Leur yacht tombe en panne pas loin du Liban ; ils demandent l’aide de la marine israélienne

Publié le : 14 août 2012

Un navire lance-missiles de Tsahal a sauvé cinq citoyens naufragés sur un yacht à 29 miles au large des côtes du Liban mardi matin. Le bateau, appartenant à des personnes privées, est resté coincé dans les eaux internationales après que son moteur soit tombé en panne au beau milieu d’un voyage entre Haïfa et Larnaca sur l’île de Chypre.

Selon Radio Israël, le skipper du yacht, qui était à bord du navire avec sa femme et ses trois enfants, a appelé à l’aide après la panne du moteur. La panique a commencé à gagner les enfants quand l’eau a commencé à s’infiltrer sur le pont.

Rejoignez les 24.000 amis de JSSNews sur Facebook !

Un SOS a alors été lancé à l’armée israélienne qui a immédiatement dépêché un navire lance-missile pour apporter son aide aux touristes des mers. « Quand le navire est arrivé à l’endroit où le yacht était en panne, les soldats ont aidé les membres de la famille à monter bord et les membres d’équipage ont tenté d’aider le skipper à faire redémarrer le navire », a expliquer un Lieutenant-Colonel de la marine. « Les passagers étaient tous en bonne santé mais avaient peur de ce qu’il aurait pu se passer. »

Au final, le yacht a été remorqué jusqu’à Haïfa. Seulement 265 km séparent Larnaca et Haïfa.

Lola Perez – JSSNews
Vous aimez cet article ? Inscrivez à notre newsletter quotidienne pour recevoir les nouveaux contenus de notre magazine, tous les jours en fin d’après-midi. 

Print Friendly

6 Réponses à Leur yacht tombe en panne pas loin du Liban ; ils demandent l’aide de la marine israélienne

  1. kmichele Répondre

    14 août 2012 a 09:42

    Quelle est la nationalité de ces personnes ?

  2. Yaacov Krief Répondre

    14 août 2012 a 11:07

    Pauvres riches

    • דוד Répondre

      14 août 2012 a 12:01

      T’es vraiment gaucho ! LOL :)
      Est-ce que tu t’es posé la question: « Peut-être méritaient-ils d’être riche et de se reposer au milieu de la mer…? » – Bien sûr que non ! RICHE = VOLEUR = COUPABLE !
      -
      Par ailleurs, sur l’illustration, il s’agit d’un bateau de plaisance ! Pas d’un yacht ! Celui sur la photo coûte moins d’un million d’euro… Je dirais 700,000 au pif ! C’est bcp mois que le montant de la corruption dont les gens de gauche sont champions toutes catégories !
      - Au centre on dirait: « tout travail mérite salaire »
      - A gauche on dirait: « toute personne qu’elle travaille ou non mérite un salaire »
      - A droite on dirait: « DOUBLE SALAIRE = DOUBLE TRAVAIL = DOUBLE RISQUE » ! ;)

      • popi soudure Répondre

        14 août 2012 a 15:40

        mdr ! bien dit !

      • méfaresh01 Répondre

        15 août 2012 a 01:21

        Salut David !!

        Bravo pour défendre la navigation de plaisance et les riches qui ne sont pas tous malhonnêtes !!!!

        Mais il y a un mystère dans cette affaire !!!

        Comment un tel bateau a-t-il pu S’ECHOUER en pleine mer ??

        Il faut croire qu’il y a des hauts fonds ou des bancs de sable dans le coin….Ou alors il s’est échoué sur la côte libanaise ???

        C’est pas très clair, tout ça…..

        • דוד Répondre

          15 août 2012 a 17:42

          Bonjour Méfaresh !
          Ecoutez je m’y connais un peu en navigation. A vrai dire je ne peux pas vous répondre… Il faudrait déjà le type de bateau et l’exactitude de la panne … Tout comme pour les avions longs courriers, il y a des bateaux conçus pour naviguer « offshore » et d’autres non. Certains sont conçus pour s’éloigner des côtes jusqu’à plusieurs dizaines de km, d’autres sont équipées pour les traversées transcontinentales. Avec un bateau non équipé, on peut juste faire du cabotage pour peu que l’on veuille rester dans un cadre de sécurité.
          -
          « après que son moteur soit tombé en panne au beau milieu d’un voyage entre Haïfa et Larnaca sur l’île de Chypre. » –
          -
          Donc il semble qu’il n’avait qu’un seul moteur (mais les explications sont très sybillines) – Un peu risqué pour de telles traversées… Hormis si on a une voile – Pratiquement tous les yachts sont équipés de deux moteurs, avec des puissances allant en moyenne entre 500 et 1500 cv ! Les petits bateaux de plaisance pour caboter et pour aller de criques en criques ou pour aller faire de la plongée à 2km des côtes, souvent n’en ont qu’un ! You have for the money you paid and you have to pay for the use you are looking for » :) – C’est ce qui fait aussi la différence dans le prix d’un bateau. La différence de prix entre un bateau fait pour traverser des mers et des océans et un bateau juste pour s’amuser le long des côtes ou pour frimer dans un marina, va du simple au décuple, pour un bateau en apparence pas si différent… Par exemple, un bateau transcontinental doit pouvoir stocker bcp plus de carburant, de vivres, d’eau douce… Il est aussi équipé de matériel électronique de navigation de pointe et vous le savez, tout comme en aviation, c’est très très cher !
          -
          Certains entretiennent bien leur bateau, d’autres pas ! Un bateau en principe doit être vérifié avant et après chaque départ (exactement comme un avion…) – Les problèmes de transmission peuvent êtres fréquents surtout si le bateau n’est pas scrupuleusement entretenu. Ça dépend aussi du mode de propulsion, par propulsion de jets d’eau, par hélice… Si il y a deux moteurs, y a t-il une ou deux hélices, une transmission pour deux moteurs ou deux transmissions. Ça peut être dû à une fuite de carburant aussi et on se retrouve à sec… Un court-circuit, un incendie – il y a bcp de raisons possibles…
          -
          Ça arrive ! :)
          -
          Contrairement à ce que l’on pourrait penser, faire du bateau n’est pas moins dangereux que de piloter un avion de tourisme. La mer, la montagne sont des endroits « calmes », en apparence !!! La mer est un milieu très hostile pour un être humain. Juste la plongée sous-marine… C’est un sport qui demande une attention très particulière et une excellente condition physique. Enfreindre les règles de sécurité est à ses risques et périls…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *