Des rabbins rendent non-casher l’utilisation du rasoir électrique

Publié le : 19 août 2012

Les rabbins de la ville haredi de Kiryat Sefer ont statué récemment que l’utilisation de rasoirs électriques est interdite par la Torah.

Les rabbins, réunis pour leur université d’été, ont interdit l’utilisation de machines électriques de rasage parce que ces gadgets tirent les poils par ses racines, ce qui est considéré comme une violation de la loi juive.

Rejoignez les 24.000 amis de JSSNews sur Facebook !

Suite à la décision, le rabbin de Kiryat Sefer a envoyé une liste de rasoirs désormais officiellement interdit aux salons de coiffures à travers la ville.

Par ailleurs, le rabbin Shlomo Zalman Ullman, qui dirige le tribunal municipal, a ordonné à tous les barbiers d’appliquer cette nouvelle loi juive. Le rabbin a dit que seuls les coiffeurs qui accepteront cela seront certifiés casher : plutôt étrange quand ont sait que jamais aucun salon de coiffure n’a demandé à recevoir une certification casher. »

Maayan Smadja – JSSNews
Vous aimez cet article ? Inscrivez à notre newsletter quotidienne pour recevoir les nouveaux contenus de notre magazine, tous les jours en fin d’après-midi. 

Print Friendly

69 Réponses à Des rabbins rendent non-casher l’utilisation du rasoir électrique

  1. Ralph Levy Répondre

    19 août 2012 a 09:51

    Les rabins de Kiryat Sefer ont fait leur Yeshiva à Gaza avec les membres du Hamas, il est consternant de voir de quoi sont capables les « rabins » si on les laisse faire….

  2. david de Modiin Répondre

    19 août 2012 a 10:32

    ralph, quand on a rien a dire, on ferme sa G….e !

    si il n’ y avait pas de rabin, tu d’ appelerai pas ralph levy mais plutot christophe dupont……

    • chantal Répondre

      19 août 2012 a 10:38

      C’est violent…
      Si il n’y avait pas de rabin… La galoute est finie!

      • Julien Répondre

        19 août 2012 a 21:24

        Citez moi les personnes qui ont marqué le judaisme depuis 2000 ans, comptez le nombre de rabbins, et les autres…..

    • david c Répondre

      19 août 2012 a 11:36

      @ david de modiin !
      Je sens avec admiration toute la miséricorde qui semble t’animer !
      Juste une question : si, D.préserve ,par extraordinaire , il n’y avait pas de rabbin ,la Présence Divine serait-elle là ,et nous protègerait-elle….?…ou bien devrait-Elle demander au préalable l’avis du rav-agé du coin ?

    • David Répondre

      23 août 2012 a 09:28

      Encore un illuminé ! Quel rapport entre le rabjbin et le nom donne à la personne אתה פשוט לא נורמלי ! אנשים כמוך הם הסכנה לעמינו ! לפני מספר שנים היו לנו אנשי דת חכמים , לצערנו היום משמניע אותם זה כסף והפחדה ! תודה שיש עוד מספר אנשים נבונים

  3. Benny Répondre

    19 août 2012 a 10:55

    Jurait Sepher ce n’est pas « la Cité du Livre » uniquement ou tout le monde étudie et m
    pour beaucoup travaillent en alternance avec l’étude, c’est aussi 40 000 habitants qui. Inventé avec femme et enfants face aux arabes sans la moindre hésitation et de ce fait concrétisent courageusement au delà ligne verte la présence juive Sur la Terre d’Israel Ce patriotisme vécu personne n’en parle ?

  4. manitou Répondre

    19 août 2012 a 11:14

    C’est honteux on va ressembler à ces cons de muzs et leurs inventions coranique.

  5. VIZA Répondre

    19 août 2012 a 11:24

    Ces abrutis qui se sont autoproclamés rabbins sont le plus grand danger du peuple juif.
    Impossible de déterminer la différence entre eux et les ayatollahs

  6. Henri Répondre

    19 août 2012 a 11:24

    Où est le problème?

    De toute façon, il est interdit de se raser la barbe.
    Cette décision ne peut donc concerner que:
    1) Les hommes et les femmes qui s’épilent le dos, les jambes…etc!
    2) Les femmes qui se rasent la barbe!

    LOL

  7. meller danielle Répondre

    19 août 2012 a 11:25

    J ai deja entendue vaguement parle de cela .Pour moi ces rabbins sont קיצונים de la pire especes .Je n irai jamais dans leurs synagogue Je souhaite a tous un bon moi d eloul Dany de Karmiel

    • Julien Répondre

      19 août 2012 a 21:22

      Soumettez le sujet au rabbin de votre synagogue, et voyez ce qu’il en pense, a moins d’etre dansune synagogue liberal vous serez surpris…

      • meller danielle Répondre

        20 août 2012 a 12:20

        Julien shabbat je vais en parler a notre rabbin massoraty mais cette histoire de rasoir electrique j en ete vaguement au courant Je souhaite a tous un bon moi d eloul

        • Julien Répondre

          20 août 2012 a 13:42

          Ha Massorti, encore un courant qui veut reformer les choses… enfin même un rabbin massorti vous parlera de cet interdit (si tant est qu’ils ne l’ont pas « annulé » car la « raison philosophique de celui ci est obsolète »… leur sport préféré…)

  8. mike Répondre

    19 août 2012 a 11:49

    franchement absurde cette décision locale. Trop d’extrème repousse le retour à la pratique de la religion juive. Je reste pour ma part au bon Rasoir Philips.

  9. shemo Répondre

    19 août 2012 a 11:49

    Ils meritent d’etre tires par les poils d,ailleurs,pour leur remettre les idees en place.Pendant que les arabes jouent au football sur le har habait, le mt du Temple,ces guignols se masturbent le peu de cervelle qui leur reste

  10. Yoram Répondre

    19 août 2012 a 12:53

    On devrait leur décerner la médaille d’or de la bétise humaine.

  11. Daz Répondre

    19 août 2012 a 13:19

    Hahahaha!

    Et leur connerie elle est certifiée par le Beth Din?
    C’est casher d’être aussi demeuré?

    David de Modiin>

    Donc sans rabbins plus de juifs, donc Dieu dans tout ça n’existe finalement pas c’est ça?
    Personnellement ça ne me dérange pas comme concept, mais étrange conception venant d’un croyant.

    • Julien Répondre

      19 août 2012 a 15:42

      C sur, apres tout arretons de se prendre la tete, vivons comme on desire, sans loi, Dieu se chargera de conserver le peuple Juif, pourquoi se prendrd la tete ??

  12. haim Répondre

    19 août 2012 a 13:43

    Ce sont des vieux rabbins et même certain sont des rav agés (ravagés)

  13. Julien Répondre

    19 août 2012 a 15:02

    En tout cas c’est pas le nombre d’huitres demeurées sans culture qui manque dans les commentaires…

    Sans oublier le titre biaisé…

    Il est interdir de se raser a la lame a meme la peau depuis le don de la torah, les rasoirs electrique, bien que doté de lames, ne rasaient pas d’assez pres pour que la lame touche la peau, les rasoirs electrique s recent rasent d’assez pres, c’est tout, et ca fait des annees que c le cas… il ne s’agit que de CERTAINS rasoirs….

  14. méfaresh01 Répondre

    19 août 2012 a 15:21

    Ce genre de gars, tout « rabbins » qu’ils soient commencent à être plutôt « rasoirs »……..

    Nous, Juifs si peu savants et pratiquants, nous déplorons chaque jour le pourcentage si élevé de nos frères qui sont à mille lieues de la pratique et de la connaissance du judaïsme…..

    Est-ce en prononçant des « décrets » du style fatouah que ces gens-là espèrent un jour voir la brillante lumière du judaïsme éclairer tous nos foyers ????

    Ces ultra-quelque-chose n’obtiendront que le résultat que nous redoutons tous: En cette époque très dure, les Juifs qui auraient pu se rapprocher de leurs semblables, rebutés par de telles stupidités, continueront à se tenir éloignés et se fondront dans la masse des « laïcs » et autres non-Juifs de fait……..

    Vous voulez faire quelque chose pour les Juifs de l’an 5772 ?? OK !!!
    Sortez de vos livres et de votre « étude » tournée vers vous-mêmes !!!
    Prenez quelques heures par semaine…Sortez de vos écoles…Sortez de votre milieu barbu et …..Allez vers les autres ! Vers ces vilains « pêcheurs » qui ne peuvent, comme vous, ergoter pendant des jours sur un mot de « rabbi trucmuche » prononcé en 654 de l’ ère vulgaire……

    Descendez de votre « trône » fait de bouquins où des textes abscons recèlent des secrets que vous aimez tant partager entre vous. Essayez de retrouver un langage qu’une majorité de Juifs puisse comprendre. Cessez de vous emporter contre ceux qui viennent apprendre mais transgressent encore (sans le savoir, les pauvres!!) la Loi N°7358-78-b du Shabbat!!

    Poussez vos femmes à aller à la rencontre de ces jeunes filles juives qui fonderont des foyers totalement non-casher par pure ignorance de nos Lois, de notre Histoire et de la place prépondérante de la femme juive dans la famille…..

    Alors, lorsque le S-eigneur vous rappellera à Lui, vous pourrez dire que non-seulement vous avez étudié chaque jour la Tora, mais que, de plus, vous avez fait découvrir la Lumière de la Tora à tant et tant de Juifs égarés…..

    Nul doute qu’IL accueillera vos âmes comme il se doit ………….

    • Julien Répondre

      19 août 2012 a 15:40

      Il ne s’agit pas de decret « fatwa » mais d’une adaptation logique et technique de la Halakha, comme brievement expliqué plus haut…

      Quand au rapprochement du « peuple », si c a l’aide d’allegements de la halakha, la Torah ne le permets pas, et les groupes reformés et liberaux qui s’y essayent restent juifs pendant 2 generations max, puis s’assimilent, si c ca la solution….

      • david c Répondre

        19 août 2012 a 18:29

        Pourquoi tout exagerer et déformer afin ne pas avoir tort et de rester dans sa tour d’ivoire ?
        Mefaresh ne préconise pas d’alléger la halakha quand il dit :
        « Descendez de votre « trône » fait de bouquins …Allez vers les autres.. »
        Pendant que certains se complaisent dans leur stupide élitisme ‘technique’, des quantités de Juifs peu informés s’éloignent malgré eux de la Torah parce que personne n’est venu les prendre par la main pour les aider à ( comme tu dois le dire chaque jour avec le Birkat ha mazon ): « implanter dans nos coeurs Sa Loi et Son Amour pour ne pas pécher »
        Mais hélas « Amour » est un mot que vous oubliez souvent !

        • Julien Répondre

          19 août 2012 a 21:20

          Si c le cas et que je me suis trompé sur ses intentions, alors mea culpa…

    • david c Répondre

      19 août 2012 a 15:57

      Amen .

  15. Julien Répondre

    19 août 2012 a 15:23

    Et concernant le « casher » il s’agit juste d’indiquer que les halakhots sont connues et respectées ds ce salon….

  16. Michel Répondre

    19 août 2012 a 18:37

    De Michel à Julien:
    En fait ce n’est l’interprétation que de quelques uns. Leur titre de rabbins, obtenu par cooptation, la plupart du temps décerné par ceux de leur Yehiva, ils l’utilisent pour transformer leur opinion en règle. Leur objectif n’est pas d’amener le juif à plus de respect des mitsvots mais à prendre le leadership sur les tendances concurrentes. S’en suit un concours effréné sans fin à qui va publier la plus grande houmra.
    Leur plus grand ennemi n’est pas le laïc doctrinaire mais le rabbin d’en face.
    Que reste t-il Du judaïsme dans tout cela? Après les rasoirs, les brosses à cheveux ? Décerner un titre de casherut à un salon de coiffure n’est-ce pas détourner le sens de nos commandements ? Pour suivre votre raisonnement doit on s’assurer que notre coiffeur est un shomer mitsvot avant de lui confier nos cheveux? Et selon quels critéres ?
    Je suis réellement attristé par cette dérive si éloignée de ce qui a fait la beauté de notre peuple: la tolérance.

    • Julien Répondre

      19 août 2012 a 22:58

      Vous vous basez sur des sentiments, votre raisonnement est donc tout sauf objectif…

      Cependant encore une fois, se focaliser sur cet article, qui fait tout un plat d’une décision halakhique qui n’en est même pas une (n’importe qui peu demonter son rasoir electrique et verifier si les lames touchent la peau lors du rasage ou pas), est tout de même embetant…

      Beaucoup veulent faire de la Torah une belle pensée, sans technique, ça donne quelque chose de proche du Christianisme, mais surement pas de la Torah… La Torah demande ET la pensée ET les actes…

  17. chantal Répondre

    19 août 2012 a 18:45

    Il n’y a aucune évolution spirituelle à méditer sur les rasoirs électriques, cela n’avance à rien du tout.

    • Julien Répondre

      19 août 2012 a 20:00

      il ne s’agit pas de faire « avancer » quoi que ce soit, juste que la halakha soit respectée… pourqupi donner des buts differents aux actes et conclure qu’ils ne sont pas atteints ? Pourquoi faire un article d’un detail comme il s’en passe des dizaines de fois par jour et faire croire qu’il s’agit de quelque chose de special ?

      • chantal Répondre

        19 août 2012 a 21:03

        Moïse n’a pas passé quarante jours sur le mont Sinaï pour que quelques millénaires plus tard des rabins autorisent ou non le rasoir électrique.

        • Julien Répondre

          19 août 2012 a 21:19

          Pourquoi pas ?

          • chantal

            19 août 2012 a 21:58

            Parceque c’est complètement ridicule!!!!
            La vocation du peuple d’Israël n’est pas de chipoter sur les propriétés d’un rasoir électrique mais d’amener la lumière sur ce monde pourri.
            Et courageusement, ça veut dire arrêter de faire du sur place, on n’est plus en exil.

          • Marock

            19 août 2012 a 22:03

            La toque en poil d’ ours de la baltique, ça surchauffe pas le cerveau, en plein mois d’ aout ?

          • chantal

            19 août 2012 a 22:07

            Le shtreimel était en queue de renard à l’origine, il se porte les jours de fêtes.
            Et le chapeau des gardes de la reine d’angleterre ?

          • Julien

            19 août 2012 a 22:25

            Qui dit que telle est la vocation du peuple d’Israel ? Vous vous proclamez rabine maintenant ? vous reprochez aux rabbins ce que vous faites, c’est embêtant tout de même…

          • chantal

            19 août 2012 a 23:03

            Je ne me proclame rien, je ne me mets pas entre D.ieu et sa création, je fais confiance à mon coeur, celui qu’Il m’a donné.

    • Marock Répondre

      19 août 2012 a 20:23

      Qu’ en savez vous, impie, des rasoirs électriques ?
      Vous en utilisez ?
      Si on en avait possédé en 1944, 45,l’ épilation ethnique des femmes ayant forniqué avec l’ occupant aurait été plus rapide.
      Pensez, moi et mes camarades staliniens, on procédait à la tondeuse à main, comme pour les moutons.
      La CGT nous a ensuite fourni des trucs électriques, madine USSR, mais pas assez de rallonges. En plus ça marchait en 1917 volts.

      • chantal Répondre

        19 août 2012 a 21:05

        Vous viviez dans un goulag?

        • Marock Répondre

          19 août 2012 a 21:13

          Non, pas dans un goulag, rien qu’ à Paris, à sa libération.
          Encarté PCF, vous savez, le parti des plein de fusillés, inféodé à Staline.
          Rien à voir avec goulag, c’ est quoi une galoute ?

          • chantal

            19 août 2012 a 21:46

            La galoute cher Marock, c’est l’exil en hébreu.

        • Marock Répondre

          19 août 2012 a 22:07

          « chipoter sur les propriétés d’un rasoir électrique. »

          Ou à vapeur, pourquoi pas ?

          La prochaine trouvaille, c’ est comment griller les chipolatas en toute casheritude ?

          • Marock

            19 août 2012 a 22:33

            « La galoute cher Marock, c’est l’exil en hébreu. »

            Alors moi aussi je suis en galoute ?

            Je suis donc un galoutien.
            Ça marche pour le mois prochain ?

  18. Daz Répondre

    19 août 2012 a 19:18

    Pas la peine de lutter Julien.

    Y’a un moment faut savoir dire stop à la connerie, si t’es pas foutu de le faire, tant mieux pour toi.

    Cependant c’est quand même hilarant, de voir que des gens croyants comme toi considère que sans tous ces rav à la mord moi le noeud qui redouble de surenchère dans l’interdiction (jamais dans l’autorisation), avec pour fond la lutte entre seférades et ashkénazes de qui-c’est-qui-interdira-le-plus, si le rabbin ashkénaze a dit « ça non » alors l’autre dira « eh ben ça non de ça non » et le premier d’ajouter « et ça non de ça non de ça non ».

    Enfin trêve de digressions, donc je disais HILARANT finalement votre foi toute relative dans le fond, donc en fait ce n’est plus le Grand Manitou qui fait d’Am ISraël ce qu’il est, ce n’est plus lui qui veille dessus, ce sont les rabbins, sans eux plus de juifs, donc il faut en conclure quoi, que Dieu c’est le courant d’air chaud après qu’un sphincter se relâche par inadvertance?

    Un peu de constance par pitié…

    • Julien Répondre

      19 août 2012 a 22:39

      On va simplifier :

      -> La Halakha, depuis qu’elle existe, specifie l’interdiction, de la Torah, de se raser à la lame metalique) à même la peau.

      -> Il est donc interdit de se raser avec un rasoir « manuel », ceci étant de notoriété publique

      -> La question se pose de savoir si les lames du rasoir electriques rasent ou non à même la peau.

      -> Certains rasoirs récents rasent d’assez près pour poser ce problème, d’autres non, c’est purement technique, rien de magique, de « décrétique » ou autre dans cela…

      C’est une question qui existe depuis des années, que tous les rabbins connaissent (tous, pas seulement les « ultra machinchouette »…), et qui n’est une nouveauté que pour l’auteur de cet article…

      Je ne vois pas l’interet d’en faire un article, ni d’en faire un problème si « gros ».

      C’est comme si au moment ou les rabbins ont étudié la permission de l’électricité chabbat et Yom Tov on en avait fait une tonne d’article pour railler ceux ci… hors aujourd’hui personne ne vient hurler sur les rabbins en les traitant d’ayatolas lorsqu’on indique que l’electricité est interdite chabbat.

      D’ailleurs voici une assez bonne preuve du fait que les rabbins ne font pas qu’interdire :

      Il exite une différence entre Chabbat et Yom Tov au sujet du feu, il est totalement interdit Chabbat de créer un feu, que ce soir de zero ou depuis une flamme existente (ce qui amene aussi l’interdit d’attiser un feu). Yom Tov il est permis de creer une flamme depuis une flamme existente, ou d’augmenter l’intensité d’une flamme.

      Lorsque s’est posé la question de l’electricité le Yom Tov (à ses débuts), les rabbins ont questionné les specialistes de la question pour savoir en quoi cela consistait précisement.

      N’ayant pas la capacité actuelle de s’informer sur tout, certaines personnes ont raconté n’importe quoi à certains rabbins, à savoir qu’il s’agissait de fils dans lesquelles étaient des flammes qui augmentaient ou baissaient d’intensité.

      Sur ces informations, certains rabbins on declaré TOTALEMENT PERMIS l’usage d’electricité à Yom Tov ! (Très vite ils ont pu se renseigner plus précisement et comprendre que l’explication qu’on leur avait donnée était fausse…)

      Je conseille à tous ceux qui pensent que les rabbins interdisent plus qu’ils ne permettent de passer quelques jours près d’un Dayan (Rav à qui l’on pose les questions de Halakha de tous les jours), je signe d’avance pour connaitre le sujet que le Rav donnera plus de permissions que d’interdictions…

      Seulement seules les « interdictions », en l’occurence benignes comme celle ci, sont « mis à jour » du publique « profane » du sujet, ce qui donne un effet « mauvaise pub »…

      • Daz Répondre

        19 août 2012 a 23:22

        Etirer à outrance la halakha à des sujets totalements hors de son champ d’action est une idiotie sans nom.

        • Julien Répondre

          19 août 2012 a 23:25

          Qui décide de son champs d’action ?

          • Daz

            20 août 2012 a 02:03

            J’te retourne la question, qui décide? :)

          • Julien

            20 août 2012 a 13:47

            Dieu, maintenant pour savoir quel champs d’action Dieu a décidé pour la Halakha, il suffit d’étudier, de recouper, de confronter, et de conclure, ce que font ces « méchants rabbins » mais précisément le contraire de ce que font ces « gentils laïques » qui préfère conclurent sans chercher…

            Encore une fois, pour contredire un point sur un sujet donné, encore faut il connaitre ce sujet, et non pas avancer une « opinion » comme argument (si demain je dit à un cardiologue que je trouve débile les opérations à coeur ouvert car c’est de la boucherie, au mieux il ne me regarde même pas, au pire il rigole, c’est exactement le sentiment qu’éprouvent les rabbins contre les ignorants qui critiquent la Torah… ça plus de la peine…)

    • yehuda Répondre

      20 août 2012 a 13:19

      C’est justement dans l’autorisation que les posekim cherchent des compromis.

      C’est généralement traduit par « interdiction de l’opposé » par les médias antijuifs.

      Il n’a jamais été permis de se raser à la lame. Et les rasoirs électriques qui raclent la peau n’ont de même jamais été considérés casher.

      Cela dit les rabbins ont trouvé un cas ou cela était permis : procédé du ciseau (pas d’arrachage), séparé de la peau par une grille (pas de lame à même la peau).

      Ce n’est pas nouveau.

      Je ne vois pas ou est le scoop.

      • Zuhurbelea Répondre

        27 décembre 2012 a 02:20

        J’ai inventé le filtre à moustache (éthique, fonctionne assez bien, facile à ranger)

  19. Lavigne Répondre

    19 août 2012 a 23:54

    Shalom à tous
    Ce genre d’article vraiment c’est la barbe !

  20. Marock Répondre

    20 août 2012 a 00:13

    « N’ayant pas la capacité actuelle de s’informer sur tout, certaines personnes ont raconté n’importe quoi à certains rabbins, à savoir qu’il s’agissait de fils dans lesquelles étaient des flammes qui augmentaient ou baissaient d’intensité. »

    C’ est pas faux, ils viennent juste de réadapter la loi d’ Ohm.
    U = RI , donc I = U/R
    R étant constant, si U alternate, I monte et descend.

  21. gwynplaine Répondre

    20 août 2012 a 00:55

    Ce que j’aimerais savoir c’est pourquoi la Bible interdit de se raser « les coins de la barbe »?
    Doit bien y avoir une explication?
    Poil au menton

    • yehuda Répondre

      20 août 2012 a 13:23

      Il y a des théories bien sûr. Mais comme pour tout les interdits deoraita il n’y a pas a chercher de raison rationnelle, c’est interdit, c’est tout. Il y en a ou une raison rationnelle est explicitée, comme la cruauté de cuire un veau dans le lait de sa mère. Mais si ce n’est pas la cas … Ca ne sert a rien de questionner ces interdits, puisqu’il n’y a pas de réponse. Ajourd’hui les porcs ne sont pas plus sales ou porteurs de maladies que les boeufs. L’interdit n’est pourtant pas questionné. C’est ainsi, point.

  22. Marock Répondre

    20 août 2012 a 01:30

    « les coins de la barbe »

    C’ est quoi ce délire de coins dans une barbe ?
    Espéce de Barbacoing, Cognassier de Barbarie.

    • gwynplaine Répondre

      20 août 2012 a 01:54

      C’est la Bible ô impie velu, Barbe-Noire du désert,
      Tu déboules à zéro à l’heure?
      Déjà que ton salut est sur le fil du rasoir…

      • gwynplaine Répondre

        20 août 2012 a 02:07

        Attends voir j’ai pas fini, je vas te fignoler cà au poil:

        Karl marx du site, vénérable de la broussaille, Barbe Bleue qui cherche ses clefs, qui crise d’épilépie, qu’en a rien à cirer en bombant le torse, abri touffus de miettes de pain faciales, garde-manger à moineaux.
        Et le pire…
        C’est que ce raseur traite les autres..
        …De blaireaux!

  23. Marock Répondre

    20 août 2012 a 03:11

    Et voici !!!
    Ce blaireau a enfin dévoilé sa vraie face de fouine.
    A la recherche de belettes faciles.
    Sachez, porc, même pas épique, que nos filles sont résérvées à une élite. (Confondez pas avec un litre, de gwin ru.)
    C’ est pas un graticheur de menhir, un perfourendeur de galettes, même au sarrazin, qui va nous envahisser nos terriers.
    Falot feu follet nocturne, maigre bête de la nuit, retournez idolatrer, au pied du calvaire que vous méritez bien, votre Ankou.

    J’ en boirais bien un avec toi, un coup.
    Permission, ramadan terminé.

    • Gally Répondre

      20 août 2012 a 11:55

      Aller tout les deux, le rhabillage pour l’hiver réciproque a été fait, fin de la session ;)

  24. Frank Répondre

    20 août 2012 a 06:00

    Il faut rétablir les anciennes traditions juives. Dans l’antiquité, les juifs renvoyaient les rabbins dont ils n’étaient pas satisfaits.

    De manière claire, ceux-là sont en train de devenir fous.

    • Julien Répondre

      20 août 2012 a 13:54

      Dans l’antiquité, les juifs renvoyaient les rabbins dont ils n’étaient pas satisfaits

      Mais c’est quoi ces inventions de l’histoire juive ? Dans l’antiquité, les rabbins excommuniaient d’autres rabbins qui allaient à l’encontre de la Halakha, il fallait avoir un certain niveau de connaissance en Torah pour excommunier…

      Le « renvoi de rabbin » ne veut rien dire…. c’est la démocratie moderne ça, celle ou un groupe composé en majorité d’incompétents n’ayant pour interet que les leurs choisi celui qui va les diriger…

      Au sujet de cette démocratie, et du « peuple qui renvoi ou choisi le rabbin », Aristote disait :

      « Le choix judicieux est l’affaire des gens de savoir : par exemple le choix d’un géomètre appartient à ceux qui sont versés dans la géométrie, et le choix d’un pilote à ceux qui connaissent l’art de gouverner un navire. Car, en admettant même que, dans certains travaux et certains arts, des profanes aient voix au chapitre, leur choix en tout cas n’est pas meilleur que celui des hommes compétents. Par conséquent, en vertu de ce raisonnement, on ne devrait pas abandonner à la masse des citoyens la haute main sur les élections de magistrats »

      Je vous l’assure, Aristote n’était pas un rabbin ultra orthodoxe !

  25. Ralph Levy Répondre

    20 août 2012 a 14:14

    Et se balader avec un chapeau en fourrure d’un animal non-kosher sur la tête, c’est permis ça?? Le streimel chauffe trop la cervelle.

    • Julien Répondre

      20 août 2012 a 14:19

      A part cracher de la haine, t’as la capacité d’argumenter ? Ou t’es au max la ?

  26. דוד Répondre

    21 août 2012 a 12:15

    D’accord c’est interdit de se raser avec une lame en contact direct avec le visage… « UNE » lame ! Moi j’en ai CINQ, donc je respecte l’interdit qui interdit de n’en n’avoir qu’une seule… Ce qui compte c’est d’avoir un nombre de lame impair et supérieur à une… Trois lames, Cinq lames, C’est kosher !
    Mon Gillette Fusion a été rendu Kosher en lui enlevant sa sixième lame isolée (ça s’appelle une circoncision de rasoir…)
    Voilà … :)

    • Zuhurbelea Répondre

      27 décembre 2012 a 02:14

      Heu, c’est pas un peu sunnite de prendre au premier degré ?
      L’interdit de lame, ça ne rejoint pas l’injonction de prendre soin de sa santé et activer les forces +++ ?
      C’est vrai cette astuce de lames impaires ?
      C’est pas un genre d’ « arrangement maison » ?

  27. אבנר Répondre

    21 août 2012 a 13:08

    Mais bon sang ! C’est quoi cette traduction ???

    Ils ont simplement établi une liste de rasoirs interdits.
    Elle existe aussi en France et partout dans le monde.
    Ils n’ont jamais dit que tous étaient interdits…

    Vraiment faut apprendre mieux que ça la propagande, ça marche pas comme ça. S’entraîner chez les palos c’est le mieux pour mentir sans preuves.

  28. gabison Répondre

    16 septembre 2012 a 18:49

    Bonsoir,je lis vos commentaires et je contacté… Du mépris, de la haine.croyer vous que les rabbin prennent des décisions à la légère?ou bien c est mûrement. Réfléchie?a mediter. En cette veille de Roch achana renforçons nous dans aavat Israël .chana tova oumetouka.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *