Le Gouverneur de la Banque d’Israël demande aux européens de la discipline budgétaire

Publié le : 2 septembre 2012

« Une plus grande attention doit être portée sur la manière d’imposer une discipline budgétaire sérieuse sur les pays de la zone euro, » a affirmé samedi le gouverneur de la Banque d’Israël, Stanley Fischer.

« De nombreux pays de la zone euro sont encore dans le déni de l’ampleur de leurs problèmes budgétaires, » a ajouté Fischer lors d’un symposium de la Federal Reserve Bank de Kansas City.

« Je suis très sceptique quant à la capacité des membres du club Euro de discipliner leurs frères plus faibles sans créer des tensions sur l’existence même de la monnaie unique » a t-il dit.

Il a par ailleurs rejeté l’idée française de globaliser la dette de chaque pays d’Europe.

Rejoignez les 24.500 amis de JSSNews sur Facebook

« L’idée des euro-obligations est l’antithèse de ce qu’il faudrait faire » a dit M. Fischer. L’Allemagne a également critiqué l’idée d’obligations européennes communes. Fischer a noté que « si les décideurs et responsables européens semblent se diriger vers une solution responsable, le public européens va dans la direction opposée… »

Fischer, considéré comme le Meilleur Gouverneur de Banque Centrale au monde (Prix 2011), a également donné une sombre vision économique, en faisant remarquer que l’année 2012 n’a pas été « une bonne année pour l’économie mondiale. »

Jeremyah Albert -JSSNews
Vous aimez cet article ? Inscrivez à notre newsletter quotidienne pour recevoir les nouveaux contenus de notre magazine, tous les jours en fin d’après-midi. 

Print Friendly

2 Réponses à Le Gouverneur de la Banque d’Israël demande aux européens de la discipline budgétaire

  1. meller danielle Répondre

    2 septembre 2012 a 14:05

    heureusement pour nous que le f m i ne l a point voulu.le f m i a prefere Crhistine Lagaffe

  2. tsures Répondre

    3 septembre 2012 a 13:28

    L’euro est artificiel, c’est dollar déguisé de seconde zone, une monnaie d’occupation, véritable cheval de Troie Américain implanté en Europe destiné à engraisser les banques et à appauvrir les nations européennes, c’est une sorte d’esclavagisme économique, même les soviétiques n’avaient pas imposé le rouble dans leur sphère d’influence. L’euro va bientôt disparaître et permettre à la croissance de redémarrer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *