Rendre l’eau potable grâce à la chaleur du soleil ? Un rêve pour l’Afrique, une innovation d’Israël !

Publié le : 13 août 2012
Print Friendly

Israël est un leader incontesté dans la fourniture d’usines de dessalement d’eau, de technologie et de savoir-faire dans ce domaine bien particulier. La société israélienne IDE Technologies a ainsi installé des centaines de stations de dessalement dans le monde entier pour aider les régions desséchées à transformer l’eau de mer imbuvable en eau potable.

IDE vient d’inaugurer sa nouvelle usine en Chine qui fonctionne sur une partie de la chaleur résiduelle produite par une centrale électrique – il reste encore beaucoup à faire pour rendre les technologies de dessalement accessibles pour les plus démunis de la planète… En particulier dans les régions intérieures du Moyen-Orient et d’Afrique.

Grâce à un financement du philanthrope suisse Samuel Josefowitz, un modèle de dessalement nouveau vient d’être mis au point avec succès, dans le but de dessaler l’eau des pays africains. Tout ce nouveau système a été développé dans les instituts de recherche israéliens.

Rejoignez les 24.000 amis de JSSNews sur Facebook !

Et le résultat est la création d’une sorte d’oasis en plein désert, alimentée uniquement par le soleil ! Une unité complète du système utilise l’énergie solaire, alors que dans les système actuels, seule une petite fraction de l’énergie utilisée est de l’énergie solaire. Aujourd’hui, grâce à cette technologie, les pompes d’une unité de dessalement qui peuvent créer de l’eau propre, ou qui peuvent utiliser les eaux usées pour les cultures secondaires, fonctionneront toutes au soleil : une énergie inépuisable dans bien des pays pauvres du Tiers Monde !  Des chercheurs israéliens de l’Université Ben-Gourion du Néguev et du Centre Arava R & D ont développé le système, qui peut être personnalisé pour chaque situation d’ingénierie.

La nouvelle innovation est maintenant en place et fonctionne sur un site d’essai dans la vallée de la Arava, près de la Mer Morte. Ce bassin très sec est le terreau de nombreuses agricultures et jusqu’à présent, ses fermiers utilisent de l’eau souterraine saumâtre des aquifères. Les chercheurs se sont concentrés sur l’augmentation de l’efficacité de telle sorte que moins de panneaux solaires soient nécessaires pour faire fonctionner le système de dessalement, qui peut fonctionner sur différentes salinités de l’eau et ainsi nourrir différents types de cultures.

Selon les chercheurs, la membrane de nano-filtration nouvellement créée leur permet d’économiser l’énergie dans le pompage, tout en permettant à l’eau de conserver les minéraux essentiels pour soutenir les cultures irriguées.

Jusqu’à présent, les usines de dessalement avaient un coût impossible à payer pour les pays les plus pauvres… Avec ces innovations, la plupart des pays du monde vont pouvoir se payer cette usine de dessalement.

Lynda Aldor – JSSNews
Vous aimez cet article ? Inscrivez à notre newsletter quotidienne pour recevoir les nouveaux contenus de notre magazine, tous les jours en fin d’après-midi.    

5 Réponses à Rendre l’eau potable grâce à la chaleur du soleil ? Un rêve pour l’Afrique, une innovation d’Israël !

  1. Aaron Répondre

    13 août 2012 a 12:58

    Un si petit Etat étanchera la soif du monde entier…

  2. Armand Répondre

    13 août 2012 a 17:14

    A cette allure , Israêl brillera de mille feux . Elle fait chaque jour progresser la planète dans un silence assourdissant .

  3. דוד Répondre

    13 août 2012 a 18:20

    On est peut-être pas des sportifs de premiers plan aux J.O., mais ça va… on se rattrape plutôt pas mal ailleurs, dans des domaines autrement plus importants et vitaux !
    Que dire…? JE SUIS FIER !
    http://www.youtube.com/watch?v=B0rVDbYqE7E

  4. popi soudure Répondre

    13 août 2012 a 18:40

    israel on tm !

  5. Zberro michel Répondre

    14 août 2012 a 16:07

    Merci avant tout à hm de faire toujours briller son peuple par c découvertes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *