !
    Mais je redis bravo encore une fois et mazal tov pour cette médaille :)

  7. ruben Répondre

    10 août 2012 a 09:23

    Guy, tu n’es peut-être pas le Millieur mais tu es excellent, voi voi

  8. Daz Répondre

    10 août 2012 a 17:23

    Guy Millière :)

  9. popi soudure Répondre

    10 août 2012 a 19:47

    RESPECT a cette jeune americaine juive ! bravo jeune fille pour votre courage

  10. Parigo Répondre

    11 août 2012 a 11:59

    Eh bien, moi, Français, je suis autrement plus fier de sa victoire que celle d’un judoka français, T. R. pour ne pas le nommer, qui s’affiche avec Dieudonné

  11. Serge Belley Répondre

    11 août 2012 a 14:35

    HAZAK Alexandra.

    LA FIERTÉ N’A PAS DE PRIX SURTOUT SI ELLE EST BIEN PLACÉE.

    MILLE FOIS BRAVO

    Un Allié Canadien

  12. nanina Répondre

    12 août 2012 a 00:31

    j’ai été voir plusieurs videos d’elle, bravo. On pourrait avoir le lien ou elle parle de tout ça, qu’elle est juive et qu’elle aurait observé une minute de silence etc..? merci d’avance. Chavoua Tov.

  13. Cyril Répondre

    12 août 2012 a 13:04

    J’avais vu sa prestation en direct. Magnifique! Sa victoire était méritée. En plus elle est ravissante. Je ne savais pas qu’elle était juive et je vous avouerai que ça ne m’intéresse pas de savoir si un athlète est juif ou pas.

    Toujours pour parler des JO, avez vous remarqué que le comité olympique n’a pas reconnu un pays qui existe depuis 1 ans (le sud Soudan) alors qu’il reconnaît un pays qui n’existe pas!!! (la tragico-comique « palestine »).

    Décidément, nous vivons dans un « drôle » de monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *