Assistez à une projection privée de « Ce que le jour doit à la nuit » d’Arcady

Publié le : 8 septembre 2012
Print Friendly

Le lundi 24 septembre 2012, la fondation Casip-Cojasor et le Service pour les Survivants de la Shoah organisent une projection exceptionnelle du film Ce que le jour doit à la nuit, en présence du réalisateur Alexandre Arcady, au cinéma Gaumont Parnasse de Paris.

Tiré du roman de Yasmina Khadra, Ce que le jour doit à nuit revient sur trente années de l’histoire coloniale de l’Algérie à travers le destin de Younes, jeune garçon abandonné par son père à l’âge de neuf ans et confié à une famille d’une communauté pied-noir de l’oranais. Rebaptisé Jonas, il grandit et évolue dans un milieu privilégié, à l’écart de l’agitation nationaliste algérienne et de la Seconde Guerre mondiale. Jusqu’au jour où revient au village la jeune et belle Emilie, qui va bouleverser sa vie, et celle de ses amis de toujours.

Rejoignez les 24.600 amis de JSSNews sur Facebook !

Sorti en 2008, Ce que le jour doit à la nuit a reçu le Prix France Télévisions et a été élu Meilleur livre de l’année en 2008, ainsi que le Prix des Lecteurs Corses en 2009. Avec cette adaptation cinématographique, en salles à partir du 12 septembre 2012, c’est en partie dans sa propre histoire que l’algérois Alexandre Arcady nous invite.

Ce que le jour doit à la nuit, d’Alexandre Arcady. Avec Nora Arnezeder, Anne Parillaud, Vincent Perez. En salles à partir du 12 septembre 2012.

Pour la projection du lundi 24 septembre 2012 au cinéma Gaumont Parnasse, rendez-vous sur la page du site Casip-Cojasor ou envoyez un mail d’inscription (6.00€ la place) à nicole.mateescu@casip-cojasor.fr.

Alon Hermet – JSSNews
Apprenez l’hébreu et aidez les enfants de Jérusalem 

3 Réponses à Assistez à une projection privée de « Ce que le jour doit à la nuit » d’Arcady

  1. Apulée Répondre

    8 septembre 2012 a 22:44

    L’auteur du roman « Ce que le jour doit à la nuit » est yasmina Kadra.
    Mais ce que ne sait peut être pas Monsieur Arcady, c’est que ce roman est le fruit d’un plagiat.
    yasmina Kadra toute honte bue a plagié son roman.

    Le titre du roman originel est  » Les amants de Padovani » a été ecrit par Youcef Dris journaliste et écrivain algérien.

    Le pire c’est que Youcef Dris dépossédé de son travail intellectuel n’a pas porté plainte.

    http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2009/10/16/1744574_yasmina-khadra-accuse-de-plagiat.html

    http://yasminakhadraplagiaireetmenteur.blogspot.fr/2010/06/plagiat-yasmina-khadra-un-plagiaire.html

  2. gwynplaine Répondre

    9 septembre 2012 a 02:11

    Arcady ???????
    Pourquoi faire de la pub à cet alter-juif, ce renégat, encensé comme il se doit par les antisionistes de tout bord?

  3. Amedar Répondre

    10 septembre 2012 a 03:31

    It’s a pity you don’t have a donate button! I’d certainly donate to this brilliant blog! I guess for now i’ll settle for book-marking and adding your RSS feed to my Google account. I look forward to new updates and will talk about this site with my Facebook group. Chat soon!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *